Il était une fois... le bijou

le bijou comme un bisou #52 les bijoux soleil

le bijou comme un bisou #52 les bijoux soleil

12min |07/06/2020
Listen
Il était une fois... le bijou

le bijou comme un bisou #52 les bijoux soleil

le bijou comme un bisou #52 les bijoux soleil

12min |07/06/2020
Listen

Description

Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Alors je vous propose une histoire de bijou comme un bisou du dimanche soir.

Il était une fois le bijou soleil.

Le soleil est une étoile, son énergie vient de la fusion nucléaire qui transforme l'hydrogène en hélium. Le directeur de recherche au CNRS Pierre Untos estime que le soleil est vieux de 4,5 milliards d'années, qu’il est à la moitié de sa vie et que dans 5,5 milliards d'années, il deviendra une étoile géante rouge 300 fois plus brillante et 50 fois plus grande qu'aujourd'hui et il transformera la Terre en fournaise avant de s’éteindre.

Pas étonnant que le soleil nourrisse notre imaginaire depuis des siècles.

En Egypte antique le soleil est au cœur des croyances. Il a plusieurs représentations : le jour sous la forme de Khépir le scarabée qui désigne le futur, puis le disque solaire Rê qui resplendit et symbolise le pouvoir et enfin la nuit pendant laquelle il navigue en barque et combat les forces hostiles dont Apopis, le Serpent Géant, pour donner accès à l’aube qui tous les jours permet la renaissance de l’humanité. Dans les guerres qu’il doit mener, Sekhmet, la Lionne puissante, incarne le pouvoir consumant du soleil.

Le disque solaire appelé Rê ou encore Ra aurait donc créé les éléments de la vie en les faisant sortir de l'océan primordial. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé. Ce symbole solaire a donc inspiré en 2018 une collection appelée Ra diamant de légende par la célèbre maison De Beers où des diamants blancs de taille marquises sont encadrés de rayons de diamants d’un jaune éclatant. Dans cette collection il y a bien sûr une bague, des boucles d’oreille et le collier a pour pierre de centre un diamant taille brillant jaune fancy intense de 3 carats qui le rend exceptionnel et qui dessine en son coeur, sur le médaillon, le motif de la croix ankh mythique. 

Ce qui est étonnant c’est que pour les égyptiens antiques la gemme du soleil était le Péridot qui peut avoir des reflets dorés mais qui est verte. C’était l’une des pierres favorites de la Reine Cléopâtre. Plus tard elle sera très appréciée des Pirates qui la disaient capable d’éloigner le mauvais oeil ainsi que les terreurs de la nuit.

Le soleil est synonyme de pouvoir. On a bien compris que le soleil est le principe de vie chez les Egyptiens puisqu’il permet à l’humanité de vivre. Mais par ailleurs ils célèbrent de nombreux Dieux dont Amon qui signifie « le Caché » ou « l’Inconnaissable », car il se révèle sous de nombreux aspects dont celui d’une oie qui pond l'œuf primordial d'où sort la vie. Cependant quand Amenhotep IV au environ de moins 1355 avant Jésus-Christ cherche à unifier son peuple et stabiliser son régime, il se tourne vers Aton qui est la lumière universelle dispensée par le disque soleil. En dehors du fait que décidemment le soleil a beaucoup de représentation déique, c’est la première trace historique du pouvoir politique prêté au soleil. Amenhotep IV, l’époux de Néfertiti, devient Akhenaton, crée un nouveau culte et une nouvelle capitale.

Vers moins 300 avant JC, c’est Alexandre le Grand, qui reprend le mythe du pouvoir par le soleil quand il se met en tête de conquérir l’Egypte. Mais lui se réfèrera à Amon, le Dieu soleil qui règne sur le monde. Dans ce cadre le soleil est toujours rayonnant et éclatant. Je ne sais pas si la référence à Amon était présente à l’esprit de la maison Chaumet quand en 2019 elle sort sa collection de Haute Joaillerie nommée Les Ciels de Chaumet mais ce qui est certain c’est que le disque soleil égyptien fait partie de ses influences au même titre que les ciels abstraits contemporains. Ce qui donne notamment en pièces maitresses un collier Soleil Glorieux transformable en or blanc et jaune, sertis d’un diamant Fancy Intense Yellow IF de taille coussin d'environ 5,33 carats entouré de diamants blancs et jaunes en taille brillant et un extraordinaire diadème en or blanc et jaune, où le diamant Fancy Intense Yellow IF taille coussin d'environ 2,51 carats est entouré de 21 nuages de cabochons de cristal de roche et de diamants blancs et jaunes en taille brillant. Les pièces sont travaillées en fil-couteau une spécialité de Chaumet qui donne toute sa légèreté aux bijoux. 

Quand à Alexandre Le Grand, sous le symbole solaire, il réussit à réunir la Macédoine et les cités grecques avant d'envahir l'Empire perse. Ce faisant il aborde un autre mythe solaire. En effet, dans le Panthéon grec, c’est Apollon, fils de Zeus et de la Titane Léto qui devient l’incarnation du soleil. Au départ Apollon est le dieu des arts, du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie à ce titre il est le conducteur des 9 muses. Il est aussi le dieu de la lumière et au Moyen Age puis à l’époque Moderne il devient un dieu solaire. C’est comme cela que louis XIV choisit le symbole du soleil pour asseoir son pouvoir. Il devient le Roi-soleil, exaltant le mythe d’Apollon. Il change son palais du Louvre pour celui de Versailles, organise de somptueuses fêtes dans ses jardins dans lesquels il apparait en Apollon solaire et la grotte de Thétis une autre effigie du dieu abrite justement une statue d'Apollon assis dans son char, et qui a les traits de Louis XIV.

