#17 Les métiers comme piliers de notre identité cover
#17 Les métiers comme piliers de notre identité cover
Into the job

#17 Les métiers comme piliers de notre identité

#17 Les métiers comme piliers de notre identité

14min |18/04/2020
Play
#17 Les métiers comme piliers de notre identité cover
#17 Les métiers comme piliers de notre identité cover
Into the job

#17 Les métiers comme piliers de notre identité

#17 Les métiers comme piliers de notre identité

14min |18/04/2020
Play

Description

Dans ce 17ème épisode de ce podcast, nous poursuivons notre enquête sur nos métiers, et plus précisément sur notre rapport à notre métier et aux autres. 

Aujourd’hui je vous propose d’explorer nos métiers de manière je dirais un peu philosophique. Et comme en philosophie, vous allez voir que dans cet épisode, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. Aujourd’hui, je voudrais parler de vous et de votre identité, au travers du prisme de votre travail. 

Un métier a une dimension profondément identitaire : déjà dès le début, lorsqu’on demande à un enfant ce qu’il veut faire plus tard, on y rattache un certain désir d’identité, de projection de soi, et ensuite lors des différentes phases d’orientation au collège, au lycée et lors des études supérieures, on nous demande beaucoup de choisir : quel type de Bac ? quel voie ? quels types d’études supérieures ? quelle spécialisation ? quel secteur ? quel métier ? quelles ambitions ? etc. Bref c’est clairement pas évident aussi, parce que tout ça arrive à une période où on est clairement en train de se construire, de s’affirmer. C’est pas pour rien que beaucoup de personnes font 5 ans d’études dans une voie et finissent par changer parce que ça ne leur correspond finalement pas. Et ensuite, en grandissant, en vieillissant, on change, et on sent parfois que notre métier ne nous correspond plus. Alors vous allez me dire, beaucoup de personnes font un métier très éloigné de ce qu’elles sont en réalité et d’ailleurs elles peuvent d’ailleurs très bien le vivre.  Le travail, les métiers et l’identité sont des sujets très vastes dans lesquels on peut vite se perdre. Là l’idée, c’est plutôt d’essayer de comprendre en quoi et à quel point les métiers sont des référents identitaires.

Au travers d'exemples, de vidéos ou d'expériences vécues et grâce au témoignage d'Anna, en pleine reconversion professionnelle, on explore comment le travail devient un pilier de notre identité : comment notre métier peut créer un sentiment d'appartenance ? Est-on capable de parler de son identité sans passer par la case travail ?  Peut-on faire de bons choix de carrière sans comprendre sa propre psychologie ? Comment nous mobilisons certaines qualités de notre identité au détriment d'autres pour notre travail ?  Est-ce qu’on est obligé dès le départ d’apprendre à bien se connaître pour se sentir à sa place dans son travail ? 

Je vous invite à le découvrir dans cet épisode. Bonne écoute !

Animé par Laura Pironnet

Musique par Eric Pitzini

Description

Dans ce 17ème épisode de ce podcast, nous poursuivons notre enquête sur nos métiers, et plus précisément sur notre rapport à notre métier et aux autres. 

Aujourd’hui je vous propose d’explorer nos métiers de manière je dirais un peu philosophique. Et comme en philosophie, vous allez voir que dans cet épisode, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. Aujourd’hui, je voudrais parler de vous et de votre identité, au travers du prisme de votre travail. 

Un métier a une dimension profondément identitaire : déjà dès le début, lorsqu’on demande à un enfant ce qu’il veut faire plus tard, on y rattache un certain désir d’identité, de projection de soi, et ensuite lors des différentes phases d’orientation au collège, au lycée et lors des études supérieures, on nous demande beaucoup de choisir : quel type de Bac ? quel voie ? quels types d’études supérieures ? quelle spécialisation ? quel secteur ? quel métier ? quelles ambitions ? etc. Bref c’est clairement pas évident aussi, parce que tout ça arrive à une période où on est clairement en train de se construire, de s’affirmer. C’est pas pour rien que beaucoup de personnes font 5 ans d’études dans une voie et finissent par changer parce que ça ne leur correspond finalement pas. Et ensuite, en grandissant, en vieillissant, on change, et on sent parfois que notre métier ne nous correspond plus. Alors vous allez me dire, beaucoup de personnes font un métier très éloigné de ce qu’elles sont en réalité et d’ailleurs elles peuvent d’ailleurs très bien le vivre.  Le travail, les métiers et l’identité sont des sujets très vastes dans lesquels on peut vite se perdre. Là l’idée, c’est plutôt d’essayer de comprendre en quoi et à quel point les métiers sont des référents identitaires.

Au travers d'exemples, de vidéos ou d'expériences vécues et grâce au témoignage d'Anna, en pleine reconversion professionnelle, on explore comment le travail devient un pilier de notre identité : comment notre métier peut créer un sentiment d'appartenance ? Est-on capable de parler de son identité sans passer par la case travail ?  Peut-on faire de bons choix de carrière sans comprendre sa propre psychologie ? Comment nous mobilisons certaines qualités de notre identité au détriment d'autres pour notre travail ?  Est-ce qu’on est obligé dès le départ d’apprendre à bien se connaître pour se sentir à sa place dans son travail ? 

