#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles cover
#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles cover
Encres bleues, l'océanie entre les lignes - Le podcast des littératures du Pacifique

#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles

#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles

52min |15/04/2022|

37

Play
#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles cover
#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles cover
Encres bleues, l'océanie entre les lignes - Le podcast des littératures du Pacifique

#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles

#2 Rencontre au pied du Banian avec Chantal Spitz pour son ouvrage : L'île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles

52min |15/04/2022|

37

Play

Description

 L’association des éditeurs de Tahiti et des îles organise depuis plus de 20 ans le Salon du livre de Tahiti « lire en Polynésie ». Public, lecteur, auteur, éditeurs, petits et grands se
retrouvent au pied du Tumu ora, le Banian de la maison de la culture de Papeete, pendant 4 jours pour fêter la littérature d’ici et d’ailleurs.   
Le Podcast Encres Bleues vous propose de revivre ces moments d’échanges avec les nombreux auteurs présents à cette occasion dans les épisodes hors série # rencontres au pied du Banian. 

  

Retrouvez pour ce nouvel épisode De rencontre au pied du Banian, Chantal Spitz qui reviendra sur le parcours de son premier ouvrage L’île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles, premier roman tahitien publié en 1991.  
Rencontre animée par Mareva Leu et Mihilani Ganivet.  

  

  

« L’Île des rêves écrasés »  met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française d’aujourd’hui. Si son écriture semble agressive, c’est à une histoire d’amour que l’auteur nous convie. La publication en 1991 de  » L’Île des rêves écrasés  » a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne; allant ainsi des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques. De courriers anonymes en appels non identifiés, la violence des attaques a été à la mesure des désordres que la lecture de ce roman a provoqués à une époque où le conformisme tenait lieu de pensée. 

Chantal T. Spitz est née le 18 novembre 1954 à Pape’ete. Mère de trois garçons, elle vit retraitée sur l’île de Huahine. Elle a tour à tour été institutrice, conseillère pédagogique et conseillère technique au ministère de la Culture et s’évertue depuis de nombreuses années à briser le mythe issu d’un néocolonialisme insidieux, fait de réécriture de l’histoire et de perpétuation d’une image collective qui fige les Tahitiens dans une caricature de « bons sauvages ». Engagée sur le front culturel, indépendantiste, elle participe également au mouvement antinucléaire apparu après les premiers essais français de 1966. Elle a participé à l’aventure de la revue littéraire Littérama’ohi débutée en 2001, dont l’un des objectifs est de faire connaître la variété, la richesse et la spécificité des auteurs originaires de la Polynésie française dans leur diversité contemporaine. 

  

  

  

Plus de détail :  

https://www.auventdesiles.pf/catalogue/collections/litterature/lile-des-reves-ecrases/ 

  

Pour lire un extrait :  

https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782367342764 

  

Au vent des îles est une maison
d’édition spécialisée dans la publication d’ouvrages d’auteurs océaniens ou
traitant de l’Océanie. Depuis plus de vingt ans, Au vent des îles s’attache à
diffuser les cultures Pacifique dans le monde, son catalogue comprend une
dizaine de collections: littérature, sciences humaines, pratiques, guides,
jeunesse. Les collections « Littératures du Pacifique » et « Culture océanienne
» sont également disponibles au format Ebook, pour tous supports, Apple,
Kindle, Kobo…
www.auventdesiles.pf  

Description

 L’association des éditeurs de Tahiti et des îles organise depuis plus de 20 ans le Salon du livre de Tahiti « lire en Polynésie ». Public, lecteur, auteur, éditeurs, petits et grands se
retrouvent au pied du Tumu ora, le Banian de la maison de la culture de Papeete, pendant 4 jours pour fêter la littérature d’ici et d’ailleurs.   
Le Podcast Encres Bleues vous propose de revivre ces moments d’échanges avec les nombreux auteurs présents à cette occasion dans les épisodes hors série # rencontres au pied du Banian. 

  

Retrouvez pour ce nouvel épisode De rencontre au pied du Banian, Chantal Spitz qui reviendra sur le parcours de son premier ouvrage L’île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles, premier roman tahitien publié en 1991.  
Rencontre animée par Mareva Leu et Mihilani Ganivet.  

