ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky cover
ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky cover
EXPÉDITION, le podcast de Expé³

ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky

ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky

37min |15/02/2022
Play
ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky cover
ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky cover
EXPÉDITION, le podcast de Expé³

ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky

ÉPISODE #4 : Rencontre avec Volodia Petropavlovsky

37min |15/02/2022
Play

Description

" Je célèbre mes 20 ans en faisant connaissance avec le Grand Nord en parcourant la Laponie suédoise à pied avec un ami, sur des centaines de kilomètres. Nous découvrons les immensités boréales, le cercle polaire, le jour permanent, la faim et les moustiques (qui eux aussi avaient faim !).


C’est l’année d’après, que je pars vivre ma grande aventure au bout du monde, celle dont je rêvais depuis que j’avais lu « Siberia » de Philippe Sauve à 17 ans : la traversée de l’Alaska en canoë, seul. De la frontière canadienne à la mer de Béring, je navigue trois mois sur les 2000 kilomètres des rivières Tanana et Yukon. Je parcours ce wilderness en pagayant sur des rivières bouillonnantes et démesurées avec pour compagnie des castors, quelques indiens et des ours (qui, heureusement, n’avaient pas trop faim !)."


Volodia Petropavlovsky est un photographe reporter pour le magazine Grands Reportages et Trek magazine. Il a traversé l'Alaska en canoë à l'age de 21 ans et en solitaire !


Un bel échange inspirant autour de son aventure et de l'aventure en général !

Description

" Je célèbre mes 20 ans en faisant connaissance avec le Grand Nord en parcourant la Laponie suédoise à pied avec un ami, sur des centaines de kilomètres. Nous découvrons les immensités boréales, le cercle polaire, le jour permanent, la faim et les moustiques (qui eux aussi avaient faim !).


C’est l’année d’après, que je pars vivre ma grande aventure au bout du monde, celle dont je rêvais depuis que j’avais lu « Siberia » de Philippe Sauve à 17 ans : la traversée de l’Alaska en canoë, seul. De la frontière canadienne à la mer de Béring, je navigue trois mois sur les 2000 kilomètres des rivières Tanana et Yukon. Je parcours ce wilderness en pagayant sur des rivières bouillonnantes et démesurées avec pour compagnie des castors, quelques indiens et des ours (qui, heureusement, n’avaient pas trop faim !)."


Volodia Petropavlovsky est un photographe reporter pour le magazine Grands Reportages et Trek magazine. Il a traversé l'Alaska en canoë à l'age de 21 ans et en solitaire !


Un bel échange inspirant autour de son aventure et de l'aventure en général !

Share

Embed

You may also like

Description

" Je célèbre mes 20 ans en faisant connaissance avec le Grand Nord en parcourant la Laponie suédoise à pied avec un ami, sur des centaines de kilomètres. Nous découvrons les immensités boréales, le cercle polaire, le jour permanent, la faim et les moustiques (qui eux aussi avaient faim !).


C’est l’année d’après, que je pars vivre ma grande aventure au bout du monde, celle dont je rêvais depuis que j’avais lu « Siberia » de Philippe Sauve à 17 ans : la traversée de l’Alaska en canoë, seul. De la frontière canadienne à la mer de Béring, je navigue trois mois sur les 2000 kilomètres des rivières Tanana et Yukon. Je parcours ce wilderness en pagayant sur des rivières bouillonnantes et démesurées avec pour compagnie des castors, quelques indiens et des ours (qui, heureusement, n’avaient pas trop faim !)."


Volodia Petropavlovsky est un photographe reporter pour le magazine Grands Reportages et Trek magazine. Il a traversé l'Alaska en canoë à l'age de 21 ans et en solitaire !


Un bel échange inspirant autour de son aventure et de l'aventure en général !

Description

" Je célèbre mes 20 ans en faisant connaissance avec le Grand Nord en parcourant la Laponie suédoise à pied avec un ami, sur des centaines de kilomètres. Nous découvrons les immensités boréales, le cercle polaire, le jour permanent, la faim et les moustiques (qui eux aussi avaient faim !).


C’est l’année d’après, que je pars vivre ma grande aventure au bout du monde, celle dont je rêvais depuis que j’avais lu « Siberia » de Philippe Sauve à 17 ans : la traversée de l’Alaska en canoë, seul. De la frontière canadienne à la mer de Béring, je navigue trois mois sur les 2000 kilomètres des rivières Tanana et Yukon. Je parcours ce wilderness en pagayant sur des rivières bouillonnantes et démesurées avec pour compagnie des castors, quelques indiens et des ours (qui, heureusement, n’avaient pas trop faim !)."


Volodia Petropavlovsky est un photographe reporter pour le magazine Grands Reportages et Trek magazine. Il a traversé l'Alaska en canoë à l'age de 21 ans et en solitaire !


Un bel échange inspirant autour de son aventure et de l'aventure en général !

Share

Embed

You may also like