undefined cover
undefined cover
Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression» cover
Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression» cover
Haute Fréquence

Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression»

Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression»

19min |27/11/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression» cover
Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression» cover
Haute Fréquence

Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression»

Quentin Dumortier : «Les anciens militaires sont appréciés pour leur capacité à gérer la pression»

19min |27/11/2023
Play

Description

Quentin Dumortier, fondateur et directeur des investissements d’Atlas Responsible Investors, est le nouvel invité de Haute Fréquence.  


Tout jeune, Quentin Dumortier songe à devenir journaliste, mais il s’oriente vers une carrière militaire après une rencontre décisive avec un officier. Il passe dix ans dans l’armée française, notamment dans les forces spéciales. Il est passionné par son métier, mais à la fin de son temps opérationnel sur le terrain, il fait ses adieux à l’armée. Il retourne sur les bancs de l’école, à Stanford, aux Etats-Unis, alors qu’il s’approche de la trentaine, et découvre la finance. Après une brève expérience dans le conseil, il rejoint un hedge fund à Londres, où il retrouve le plaisir de la prise de décision dans un
contexte mouvant. En 2019, il décide de créer le premier hedge fund responsable, d’abord à Londres, puis à Paris. 


Un épisode réalisé par Laurence Marchal, journaliste à L'Agefi  

Description

Quentin Dumortier, fondateur et directeur des investissements d’Atlas Responsible Investors, est le nouvel invité de Haute Fréquence.  


Tout jeune, Quentin Dumortier songe à devenir journaliste, mais il s’oriente vers une carrière militaire après une rencontre décisive avec un officier. Il passe dix ans dans l’armée française, notamment dans les forces spéciales. Il est passionné par son métier, mais à la fin de son temps opérationnel sur le terrain, il fait ses adieux à l’armée. Il retourne sur les bancs de l’école, à Stanford, aux Etats-Unis, alors qu’il s’approche de la trentaine, et découvre la finance. Après une brève expérience dans le conseil, il rejoint un hedge fund à Londres, où il retrouve le plaisir de la prise de décision dans un
contexte mouvant. En 2019, il décide de créer le premier hedge fund responsable, d’abord à Londres, puis à Paris. 


Un épisode réalisé par Laurence Marchal, journaliste à L'Agefi  

Share

Embed

You may also like

Description

Quentin Dumortier, fondateur et directeur des investissements d’Atlas Responsible Investors, est le nouvel invité de Haute Fréquence.  


Tout jeune, Quentin Dumortier songe à devenir journaliste, mais il s’oriente vers une carrière militaire après une rencontre décisive avec un officier. Il passe dix ans dans l’armée française, notamment dans les forces spéciales. Il est passionné par son métier, mais à la fin de son temps opérationnel sur le terrain, il fait ses adieux à l’armée. Il retourne sur les bancs de l’école, à Stanford, aux Etats-Unis, alors qu’il s’approche de la trentaine, et découvre la finance. Après une brève expérience dans le conseil, il rejoint un hedge fund à Londres, où il retrouve le plaisir de la prise de décision dans un
contexte mouvant. En 2019, il décide de créer le premier hedge fund responsable, d’abord à Londres, puis à Paris. 


Un épisode réalisé par Laurence Marchal, journaliste à L'Agefi  

Description

Quentin Dumortier, fondateur et directeur des investissements d’Atlas Responsible Investors, est le nouvel invité de Haute Fréquence.  


Tout jeune, Quentin Dumortier songe à devenir journaliste, mais il s’oriente vers une carrière militaire après une rencontre décisive avec un officier. Il passe dix ans dans l’armée française, notamment dans les forces spéciales. Il est passionné par son métier, mais à la fin de son temps opérationnel sur le terrain, il fait ses adieux à l’armée. Il retourne sur les bancs de l’école, à Stanford, aux Etats-Unis, alors qu’il s’approche de la trentaine, et découvre la finance. Après une brève expérience dans le conseil, il rejoint un hedge fund à Londres, où il retrouve le plaisir de la prise de décision dans un
contexte mouvant. En 2019, il décide de créer le premier hedge fund responsable, d’abord à Londres, puis à Paris. 


Un épisode réalisé par Laurence Marchal, journaliste à L'Agefi  

Share

Embed

You may also like