En hommage à ce roi soleil, la jeune marque de joaillerie parisienne Justine Théo d’Or propose un disque solaire rayonnant dont on peut voir toutes les étapes de fabrication sur son fil Instagram ou sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou. Elle a choisit des disques de fluorite ou d’œil du tigre. 

Mais une autre gemme incarne aussi le soleil, c’est l’héliodore, une variété de Béryl d’une intense couleur jaune. Son nom vient du Dieu Hélios, Hλιος, qui en grec ancien est le dieu du Soleil personnifié et du pouvoir de création qui en découle. Il est le fils des Titans Hypérion et Théia Bizarrement ce n’est pas tout de suite un Dieu majeur. Ou du moins pas dans toute la Grèce antique. 

Il est représenté comme un jeune homme d'une très grande beauté, couronné d'une auréole solaire, et il conduit le char solaire à travers le ciel chaque jour autour d'Océan et redescend chaque nuit. Cette similitude d’attitude va provoquer une assimilation des identités d'Apollon et d’Hélios. La broche en soleil souriant de la Boutique des musées s’appelle justement Hélios.

Par la suite l’empereur romain Aurélien va instaurer le culte de Sol Invictus, littéralement le soleil invaincu qui va amalgamer cette fois les cultes de Sol le dieu solaire romain à Hélios son équivalent grec. Sol devient alors le dieu du soleil, de la lumière et de la chaleur, il est le frère de la lune, Luna, et symbolise le cycle des saisons.

On voit combien ce symbole solaire est puissant, aussi quand Boucheron termine la rénovation de son siège historique du 26 place Vendôme, la collection de haute joaillerie de juillet 2019 qui s’appelle « Vu du 26 » comprend de splendides pièces contenant la gemme solaire héliodore. Spécialement pensé pour cette réouverture par Claire Choisne, la directrice artistique, la Maison Boucheron présente notamment un duo de bague dite Signature où des héliodores de 31,03 et 32,50 carats sont en taille émeraude en hommage à la fois au dessin de la place Vendôme et au logo de la Maison. D’un porté moderne entre-doigt, la couleur jaune solaire profonde est renforcée par un pavage de diamants et un liseré d’émail noir, sur or blanc. Le béryl héliodore est aussi choisi et la pièces reine des 4 bijoux appelés « taille émeraude » dont le cristal de roche qui l’entoure reflète la couleur du béryl héliodore à l’infini : plus de 8 carats pour le sautoir, 43,46 carats pour le bracelet et 14 carats pour chacune des 2 bagues. 

Au-delà de l’héliodore, le dieu Hélios serait aussi à l’origine de l’ambre. La légende raconte que son fils Phaéton qui signifie le lumineux avait voulu conduire le char de feu d’Hélios et en se rapprochant trop près de la terre l’aurait incendiée. Zeus furieux, le foudroie. Les sœurs de Phaéton éclatent en sanglots et ce sont leurs larmes qui donnent naissance à l’ambre qui devient ainsi l’expression matérielle d’une douleur d’origine solaire. La couleur ambrée est appelée électrum en grec et c’est pourquoi le féminin Electra signifie aussi une part de soleil. La joaillière Jenny Dee s’en est donc inspiré pour créer une gamme de bijoux en soleil rayonnant aux couleurs de l’été mêlant rubellite et diamant, pierre de lune et saphirs ou encore la turquoise et le rubis. 

Dans les croyances Hélios devient Mithra le conducteur du char d'Ahoura Mazda, le dieu zoroastrien créateur de la lumière. Les Aztèques l’appellent Huitzilopochtli, dieu du Soleil et de la guerre, le maitre du monde. Au Japon, le pays du soleil levant, la famille impériale se disait descendre d’Amaterasu la déesse du soleil. Chez les Indiens Jivaros d'Amazonie, Etsa, le soleil s’unit à Nantu la lune dont le fils devient le premier Jivaros. 

Bref, le soleil est un symbole universel, de création et de vie. En alchimie il est aussi le symbole de l’or et est représenté par un cercle avec un point en son centre :                      Il représente l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. En astronomie et en astrologie, le symbole est le même. Pour les joailliers la représentation est plus variée. 

Dans la collection Célestial, Anthony Lent raconte sa version personnelle et syncrétique du soleil, de lune et des étoiles. Son soleil est antropomorphique, souriant et bien sûr rayonnant. Son visage soleil est en citrine gravé en pendentif et dans la paire de boucle d’oreille que je préfère le visage souriant et mutin en or est entouré de grenat rouge avec au verso un grenat orange spessartite en cabochon.

Pour le joaillier designer français Antoine Camus le soleil est aussi synonyme de couleur chaude. Ce spécialiste du bijou ancien, expert et gemmologue met sa grande culture joaillière au service de pièces uniques qu’il crée sur mesure dans son atelier parisien. En ce moment il s’attache à des recherches ergonomiques afin que celles et ceux qui aiment les pièces imposantes puissent les porter même si leur morphologie est fine. Alors son soleil est ainsi un volumineux grenat facetté, entouré de saphirs à la chaleureuse couleur jaune. Une bague au fini rond qui présente un soleil gourmand caractéristique de son style moelleux et confortable.

Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je vous souhaite une jolie semaine ensoleillée et vous donne rendez-vous dimanche prochain. Si cette histoire vous a plus envoyez moi plein de bisous sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou et encouragez moi en partageant les bijoux bisous tout autour de vous.

