EP02 - Les idées reçues sur l’intérim cover
EP02 - Les idées reçues sur l’intérim cover
FedCast : le podcast dédié à l'actualité du recrutement

EP02 - Les idées reçues sur l’intérim

EP02 - Les idées reçues sur l’intérim

11min |15/12/2020
Listen
EP02 - Les idées reçues sur l’intérim cover
EP02 - Les idées reçues sur l’intérim cover
FedCast : le podcast dédié à l'actualité du recrutement

EP02 - Les idées reçues sur l’intérim

EP02 - Les idées reçues sur l’intérim

11min |15/12/2020
Listen

Description

Pour ce deuxième podcast consacré à l’intérim, nous allons tordre le cou aux idées reçues à propos du travail temporaire. L’intérim n’a pas toujours bonne réputation, souvent par méconnaissance. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients d’un contrat de travail temporaire ? Comment les intérimaires sont-ils rémunérés ? 💰🔦


  • L’intérim ne concerne que les emplois peu qualifiés pour des courtes durées 📅⌛


C’est l’idée reçue n° 1. 

Et pourtant, non ! L’intérim ne concerne pas uniquement les emplois peu qualifiés ! « Chez Fed, la plupart des intérimaires recrutés, quel que soit le secteur d’activité, sont des profils cadres », atteste Céline Blanc, manager Fed Construction. Les missions d’intérim peuvent dans certains cas être assez courtes, mais juridiquement, une entreprise peut intégrer un intérimaire 18 mois maximum. 


  • Le travail en intérim, moins bien payé ? 💸


Un contrat de travail temporaire est plus avantageux qu’un CDD ou un CDI en termes de rémunération, car l’intérimaire bénéficie de primes. La prime dite « de précarité », par exemple, qu’on appelle indemnité de fin de mission, correspond à 10 % du salaire brut cumulé sur toute la durée de la mission. Mais attention, la prime de précarité n’est versée que si le contrat n’est pas transformé en CDI. À l’issue de sa mission, l’intérimaire perçoit également une indemnité compensatrice de congés payés égale à 10 % du salaire brut perçu. 


  • L’intérim : des métiers pas toujours intéressants 👎🐌


Dans le cadre d’un contrat de travail temporaire, un intérimaire est amené à changer d’entreprise fréquemment. Au-delà de découvrir de nouvelles équipes et de nouveaux secteurs d’activité, ce changement d’environnement de travail permet de développer de nouvelles compétences telles que la capacité d’adaptation, l’autonomie ou la flexibilité. « Cette diversité d’environnements professionnels permet également de développer son réseau professionnel », témoigne Samantha Fhima, manager Fed Supply.

Description

Pour ce deuxième podcast consacré à l’intérim, nous allons tordre le cou aux idées reçues à propos du travail temporaire. L’intérim n’a pas toujours bonne réputation, souvent par méconnaissance. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients d’un contrat de travail temporaire ? Comment les intérimaires sont-ils rémunérés ? 💰🔦


  • L’intérim ne concerne que les emplois peu qualifiés pour des courtes durées 📅⌛


C’est l’idée reçue n° 1. 

Et pourtant, non ! L’intérim ne concerne pas uniquement les emplois peu qualifiés ! « Chez Fed, la plupart des intérimaires recrutés, quel que soit le secteur d’activité, sont des profils cadres », atteste Céline Blanc, manager Fed Construction. Les missions d’intérim peuvent dans certains cas être assez courtes, mais juridiquement, une entreprise peut intégrer un intérimaire 18 mois maximum. 


  • Le travail en intérim, moins bien payé ? 💸


Un contrat de travail temporaire est plus avantageux qu’un CDD ou un CDI en termes de rémunération, car l’intérimaire bénéficie de primes. La prime dite « de précarité », par exemple, qu’on appelle indemnité de fin de mission, correspond à 10 % du salaire brut cumulé sur toute la durée de la mission. Mais attention, la prime de précarité n’est versée que si le contrat n’est pas transformé en CDI. À l’issue de sa mission, l’intérimaire perçoit également une indemnité compensatrice de congés payés égale à 10 % du salaire brut perçu. 


