undefined cover
undefined cover
Un avenir numérique peut-il être durable ? cover
Un avenir numérique peut-il être durable ? cover
Détour vers le futur

Un avenir numérique peut-il être durable ?

Un avenir numérique peut-il être durable ?

55min |21/10/2020|

122

Listen
undefined cover
undefined cover
Un avenir numérique peut-il être durable ? cover
Un avenir numérique peut-il être durable ? cover
Détour vers le futur

Un avenir numérique peut-il être durable ?

Un avenir numérique peut-il être durable ?

55min |21/10/2020|

122

Listen

Description

D’après l’organisation américaine Carbon Literacy Project, un e-mail standard génère environ 4 g de CO2 ; et ce poids augmente avec les pièces jointes. Par exemple, envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture ! 

Sans compter toutes les questions liées à la production et au recyclage de nos appareils numériques. Il semblerait que l’impact environnemental du numérique ne soit pas neutre, et cela nous interroge forcément quand on essaie d’imaginer nos futurs. Est-ce qu’un avenir numérique peut être durable ?

Discussions croisées avec :

  • Florence Sedes, enseigante-chercheuse en informatique (Université Toulouse 3)
  • Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS, FRAMESPA
  • Marie-Véronique Gauduchon, ingénieure
  • Jean-Gabriel Ganascia, professeur des universités en informatique (Paris 6) et president du comité d'éthique du CNRS

Description

D’après l’organisation américaine Carbon Literacy Project, un e-mail standard génère environ 4 g de CO2 ; et ce poids augmente avec les pièces jointes. Par exemple, envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture ! 

Sans compter toutes les questions liées à la production et au recyclage de nos appareils numériques. Il semblerait que l’impact environnemental du numérique ne soit pas neutre, et cela nous interroge forcément quand on essaie d’imaginer nos futurs. Est-ce qu’un avenir numérique peut être durable ?

Discussions croisées avec :

  • Florence Sedes, enseigante-chercheuse en informatique (Université Toulouse 3)
  • Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS, FRAMESPA
  • Marie-Véronique Gauduchon, ingénieure
  • Jean-Gabriel Ganascia, professeur des universités en informatique (Paris 6) et president du comité d'éthique du CNRS

Share

Embed

You may also like

Description

D’après l’organisation américaine Carbon Literacy Project, un e-mail standard génère environ 4 g de CO2 ; et ce poids augmente avec les pièces jointes. Par exemple, envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture ! 

Sans compter toutes les questions liées à la production et au recyclage de nos appareils numériques. Il semblerait que l’impact environnemental du numérique ne soit pas neutre, et cela nous interroge forcément quand on essaie d’imaginer nos futurs. Est-ce qu’un avenir numérique peut être durable ?

Discussions croisées avec :

  • Florence Sedes, enseigante-chercheuse en informatique (Université Toulouse 3)
  • Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS, FRAMESPA
  • Marie-Véronique Gauduchon, ingénieure
  • Jean-Gabriel Ganascia, professeur des universités en informatique (Paris 6) et president du comité d'éthique du CNRS

Description

D’après l’organisation américaine Carbon Literacy Project, un e-mail standard génère environ 4 g de CO2 ; et ce poids augmente avec les pièces jointes. Par exemple, envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture ! 

Sans compter toutes les questions liées à la production et au recyclage de nos appareils numériques. Il semblerait que l’impact environnemental du numérique ne soit pas neutre, et cela nous interroge forcément quand on essaie d’imaginer nos futurs. Est-ce qu’un avenir numérique peut être durable ?

Discussions croisées avec :

  • Florence Sedes, enseigante-chercheuse en informatique (Université Toulouse 3)
  • Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS, FRAMESPA
  • Marie-Véronique Gauduchon, ingénieure
  • Jean-Gabriel Ganascia, professeur des universités en informatique (Paris 6) et president du comité d'éthique du CNRS

Share

Embed

You may also like