A bientôt pour un prochain bijou, un nouveau bisou du dimanche soir.  

Site

Twitter

Facebook

Instagram

LinkedIn

Description

Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Alors je vous propose une histoire de bijou comme un bisou du dimanche soir.

Il était une fois le bijou soleil.

Le soleil est une étoile, son énergie vient de la fusion nucléaire qui transforme l'hydrogène en hélium. Le directeur de recherche au CNRS Pierre Untos estime que le soleil est vieux de 4,5 milliards d'années, qu’il est à la moitié de sa vie et que dans 5,5 milliards d'années, il deviendra une étoile géante rouge 300 fois plus brillante et 50 fois plus grande qu'aujourd'hui et il transformera la Terre en fournaise avant de s’éteindre.

Pas étonnant que le soleil nourrisse notre imaginaire depuis des siècles.

En Egypte antique le soleil est au cœur des croyances. Il a plusieurs représentations : le jour sous la forme de Khépir le scarabée qui désigne le futur, puis le disque solaire Rê qui resplendit et symbolise le pouvoir et enfin la nuit pendant laquelle il navigue en barque et combat les forces hostiles dont Apopis, le Serpent Géant, pour donner accès à l’aube qui tous les jours permet la renaissance de l’humanité. Dans les guerres qu’il doit mener, Sekhmet, la Lionne puissante, incarne le pouvoir consumant du soleil.

Le disque solaire appelé Rê ou encore Ra aurait donc créé les éléments de la vie en les faisant sortir de l'océan primordial. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé. Ce symbole solaire a donc inspiré en 2018 une collection appelée Ra diamant de légende par la célèbre maison De Beers où des diamants blancs de taille marquises sont encadrés de rayons de diamants d’un jaune éclatant. Dans cette collection il y a bien sûr une bague, des boucles d’oreille et le collier a pour pierre de centre un diamant taille brillant jaune fancy intense de 3 carats qui le rend exceptionnel et qui dessine en son coeur, sur le médaillon, le motif de la croix ankh mythique. 

Ce qui est étonnant c’est que pour les égyptiens antiques la gemme du soleil était le Péridot qui peut avoir des reflets dorés mais qui est verte. C’était l’une des pierres favorites de la Reine Cléopâtre. Plus tard elle sera très appréciée des Pirates qui la disaient capable d’éloigner le mauvais oeil ainsi que les terreurs de la nuit.

Le soleil est synonyme de pouvoir. On a bien compris que le soleil est le principe de vie chez les Egyptiens puisqu’il permet à l’humanité de vivre. Mais par ailleurs ils célèbrent de nombreux Dieux dont Amon qui signifie « le Caché » ou « l’Inconnaissable », car il se révèle sous de nombreux aspects dont celui d’une oie qui pond l'œuf primordial d'où sort la vie. Cependant quand Amenhotep IV au environ de moins 1355 avant Jésus-Christ cherche à unifier son peuple et stabiliser son régime, il se tourne vers Aton qui est la lumière universelle dispensée par le disque soleil. En dehors du fait que décidemment le soleil a beaucoup de représentation déique, c’est la première trace historique du pouvoir politique prêté au soleil. Amenhotep IV, l’époux de Néfertiti, devient Akhenaton, crée un nouveau culte et une nouvelle capitale.

Vers moins 300 avant JC, c’est Alexandre le Grand, qui reprend le mythe du pouvoir par le soleil quand il se met en tête de conquérir l’Egypte. Mais lui se réfèrera à Amon, le Dieu soleil qui règne sur le monde. Dans ce cadre le soleil est toujours rayonnant et éclatant. Je ne sais pas si la référence à Amon était présente à l’esprit de la maison Chaumet quand en 2019 elle sort sa collection de Haute Joaillerie nommée Les Ciels de Chaumet mais ce qui est certain c’est que le disque soleil égyptien fait partie de ses influences au même titre que les ciels abstraits contemporains. Ce qui donne notamment en pièces maitresses un collier Soleil Glorieux transformable en or blanc et jaune, sertis d’un diamant Fancy Intense Yellow IF de taille coussin d'environ 5,33 carats entouré de diamants blancs et jaunes en taille brillant et un extraordinaire diadème en or blanc et jaune, où le diamant Fancy Intense Yellow IF taille coussin d'environ 2,51 carats est entouré de 21 nuages de cabochons de cristal de roche et de diamants blancs et jaunes en taille brillant. Les pièces sont travaillées en fil-couteau une spécialité de Chaumet qui donne toute sa légèreté aux bijoux. 

Quand à Alexandre Le Grand, sous le symbole solaire, il réussit à réunir la Macédoine et les cités grecques avant d'envahir l'Empire perse. Ce faisant il aborde un autre mythe solaire. En effet, dans le Panthéon grec, c’est Apollon, fils de Zeus et de la Titane Léto qui devient l’incarnation du soleil. Au départ Apollon est le dieu des arts, du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie à ce titre il est le conducteur des 9 muses. Il est aussi le dieu de la lumière et au Moyen Age puis à l’époque Moderne il devient un dieu solaire. C’est comme cela que louis XIV choisit le symbole du soleil pour asseoir son pouvoir. Il devient le Roi-soleil, exaltant le mythe d’Apollon. Il change son palais du Louvre pour celui de Versailles, organise de somptueuses fêtes dans ses jardins dans lesquels il apparait en Apollon solaire et la grotte de Thétis une autre effigie du dieu abrite justement une statue d'Apollon assis dans son char, et qui a les traits de Louis XIV.

