Fleur de Cactus cover
Fleur de Cactus cover

Fleur de Cactus

Fleur de Cactus

Subscribe
susanadarcambel.com
Fleur de Cactus cover
Fleur de Cactus cover

Fleur de Cactus

Fleur de Cactus

Subscribe
susanadarcambel.com

Description

Fleur de Cactus, le podcast qui explore l'impermanence avec audace ✨


 Mon pire souvenir est devenu la meilleure chose qui me soit arrivée. J’ai eu un accident de voiture au Mexique, il y a 13 ans, dans lequel mon ami Fernando est décédé. Alors nombre d’entre vous ne comprendront peut-être pas cette affirmation et ce n’est pas grave car l’essentiel pour moi c’est que vous écoutiez ce que cet événement m’a appris. Que tout est impermanent, tout change, rien ne dure. Cette découverte va de pair avec la découverte de ma propre mortalité. Je dis bien découverte car nous humains tendons à créer à tout prix des situations émotionnelles et matérielles pérennes pour survivre, pour vivre confortablement et heureusement d’ailleurs.


 Néanmoins, la maladie, le burn-out, le succès, la vieillesse, la jeunesse, la dépression, les séparations amoureuses, les fausses couches, les accouchements, les aléas climatiques et le beau temps qui succède à la pluie, nous mettent au défi de mener une vie sans encombres, sans montagnes russes, sans deuils ! C’est carrément impossible. Or essayer d’apprivoiser les émotions qui découlent de ces moments de ruptures nous permettent de toucher du doigt qui nous sommes, de lire en nous, de décoder ce que notre corps a à nous communiquer, ce que notre psyché ou de notre conscience, ont à nous dire. 


La mort est peut-être le moment de vérité le plus houleux parmi tous ceux que j’ai cités. Parfois, la douleur est telle qu’elle semble insurmontable…débute alors le cheminement du deuil et de son pouvoir de transformation. Etre conscient de l’impermanence et de voir dans quelles mesures nous y sommes exposées, peut nous éviter bien des surprises : c’est ce que nombre de penseurs spirituels, comme Bouddha, certains philosophes grecs comme les stoïciens ou encore Montaigne se sont attelés à explorer à leur façon. 


Selon Gautama Bouddha, l'impermanence est la cause de notre souffrance. L’impermanence marque la rupture avec un état qui nous satisfait, qui correspond à ce que nous passons à construire. Nous sommes changeants, le monde extérieur est en mutation constante, peu de choses est sous notre contrôle, la seule chose qui est sous notre contrôle est le regard que nous portons sur ce qui nous arrive.


La deuxième saison est là ! 

👉Pour la deuxième saison de Fleur de Cactus, je vais continuer à explorer ce concept d’impermanence à la lumière du meilleur et du pire souvenir d’une personnalité. Je vous entends déjà vous demander que peuvent bien être les vôtres et c’est ce que j’aime avec cette question, elle parle au plus grand nombre. Ces moments ont marqué des tournants dans nos vies, ils ont forgé nos valeurs, nos choix futurs. Je souhaite vous faire voyager dans le registre de l’épiphanie, ce moment où nous avons l’intime conviction d’avoir compris l’essence de quelque chose, ce moment où tout bascule, où hier ne ressemble plus à demain. 

___

Je suis Susana d'Arcambel, créatrice de ce podcast, vous pouvez suivre toute l'actu de Fleur de Cactus sur mon compte intagram @susana_darcambel et vous abonner à Fleur de Cactus via votre plateforme d'écoute favorite pour ne rater aucun épisode !

___

Crédits 

Réalisation/Montage : Fleur de Cactus Studio (Susana d'Arcambel)

Mixage : Swann Brosset

Musique : Frédéric Bouchain

Illustration : Aurore Heldt

Description

Fleur de Cactus, le podcast qui explore l'impermanence avec audace ✨


 Mon pire souvenir est devenu la meilleure chose qui me soit arrivée. J’ai eu un accident de voiture au Mexique, il y a 13 ans, dans lequel mon ami Fernando est décédé. Alors nombre d’entre vous ne comprendront peut-être pas cette affirmation et ce n’est pas grave car l’essentiel pour moi c’est que vous écoutiez ce que cet événement m’a appris. Que tout est impermanent, tout change, rien ne dure. Cette découverte va de pair avec la découverte de ma propre mortalité. Je dis bien découverte car nous humains tendons à créer à tout prix des situations émotionnelles et matérielles pérennes pour survivre, pour vivre confortablement et heureusement d’ailleurs.