  

  

« L’Île des rêves écrasés »  met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française d’aujourd’hui. Si son écriture semble agressive, c’est à une histoire d’amour que l’auteur nous convie. La publication en 1991 de  » L’Île des rêves écrasés  » a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne; allant ainsi des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques. De courriers anonymes en appels non identifiés, la violence des attaques a été à la mesure des désordres que la lecture de ce roman a provoqués à une époque où le conformisme tenait lieu de pensée. 

Chantal T. Spitz est née le 18 novembre 1954 à Pape’ete. Mère de trois garçons, elle vit retraitée sur l’île de Huahine. Elle a tour à tour été institutrice, conseillère pédagogique et conseillère technique au ministère de la Culture et s’évertue depuis de nombreuses années à briser le mythe issu d’un néocolonialisme insidieux, fait de réécriture de l’histoire et de perpétuation d’une image collective qui fige les Tahitiens dans une caricature de « bons sauvages ». Engagée sur le front culturel, indépendantiste, elle participe également au mouvement antinucléaire apparu après les premiers essais français de 1966. Elle a participé à l’aventure de la revue littéraire Littérama’ohi débutée en 2001, dont l’un des objectifs est de faire connaître la variété, la richesse et la spécificité des auteurs originaires de la Polynésie française dans leur diversité contemporaine. 

  

  

  

Plus de détail :  

https://www.auventdesiles.pf/catalogue/collections/litterature/lile-des-reves-ecrases/ 

  

Pour lire un extrait :  

https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782367342764 

  

Au vent des îles est une maison
d’édition spécialisée dans la publication d’ouvrages d’auteurs océaniens ou
traitant de l’Océanie. Depuis plus de vingt ans, Au vent des îles s’attache à
diffuser les cultures Pacifique dans le monde, son catalogue comprend une
dizaine de collections: littérature, sciences humaines, pratiques, guides,
jeunesse. Les collections « Littératures du Pacifique » et « Culture océanienne
» sont également disponibles au format Ebook, pour tous supports, Apple,
Kindle, Kobo…
www.auventdesiles.pf  

Share

Embed

You may also like

Description

 L’association des éditeurs de Tahiti et des îles organise depuis plus de 20 ans le Salon du livre de Tahiti « lire en Polynésie ». Public, lecteur, auteur, éditeurs, petits et grands se
retrouvent au pied du Tumu ora, le Banian de la maison de la culture de Papeete, pendant 4 jours pour fêter la littérature d’ici et d’ailleurs.   
Le Podcast Encres Bleues vous propose de revivre ces moments d’échanges avec les nombreux auteurs présents à cette occasion dans les épisodes hors série # rencontres au pied du Banian. 

  

Retrouvez pour ce nouvel épisode De rencontre au pied du Banian, Chantal Spitz qui reviendra sur le parcours de son premier ouvrage L’île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles, premier roman tahitien publié en 1991.  
Rencontre animée par Mareva Leu et Mihilani Ganivet.  

  

  

« L’Île des rêves écrasés »  met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française d’aujourd’hui. Si son écriture semble agressive, c’est à une histoire d’amour que l’auteur nous convie. La publication en 1991 de  » L’Île des rêves écrasés  » a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne; allant ainsi des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques. De courriers anonymes en appels non identifiés, la violence des attaques a été à la mesure des désordres que la lecture de ce roman a provoqués à une époque où le conformisme tenait lieu de pensée. 

Chantal T. Spitz est née le 18 novembre 1954 à Pape’ete. Mère de trois garçons, elle vit retraitée sur l’île de Huahine. Elle a tour à tour été institutrice, conseillère pédagogique et conseillère technique au ministère de la Culture et s’évertue depuis de nombreuses années à briser le mythe issu d’un néocolonialisme insidieux, fait de réécriture de l’histoire et de perpétuation d’une image collective qui fige les Tahitiens dans une caricature de « bons sauvages ». Engagée sur le front culturel, indépendantiste, elle participe également au mouvement antinucléaire apparu après les premiers essais français de 1966. Elle a participé à l’aventure de la revue littéraire Littérama’ohi débutée en 2001, dont l’un des objectifs est de faire connaître la variété, la richesse et la spécificité des auteurs originaires de la Polynésie française dans leur diversité contemporaine. 