En hommage à ce roi soleil, la jeune marque de joaillerie parisienne Justine Théo d’Or propose un disque solaire rayonnant dont on peut voir toutes les étapes de fabrication sur son fil Instagram ou sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou. Elle a choisit des disques de fluorite ou d’œil du tigre. 

Mais une autre gemme incarne aussi le soleil, c’est l’héliodore, une variété de Béryl d’une intense couleur jaune. Son nom vient du Dieu Hélios, Hλιος, qui en grec ancien est le dieu du Soleil personnifié et du pouvoir de création qui en découle. Il est le fils des Titans Hypérion et Théia Bizarrement ce n’est pas tout de suite un Dieu majeur. Ou du moins pas dans toute la Grèce antique. 

Il est représenté comme un jeune homme d'une très grande beauté, couronné d'une auréole solaire, et il conduit le char solaire à travers le ciel chaque jour autour d'Océan et redescend chaque nuit. Cette similitude d’attitude va provoquer une assimilation des identités d'Apollon et d’Hélios. La broche en soleil souriant de la Boutique des musées s’appelle justement Hélios.

Par la suite l’empereur romain Aurélien va instaurer le culte de Sol Invictus, littéralement le soleil invaincu qui va amalgamer cette fois les cultes de Sol le dieu solaire romain à Hélios son équivalent grec. Sol devient alors le dieu du soleil, de la lumière et de la chaleur, il est le frère de la lune, Luna, et symbolise le cycle des saisons.

On voit combien ce symbole solaire est puissant, aussi quand Boucheron termine la rénovation de son siège historique du 26 place Vendôme, la collection de haute joaillerie de juillet 2019 qui s’appelle « Vu du 26 » comprend de splendides pièces contenant la gemme solaire héliodore. Spécialement pensé pour cette réouverture par Claire Choisne, la directrice artistique, la Maison Boucheron présente notamment un duo de bague dite Signature où des héliodores de 31,03 et 32,50 carats sont en taille émeraude en hommage à la fois au dessin de la place Vendôme et au logo de la Maison. D’un porté moderne entre-doigt, la couleur jaune solaire profonde est renforcée par un pavage de diamants et un liseré d’émail noir, sur or blanc. Le béryl héliodore est aussi choisi et la pièces reine des 4 bijoux appelés « taille émeraude » dont le cristal de roche qui l’entoure reflète la couleur du béryl héliodore à l’infini : plus de 8 carats pour le sautoir, 43,46 carats pour le bracelet et 14 carats pour chacune des 2 bagues. 

Au-delà de l’héliodore, le dieu Hélios serait aussi à l’origine de l’ambre. La légende raconte que son fils Phaéton qui signifie le lumineux avait voulu conduire le char de feu d’Hélios et en se rapprochant trop près de la terre l’aurait incendiée. Zeus furieux, le foudroie. Les sœurs de Phaéton éclatent en sanglots et ce sont leurs larmes qui donnent naissance à l’ambre qui devient ainsi l’expression matérielle d’une douleur d’origine solaire. La couleur ambrée est appelée électrum en grec et c’est pourquoi le féminin Electra signifie aussi une part de soleil. La joaillière Jenny Dee s’en est donc inspiré pour créer une gamme de bijoux en soleil rayonnant aux couleurs de l’été mêlant rubellite et diamant, pierre de lune et saphirs ou encore la turquoise et le rubis. 

Dans les croyances Hélios devient Mithra le conducteur du char d'Ahoura Mazda, le dieu zoroastrien créateur de la lumière. Les Aztèques l’appellent Huitzilopochtli, dieu du Soleil et de la guerre, le maitre du monde. Au Japon, le pays du soleil levant, la famille impériale se disait descendre d’Amaterasu la déesse du soleil. Chez les Indiens Jivaros d'Amazonie, Etsa, le soleil s’unit à Nantu la lune dont le fils devient le premier Jivaros. 

Bref, le soleil est un symbole universel, de création et de vie. En alchimie il est aussi le symbole de l’or et est représenté par un cercle avec un point en son centre :                      Il représente l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. En astronomie et en astrologie, le symbole est le même. Pour les joailliers la représentation est plus variée. 

Dans la collection Célestial, Anthony Lent raconte sa version personnelle et syncrétique du soleil, de lune et des étoiles. Son soleil est antropomorphique, souriant et bien sûr rayonnant. Son visage soleil est en citrine gravé en pendentif et dans la paire de boucle d’oreille que je préfère le visage souriant et mutin en or est entouré de grenat rouge avec au verso un grenat orange spessartite en cabochon.

Pour le joaillier designer français Antoine Camus le soleil est aussi synonyme de couleur chaude. Ce spécialiste du bijou ancien, expert et gemmologue met sa grande culture joaillière au service de pièces uniques qu’il crée sur mesure dans son atelier parisien. En ce moment il s’attache à des recherches ergonomiques afin que celles et ceux qui aiment les pièces imposantes puissent les porter même si leur morphologie est fine. Alors son soleil est ainsi un volumineux grenat facetté, entouré de saphirs à la chaleureuse couleur jaune. Une bague au fini rond qui présente un soleil gourmand caractéristique de son style moelleux et confortable.

Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je vous souhaite une jolie semaine ensoleillée et vous donne rendez-vous dimanche prochain. Si cette histoire vous a plus envoyez moi plein de bisous sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou et encouragez moi en partageant les bijoux bisous tout autour de vous.

