#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant cover
#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant cover
Gonzo Podcast

#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant

#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant

2h23 |13/04/2021
Listen
#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant cover
#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant cover
Gonzo Podcast

#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant

#024 - Grégoire Domenach - Voyage, littérature, création, le parcours d'un écrivain étonnant

2h23 |13/04/2021
Listen

Description

Mon podcast pourrait être mieux. Enfin...plus attractif... Je pourrais éditer, couper, préparer des questions, me prendre au sérieux, rectifier, faire une intro, mettre de la musique, ne pas boire d'alcool... Mais je ne le fais pas. Pourquoi? Peut-être parce que j'aime l'authenticité d'une discussion, son rythme, ses silences, ses errances. Et tout ça vient avec des moments où je suis des fois perdu, dans l'incapacité de faire la bonne relance. 

Cet épisode avec Grégoire m'a apporté son lot de tels moments. Pourquoi? Parce que Grégoire est un véritable homme de lettres, un passionné. Qui non seulement lit beaucoup, mais écrit aussi beaucoup. Ses réponses, très fournies, très profondes, m'ont parfois laissé pantois. Moi qui, il me semble, arrive à justement capter assez vite mes interlocuteurs et trouver sur quoi enchainer rapidement, je fus pour cet épisode clairement en dehors de ma zone de confort.

Je le redoutais un peu, car je connais Grégoire et le personnage qu'il est. Dans ses livres, j'ai souvent été confronté à des mots dont j'ignorais le sens. Sa connaissance de la littérature est exceptionnelle. Bien loin des quelques classiques que j’ai lu. Mais c'est aussi pour cela que je fais ce podcast, pour rencontrer et discuter longuement avec des personnes, des parcours, dont je retire des enseignements. 

Je trouve les écrivains fascinant pour plusieurs raisons. Et ce podcast m'a permis d'en apprendre un peu plus sur ce qui fait qu'un homme ou une femme est poussé à écrire. Dans le cas de Grégoire, c’est un long chemin, fait d’événements importants et de rencontres surprenantes, de voyages et de découvertes, pas seulement physiques mais aussi intellectuels. J’ai découvert de nouveaux auteurs, de nouveaux classiques…

J'espère en tout cas que vous apprécierez cet épisode, que nos petits égarements vous arracheront un sourire et que vous irez au bout, car ça en vaut la peine.

Merci à Grégoire.

Son livre Entre la source et l'estuaire est toujours disponible en librairie. Notamment à La Procure, rue Jean-Jacques Rousseau à Annecy pour les locaux.

Bonne écoute!

Le podcast est dispo sur les plateformes de podcast sous le nom « Gonzo Podcast » . N’hésitez pas à lâcher le max d’étoiles et un petit commentaire. Ça fait toujours plaisir!

Description

Mon podcast pourrait être mieux. Enfin...plus attractif... Je pourrais éditer, couper, préparer des questions, me prendre au sérieux, rectifier, faire une intro, mettre de la musique, ne pas boire d'alcool... Mais je ne le fais pas. Pourquoi? Peut-être parce que j'aime l'authenticité d'une discussion, son rythme, ses silences, ses errances. Et tout ça vient avec des moments où je suis des fois perdu, dans l'incapacité de faire la bonne relance. 

Cet épisode avec Grégoire m'a apporté son lot de tels moments. Pourquoi? Parce que Grégoire est un véritable homme de lettres, un passionné. Qui non seulement lit beaucoup, mais écrit aussi beaucoup. Ses réponses, très fournies, très profondes, m'ont parfois laissé pantois. Moi qui, il me semble, arrive à justement capter assez vite mes interlocuteurs et trouver sur quoi enchainer rapidement, je fus pour cet épisode clairement en dehors de ma zone de confort.

Je le redoutais un peu, car je connais Grégoire et le personnage qu'il est. Dans ses livres, j'ai souvent été confronté à des mots dont j'ignorais le sens. Sa connaissance de la littérature est exceptionnelle. Bien loin des quelques classiques que j’ai lu. Mais c'est aussi pour cela que je fais ce podcast, pour rencontrer et discuter longuement avec des personnes, des parcours, dont je retire des enseignements. 

Je trouve les écrivains fascinant pour plusieurs raisons. Et ce podcast m'a permis d'en apprendre un peu plus sur ce qui fait qu'un homme ou une femme est poussé à écrire. Dans le cas de Grégoire, c’est un long chemin, fait d’événements importants et de rencontres surprenantes, de voyages et de découvertes, pas seulement physiques mais aussi intellectuels. J’ai découvert de nouveaux auteurs, de nouveaux classiques…

J'espère en tout cas que vous apprécierez cet épisode, que nos petits égarements vous arracheront un sourire et que vous irez au bout, car ça en vaut la peine.

Merci à Grégoire.

Son livre Entre la source et l'estuaire est toujours disponible en librairie. Notamment à La Procure, rue Jean-Jacques Rousseau à Annecy pour les locaux.

Bonne écoute!