  • L’intérim : des métiers pas toujours intéressants 👎🐌


Dans le cadre d’un contrat de travail temporaire, un intérimaire est amené à changer d’entreprise fréquemment. Au-delà de découvrir de nouvelles équipes et de nouveaux secteurs d’activité, ce changement d’environnement de travail permet de développer de nouvelles compétences telles que la capacité d’adaptation, l’autonomie ou la flexibilité. « Cette diversité d’environnements professionnels permet également de développer son réseau professionnel », témoigne Samantha Fhima, manager Fed Supply.

Share

Embed

You may also like

Description

Pour ce deuxième podcast consacré à l’intérim, nous allons tordre le cou aux idées reçues à propos du travail temporaire. L’intérim n’a pas toujours bonne réputation, souvent par méconnaissance. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients d’un contrat de travail temporaire ? Comment les intérimaires sont-ils rémunérés ? 💰🔦


  • L’intérim ne concerne que les emplois peu qualifiés pour des courtes durées 📅⌛


C’est l’idée reçue n° 1. 

Et pourtant, non ! L’intérim ne concerne pas uniquement les emplois peu qualifiés ! « Chez Fed, la plupart des intérimaires recrutés, quel que soit le secteur d’activité, sont des profils cadres », atteste Céline Blanc, manager Fed Construction. Les missions d’intérim peuvent dans certains cas être assez courtes, mais juridiquement, une entreprise peut intégrer un intérimaire 18 mois maximum. 


  • Le travail en intérim, moins bien payé ? 💸


Un contrat de travail temporaire est plus avantageux qu’un CDD ou un CDI en termes de rémunération, car l’intérimaire bénéficie de primes. La prime dite « de précarité », par exemple, qu’on appelle indemnité de fin de mission, correspond à 10 % du salaire brut cumulé sur toute la durée de la mission. Mais attention, la prime de précarité n’est versée que si le contrat n’est pas transformé en CDI. À l’issue de sa mission, l’intérimaire perçoit également une indemnité compensatrice de congés payés égale à 10 % du salaire brut perçu. 


  • L’intérim : des métiers pas toujours intéressants 👎🐌


Dans le cadre d’un contrat de travail temporaire, un intérimaire est amené à changer d’entreprise fréquemment. Au-delà de découvrir de nouvelles équipes et de nouveaux secteurs d’activité, ce changement d’environnement de travail permet de développer de nouvelles compétences telles que la capacité d’adaptation, l’autonomie ou la flexibilité. « Cette diversité d’environnements professionnels permet également de développer son réseau professionnel », témoigne Samantha Fhima, manager Fed Supply.

Description

Pour ce deuxième podcast consacré à l’intérim, nous allons tordre le cou aux idées reçues à propos du travail temporaire. L’intérim n’a pas toujours bonne réputation, souvent par méconnaissance. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients d’un contrat de travail temporaire ? Comment les intérimaires sont-ils rémunérés ? 💰🔦


  • L’intérim ne concerne que les emplois peu qualifiés pour des courtes durées 📅⌛


C’est l’idée reçue n° 1. 

Et pourtant, non ! L’intérim ne concerne pas uniquement les emplois peu qualifiés ! « Chez Fed, la plupart des intérimaires recrutés, quel que soit le secteur d’activité, sont des profils cadres », atteste Céline Blanc, manager Fed Construction. Les missions d’intérim peuvent dans certains cas être assez courtes, mais juridiquement, une entreprise peut intégrer un intérimaire 18 mois maximum. 


  • Le travail en intérim, moins bien payé ? 💸


Un contrat de travail temporaire est plus avantageux qu’un CDD ou un CDI en termes de rémunération, car l’intérimaire bénéficie de primes. La prime dite « de précarité », par exemple, qu’on appelle indemnité de fin de mission, correspond à 10 % du salaire brut cumulé sur toute la durée de la mission. Mais attention, la prime de précarité n’est versée que si le contrat n’est pas transformé en CDI. À l’issue de sa mission, l’intérimaire perçoit également une indemnité compensatrice de congés payés égale à 10 % du salaire brut perçu. 


  • L’intérim : des métiers pas toujours intéressants 👎🐌


Dans le cadre d’un contrat de travail temporaire, un intérimaire est amené à changer d’entreprise fréquemment. Au-delà de découvrir de nouvelles équipes et de nouveaux secteurs d’activité, ce changement d’environnement de travail permet de développer de nouvelles compétences telles que la capacité d’adaptation, l’autonomie ou la flexibilité. « Cette diversité d’environnements professionnels permet également de développer son réseau professionnel », témoigne Samantha Fhima, manager Fed Supply.

Share

Embed

You may also like