A bientôt pour un prochain bijou, un nouveau bisou du dimanche soir.  

Site

Twitter

Facebook

Instagram

LinkedIn

Share

Embed

To listen also

Description

Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Alors je vous propose une histoire de bijou comme un bisou du dimanche soir.

Il était une fois le bijou soleil.

Le soleil est une étoile, son énergie vient de la fusion nucléaire qui transforme l'hydrogène en hélium. Le directeur de recherche au CNRS Pierre Untos estime que le soleil est vieux de 4,5 milliards d'années, qu’il est à la moitié de sa vie et que dans 5,5 milliards d'années, il deviendra une étoile géante rouge 300 fois plus brillante et 50 fois plus grande qu'aujourd'hui et il transformera la Terre en fournaise avant de s’éteindre.

Pas étonnant que le soleil nourrisse notre imaginaire depuis des siècles.

En Egypte antique le soleil est au cœur des croyances. Il a plusieurs représentations : le jour sous la forme de Khépir le scarabée qui désigne le futur, puis le disque solaire Rê qui resplendit et symbolise le pouvoir et enfin la nuit pendant laquelle il navigue en barque et combat les forces hostiles dont Apopis, le Serpent Géant, pour donner accès à l’aube qui tous les jours permet la renaissance de l’humanité. Dans les guerres qu’il doit mener, Sekhmet, la Lionne puissante, incarne le pouvoir consumant du soleil.

Le disque solaire appelé Rê ou encore Ra aurait donc créé les éléments de la vie en les faisant sortir de l'océan primordial. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé. Ce symbole solaire a donc inspiré en 2018 une collection appelée Ra diamant de légende par la célèbre maison De Beers où des diamants blancs de taille marquises sont encadrés de rayons de diamants d’un jaune éclatant. Dans cette collection il y a bien sûr une bague, des boucles d’oreille et le collier a pour pierre de centre un diamant taille brillant jaune fancy intense de 3 carats qui le rend exceptionnel et qui dessine en son coeur, sur le médaillon, le motif de la croix ankh mythique. 

Ce qui est étonnant c’est que pour les égyptiens antiques la gemme du soleil était le Péridot qui peut avoir des reflets dorés mais qui est verte. C’était l’une des pierres favorites de la Reine Cléopâtre. Plus tard elle sera très appréciée des Pirates qui la disaient capable d’éloigner le mauvais oeil ainsi que les terreurs de la nuit.

Le soleil est synonyme de pouvoir. On a bien compris que le soleil est le principe de vie chez les Egyptiens puisqu’il permet à l’humanité de vivre. Mais par ailleurs ils célèbrent de nombreux Dieux dont Amon qui signifie « le Caché » ou « l’Inconnaissable », car il se révèle sous de nombreux aspects dont celui d’une oie qui pond l'œuf primordial d'où sort la vie. Cependant quand Amenhotep IV au environ de moins 1355 avant Jésus-Christ cherche à unifier son peuple et stabiliser son régime, il se tourne vers Aton qui est la lumière universelle dispensée par le disque soleil. En dehors du fait que décidemment le soleil a beaucoup de représentation déique, c’est la première trace historique du pouvoir politique prêté au soleil. Amenhotep IV, l’époux de Néfertiti, devient Akhenaton, crée un nouveau culte et une nouvelle capitale.

Vers moins 300 avant JC, c’est Alexandre le Grand, qui reprend le mythe du pouvoir par le soleil quand il se met en tête de conquérir l’Egypte. Mais lui se réfèrera à Amon, le Dieu soleil qui règne sur le monde. Dans ce cadre le soleil est toujours rayonnant et éclatant. Je ne sais pas si la référence à Amon était présente à l’esprit de la maison Chaumet quand en 2019 elle sort sa collection de Haute Joaillerie nommée Les Ciels de Chaumet mais ce qui est certain c’est que le disque soleil égyptien fait partie de ses influences au même titre que les ciels abstraits contemporains. Ce qui donne notamment en pièces maitresses un collier Soleil Glorieux transformable en or blanc et jaune, sertis d’un diamant Fancy Intense Yellow IF de taille coussin d'environ 5,33 carats entouré de diamants blancs et jaunes en taille brillant et un extraordinaire diadème en or blanc et jaune, où le diamant Fancy Intense Yellow IF taille coussin d'environ 2,51 carats est entouré de 21 nuages de cabochons de cristal de roche et de diamants blancs et jaunes en taille brillant. Les pièces sont travaillées en fil-couteau une spécialité de Chaumet qui donne toute sa légèreté aux bijoux. 

Quand à Alexandre Le Grand, sous le symbole solaire, il réussit à réunir la Macédoine et les cités grecques avant d'envahir l'Empire perse. Ce faisant il aborde un autre mythe solaire. En effet, dans le Panthéon grec, c’est Apollon, fils de Zeus et de la Titane Léto qui devient l’incarnation du soleil. Au départ Apollon est le dieu des arts, du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie à ce titre il est le conducteur des 9 muses. Il est aussi le dieu de la lumière et au Moyen Age puis à l’époque Moderne il devient un dieu solaire. C’est comme cela que louis XIV choisit le symbole du soleil pour asseoir son pouvoir. Il devient le Roi-soleil, exaltant le mythe d’Apollon. Il change son palais du Louvre pour celui de Versailles, organise de somptueuses fêtes dans ses jardins dans lesquels il apparait en Apollon solaire et la grotte de Thétis une autre effigie du dieu abrite justement une statue d'Apollon assis dans son char, et qui a les traits de Louis XIV.

