#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans cover
#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans cover
Esprit Startup

#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans

#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans

1h46 |11/11/2019
Listen
#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans cover
#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans cover
Esprit Startup

#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans

#02. Christian Passerat - L'art d'assurer en tant que courtier pendant plus de 30 ans

1h46 |11/11/2019
Listen

Description

Christian Passerat voit le jour le 28 décembre 1949, fête des Saints Innocents. Pour cet enfant né dans une famille d'assureurs, il n'en fallait pas moins pour qu'il reprenne le flambeau deux décennies plus tard :-).

En octobre 1975, Christian se marie avec Isabelle et part à Djibouti pour faire sa coopération au sein de la Caisse centrale de coopération économique. Après 26 mois de contrat à Djibouti, il est pressenti pour un poste à la Banque Centrale de Washington. Il n'obtiendra malheureusement pas cette place, offerte finalement à un fils de Ministre.

Il rentre en France et, fort de ses études en droit et sciences politique, il tente de se lancer dans le notariat. Mais finalement son père le décide à reprendre une petite affaire d'assurances à Lons-le-Saunier dans le Jura. Christian a 30 ans.

Le voilà courtier en assurance pour l'industrie et la grande distribution. Il devient notamment spécialiste de l'assurance des magasins de vente d'articles de sports et vêtements. Ce n'est pas l'argent qui le motive. Il veut se "libérer des soucis de factures, comme tout le monde". Ce qui le motive principalement c'est de travailler dans ce triptyque "compagnies, cabinet de courtage et clients" pour "faire de la dentelle" avec ses contrats d'assurance.

Assureur est un "très beau métier" pour Christian. C'est une activité qui oblige à mobiliser psychologie, technologie, commercial, gestion et management. Être l'homme de confiance des entrepreneur.e.s nécessite ces compétences, du travail et du relationnel. Avoir été l'homme de confiance de ses clients pendant toutes ces années est la fierté de cet homme de conviction.

Christian Passerat nous donne quelques conseils de bon sens pour les PMI/PME (placement des poubelles, cloisonnement des unités de production, manitou électrique, etc.). Il nous explique également la différence entre un courtier en assurance et un agent exclusif. Il insiste sur l'importance de la collaboration "humaine" entre le courtier et le chef d'entreprise.

Il avoue humblement ne pas avoir eu suffisamment le sens du management. Selon lui, le management appelle un sens de la transmission, du savoir et de la délégation qu'il n'avait pas tout à fait. Le talent du manager est surtout dans la passation du savoir et des compétences à ses collaborateurs. Le message principal à passer aux jeunes génération est que "Tout est possible, saisissez votre chance !".

En fin d'épisode, Christian Passerat regrette que dans notre pays, nous ne savons pas utiliser correctement les anciennes compétences.  Les seniors et retraités regorgent de savoirs, de compétences, d'expérience et d'enseignements que nous ne savons pas mobiliser.

Nous parlons également dans cet épisode du réseau Made In Jura et des Lions.

Christian Passerat est un grand lecteur. En littéraire avisé, il nous donne quelques uns des ouvrages remarquables qu'il a lu récemment :


Bonne écoute :) 

Description

Christian Passerat voit le jour le 28 décembre 1949, fête des Saints Innocents. Pour cet enfant né dans une famille d'assureurs, il n'en fallait pas moins pour qu'il reprenne le flambeau deux décennies plus tard :-).

En octobre 1975, Christian se marie avec Isabelle et part à Djibouti pour faire sa coopération au sein de la Caisse centrale de coopération économique. Après 26 mois de contrat à Djibouti, il est pressenti pour un poste à la Banque Centrale de Washington. Il n'obtiendra malheureusement pas cette place, offerte finalement à un fils de Ministre.

Il rentre en France et, fort de ses études en droit et sciences politique, il tente de se lancer dans le notariat. Mais finalement son père le décide à reprendre une petite affaire d'assurances à Lons-le-Saunier dans le Jura. Christian a 30 ans.

