Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir cover
Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir cover
EMOOSO PODCAST

Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir

Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir

1h29 |24/04/2020
Listen
Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir cover
Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir cover
EMOOSO PODCAST

Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir

Vivien Durand – Chef étoilé du Prince Noir

1h29 |24/04/2020
Listen

Description

Découvrez sur la WEBRADIO DE BORDEAUX, le podcast de Théo Robache, Le POMPON dans la rubrique les ENTREPRENANTS.

"Moi je fais tout en équipe, tout. Je tranche souvent, mais il n’y a pas une décision qui n’a pas été concertée"

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Vivien Durand, Chef étoilé du restaurant Le Prince Noir situé à Lormont et un homme plein d’humanité et de générosité.

J’ai adoré cet échange avec Vivien, ce chef étoilé Rock’n’Roll qui parle sans filtres de ses expériences, son évolution en tant que chef et le chemin parcouru pour obtenir le graal ultime, bien que ça ne soit pas un véritable objectif dans son fonctionnement, la fameuse étoile au Guide Michelin.

C’est tout petit dans le Béarn, dès ses 8 ans qu’il a la révélation : cuisiner sera son métier, sa passion, sa vie. Bien accroché à son rêve d’enfant, il gravit les échelons avec ce même objectif en tête, devenir chef !

Il passe par le lycée hôtelier de Souillac, dans le Lot et fait ses armes aux côtés de Thierry Thiercelin à la Villa Belrose dans le Golf de Saint-Tropez, au Louis XV à Monaco aux côtés d’Alain Ducasse, au Relais Saint Victoire à Beaurecueil aux côtés de René Bergès puis revient dans son Sud-Ouest natal pour rejoindre un ami rencontré derrière les fourneaux, Nicolas Masse, au sein du Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz.

« C’est là où je me considère encore plus comme un artisan car il y a cette notion de passation qui est énorme et qui suscite un très gros respect »


Comme nous l’évoquons dans l’épisode, tous ces chefs ont forgés celui qu’il est aujourd’hui, par leurs façon de manager, leurs techniques et leurs visions de la cuisine. Et pour celui qui n’a jamais eu à cherche du boulot, on va qu’un mélange de hasard, de chance, mais surtout de talent, lui permettront d’arriver jusqu’à sa première étoile et au Prince Noir à Lormont.

On revient bien sûr sur sa rencontre avec Pierre Eguiazabal et sa première étoile obtenue dans un bar à vin grâce à ses délicieuses tapas, avec l’histoire incroyable de cette obtention, géniale du début à la fin !

Son arrivée au Prince Noir est facilitée par un certain Alain Ducasse et un certain Jean Pierre Amat qui voient en Vivien le repreneur parfait pour ce restaurant malheureusement en perdition. Et c’est le début d’une belle aventure avec des doutes, des peurs, une remise en question qui permettra à Vivien et son équipe de faire ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent et ce qui fera ses preuves par la suite : une cuisine qui leur ressemble.

La suite sur www.lepompon.fr

Description

Découvrez sur la WEBRADIO DE BORDEAUX, le podcast de Théo Robache, Le POMPON dans la rubrique les ENTREPRENANTS.

"Moi je fais tout en équipe, tout. Je tranche souvent, mais il n’y a pas une décision qui n’a pas été concertée"

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Vivien Durand, Chef étoilé du restaurant Le Prince Noir situé à Lormont et un homme plein d’humanité et de générosité.

J’ai adoré cet échange avec Vivien, ce chef étoilé Rock’n’Roll qui parle sans filtres de ses expériences, son évolution en tant que chef et le chemin parcouru pour obtenir le graal ultime, bien que ça ne soit pas un véritable objectif dans son fonctionnement, la fameuse étoile au Guide Michelin.

C’est tout petit dans le Béarn, dès ses 8 ans qu’il a la révélation : cuisiner sera son métier, sa passion, sa vie. Bien accroché à son rêve d’enfant, il gravit les échelons avec ce même objectif en tête, devenir chef !

Il passe par le lycée hôtelier de Souillac, dans le Lot et fait ses armes aux côtés de Thierry Thiercelin à la Villa Belrose dans le Golf de Saint-Tropez, au Louis XV à Monaco aux côtés d’Alain Ducasse, au Relais Saint Victoire à Beaurecueil aux côtés de René Bergès puis revient dans son Sud-Ouest natal pour rejoindre un ami rencontré derrière les fourneaux, Nicolas Masse, au sein du Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz.

« C’est là où je me considère encore plus comme un artisan car il y a cette notion de passation qui est énorme et qui suscite un très gros respect »


Comme nous l’évoquons dans l’épisode, tous ces chefs ont forgés celui qu’il est aujourd’hui, par leurs façon de manager, leurs techniques et leurs visions de la cuisine. Et pour celui qui n’a jamais eu à cherche du boulot, on va qu’un mélange de hasard, de chance, mais surtout de talent, lui permettront d’arriver jusqu’à sa première étoile et au Prince Noir à Lormont.

On revient bien sûr sur sa rencontre avec Pierre Eguiazabal et sa première étoile obtenue dans un bar à vin grâce à ses délicieuses tapas, avec l’histoire incroyable de cette obtention, géniale du début à la fin !

Son arrivée au Prince Noir est facilitée par un certain Alain Ducasse et un certain Jean Pierre Amat qui voient en Vivien le repreneur parfait pour ce restaurant malheureusement en perdition. Et c’est le début d’une belle aventure avec des doutes, des peurs, une remise en question qui permettra à Vivien et son équipe de faire ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent et ce qui fera ses preuves par la suite : une cuisine qui leur ressemble.