 Néanmoins, la maladie, le burn-out, le succès, la vieillesse, la jeunesse, la dépression, les séparations amoureuses, les fausses couches, les accouchements, les aléas climatiques et le beau temps qui succède à la pluie, nous mettent au défi de mener une vie sans encombres, sans montagnes russes, sans deuils ! C’est carrément impossible. Or essayer d’apprivoiser les émotions qui découlent de ces moments de ruptures nous permettent de toucher du doigt qui nous sommes, de lire en nous, de décoder ce que notre corps a à nous communiquer, ce que notre psyché ou de notre conscience, ont à nous dire. 


La mort est peut-être le moment de vérité le plus houleux parmi tous ceux que j’ai cités. Parfois, la douleur est telle qu’elle semble insurmontable…débute alors le cheminement du deuil et de son pouvoir de transformation. Etre conscient de l’impermanence et de voir dans quelles mesures nous y sommes exposées, peut nous éviter bien des surprises : c’est ce que nombre de penseurs spirituels, comme Bouddha, certains philosophes grecs comme les stoïciens ou encore Montaigne se sont attelés à explorer à leur façon. 


Selon Gautama Bouddha, l'impermanence est la cause de notre souffrance. L’impermanence marque la rupture avec un état qui nous satisfait, qui correspond à ce que nous passons à construire. Nous sommes changeants, le monde extérieur est en mutation constante, peu de choses est sous notre contrôle, la seule chose qui est sous notre contrôle est le regard que nous portons sur ce qui nous arrive.


La deuxième saison est là ! 

👉Pour la deuxième saison de Fleur de Cactus, je vais continuer à explorer ce concept d’impermanence à la lumière du meilleur et du pire souvenir d’une personnalité. Je vous entends déjà vous demander que peuvent bien être les vôtres et c’est ce que j’aime avec cette question, elle parle au plus grand nombre. Ces moments ont marqué des tournants dans nos vies, ils ont forgé nos valeurs, nos choix futurs. Je souhaite vous faire voyager dans le registre de l’épiphanie, ce moment où nous avons l’intime conviction d’avoir compris l’essence de quelque chose, ce moment où tout bascule, où hier ne ressemble plus à demain. 

___

Je suis Susana d'Arcambel, créatrice de ce podcast, vous pouvez suivre toute l'actu de Fleur de Cactus sur mon compte intagram @susana_darcambel et vous abonner à Fleur de Cactus via votre plateforme d'écoute favorite pour ne rater aucun épisode !

___

Crédits 

Réalisation/Montage : Fleur de Cactus Studio (Susana d'Arcambel)

Mixage : Swann Brosset

Musique : Frédéric Bouchain

Illustration : Aurore Heldt

23 episodes

Description

Fleur de Cactus, le podcast qui explore l'impermanence avec audace ✨


 Mon pire souvenir est devenu la meilleure chose qui me soit arrivée. J’ai eu un accident de voiture au Mexique, il y a 13 ans, dans lequel mon ami Fernando est décédé. Alors nombre d’entre vous ne comprendront peut-être pas cette affirmation et ce n’est pas grave car l’essentiel pour moi c’est que vous écoutiez ce que cet événement m’a appris. Que tout est impermanent, tout change, rien ne dure. Cette découverte va de pair avec la découverte de ma propre mortalité. Je dis bien découverte car nous humains tendons à créer à tout prix des situations émotionnelles et matérielles pérennes pour survivre, pour vivre confortablement et heureusement d’ailleurs.


 Néanmoins, la maladie, le burn-out, le succès, la vieillesse, la jeunesse, la dépression, les séparations amoureuses, les fausses couches, les accouchements, les aléas climatiques et le beau temps qui succède à la pluie, nous mettent au défi de mener une vie sans encombres, sans montagnes russes, sans deuils ! C’est carrément impossible. Or essayer d’apprivoiser les émotions qui découlent de ces moments de ruptures nous permettent de toucher du doigt qui nous sommes, de lire en nous, de décoder ce que notre corps a à nous communiquer, ce que notre psyché ou de notre conscience, ont à nous dire. 


La mort est peut-être le moment de vérité le plus houleux parmi tous ceux que j’ai cités. Parfois, la douleur est telle qu’elle semble insurmontable…débute alors le cheminement du deuil et de son pouvoir de transformation. Etre conscient de l’impermanence et de voir dans quelles mesures nous y sommes exposées, peut nous éviter bien des surprises : c’est ce que nombre de penseurs spirituels, comme Bouddha, certains philosophes grecs comme les stoïciens ou encore Montaigne se sont attelés à explorer à leur façon. 


Selon Gautama Bouddha, l'impermanence est la cause de notre souffrance. L’impermanence marque la rupture avec un état qui nous satisfait, qui correspond à ce que nous passons à construire. Nous sommes changeants, le monde extérieur est en mutation constante, peu de choses est sous notre contrôle, la seule chose qui est sous notre contrôle est le regard que nous portons sur ce qui nous arrive.


