image Inestimable - 02 - S'approprier le trésor - Fabien Boinet

Eglise Evangélique Versailles Clagny - Le Podcast

Inestimable - 02 - S'approprier le trésor - Fabien Boinet

59min | 2018-9-16

  • image header Inestimable - 02 - S'approprier le trésor - Fabien Boinet

    Description

    Nous continuons aujourd’hui notre série de message à propos de la vision. La semaine passée nous avons pu découvrir que Jésus était le trésor inestimable. Qu’en lui nous trouvons tout ce dont nous avons besoin et que si nous avons Jésus nous avons tout. Il est la source de toutes grâce et de toute bénédictions. Nous n’avons rien à faire pour pouvoir mériter quelques chose de la part de Dieu mais c’est par notre relation et notre communion avec Jésus que nous sommes bénis de toutes les bénédictions que Dieu a donnée. Jésus vaut plus que toutes les richesses et les valeurs de ce monde!
    Dans la pensée de Dieu concernant la vie il y a une notion de progression et de maturation. La vie qu’il nous a transmise nous indique ce processus. Nous naissons enfants et devenons adulte. Il en est de même pour la vie spirituelle, nous naissons de nouveau en Jésus Christ, devenant ainsi enfant de Dieu, cohéritier avec Christ des grâces et des richesses du Royaume. Mais nous ne sommes pas appelés à rester des enfants spirituellement parlant. Nous sommes appelés à grandir et à mûrir dans notre foi afin de parvenir à la parfaite stature de Christ, c’est à dire de devenir des hommes, des femmes de Dieu mature et aguerris du monde spirituel.
    IL y a beaucoup de texte qui nous appelle à cette croissance spirituelle. Paul en parle énormément nous invitant justement à poursuivre cet objectif. La logique du Royaume c’est qu’après avoir découvert le trésor en Jésus, il faut s’approprier ce trésor, c’est à dire le laisser produire son effet dans notre vie et révéler en nous son plein potentiel.
    A quoi sert un trésor s’il reste dans son coffre? A quoi sert une richesse si elle ne produit rien? Que penserions nous d’un homme qui a un coffre rempli d’or mais qui vit dans le dénuement et la misère la plus totale? Nous le traiterions de fou...

    To listen also