Le voilà courtier en assurance pour l'industrie et la grande distribution. Il devient notamment spécialiste de l'assurance des magasins de vente d'articles de sports et vêtements. Ce n'est pas l'argent qui le motive. Il veut se "libérer des soucis de factures, comme tout le monde". Ce qui le motive principalement c'est de travailler dans ce triptyque "compagnies, cabinet de courtage et clients" pour "faire de la dentelle" avec ses contrats d'assurance.

Assureur est un "très beau métier" pour Christian. C'est une activité qui oblige à mobiliser psychologie, technologie, commercial, gestion et management. Être l'homme de confiance des entrepreneur.e.s nécessite ces compétences, du travail et du relationnel. Avoir été l'homme de confiance de ses clients pendant toutes ces années est la fierté de cet homme de conviction.

Christian Passerat nous donne quelques conseils de bon sens pour les PMI/PME (placement des poubelles, cloisonnement des unités de production, manitou électrique, etc.). Il nous explique également la différence entre un courtier en assurance et un agent exclusif. Il insiste sur l'importance de la collaboration "humaine" entre le courtier et le chef d'entreprise.

Il avoue humblement ne pas avoir eu suffisamment le sens du management. Selon lui, le management appelle un sens de la transmission, du savoir et de la délégation qu'il n'avait pas tout à fait. Le talent du manager est surtout dans la passation du savoir et des compétences à ses collaborateurs. Le message principal à passer aux jeunes génération est que "Tout est possible, saisissez votre chance !".

En fin d'épisode, Christian Passerat regrette que dans notre pays, nous ne savons pas utiliser correctement les anciennes compétences.  Les seniors et retraités regorgent de savoirs, de compétences, d'expérience et d'enseignements que nous ne savons pas mobiliser.

Nous parlons également dans cet épisode du réseau Made In Jura et des Lions.

Christian Passerat est un grand lecteur. En littéraire avisé, il nous donne quelques uns des ouvrages remarquables qu'il a lu récemment :


Bonne écoute :) 

Share

Embed

To listen also

Description

Christian Passerat voit le jour le 28 décembre 1949, fête des Saints Innocents. Pour cet enfant né dans une famille d'assureurs, il n'en fallait pas moins pour qu'il reprenne le flambeau deux décennies plus tard :-).

En octobre 1975, Christian se marie avec Isabelle et part à Djibouti pour faire sa coopération au sein de la Caisse centrale de coopération économique. Après 26 mois de contrat à Djibouti, il est pressenti pour un poste à la Banque Centrale de Washington. Il n'obtiendra malheureusement pas cette place, offerte finalement à un fils de Ministre.

Il rentre en France et, fort de ses études en droit et sciences politique, il tente de se lancer dans le notariat. Mais finalement son père le décide à reprendre une petite affaire d'assurances à Lons-le-Saunier dans le Jura. Christian a 30 ans.

Le voilà courtier en assurance pour l'industrie et la grande distribution. Il devient notamment spécialiste de l'assurance des magasins de vente d'articles de sports et vêtements. Ce n'est pas l'argent qui le motive. Il veut se "libérer des soucis de factures, comme tout le monde". Ce qui le motive principalement c'est de travailler dans ce triptyque "compagnies, cabinet de courtage et clients" pour "faire de la dentelle" avec ses contrats d'assurance.

Assureur est un "très beau métier" pour Christian. C'est une activité qui oblige à mobiliser psychologie, technologie, commercial, gestion et management. Être l'homme de confiance des entrepreneur.e.s nécessite ces compétences, du travail et du relationnel. Avoir été l'homme de confiance de ses clients pendant toutes ces années est la fierté de cet homme de conviction.

