#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2) cover
#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2) cover
Homo Ethicus

#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2)

#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2)

25min |17/07/2019
Listen
#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2) cover
#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2) cover
Homo Ethicus

#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2)

#14: Sapiens - Yuval Noah Harari (2/2)

25min |17/07/2019
Listen

Description

Maj:  Avec le temps et des lectures diverses, mon  point de vue sur ce livre a beaucoup changé et il est certain que, si  c’était à refaire, je m’y prendrais tout autrement. Pour avoir une  analyse critique de ce livre, vous trouverez sur mon site des liens vers trois articles qui pointent plusieurs erreurs de Harari.

Je laisse tout de même l’épisode car je ne  peux nier que, sur le moment, j’ai apprécié la lecture. Par contre, en  lisant les articles ci-dessous, on se rend compte que Harari a pris  beaucoup de liberté, il affirme des idées qui ne font pas consensus, ce qui est très décevant lorsqu’on espère des explications précises et justes. 

Dans ce second épisode sur le livre de Harari, je reviens sur les fictions dominantes que sont la monnaie et les nations avant de conclure sur une réflexion sur l’histoire du bonheur. Car, après tout, rien de prouve que le sapiens du XXIe siècle est plus heureux ou plus satisfait que celui de la préhistoire! 

http://homoethicus.fr/14-sapiens-yuval-noah-harari-2/

Description

Maj:  Avec le temps et des lectures diverses, mon  point de vue sur ce livre a beaucoup changé et il est certain que, si  c’était à refaire, je m’y prendrais tout autrement. Pour avoir une  analyse critique de ce livre, vous trouverez sur mon site des liens vers trois articles qui pointent plusieurs erreurs de Harari.

Je laisse tout de même l’épisode car je ne  peux nier que, sur le moment, j’ai apprécié la lecture. Par contre, en  lisant les articles ci-dessous, on se rend compte que Harari a pris  beaucoup de liberté, il affirme des idées qui ne font pas consensus, ce qui est très décevant lorsqu’on espère des explications précises et justes. 

Dans ce second épisode sur le livre de Harari, je reviens sur les fictions dominantes que sont la monnaie et les nations avant de conclure sur une réflexion sur l’histoire du bonheur. Car, après tout, rien de prouve que le sapiens du XXIe siècle est plus heureux ou plus satisfait que celui de la préhistoire! 

http://homoethicus.fr/14-sapiens-yuval-noah-harari-2/

Share

Embed

You may also like

Description

Maj:  Avec le temps et des lectures diverses, mon  point de vue sur ce livre a beaucoup changé et il est certain que, si  c’était à refaire, je m’y prendrais tout autrement. Pour avoir une  analyse critique de ce livre, vous trouverez sur mon site des liens vers trois articles qui pointent plusieurs erreurs de Harari.

Je laisse tout de même l’épisode car je ne  peux nier que, sur le moment, j’ai apprécié la lecture. Par contre, en  lisant les articles ci-dessous, on se rend compte que Harari a pris  beaucoup de liberté, il affirme des idées qui ne font pas consensus, ce qui est très décevant lorsqu’on espère des explications précises et justes. 

Dans ce second épisode sur le livre de Harari, je reviens sur les fictions dominantes que sont la monnaie et les nations avant de conclure sur une réflexion sur l’histoire du bonheur. Car, après tout, rien de prouve que le sapiens du XXIe siècle est plus heureux ou plus satisfait que celui de la préhistoire! 

http://homoethicus.fr/14-sapiens-yuval-noah-harari-2/

Description

Maj:  Avec le temps et des lectures diverses, mon  point de vue sur ce livre a beaucoup changé et il est certain que, si  c’était à refaire, je m’y prendrais tout autrement. Pour avoir une  analyse critique de ce livre, vous trouverez sur mon site des liens vers trois articles qui pointent plusieurs erreurs de Harari.

Je laisse tout de même l’épisode car je ne  peux nier que, sur le moment, j’ai apprécié la lecture. Par contre, en  lisant les articles ci-dessous, on se rend compte que Harari a pris  beaucoup de liberté, il affirme des idées qui ne font pas consensus, ce qui est très décevant lorsqu’on espère des explications précises et justes. 

Dans ce second épisode sur le livre de Harari, je reviens sur les fictions dominantes que sont la monnaie et les nations avant de conclure sur une réflexion sur l’histoire du bonheur. Car, après tout, rien de prouve que le sapiens du XXIe siècle est plus heureux ou plus satisfait que celui de la préhistoire! 

http://homoethicus.fr/14-sapiens-yuval-noah-harari-2/

Share

Embed

You may also like