undefined cover
undefined cover
Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ? cover
Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ? cover
Encre d'histoires

Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ?

Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ?

11min |28/04/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ? cover
Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ? cover
Encre d'histoires

Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ?

Épisode 69 : Giacomo Casanova, s’il n’était pas celui que l’on croit ?

11min |28/04/2022
Play

Description

Portrait de Giacomo Casanova, figure incontournable du XVIIIe
siècle. De sa Venise natale à la Bohème, en passant par Paris, ce séducteur devant l’Éternel a défrayé la chronique. Sa vie est ponctuée de scandales sulfureux, d’espionnage pour le compte de Louis XV, d’affaires en tout genre et de jouissances.  


Homme de lettres, son Histoire de ma vie est un témoignage unique des coutumes européennes d’une époque, comme le rappelle Blaise Cendrars dans Pro Domo,
préface de la réédition de La Fin du monde filmée par l’Ange N.-D, 1949
: « Je considère les Mémoires de Casanova comme la véritable Encyclopédie du XVIIIe siècle ». 


De l’autre, il vient affranchir Casanova du mythe que l’inconscient collectif lui a attaché : celui d’un tombeur sempiternel qui s’adonne sans scrupules à la luxure, y compris dans le viol et l’inceste. Tous les spécialistes du personnage s’accordent à dire qu’Histoire de ma vie dévoile au contraire un grand écrivain et un homme fragile bien loin du dominateur, se moquant de lui-même, soucieux de prouver l’égalité des sexes et de donner aux femmes la place dont le siècle les prive, sans mentir sur son absence de moralité, mais cherchant à séduire encore et toujours par une plume captivante, affriolante presque. 


Illustration :


Laurent Chappey d'après une caricature de Gerda Wegener (1927)


 Bibliographie : 


Jacques Casanova, Histoire de ma vie, 1789-1798
Stefan Zweig, Trois poètes de leur vie, Stendhal, Casanova et Tolstoï, 1920
Blaise Cendrars, Pro Domo, préface de  la réédition de La Fin du monde filmée
par l’Ange N.-D
, 1949
Félicien Marceau, Casanova ou l’anti Don Juan, Gallimard, 1950 

Philippe Sollers, Casanova l’admirable, Plon, 1998
Maxime Rovère, Casanova, Folio/Biographies, 2011

Crédits sons : 


https://www.youtube.com/watch?v=QQbW75y3P9g
D.Scarlatti – Fandango  


https://www.youtube.com/watch?v=u7wwYlScTrY
Scarlatti by Scott Ross - Harpsichord Sonatas  


https://www.youtube.com/watch?v=lPTM-iekWyo
Baldassarre Galuppi - Concerto a 6 for 2 flutes 


https://www.youtube.com/watch?v=y3nm7Pg0HN8
Vivaldi - 12 Concertos for Violin or Oboe, Op.7  


https://www.youtube.com/watch?v=6gH-zN-z_4g
Gluck, La Clemenza di Tito (Wq. 16) / Act 2  


https://www.youtube.com/watch?v=Z39KxbbtCC0
Antonio Vivaldi, Cantate « Cessate, omai cessate »  

Description

Portrait de Giacomo Casanova, figure incontournable du XVIIIe
siècle. De sa Venise natale à la Bohème, en passant par Paris, ce séducteur devant l’Éternel a défrayé la chronique. Sa vie est ponctuée de scandales sulfureux, d’espionnage pour le compte de Louis XV, d’affaires en tout genre et de jouissances.  


Homme de lettres, son Histoire de ma vie est un témoignage unique des coutumes européennes d’une époque, comme le rappelle Blaise Cendrars dans Pro Domo,
préface de la réédition de La Fin du monde filmée par l’Ange N.-D, 1949
: « Je considère les Mémoires de Casanova comme la véritable Encyclopédie du XVIIIe siècle ». 