Le podcast est dispo sur les plateformes de podcast sous le nom « Gonzo Podcast » . N’hésitez pas à lâcher le max d’étoiles et un petit commentaire. Ça fait toujours plaisir!

Share

Embed

You may also like

Description

Mon podcast pourrait être mieux. Enfin...plus attractif... Je pourrais éditer, couper, préparer des questions, me prendre au sérieux, rectifier, faire une intro, mettre de la musique, ne pas boire d'alcool... Mais je ne le fais pas. Pourquoi? Peut-être parce que j'aime l'authenticité d'une discussion, son rythme, ses silences, ses errances. Et tout ça vient avec des moments où je suis des fois perdu, dans l'incapacité de faire la bonne relance. 

Cet épisode avec Grégoire m'a apporté son lot de tels moments. Pourquoi? Parce que Grégoire est un véritable homme de lettres, un passionné. Qui non seulement lit beaucoup, mais écrit aussi beaucoup. Ses réponses, très fournies, très profondes, m'ont parfois laissé pantois. Moi qui, il me semble, arrive à justement capter assez vite mes interlocuteurs et trouver sur quoi enchainer rapidement, je fus pour cet épisode clairement en dehors de ma zone de confort.

Je le redoutais un peu, car je connais Grégoire et le personnage qu'il est. Dans ses livres, j'ai souvent été confronté à des mots dont j'ignorais le sens. Sa connaissance de la littérature est exceptionnelle. Bien loin des quelques classiques que j’ai lu. Mais c'est aussi pour cela que je fais ce podcast, pour rencontrer et discuter longuement avec des personnes, des parcours, dont je retire des enseignements. 

Je trouve les écrivains fascinant pour plusieurs raisons. Et ce podcast m'a permis d'en apprendre un peu plus sur ce qui fait qu'un homme ou une femme est poussé à écrire. Dans le cas de Grégoire, c’est un long chemin, fait d’événements importants et de rencontres surprenantes, de voyages et de découvertes, pas seulement physiques mais aussi intellectuels. J’ai découvert de nouveaux auteurs, de nouveaux classiques…

J'espère en tout cas que vous apprécierez cet épisode, que nos petits égarements vous arracheront un sourire et que vous irez au bout, car ça en vaut la peine.

Merci à Grégoire.

Son livre Entre la source et l'estuaire est toujours disponible en librairie. Notamment à La Procure, rue Jean-Jacques Rousseau à Annecy pour les locaux.

Bonne écoute!

Le podcast est dispo sur les plateformes de podcast sous le nom « Gonzo Podcast » . N’hésitez pas à lâcher le max d’étoiles et un petit commentaire. Ça fait toujours plaisir!

Description

Mon podcast pourrait être mieux. Enfin...plus attractif... Je pourrais éditer, couper, préparer des questions, me prendre au sérieux, rectifier, faire une intro, mettre de la musique, ne pas boire d'alcool... Mais je ne le fais pas. Pourquoi? Peut-être parce que j'aime l'authenticité d'une discussion, son rythme, ses silences, ses errances. Et tout ça vient avec des moments où je suis des fois perdu, dans l'incapacité de faire la bonne relance. 

Cet épisode avec Grégoire m'a apporté son lot de tels moments. Pourquoi? Parce que Grégoire est un véritable homme de lettres, un passionné. Qui non seulement lit beaucoup, mais écrit aussi beaucoup. Ses réponses, très fournies, très profondes, m'ont parfois laissé pantois. Moi qui, il me semble, arrive à justement capter assez vite mes interlocuteurs et trouver sur quoi enchainer rapidement, je fus pour cet épisode clairement en dehors de ma zone de confort.

Je le redoutais un peu, car je connais Grégoire et le personnage qu'il est. Dans ses livres, j'ai souvent été confronté à des mots dont j'ignorais le sens. Sa connaissance de la littérature est exceptionnelle. Bien loin des quelques classiques que j’ai lu. Mais c'est aussi pour cela que je fais ce podcast, pour rencontrer et discuter longuement avec des personnes, des parcours, dont je retire des enseignements. 

Je trouve les écrivains fascinant pour plusieurs raisons. Et ce podcast m'a permis d'en apprendre un peu plus sur ce qui fait qu'un homme ou une femme est poussé à écrire. Dans le cas de Grégoire, c’est un long chemin, fait d’événements importants et de rencontres surprenantes, de voyages et de découvertes, pas seulement physiques mais aussi intellectuels. J’ai découvert de nouveaux auteurs, de nouveaux classiques…

J'espère en tout cas que vous apprécierez cet épisode, que nos petits égarements vous arracheront un sourire et que vous irez au bout, car ça en vaut la peine.

Merci à Grégoire.

Son livre Entre la source et l'estuaire est toujours disponible en librairie. Notamment à La Procure, rue Jean-Jacques Rousseau à Annecy pour les locaux.

Bonne écoute!

Le podcast est dispo sur les plateformes de podcast sous le nom « Gonzo Podcast » . N’hésitez pas à lâcher le max d’étoiles et un petit commentaire. Ça fait toujours plaisir!

Share

Embed

You may also like