Je vous invite à le découvrir dans cet épisode. Bonne écoute !

Animé par Laura Pironnet

Musique par Eric Pitzini

Share

Embed

You may also like

Description

Dans ce 17ème épisode de ce podcast, nous poursuivons notre enquête sur nos métiers, et plus précisément sur notre rapport à notre métier et aux autres. 

Aujourd’hui je vous propose d’explorer nos métiers de manière je dirais un peu philosophique. Et comme en philosophie, vous allez voir que dans cet épisode, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. Aujourd’hui, je voudrais parler de vous et de votre identité, au travers du prisme de votre travail. 

Un métier a une dimension profondément identitaire : déjà dès le début, lorsqu’on demande à un enfant ce qu’il veut faire plus tard, on y rattache un certain désir d’identité, de projection de soi, et ensuite lors des différentes phases d’orientation au collège, au lycée et lors des études supérieures, on nous demande beaucoup de choisir : quel type de Bac ? quel voie ? quels types d’études supérieures ? quelle spécialisation ? quel secteur ? quel métier ? quelles ambitions ? etc. Bref c’est clairement pas évident aussi, parce que tout ça arrive à une période où on est clairement en train de se construire, de s’affirmer. C’est pas pour rien que beaucoup de personnes font 5 ans d’études dans une voie et finissent par changer parce que ça ne leur correspond finalement pas. Et ensuite, en grandissant, en vieillissant, on change, et on sent parfois que notre métier ne nous correspond plus. Alors vous allez me dire, beaucoup de personnes font un métier très éloigné de ce qu’elles sont en réalité et d’ailleurs elles peuvent d’ailleurs très bien le vivre.  Le travail, les métiers et l’identité sont des sujets très vastes dans lesquels on peut vite se perdre. Là l’idée, c’est plutôt d’essayer de comprendre en quoi et à quel point les métiers sont des référents identitaires.

Au travers d'exemples, de vidéos ou d'expériences vécues et grâce au témoignage d'Anna, en pleine reconversion professionnelle, on explore comment le travail devient un pilier de notre identité : comment notre métier peut créer un sentiment d'appartenance ? Est-on capable de parler de son identité sans passer par la case travail ?  Peut-on faire de bons choix de carrière sans comprendre sa propre psychologie ? Comment nous mobilisons certaines qualités de notre identité au détriment d'autres pour notre travail ?  Est-ce qu’on est obligé dès le départ d’apprendre à bien se connaître pour se sentir à sa place dans son travail ? 

Je vous invite à le découvrir dans cet épisode. Bonne écoute !

Animé par Laura Pironnet

Musique par Eric Pitzini

Description

Dans ce 17ème épisode de ce podcast, nous poursuivons notre enquête sur nos métiers, et plus précisément sur notre rapport à notre métier et aux autres. 

Aujourd’hui je vous propose d’explorer nos métiers de manière je dirais un peu philosophique. Et comme en philosophie, vous allez voir que dans cet épisode, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. Aujourd’hui, je voudrais parler de vous et de votre identité, au travers du prisme de votre travail. 

Un métier a une dimension profondément identitaire : déjà dès le début, lorsqu’on demande à un enfant ce qu’il veut faire plus tard, on y rattache un certain désir d’identité, de projection de soi, et ensuite lors des différentes phases d’orientation au collège, au lycée et lors des études supérieures, on nous demande beaucoup de choisir : quel type de Bac ? quel voie ? quels types d’études supérieures ? quelle spécialisation ? quel secteur ? quel métier ? quelles ambitions ? etc. Bref c’est clairement pas évident aussi, parce que tout ça arrive à une période où on est clairement en train de se construire, de s’affirmer. C’est pas pour rien que beaucoup de personnes font 5 ans d’études dans une voie et finissent par changer parce que ça ne leur correspond finalement pas. Et ensuite, en grandissant, en vieillissant, on change, et on sent parfois que notre métier ne nous correspond plus. Alors vous allez me dire, beaucoup de personnes font un métier très éloigné de ce qu’elles sont en réalité et d’ailleurs elles peuvent d’ailleurs très bien le vivre.  Le travail, les métiers et l’identité sont des sujets très vastes dans lesquels on peut vite se perdre. Là l’idée, c’est plutôt d’essayer de comprendre en quoi et à quel point les métiers sont des référents identitaires.

Au travers d'exemples, de vidéos ou d'expériences vécues et grâce au témoignage d'Anna, en pleine reconversion professionnelle, on explore comment le travail devient un pilier de notre identité : comment notre métier peut créer un sentiment d'appartenance ? Est-on capable de parler de son identité sans passer par la case travail ?  Peut-on faire de bons choix de carrière sans comprendre sa propre psychologie ? Comment nous mobilisons certaines qualités de notre identité au détriment d'autres pour notre travail ?  Est-ce qu’on est obligé dès le départ d’apprendre à bien se connaître pour se sentir à sa place dans son travail ? 

Je vous invite à le découvrir dans cet épisode. Bonne écoute !

Animé par Laura Pironnet

Musique par Eric Pitzini

Share

Embed

You may also like