  

  

  

Plus de détail :  

https://www.auventdesiles.pf/catalogue/collections/litterature/lile-des-reves-ecrases/ 

  

Pour lire un extrait :  

https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782367342764 

  

Au vent des îles est une maison
d’édition spécialisée dans la publication d’ouvrages d’auteurs océaniens ou
traitant de l’Océanie. Depuis plus de vingt ans, Au vent des îles s’attache à
diffuser les cultures Pacifique dans le monde, son catalogue comprend une
dizaine de collections: littérature, sciences humaines, pratiques, guides,
jeunesse. Les collections « Littératures du Pacifique » et « Culture océanienne
» sont également disponibles au format Ebook, pour tous supports, Apple,
Kindle, Kobo…
www.auventdesiles.pf  

Description

 L’association des éditeurs de Tahiti et des îles organise depuis plus de 20 ans le Salon du livre de Tahiti « lire en Polynésie ». Public, lecteur, auteur, éditeurs, petits et grands se
retrouvent au pied du Tumu ora, le Banian de la maison de la culture de Papeete, pendant 4 jours pour fêter la littérature d’ici et d’ailleurs.   
Le Podcast Encres Bleues vous propose de revivre ces moments d’échanges avec les nombreux auteurs présents à cette occasion dans les épisodes hors série # rencontres au pied du Banian. 

  

Retrouvez pour ce nouvel épisode De rencontre au pied du Banian, Chantal Spitz qui reviendra sur le parcours de son premier ouvrage L’île des rêves écrasés, publié chez Au vent des îles, premier roman tahitien publié en 1991.  
Rencontre animée par Mareva Leu et Mihilani Ganivet.  

  

  

« L’Île des rêves écrasés »  met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française d’aujourd’hui. Si son écriture semble agressive, c’est à une histoire d’amour que l’auteur nous convie. La publication en 1991 de  » L’Île des rêves écrasés  » a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne; allant ainsi des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques. De courriers anonymes en appels non identifiés, la violence des attaques a été à la mesure des désordres que la lecture de ce roman a provoqués à une époque où le conformisme tenait lieu de pensée. 

Chantal T. Spitz est née le 18 novembre 1954 à Pape’ete. Mère de trois garçons, elle vit retraitée sur l’île de Huahine. Elle a tour à tour été institutrice, conseillère pédagogique et conseillère technique au ministère de la Culture et s’évertue depuis de nombreuses années à briser le mythe issu d’un néocolonialisme insidieux, fait de réécriture de l’histoire et de perpétuation d’une image collective qui fige les Tahitiens dans une caricature de « bons sauvages ». Engagée sur le front culturel, indépendantiste, elle participe également au mouvement antinucléaire apparu après les premiers essais français de 1966. Elle a participé à l’aventure de la revue littéraire Littérama’ohi débutée en 2001, dont l’un des objectifs est de faire connaître la variété, la richesse et la spécificité des auteurs originaires de la Polynésie française dans leur diversité contemporaine. 

  

  

  

Plus de détail :  

https://www.auventdesiles.pf/catalogue/collections/litterature/lile-des-reves-ecrases/ 

  

Pour lire un extrait :  

https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782367342764 

  

Au vent des îles est une maison
d’édition spécialisée dans la publication d’ouvrages d’auteurs océaniens ou
traitant de l’Océanie. Depuis plus de vingt ans, Au vent des îles s’attache à
diffuser les cultures Pacifique dans le monde, son catalogue comprend une
dizaine de collections: littérature, sciences humaines, pratiques, guides,
jeunesse. Les collections « Littératures du Pacifique » et « Culture océanienne
» sont également disponibles au format Ebook, pour tous supports, Apple,
Kindle, Kobo…
www.auventdesiles.pf  

Share

Embed

You may also like