undefined cover
undefined cover
#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau » cover
#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau » cover
Fleur d'avocat

#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau »

#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau »

1h46 |16/12/2021
Play
undefined cover
undefined cover
#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau » cover
#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau » cover
Fleur d'avocat

#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau »

#160 - Sandra Bonnet : « Je voulais un petit barreau »

1h46 |16/12/2021
Play

Description

Maître Sandra Bonnet est avocate au barreau de Béthune depuis 2017. Elle s'est installée à son compte après une courte collaboration et pratique le droit pénal et le droit de la famille.

On entend beaucoup parler de la précarité dans la profession d'avocat, de l'AJ, des justiciables défavorisés qui ont besoin de droit mais pas les moyens de payer un avocat. Dans ce tableau, Sandra Bonnet détonne.

Un caractère bien trempé et un style bien à elle, un cabinet localisé au pied d'une cité dans un petit barreau de 115 avocats, des dossiers en JAF et en pénal, beaucoup de permanences, une majorité d'AJ, et pourtant une activité florissante et un chiffre d'affaires à faire des jaloux. Une interview qui questionne donc les a priori.

Références :

Vous pouvez la joindre à l'adresse mail contact@sandrabonnet.com ou directement sur son site internet, où se trouve un formulaire de contact et toutes les informations associées. Sinon, vous pouvez également découvrir son compte Instagram !

Merci à Inès Ghaouti pour la recommandation et bonne écoute ! 

Lilas Louise

Description

Maître Sandra Bonnet est avocate au barreau de Béthune depuis 2017. Elle s'est installée à son compte après une courte collaboration et pratique le droit pénal et le droit de la famille.

On entend beaucoup parler de la précarité dans la profession d'avocat, de l'AJ, des justiciables défavorisés qui ont besoin de droit mais pas les moyens de payer un avocat. Dans ce tableau, Sandra Bonnet détonne.

Un caractère bien trempé et un style bien à elle, un cabinet localisé au pied d'une cité dans un petit barreau de 115 avocats, des dossiers en JAF et en pénal, beaucoup de permanences, une majorité d'AJ, et pourtant une activité florissante et un chiffre d'affaires à faire des jaloux. Une interview qui questionne donc les a priori.

Références :

Vous pouvez la joindre à l'adresse mail contact@sandrabonnet.com ou directement sur son site internet, où se trouve un formulaire de contact et toutes les informations associées. Sinon, vous pouvez également découvrir son compte Instagram !

Merci à Inès Ghaouti pour la recommandation et bonne écoute ! 

Lilas Louise

Share

Embed

You may also like

Description

Maître Sandra Bonnet est avocate au barreau de Béthune depuis 2017. Elle s'est installée à son compte après une courte collaboration et pratique le droit pénal et le droit de la famille.

On entend beaucoup parler de la précarité dans la profession d'avocat, de l'AJ, des justiciables défavorisés qui ont besoin de droit mais pas les moyens de payer un avocat. Dans ce tableau, Sandra Bonnet détonne.

Un caractère bien trempé et un style bien à elle, un cabinet localisé au pied d'une cité dans un petit barreau de 115 avocats, des dossiers en JAF et en pénal, beaucoup de permanences, une majorité d'AJ, et pourtant une activité florissante et un chiffre d'affaires à faire des jaloux. Une interview qui questionne donc les a priori.

Références :

Vous pouvez la joindre à l'adresse mail contact@sandrabonnet.com ou directement sur son site internet, où se trouve un formulaire de contact et toutes les informations associées. Sinon, vous pouvez également découvrir son compte Instagram !

Merci à Inès Ghaouti pour la recommandation et bonne écoute ! 

Lilas Louise

Description

Maître Sandra Bonnet est avocate au barreau de Béthune depuis 2017. Elle s'est installée à son compte après une courte collaboration et pratique le droit pénal et le droit de la famille.

On entend beaucoup parler de la précarité dans la profession d'avocat, de l'AJ, des justiciables défavorisés qui ont besoin de droit mais pas les moyens de payer un avocat. Dans ce tableau, Sandra Bonnet détonne.

Un caractère bien trempé et un style bien à elle, un cabinet localisé au pied d'une cité dans un petit barreau de 115 avocats, des dossiers en JAF et en pénal, beaucoup de permanences, une majorité d'AJ, et pourtant une activité florissante et un chiffre d'affaires à faire des jaloux. Une interview qui questionne donc les a priori.

Références :

Vous pouvez la joindre à l'adresse mail contact@sandrabonnet.com ou directement sur son site internet, où se trouve un formulaire de contact et toutes les informations associées. Sinon, vous pouvez également découvrir son compte Instagram !

Merci à Inès Ghaouti pour la recommandation et bonne écoute ! 

Lilas Louise

Share

Embed

You may also like