Christian Passerat nous donne quelques conseils de bon sens pour les PMI/PME (placement des poubelles, cloisonnement des unités de production, manitou électrique, etc.). Il nous explique également la différence entre un courtier en assurance et un agent exclusif. Il insiste sur l'importance de la collaboration "humaine" entre le courtier et le chef d'entreprise.

Il avoue humblement ne pas avoir eu suffisamment le sens du management. Selon lui, le management appelle un sens de la transmission, du savoir et de la délégation qu'il n'avait pas tout à fait. Le talent du manager est surtout dans la passation du savoir et des compétences à ses collaborateurs. Le message principal à passer aux jeunes génération est que "Tout est possible, saisissez votre chance !".

En fin d'épisode, Christian Passerat regrette que dans notre pays, nous ne savons pas utiliser correctement les anciennes compétences.  Les seniors et retraités regorgent de savoirs, de compétences, d'expérience et d'enseignements que nous ne savons pas mobiliser.

Nous parlons également dans cet épisode du réseau Made In Jura et des Lions.

Christian Passerat est un grand lecteur. En littéraire avisé, il nous donne quelques uns des ouvrages remarquables qu'il a lu récemment :


Bonne écoute :) 

Description

Christian Passerat voit le jour le 28 décembre 1949, fête des Saints Innocents. Pour cet enfant né dans une famille d'assureurs, il n'en fallait pas moins pour qu'il reprenne le flambeau deux décennies plus tard :-).

En octobre 1975, Christian se marie avec Isabelle et part à Djibouti pour faire sa coopération au sein de la Caisse centrale de coopération économique. Après 26 mois de contrat à Djibouti, il est pressenti pour un poste à la Banque Centrale de Washington. Il n'obtiendra malheureusement pas cette place, offerte finalement à un fils de Ministre.

Il rentre en France et, fort de ses études en droit et sciences politique, il tente de se lancer dans le notariat. Mais finalement son père le décide à reprendre une petite affaire d'assurances à Lons-le-Saunier dans le Jura. Christian a 30 ans.

Le voilà courtier en assurance pour l'industrie et la grande distribution. Il devient notamment spécialiste de l'assurance des magasins de vente d'articles de sports et vêtements. Ce n'est pas l'argent qui le motive. Il veut se "libérer des soucis de factures, comme tout le monde". Ce qui le motive principalement c'est de travailler dans ce triptyque "compagnies, cabinet de courtage et clients" pour "faire de la dentelle" avec ses contrats d'assurance.

Assureur est un "très beau métier" pour Christian. C'est une activité qui oblige à mobiliser psychologie, technologie, commercial, gestion et management. Être l'homme de confiance des entrepreneur.e.s nécessite ces compétences, du travail et du relationnel. Avoir été l'homme de confiance de ses clients pendant toutes ces années est la fierté de cet homme de conviction.

Christian Passerat nous donne quelques conseils de bon sens pour les PMI/PME (placement des poubelles, cloisonnement des unités de production, manitou électrique, etc.). Il nous explique également la différence entre un courtier en assurance et un agent exclusif. Il insiste sur l'importance de la collaboration "humaine" entre le courtier et le chef d'entreprise.

Il avoue humblement ne pas avoir eu suffisamment le sens du management. Selon lui, le management appelle un sens de la transmission, du savoir et de la délégation qu'il n'avait pas tout à fait. Le talent du manager est surtout dans la passation du savoir et des compétences à ses collaborateurs. Le message principal à passer aux jeunes génération est que "Tout est possible, saisissez votre chance !".

En fin d'épisode, Christian Passerat regrette que dans notre pays, nous ne savons pas utiliser correctement les anciennes compétences.  Les seniors et retraités regorgent de savoirs, de compétences, d'expérience et d'enseignements que nous ne savons pas mobiliser.

Nous parlons également dans cet épisode du réseau Made In Jura et des Lions.

Christian Passerat est un grand lecteur. En littéraire avisé, il nous donne quelques uns des ouvrages remarquables qu'il a lu récemment :


Bonne écoute :) 

Share

Embed

To listen also