TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara cover
TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara cover
GRIN

TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara

TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara

41min |19/01/2021
Listen
TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara cover
TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara cover
GRIN

TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara

TRAVERSÉES LITTÉRAIRES #4 - Aminata Aidara

41min |19/01/2021
Listen

Description

Traversées littéraires est une série de podcasts du réseau des bibliothèques et médiathèques de Clermont Auvergne Métropole en amont des rencontres du même nom organisées en collaboration avec Africultures, du 21 au 23 janvier prochains 

Bienvenu.es à bord de ce podcast. 

Matthieu Poinot (Le Grin) sera votre guide le temps de ces Traversées littéraires, en compagnie d’écrivaines et écrivains avec qui il vous embarque pour vous faire découvrir leurs parcours, leurs fabriques d’écriture, d’imaginaires, de langues, de sensibilités, d’identités, bref de diversités et d’humanités.

Aminata Aidara

« Pour écrire un roman, je pense qu’il faut qu’on soit hanté par les personnages. On n’arrive pas à les lâcher, on a besoin de continuer à être en leur compagnie, de continuer à les décrire, à les faire parler à travers nous. »

Aminata Aidara, italo-sénégalaise, est née en 1984 d'une mère italienne et d'un père sénégalais. Anthropologue de formation (elle a obtenu son doctorat en 2016), elle est journaliste, traductrice et romancière. Primée pour le recueil de nouvelles La ragazza dal cuore di carta en 2014, elle publie des nouvelles en italien et en français depuis 2009. Je suis quelqu'un (Gallimard, 2018) est son premier roman sur le thème de secret d’une famille dispersée entre la France et le Sénégal, point de départ d'une réflexion sur les origines familiales.
Elle travaille également pour Africultures, écrivant des critiques littéraires et menant des entretiens.

  • Je suis quelqu’un, Gallimard, 2018

Description

Traversées littéraires est une série de podcasts du réseau des bibliothèques et médiathèques de Clermont Auvergne Métropole en amont des rencontres du même nom organisées en collaboration avec Africultures, du 21 au 23 janvier prochains 

Bienvenu.es à bord de ce podcast. 

Matthieu Poinot (Le Grin) sera votre guide le temps de ces Traversées littéraires, en compagnie d’écrivaines et écrivains avec qui il vous embarque pour vous faire découvrir leurs parcours, leurs fabriques d’écriture, d’imaginaires, de langues, de sensibilités, d’identités, bref de diversités et d’humanités.

Aminata Aidara

« Pour écrire un roman, je pense qu’il faut qu’on soit hanté par les personnages. On n’arrive pas à les lâcher, on a besoin de continuer à être en leur compagnie, de continuer à les décrire, à les faire parler à travers nous. »

Aminata Aidara, italo-sénégalaise, est née en 1984 d'une mère italienne et d'un père sénégalais. Anthropologue de formation (elle a obtenu son doctorat en 2016), elle est journaliste, traductrice et romancière. Primée pour le recueil de nouvelles La ragazza dal cuore di carta en 2014, elle publie des nouvelles en italien et en français depuis 2009. Je suis quelqu'un (Gallimard, 2018) est son premier roman sur le thème de secret d’une famille dispersée entre la France et le Sénégal, point de départ d'une réflexion sur les origines familiales.
Elle travaille également pour Africultures, écrivant des critiques littéraires et menant des entretiens.

  • Je suis quelqu’un, Gallimard, 2018

Share

Embed

You may also like

Description

Traversées littéraires est une série de podcasts du réseau des bibliothèques et médiathèques de Clermont Auvergne Métropole en amont des rencontres du même nom organisées en collaboration avec Africultures, du 21 au 23 janvier prochains 

Bienvenu.es à bord de ce podcast. 

Matthieu Poinot (Le Grin) sera votre guide le temps de ces Traversées littéraires, en compagnie d’écrivaines et écrivains avec qui il vous embarque pour vous faire découvrir leurs parcours, leurs fabriques d’écriture, d’imaginaires, de langues, de sensibilités, d’identités, bref de diversités et d’humanités.

Aminata Aidara

« Pour écrire un roman, je pense qu’il faut qu’on soit hanté par les personnages. On n’arrive pas à les lâcher, on a besoin de continuer à être en leur compagnie, de continuer à les décrire, à les faire parler à travers nous. »

Aminata Aidara, italo-sénégalaise, est née en 1984 d'une mère italienne et d'un père sénégalais. Anthropologue de formation (elle a obtenu son doctorat en 2016), elle est journaliste, traductrice et romancière. Primée pour le recueil de nouvelles La ragazza dal cuore di carta en 2014, elle publie des nouvelles en italien et en français depuis 2009. Je suis quelqu'un (Gallimard, 2018) est son premier roman sur le thème de secret d’une famille dispersée entre la France et le Sénégal, point de départ d'une réflexion sur les origines familiales.
Elle travaille également pour Africultures, écrivant des critiques littéraires et menant des entretiens.

  • Je suis quelqu’un, Gallimard, 2018

Description

Traversées littéraires est une série de podcasts du réseau des bibliothèques et médiathèques de Clermont Auvergne Métropole en amont des rencontres du même nom organisées en collaboration avec Africultures, du 21 au 23 janvier prochains 

Bienvenu.es à bord de ce podcast. 

Matthieu Poinot (Le Grin) sera votre guide le temps de ces Traversées littéraires, en compagnie d’écrivaines et écrivains avec qui il vous embarque pour vous faire découvrir leurs parcours, leurs fabriques d’écriture, d’imaginaires, de langues, de sensibilités, d’identités, bref de diversités et d’humanités.

Aminata Aidara

« Pour écrire un roman, je pense qu’il faut qu’on soit hanté par les personnages. On n’arrive pas à les lâcher, on a besoin de continuer à être en leur compagnie, de continuer à les décrire, à les faire parler à travers nous. »

Aminata Aidara, italo-sénégalaise, est née en 1984 d'une mère italienne et d'un père sénégalais. Anthropologue de formation (elle a obtenu son doctorat en 2016), elle est journaliste, traductrice et romancière. Primée pour le recueil de nouvelles La ragazza dal cuore di carta en 2014, elle publie des nouvelles en italien et en français depuis 2009. Je suis quelqu'un (Gallimard, 2018) est son premier roman sur le thème de secret d’une famille dispersée entre la France et le Sénégal, point de départ d'une réflexion sur les origines familiales.
Elle travaille également pour Africultures, écrivant des critiques littéraires et menant des entretiens.

  • Je suis quelqu’un, Gallimard, 2018

Share

Embed

You may also like