En hommage à ce roi soleil, la jeune marque de joaillerie parisienne Justine Théo d’Or propose un disque solaire rayonnant dont on peut voir toutes les étapes de fabrication sur son fil Instagram ou sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou. Elle a choisit des disques de fluorite ou d’œil du tigre. 

Mais une autre gemme incarne aussi le soleil, c’est l’héliodore, une variété de Béryl d’une intense couleur jaune. Son nom vient du Dieu Hélios, Hλιος, qui en grec ancien est le dieu du Soleil personnifié et du pouvoir de création qui en découle. Il est le fils des Titans Hypérion et Théia Bizarrement ce n’est pas tout de suite un Dieu majeur. Ou du moins pas dans toute la Grèce antique. 

Il est représenté comme un jeune homme d'une très grande beauté, couronné d'une auréole solaire, et il conduit le char solaire à travers le ciel chaque jour autour d'Océan et redescend chaque nuit. Cette similitude d’attitude va provoquer une assimilation des identités d'Apollon et d’Hélios. La broche en soleil souriant de la Boutique des musées s’appelle justement Hélios.

Par la suite l’empereur romain Aurélien va instaurer le culte de Sol Invictus, littéralement le soleil invaincu qui va amalgamer cette fois les cultes de Sol le dieu solaire romain à Hélios son équivalent grec. Sol devient alors le dieu du soleil, de la lumière et de la chaleur, il est le frère de la lune, Luna, et symbolise le cycle des saisons.

On voit combien ce symbole solaire est puissant, aussi quand Boucheron termine la rénovation de son siège historique du 26 place Vendôme, la collection de haute joaillerie de juillet 2019 qui s’appelle « Vu du 26 » comprend de splendides pièces contenant la gemme solaire héliodore. Spécialement pensé pour cette réouverture par Claire Choisne, la directrice artistique, la Maison Boucheron présente notamment un duo de bague dite Signature où des héliodores de 31,03 et 32,50 carats sont en taille émeraude en hommage à la fois au dessin de la place Vendôme et au logo de la Maison. D’un porté moderne entre-doigt, la couleur jaune solaire profonde est renforcée par un pavage de diamants et un liseré d’émail noir, sur or blanc. Le béryl héliodore est aussi choisi et la pièces reine des 4 bijoux appelés « taille émeraude » dont le cristal de roche qui l’entoure reflète la couleur du béryl héliodore à l’infini : plus de 8 carats pour le sautoir, 43,46 carats pour le bracelet et 14 carats pour chacune des 2 bagues. 

Au-delà de l’héliodore, le dieu Hélios serait aussi à l’origine de l’ambre. La légende raconte que son fils Phaéton qui signifie le lumineux avait voulu conduire le char de feu d’Hélios et en se rapprochant trop près de la terre l’aurait incendiée. Zeus furieux, le foudroie. Les sœurs de Phaéton éclatent en sanglots et ce sont leurs larmes qui donnent naissance à l’ambre qui devient ainsi l’expression matérielle d’une douleur d’origine solaire. La couleur ambrée est appelée électrum en grec et c’est pourquoi le féminin Electra signifie aussi une part de soleil. La joaillière Jenny Dee s’en est donc inspiré pour créer une gamme de bijoux en soleil rayonnant aux couleurs de l’été mêlant rubellite et diamant, pierre de lune et saphirs ou encore la turquoise et le rubis. 

Dans les croyances Hélios devient Mithra le conducteur du char d'Ahoura Mazda, le dieu zoroastrien créateur de la lumière. Les Aztèques l’appellent Huitzilopochtli, dieu du Soleil et de la guerre, le maitre du monde. Au Japon, le pays du soleil levant, la famille impériale se disait descendre d’Amaterasu la déesse du soleil. Chez les Indiens Jivaros d'Amazonie, Etsa, le soleil s’unit à Nantu la lune dont le fils devient le premier Jivaros. 

Bref, le soleil est un symbole universel, de création et de vie. En alchimie il est aussi le symbole de l’or et est représenté par un cercle avec un point en son centre :                      Il représente l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. En astronomie et en astrologie, le symbole est le même. Pour les joailliers la représentation est plus variée. 

Dans la collection Célestial, Anthony Lent raconte sa version personnelle et syncrétique du soleil, de lune et des étoiles. Son soleil est antropomorphique, souriant et bien sûr rayonnant. Son visage soleil est en citrine gravé en pendentif et dans la paire de boucle d’oreille que je préfère le visage souriant et mutin en or est entouré de grenat rouge avec au verso un grenat orange spessartite en cabochon.

Pour le joaillier designer français Antoine Camus le soleil est aussi synonyme de couleur chaude. Ce spécialiste du bijou ancien, expert et gemmologue met sa grande culture joaillière au service de pièces uniques qu’il crée sur mesure dans son atelier parisien. En ce moment il s’attache à des recherches ergonomiques afin que celles et ceux qui aiment les pièces imposantes puissent les porter même si leur morphologie est fine. Alors son soleil est ainsi un volumineux grenat facetté, entouré de saphirs à la chaleureuse couleur jaune. Une bague au fini rond qui présente un soleil gourmand caractéristique de son style moelleux et confortable.

Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je vous souhaite une jolie semaine ensoleillée et vous donne rendez-vous dimanche prochain. Si cette histoire vous a plus envoyez moi plein de bisous sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou et encouragez moi en partageant les bijoux bisous tout autour de vous.

A bientôt pour un prochain bijou, un nouveau bisou du dimanche soir.  