De l’autre, il vient affranchir Casanova du mythe que l’inconscient collectif lui a attaché : celui d’un tombeur sempiternel qui s’adonne sans scrupules à la luxure, y compris dans le viol et l’inceste. Tous les spécialistes du personnage s’accordent à dire qu’Histoire de ma vie dévoile au contraire un grand écrivain et un homme fragile bien loin du dominateur, se moquant de lui-même, soucieux de prouver l’égalité des sexes et de donner aux femmes la place dont le siècle les prive, sans mentir sur son absence de moralité, mais cherchant à séduire encore et toujours par une plume captivante, affriolante presque. 


Illustration :


Laurent Chappey d'après une caricature de Gerda Wegener (1927)


 Bibliographie : 


Jacques Casanova, Histoire de ma vie, 1789-1798
Stefan Zweig, Trois poètes de leur vie, Stendhal, Casanova et Tolstoï, 1920
Blaise Cendrars, Pro Domo, préface de  la réédition de La Fin du monde filmée
par l’Ange N.-D
, 1949
Félicien Marceau, Casanova ou l’anti Don Juan, Gallimard, 1950 

Philippe Sollers, Casanova l’admirable, Plon, 1998
Maxime Rovère, Casanova, Folio/Biographies, 2011

Crédits sons : 


https://www.youtube.com/watch?v=QQbW75y3P9g
D.Scarlatti – Fandango  


https://www.youtube.com/watch?v=u7wwYlScTrY
Scarlatti by Scott Ross - Harpsichord Sonatas  


https://www.youtube.com/watch?v=lPTM-iekWyo
Baldassarre Galuppi - Concerto a 6 for 2 flutes 


https://www.youtube.com/watch?v=y3nm7Pg0HN8
Vivaldi - 12 Concertos for Violin or Oboe, Op.7  


https://www.youtube.com/watch?v=6gH-zN-z_4g
Gluck, La Clemenza di Tito (Wq. 16) / Act 2  


https://www.youtube.com/watch?v=Z39KxbbtCC0
Antonio Vivaldi, Cantate « Cessate, omai cessate »  

Share

Embed

You may also like

Description

Portrait de Giacomo Casanova, figure incontournable du XVIIIe
siècle. De sa Venise natale à la Bohème, en passant par Paris, ce séducteur devant l’Éternel a défrayé la chronique. Sa vie est ponctuée de scandales sulfureux, d’espionnage pour le compte de Louis XV, d’affaires en tout genre et de jouissances.  


Homme de lettres, son Histoire de ma vie est un témoignage unique des coutumes européennes d’une époque, comme le rappelle Blaise Cendrars dans Pro Domo,
préface de la réédition de La Fin du monde filmée par l’Ange N.-D, 1949
: « Je considère les Mémoires de Casanova comme la véritable Encyclopédie du XVIIIe siècle ». 


De l’autre, il vient affranchir Casanova du mythe que l’inconscient collectif lui a attaché : celui d’un tombeur sempiternel qui s’adonne sans scrupules à la luxure, y compris dans le viol et l’inceste. Tous les spécialistes du personnage s’accordent à dire qu’Histoire de ma vie dévoile au contraire un grand écrivain et un homme fragile bien loin du dominateur, se moquant de lui-même, soucieux de prouver l’égalité des sexes et de donner aux femmes la place dont le siècle les prive, sans mentir sur son absence de moralité, mais cherchant à séduire encore et toujours par une plume captivante, affriolante presque. 


