undefined cover
undefined cover
EP4 - LA CHARGE MENTALE cover
EP4 - LA CHARGE MENTALE cover
Gynécée - La voix des femmes

EP4 - LA CHARGE MENTALE

EP4 - LA CHARGE MENTALE

34min |30/10/2021
Play
undefined cover
undefined cover
EP4 - LA CHARGE MENTALE cover
EP4 - LA CHARGE MENTALE cover
Gynécée - La voix des femmes

EP4 - LA CHARGE MENTALE

EP4 - LA CHARGE MENTALE

34min |30/10/2021
Play

Description

Si votre cerveau est en perpétuel ébullition, que vous avez le sentiment de manquer cruellement de temps, que vous rédigez chaque jour des TO DO LISTES dont vous n’arrivez jamais à bout, que vous souffrez de douleurs chroniques, que vous êtes à fleur de peau, et toujours fatiguée : vous faites certainement partie de celles dont la charge mentale est trop élevée. 


Si on en entend beaucoup parler depuis quelques années, le terme de charge mentale n’est pourtant pas nouveau. On le doit à la sociologue Monique Haicault, qui l’a utilisé pour la première fois en 1984 en la définissant comme le « fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement ». Directement liée à la surcharge du quotidien, la charge mentale est un cercle vicieux qui trouve sa racine dans l’inégalité de la répartition des tâches au foyer, avec le concept de double journée attribué aux femmes qui doivent s’occuper du bon fonctionnement de la maison et des enfants.


Si la crise sanitaire, les confinements, et le télétravail, l’a décuplé, montrant des femmes à bout de nerfs qui devaient repenser toute l’organisation du foyer dans un contexte anxiogène, la charge mentale semble être aussi une souffrance de l’époque qui nous sur-sollicite constamment et nous en demande « toujours plus ».


🗣 De tout cela on a débattu autour des micros avec Aude Briantais, Psychologue clinicienne @audeb_psyncie et Charlotte Fortuit, Coach de vie formée à la sophrologie et à l’hypnose @coach_me_if_you_can .


Belle écoute ! ✨


Si ce épisode vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner, mettre 5 ⭐️ et en parler autour de vous ! 🤎

Description

Si votre cerveau est en perpétuel ébullition, que vous avez le sentiment de manquer cruellement de temps, que vous rédigez chaque jour des TO DO LISTES dont vous n’arrivez jamais à bout, que vous souffrez de douleurs chroniques, que vous êtes à fleur de peau, et toujours fatiguée : vous faites certainement partie de celles dont la charge mentale est trop élevée. 


Si on en entend beaucoup parler depuis quelques années, le terme de charge mentale n’est pourtant pas nouveau. On le doit à la sociologue Monique Haicault, qui l’a utilisé pour la première fois en 1984 en la définissant comme le « fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement ». Directement liée à la surcharge du quotidien, la charge mentale est un cercle vicieux qui trouve sa racine dans l’inégalité de la répartition des tâches au foyer, avec le concept de double journée attribué aux femmes qui doivent s’occuper du bon fonctionnement de la maison et des enfants.


Si la crise sanitaire, les confinements, et le télétravail, l’a décuplé, montrant des femmes à bout de nerfs qui devaient repenser toute l’organisation du foyer dans un contexte anxiogène, la charge mentale semble être aussi une souffrance de l’époque qui nous sur-sollicite constamment et nous en demande « toujours plus ».


🗣 De tout cela on a débattu autour des micros avec Aude Briantais, Psychologue clinicienne @audeb_psyncie et Charlotte Fortuit, Coach de vie formée à la sophrologie et à l’hypnose @coach_me_if_you_can .


Belle écoute ! ✨


Si ce épisode vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner, mettre 5 ⭐️ et en parler autour de vous ! 🤎

Share

Embed

You may also like

Description

Si votre cerveau est en perpétuel ébullition, que vous avez le sentiment de manquer cruellement de temps, que vous rédigez chaque jour des TO DO LISTES dont vous n’arrivez jamais à bout, que vous souffrez de douleurs chroniques, que vous êtes à fleur de peau, et toujours fatiguée : vous faites certainement partie de celles dont la charge mentale est trop élevée. 


Si on en entend beaucoup parler depuis quelques années, le terme de charge mentale n’est pourtant pas nouveau. On le doit à la sociologue Monique Haicault, qui l’a utilisé pour la première fois en 1984 en la définissant comme le « fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement ». Directement liée à la surcharge du quotidien, la charge mentale est un cercle vicieux qui trouve sa racine dans l’inégalité de la répartition des tâches au foyer, avec le concept de double journée attribué aux femmes qui doivent s’occuper du bon fonctionnement de la maison et des enfants.


Si la crise sanitaire, les confinements, et le télétravail, l’a décuplé, montrant des femmes à bout de nerfs qui devaient repenser toute l’organisation du foyer dans un contexte anxiogène, la charge mentale semble être aussi une souffrance de l’époque qui nous sur-sollicite constamment et nous en demande « toujours plus ».


🗣 De tout cela on a débattu autour des micros avec Aude Briantais, Psychologue clinicienne @audeb_psyncie et Charlotte Fortuit, Coach de vie formée à la sophrologie et à l’hypnose @coach_me_if_you_can .


Belle écoute ! ✨


Si ce épisode vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner, mettre 5 ⭐️ et en parler autour de vous ! 🤎

Description

Si votre cerveau est en perpétuel ébullition, que vous avez le sentiment de manquer cruellement de temps, que vous rédigez chaque jour des TO DO LISTES dont vous n’arrivez jamais à bout, que vous souffrez de douleurs chroniques, que vous êtes à fleur de peau, et toujours fatiguée : vous faites certainement partie de celles dont la charge mentale est trop élevée. 


Si on en entend beaucoup parler depuis quelques années, le terme de charge mentale n’est pourtant pas nouveau. On le doit à la sociologue Monique Haicault, qui l’a utilisé pour la première fois en 1984 en la définissant comme le « fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement ». Directement liée à la surcharge du quotidien, la charge mentale est un cercle vicieux qui trouve sa racine dans l’inégalité de la répartition des tâches au foyer, avec le concept de double journée attribué aux femmes qui doivent s’occuper du bon fonctionnement de la maison et des enfants.


Si la crise sanitaire, les confinements, et le télétravail, l’a décuplé, montrant des femmes à bout de nerfs qui devaient repenser toute l’organisation du foyer dans un contexte anxiogène, la charge mentale semble être aussi une souffrance de l’époque qui nous sur-sollicite constamment et nous en demande « toujours plus ».


🗣 De tout cela on a débattu autour des micros avec Aude Briantais, Psychologue clinicienne @audeb_psyncie et Charlotte Fortuit, Coach de vie formée à la sophrologie et à l’hypnose @coach_me_if_you_can .


Belle écoute ! ✨


Si ce épisode vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner, mettre 5 ⭐️ et en parler autour de vous ! 🤎

Share

Embed

You may also like