Site

Twitter

Facebook

Instagram

LinkedIn

Description

Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Alors je vous propose une histoire de bijou comme un bisou du dimanche soir.

Il était une fois le bijou soleil.

Le soleil est une étoile, son énergie vient de la fusion nucléaire qui transforme l'hydrogène en hélium. Le directeur de recherche au CNRS Pierre Untos estime que le soleil est vieux de 4,5 milliards d'années, qu’il est à la moitié de sa vie et que dans 5,5 milliards d'années, il deviendra une étoile géante rouge 300 fois plus brillante et 50 fois plus grande qu'aujourd'hui et il transformera la Terre en fournaise avant de s’éteindre.

Pas étonnant que le soleil nourrisse notre imaginaire depuis des siècles.

En Egypte antique le soleil est au cœur des croyances. Il a plusieurs représentations : le jour sous la forme de Khépir le scarabée qui désigne le futur, puis le disque solaire Rê qui resplendit et symbolise le pouvoir et enfin la nuit pendant laquelle il navigue en barque et combat les forces hostiles dont Apopis, le Serpent Géant, pour donner accès à l’aube qui tous les jours permet la renaissance de l’humanité. Dans les guerres qu’il doit mener, Sekhmet, la Lionne puissante, incarne le pouvoir consumant du soleil.

Le disque solaire appelé Rê ou encore Ra aurait donc créé les éléments de la vie en les faisant sortir de l'océan primordial. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé. Ce symbole solaire a donc inspiré en 2018 une collection appelée Ra diamant de légende par la célèbre maison De Beers où des diamants blancs de taille marquises sont encadrés de rayons de diamants d’un jaune éclatant. Dans cette collection il y a bien sûr une bague, des boucles d’oreille et le collier a pour pierre de centre un diamant taille brillant jaune fancy intense de 3 carats qui le rend exceptionnel et qui dessine en son coeur, sur le médaillon, le motif de la croix ankh mythique. 

Ce qui est étonnant c’est que pour les égyptiens antiques la gemme du soleil était le Péridot qui peut avoir des reflets dorés mais qui est verte. C’était l’une des pierres favorites de la Reine Cléopâtre. Plus tard elle sera très appréciée des Pirates qui la disaient capable d’éloigner le mauvais oeil ainsi que les terreurs de la nuit.

Le soleil est synonyme de pouvoir. On a bien compris que le soleil est le principe de vie chez les Egyptiens puisqu’il permet à l’humanité de vivre. Mais par ailleurs ils célèbrent de nombreux Dieux dont Amon qui signifie « le Caché » ou « l’Inconnaissable », car il se révèle sous de nombreux aspects dont celui d’une oie qui pond l'œuf primordial d'où sort la vie. Cependant quand Amenhotep IV au environ de moins 1355 avant Jésus-Christ cherche à unifier son peuple et stabiliser son régime, il se tourne vers Aton qui est la lumière universelle dispensée par le disque soleil. En dehors du fait que décidemment le soleil a beaucoup de représentation déique, c’est la première trace historique du pouvoir politique prêté au soleil. Amenhotep IV, l’époux de Néfertiti, devient Akhenaton, crée un nouveau culte et une nouvelle capitale.

Vers moins 300 avant JC, c’est Alexandre le Grand, qui reprend le mythe du pouvoir par le soleil quand il se met en tête de conquérir l’Egypte. Mais lui se réfèrera à Amon, le Dieu soleil qui règne sur le monde. Dans ce cadre le soleil est toujours rayonnant et éclatant. Je ne sais pas si la référence à Amon était présente à l’esprit de la maison Chaumet quand en 2019 elle sort sa collection de Haute Joaillerie nommée Les Ciels de Chaumet mais ce qui est certain c’est que le disque soleil égyptien fait partie de ses influences au même titre que les ciels abstraits contemporains. Ce qui donne notamment en pièces maitresses un collier Soleil Glorieux transformable en or blanc et jaune, sertis d’un diamant Fancy Intense Yellow IF de taille coussin d'environ 5,33 carats entouré de diamants blancs et jaunes en taille brillant et un extraordinaire diadème en or blanc et jaune, où le diamant Fancy Intense Yellow IF taille coussin d'environ 2,51 carats est entouré de 21 nuages de cabochons de cristal de roche et de diamants blancs et jaunes en taille brillant. Les pièces sont travaillées en fil-couteau une spécialité de Chaumet qui donne toute sa légèreté aux bijoux. 

Quand à Alexandre Le Grand, sous le symbole solaire, il réussit à réunir la Macédoine et les cités grecques avant d'envahir l'Empire perse. Ce faisant il aborde un autre mythe solaire. En effet, dans le Panthéon grec, c’est Apollon, fils de Zeus et de la Titane Léto qui devient l’incarnation du soleil. Au départ Apollon est le dieu des arts, du chant, de la musique, de la beauté masculine, de la poésie à ce titre il est le conducteur des 9 muses. Il est aussi le dieu de la lumière et au Moyen Age puis à l’époque Moderne il devient un dieu solaire. C’est comme cela que louis XIV choisit le symbole du soleil pour asseoir son pouvoir. Il devient le Roi-soleil, exaltant le mythe d’Apollon. Il change son palais du Louvre pour celui de Versailles, organise de somptueuses fêtes dans ses jardins dans lesquels il apparait en Apollon solaire et la grotte de Thétis une autre effigie du dieu abrite justement une statue d'Apollon assis dans son char, et qui a les traits de Louis XIV.