La deuxième saison est là ! 

👉Pour la deuxième saison de Fleur de Cactus, je vais continuer à explorer ce concept d’impermanence à la lumière du meilleur et du pire souvenir d’une personnalité. Je vous entends déjà vous demander que peuvent bien être les vôtres et c’est ce que j’aime avec cette question, elle parle au plus grand nombre. Ces moments ont marqué des tournants dans nos vies, ils ont forgé nos valeurs, nos choix futurs. Je souhaite vous faire voyager dans le registre de l’épiphanie, ce moment où nous avons l’intime conviction d’avoir compris l’essence de quelque chose, ce moment où tout bascule, où hier ne ressemble plus à demain. 

___

Je suis Susana d'Arcambel, créatrice de ce podcast, vous pouvez suivre toute l'actu de Fleur de Cactus sur mon compte intagram @susana_darcambel et vous abonner à Fleur de Cactus via votre plateforme d'écoute favorite pour ne rater aucun épisode !

___

Crédits 

Réalisation/Montage : Fleur de Cactus Studio (Susana d'Arcambel)

Mixage : Swann Brosset

Musique : Frédéric Bouchain

Illustration : Aurore Heldt

Description

Fleur de Cactus, le podcast qui explore l'impermanence avec audace ✨


 Mon pire souvenir est devenu la meilleure chose qui me soit arrivée. J’ai eu un accident de voiture au Mexique, il y a 13 ans, dans lequel mon ami Fernando est décédé. Alors nombre d’entre vous ne comprendront peut-être pas cette affirmation et ce n’est pas grave car l’essentiel pour moi c’est que vous écoutiez ce que cet événement m’a appris. Que tout est impermanent, tout change, rien ne dure. Cette découverte va de pair avec la découverte de ma propre mortalité. Je dis bien découverte car nous humains tendons à créer à tout prix des situations émotionnelles et matérielles pérennes pour survivre, pour vivre confortablement et heureusement d’ailleurs.


 Néanmoins, la maladie, le burn-out, le succès, la vieillesse, la jeunesse, la dépression, les séparations amoureuses, les fausses couches, les accouchements, les aléas climatiques et le beau temps qui succède à la pluie, nous mettent au défi de mener une vie sans encombres, sans montagnes russes, sans deuils ! C’est carrément impossible. Or essayer d’apprivoiser les émotions qui découlent de ces moments de ruptures nous permettent de toucher du doigt qui nous sommes, de lire en nous, de décoder ce que notre corps a à nous communiquer, ce que notre psyché ou de notre conscience, ont à nous dire. 


La mort est peut-être le moment de vérité le plus houleux parmi tous ceux que j’ai cités. Parfois, la douleur est telle qu’elle semble insurmontable…débute alors le cheminement du deuil et de son pouvoir de transformation. Etre conscient de l’impermanence et de voir dans quelles mesures nous y sommes exposées, peut nous éviter bien des surprises : c’est ce que nombre de penseurs spirituels, comme Bouddha, certains philosophes grecs comme les stoïciens ou encore Montaigne se sont attelés à explorer à leur façon. 


Selon Gautama Bouddha, l'impermanence est la cause de notre souffrance. L’impermanence marque la rupture avec un état qui nous satisfait, qui correspond à ce que nous passons à construire. Nous sommes changeants, le monde extérieur est en mutation constante, peu de choses est sous notre contrôle, la seule chose qui est sous notre contrôle est le regard que nous portons sur ce qui nous arrive.


La deuxième saison est là ! 

👉Pour la deuxième saison de Fleur de Cactus, je vais continuer à explorer ce concept d’impermanence à la lumière du meilleur et du pire souvenir d’une personnalité. Je vous entends déjà vous demander que peuvent bien être les vôtres et c’est ce que j’aime avec cette question, elle parle au plus grand nombre. Ces moments ont marqué des tournants dans nos vies, ils ont forgé nos valeurs, nos choix futurs. Je souhaite vous faire voyager dans le registre de l’épiphanie, ce moment où nous avons l’intime conviction d’avoir compris l’essence de quelque chose, ce moment où tout bascule, où hier ne ressemble plus à demain. 

___

Je suis Susana d'Arcambel, créatrice de ce podcast, vous pouvez suivre toute l'actu de Fleur de Cactus sur mon compte intagram @susana_darcambel et vous abonner à Fleur de Cactus via votre plateforme d'écoute favorite pour ne rater aucun épisode !

___

Crédits 

Réalisation/Montage : Fleur de Cactus Studio (Susana d'Arcambel)

Mixage : Swann Brosset

Musique : Frédéric Bouchain

Illustration : Aurore Heldt

23 episodes