La suite sur www.lepompon.fr

Share

Embed

You may also like

Description

Découvrez sur la WEBRADIO DE BORDEAUX, le podcast de Théo Robache, Le POMPON dans la rubrique les ENTREPRENANTS.

"Moi je fais tout en équipe, tout. Je tranche souvent, mais il n’y a pas une décision qui n’a pas été concertée"

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Vivien Durand, Chef étoilé du restaurant Le Prince Noir situé à Lormont et un homme plein d’humanité et de générosité.

J’ai adoré cet échange avec Vivien, ce chef étoilé Rock’n’Roll qui parle sans filtres de ses expériences, son évolution en tant que chef et le chemin parcouru pour obtenir le graal ultime, bien que ça ne soit pas un véritable objectif dans son fonctionnement, la fameuse étoile au Guide Michelin.

C’est tout petit dans le Béarn, dès ses 8 ans qu’il a la révélation : cuisiner sera son métier, sa passion, sa vie. Bien accroché à son rêve d’enfant, il gravit les échelons avec ce même objectif en tête, devenir chef !

Il passe par le lycée hôtelier de Souillac, dans le Lot et fait ses armes aux côtés de Thierry Thiercelin à la Villa Belrose dans le Golf de Saint-Tropez, au Louis XV à Monaco aux côtés d’Alain Ducasse, au Relais Saint Victoire à Beaurecueil aux côtés de René Bergès puis revient dans son Sud-Ouest natal pour rejoindre un ami rencontré derrière les fourneaux, Nicolas Masse, au sein du Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz.

« C’est là où je me considère encore plus comme un artisan car il y a cette notion de passation qui est énorme et qui suscite un très gros respect »


Comme nous l’évoquons dans l’épisode, tous ces chefs ont forgés celui qu’il est aujourd’hui, par leurs façon de manager, leurs techniques et leurs visions de la cuisine. Et pour celui qui n’a jamais eu à cherche du boulot, on va qu’un mélange de hasard, de chance, mais surtout de talent, lui permettront d’arriver jusqu’à sa première étoile et au Prince Noir à Lormont.

On revient bien sûr sur sa rencontre avec Pierre Eguiazabal et sa première étoile obtenue dans un bar à vin grâce à ses délicieuses tapas, avec l’histoire incroyable de cette obtention, géniale du début à la fin !

Son arrivée au Prince Noir est facilitée par un certain Alain Ducasse et un certain Jean Pierre Amat qui voient en Vivien le repreneur parfait pour ce restaurant malheureusement en perdition. Et c’est le début d’une belle aventure avec des doutes, des peurs, une remise en question qui permettra à Vivien et son équipe de faire ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent et ce qui fera ses preuves par la suite : une cuisine qui leur ressemble.

La suite sur www.lepompon.fr

Description

Découvrez sur la WEBRADIO DE BORDEAUX, le podcast de Théo Robache, Le POMPON dans la rubrique les ENTREPRENANTS.

"Moi je fais tout en équipe, tout. Je tranche souvent, mais il n’y a pas une décision qui n’a pas été concertée"

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Vivien Durand, Chef étoilé du restaurant Le Prince Noir situé à Lormont et un homme plein d’humanité et de générosité.

J’ai adoré cet échange avec Vivien, ce chef étoilé Rock’n’Roll qui parle sans filtres de ses expériences, son évolution en tant que chef et le chemin parcouru pour obtenir le graal ultime, bien que ça ne soit pas un véritable objectif dans son fonctionnement, la fameuse étoile au Guide Michelin.

C’est tout petit dans le Béarn, dès ses 8 ans qu’il a la révélation : cuisiner sera son métier, sa passion, sa vie. Bien accroché à son rêve d’enfant, il gravit les échelons avec ce même objectif en tête, devenir chef !

Il passe par le lycée hôtelier de Souillac, dans le Lot et fait ses armes aux côtés de Thierry Thiercelin à la Villa Belrose dans le Golf de Saint-Tropez, au Louis XV à Monaco aux côtés d’Alain Ducasse, au Relais Saint Victoire à Beaurecueil aux côtés de René Bergès puis revient dans son Sud-Ouest natal pour rejoindre un ami rencontré derrière les fourneaux, Nicolas Masse, au sein du Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz.

« C’est là où je me considère encore plus comme un artisan car il y a cette notion de passation qui est énorme et qui suscite un très gros respect »


Comme nous l’évoquons dans l’épisode, tous ces chefs ont forgés celui qu’il est aujourd’hui, par leurs façon de manager, leurs techniques et leurs visions de la cuisine. Et pour celui qui n’a jamais eu à cherche du boulot, on va qu’un mélange de hasard, de chance, mais surtout de talent, lui permettront d’arriver jusqu’à sa première étoile et au Prince Noir à Lormont.

On revient bien sûr sur sa rencontre avec Pierre Eguiazabal et sa première étoile obtenue dans un bar à vin grâce à ses délicieuses tapas, avec l’histoire incroyable de cette obtention, géniale du début à la fin !

Son arrivée au Prince Noir est facilitée par un certain Alain Ducasse et un certain Jean Pierre Amat qui voient en Vivien le repreneur parfait pour ce restaurant malheureusement en perdition. Et c’est le début d’une belle aventure avec des doutes, des peurs, une remise en question qui permettra à Vivien et son équipe de faire ce qu’ils aiment, ce qu’ils veulent et ce qui fera ses preuves par la suite : une cuisine qui leur ressemble.

La suite sur www.lepompon.fr

Share

Embed

You may also like