En hommage à ce roi soleil, la jeune marque de joaillerie parisienne Justine Théo d’Or propose un disque solaire rayonnant dont on peut voir toutes les étapes de fabrication sur son fil Instagram ou sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou. Elle a choisit des disques de fluorite ou d’œil du tigre. 

Mais une autre gemme incarne aussi le soleil, c’est l’héliodore, une variété de Béryl d’une intense couleur jaune. Son nom vient du Dieu Hélios, Hλιος, qui en grec ancien est le dieu du Soleil personnifié et du pouvoir de création qui en découle. Il est le fils des Titans Hypérion et Théia Bizarrement ce n’est pas tout de suite un Dieu majeur. Ou du moins pas dans toute la Grèce antique. 

Il est représenté comme un jeune homme d'une très grande beauté, couronné d'une auréole solaire, et il conduit le char solaire à travers le ciel chaque jour autour d'Océan et redescend chaque nuit. Cette similitude d’attitude va provoquer une assimilation des identités d'Apollon et d’Hélios. La broche en soleil souriant de la Boutique des musées s’appelle justement Hélios.

Par la suite l’empereur romain Aurélien va instaurer le culte de Sol Invictus, littéralement le soleil invaincu qui va amalgamer cette fois les cultes de Sol le dieu solaire romain à Hélios son équivalent grec. Sol devient alors le dieu du soleil, de la lumière et de la chaleur, il est le frère de la lune, Luna, et symbolise le cycle des saisons.

On voit combien ce symbole solaire est puissant, aussi quand Boucheron termine la rénovation de son siège historique du 26 place Vendôme, la collection de haute joaillerie de juillet 2019 qui s’appelle « Vu du 26 » comprend de splendides pièces contenant la gemme solaire héliodore. Spécialement pensé pour cette réouverture par Claire Choisne, la directrice artistique, la Maison Boucheron présente notamment un duo de bague dite Signature où des héliodores de 31,03 et 32,50 carats sont en taille émeraude en hommage à la fois au dessin de la place Vendôme et au logo de la Maison. D’un porté moderne entre-doigt, la couleur jaune solaire profonde est renforcée par un pavage de diamants et un liseré d’émail noir, sur or blanc. Le béryl héliodore est aussi choisi et la pièces reine des 4 bijoux appelés « taille émeraude » dont le cristal de roche qui l’entoure reflète la couleur du béryl héliodore à l’infini : plus de 8 carats pour le sautoir, 43,46 carats pour le bracelet et 14 carats pour chacune des 2 bagues. 

Au-delà de l’héliodore, le dieu Hélios serait aussi à l’origine de l’ambre. La légende raconte que son fils Phaéton qui signifie le lumineux avait voulu conduire le char de feu d’Hélios et en se rapprochant trop près de la terre l’aurait incendiée. Zeus furieux, le foudroie. Les sœurs de Phaéton éclatent en sanglots et ce sont leurs larmes qui donnent naissance à l’ambre qui devient ainsi l’expression matérielle d’une douleur d’origine solaire. La couleur ambrée est appelée électrum en grec et c’est pourquoi le féminin Electra signifie aussi une part de soleil. La joaillière Jenny Dee s’en est donc inspiré pour créer une gamme de bijoux en soleil rayonnant aux couleurs de l’été mêlant rubellite et diamant, pierre de lune et saphirs ou encore la turquoise et le rubis. 

Dans les croyances Hélios devient Mithra le conducteur du char d'Ahoura Mazda, le dieu zoroastrien créateur de la lumière. Les Aztèques l’appellent Huitzilopochtli, dieu du Soleil et de la guerre, le maitre du monde. Au Japon, le pays du soleil levant, la famille impériale se disait descendre d’Amaterasu la déesse du soleil. Chez les Indiens Jivaros d'Amazonie, Etsa, le soleil s’unit à Nantu la lune dont le fils devient le premier Jivaros. 

Bref, le soleil est un symbole universel, de création et de vie. En alchimie il est aussi le symbole de l’or et est représenté par un cercle avec un point en son centre :                      Il représente l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. En astronomie et en astrologie, le symbole est le même. Pour les joailliers la représentation est plus variée. 

Dans la collection Célestial, Anthony Lent raconte sa version personnelle et syncrétique du soleil, de lune et des étoiles. Son soleil est antropomorphique, souriant et bien sûr rayonnant. Son visage soleil est en citrine gravé en pendentif et dans la paire de boucle d’oreille que je préfère le visage souriant et mutin en or est entouré de grenat rouge avec au verso un grenat orange spessartite en cabochon.

Pour le joaillier designer français Antoine Camus le soleil est aussi synonyme de couleur chaude. Ce spécialiste du bijou ancien, expert et gemmologue met sa grande culture joaillière au service de pièces uniques qu’il crée sur mesure dans son atelier parisien. En ce moment il s’attache à des recherches ergonomiques afin que celles et ceux qui aiment les pièces imposantes puissent les porter même si leur morphologie est fine. Alors son soleil est ainsi un volumineux grenat facetté, entouré de saphirs à la chaleureuse couleur jaune. Une bague au fini rond qui présente un soleil gourmand caractéristique de son style moelleux et confortable.

Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je vous souhaite une jolie semaine ensoleillée et vous donne rendez-vous dimanche prochain. Si cette histoire vous a plus envoyez moi plein de bisous sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou et encouragez moi en partageant les bijoux bisous tout autour de vous.

A bientôt pour un prochain bijou, un nouveau bisou du dimanche soir.  

Site

Twitter

Facebook

Instagram

LinkedIn

Share

Embed

To listen also