undefined cover
undefined cover
Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique» cover
Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique» cover
Haute Fréquence

Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique»

Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique»

25min |27/12/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique» cover
Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique» cover
Haute Fréquence

Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique»

Pascal Demurger : «Aujourd'hui, je ne suis plus un patron classique»

25min |27/12/2021
Play

Description

Adolescent, Pascal Demurger préférait faire les 400 coups avec ses amis, plutôt que réfléchir à ses plans de carrière. C’est au cours d’une discussion avec son père qu’il décide de passer l’ENA. D'abord magistrat, il passera par Bercy puis la Maif où il deviendra directeur général en 2009.  

Un épisode réalisé par Pauline Armandet, journaliste à L'Agefi.

Description

Adolescent, Pascal Demurger préférait faire les 400 coups avec ses amis, plutôt que réfléchir à ses plans de carrière. C’est au cours d’une discussion avec son père qu’il décide de passer l’ENA. D'abord magistrat, il passera par Bercy puis la Maif où il deviendra directeur général en 2009.  

Un épisode réalisé par Pauline Armandet, journaliste à L'Agefi.

Share

Embed

You may also like

Description

Adolescent, Pascal Demurger préférait faire les 400 coups avec ses amis, plutôt que réfléchir à ses plans de carrière. C’est au cours d’une discussion avec son père qu’il décide de passer l’ENA. D'abord magistrat, il passera par Bercy puis la Maif où il deviendra directeur général en 2009.  

Un épisode réalisé par Pauline Armandet, journaliste à L'Agefi.

Description

Adolescent, Pascal Demurger préférait faire les 400 coups avec ses amis, plutôt que réfléchir à ses plans de carrière. C’est au cours d’une discussion avec son père qu’il décide de passer l’ENA. D'abord magistrat, il passera par Bercy puis la Maif où il deviendra directeur général en 2009.  

Un épisode réalisé par Pauline Armandet, journaliste à L'Agefi.

Share

Embed

You may also like