Illustration :


Laurent Chappey d'après une caricature de Gerda Wegener (1927)


 Bibliographie : 


Jacques Casanova, Histoire de ma vie, 1789-1798
Stefan Zweig, Trois poètes de leur vie, Stendhal, Casanova et Tolstoï, 1920
Blaise Cendrars, Pro Domo, préface de  la réédition de La Fin du monde filmée
par l’Ange N.-D
, 1949
Félicien Marceau, Casanova ou l’anti Don Juan, Gallimard, 1950 

Philippe Sollers, Casanova l’admirable, Plon, 1998
Maxime Rovère, Casanova, Folio/Biographies, 2011

Crédits sons : 


https://www.youtube.com/watch?v=QQbW75y3P9g
D.Scarlatti – Fandango  


https://www.youtube.com/watch?v=u7wwYlScTrY
Scarlatti by Scott Ross - Harpsichord Sonatas  


https://www.youtube.com/watch?v=lPTM-iekWyo
Baldassarre Galuppi - Concerto a 6 for 2 flutes 


https://www.youtube.com/watch?v=y3nm7Pg0HN8
Vivaldi - 12 Concertos for Violin or Oboe, Op.7  


https://www.youtube.com/watch?v=6gH-zN-z_4g
Gluck, La Clemenza di Tito (Wq. 16) / Act 2  


https://www.youtube.com/watch?v=Z39KxbbtCC0
Antonio Vivaldi, Cantate « Cessate, omai cessate »  

Description

Portrait de Giacomo Casanova, figure incontournable du XVIIIe
siècle. De sa Venise natale à la Bohème, en passant par Paris, ce séducteur devant l’Éternel a défrayé la chronique. Sa vie est ponctuée de scandales sulfureux, d’espionnage pour le compte de Louis XV, d’affaires en tout genre et de jouissances.  


Homme de lettres, son Histoire de ma vie est un témoignage unique des coutumes européennes d’une époque, comme le rappelle Blaise Cendrars dans Pro Domo,
préface de la réédition de La Fin du monde filmée par l’Ange N.-D, 1949
: « Je considère les Mémoires de Casanova comme la véritable Encyclopédie du XVIIIe siècle ». 


De l’autre, il vient affranchir Casanova du mythe que l’inconscient collectif lui a attaché : celui d’un tombeur sempiternel qui s’adonne sans scrupules à la luxure, y compris dans le viol et l’inceste. Tous les spécialistes du personnage s’accordent à dire qu’Histoire de ma vie dévoile au contraire un grand écrivain et un homme fragile bien loin du dominateur, se moquant de lui-même, soucieux de prouver l’égalité des sexes et de donner aux femmes la place dont le siècle les prive, sans mentir sur son absence de moralité, mais cherchant à séduire encore et toujours par une plume captivante, affriolante presque. 


Illustration :


Laurent Chappey d'après une caricature de Gerda Wegener (1927)


 Bibliographie : 


Jacques Casanova, Histoire de ma vie, 1789-1798
Stefan Zweig, Trois poètes de leur vie, Stendhal, Casanova et Tolstoï, 1920
Blaise Cendrars, Pro Domo, préface de  la réédition de La Fin du monde filmée
par l’Ange N.-D
, 1949
Félicien Marceau, Casanova ou l’anti Don Juan, Gallimard, 1950 

Philippe Sollers, Casanova l’admirable, Plon, 1998
Maxime Rovère, Casanova, Folio/Biographies, 2011

Crédits sons : 


https://www.youtube.com/watch?v=QQbW75y3P9g
D.Scarlatti – Fandango  


https://www.youtube.com/watch?v=u7wwYlScTrY
Scarlatti by Scott Ross - Harpsichord Sonatas  


https://www.youtube.com/watch?v=lPTM-iekWyo
Baldassarre Galuppi - Concerto a 6 for 2 flutes 


https://www.youtube.com/watch?v=y3nm7Pg0HN8
Vivaldi - 12 Concertos for Violin or Oboe, Op.7  


https://www.youtube.com/watch?v=6gH-zN-z_4g
Gluck, La Clemenza di Tito (Wq. 16) / Act 2  


https://www.youtube.com/watch?v=Z39KxbbtCC0
Antonio Vivaldi, Cantate « Cessate, omai cessate »  

Share

Embed

You may also like