Into the job

#4 Camille, professeure des écoles

#4 Camille, professeure des écoles

25min |30/10/2019
Listen
Into the job

#4 Camille, professeure des écoles

#4 Camille, professeure des écoles

25min |30/10/2019
Listen

Description

 J’ai hésité à faire un épisode sur ce métier,  car on croit tous plus ou moins le connaître. Qui n’a pas de professeur des écoles dans sa famille ou dans ses amis ? qui n’a jamais repensé à son instituteur préféré ? Qui n’a jamais vu à la télé des professeurs, la plupart du temps représentés lors de grève ou lors la rentrée ? En apparence, on connaît tous ce métier.

Mais c’est en parlant avec ceux et celles qui l’exercent que je me suis rendue compte que nous avions beaucoup d’a priori et que finalement, même les vieux métiers qui nous semblent familiers évoluent avec leur temps. Contrairement au dernier épisode, professeur des écoles n’est pas un métier de niche mais un métier ultra représenté. C’est pour vous dire, en France, ils et elles sont plus de 1 million à enseigner, dont une partie dans les 50 500 écoles primaires. C’est presque ce que l’on pourrait appeler un métier d’utilité publique. Alors j’ai fait une entorse, une exception à la règle comme on dit sur les bancs de l’école : professeur n’est pas un métier difficile à expliquer mais c’est un métier pleins de clichés, pleins de vieux schémas, et pleins de résumés à la va-vite. 

Pour tout vous dire, j’ai longtemps voulu être professeure des écoles, alors ce métier résonne de façon un peu particulière pour moi. Alors que Camille elle, n’a su qu’elle voulait faire ça au milieu de ses études. Elle nous explique ce que veut dire enseigner dans une école en 2019 : ce qu’elle n’imaginait pas lorsqu’elle même enfant elle voyait ses professeurs, ce qu’elle imagine aujourd’hui pour capter ses élèves, et ce qu’elle pense des nouvelles méthodes d’apprentissage. Une vision qui fait du bien pour un métier où on a l’impression d’avoir déjà tout dit. 

 

Animatrice : Laura Pironnet

Musique composée par Eric Pitzini

Description

 J’ai hésité à faire un épisode sur ce métier,  car on croit tous plus ou moins le connaître. Qui n’a pas de professeur des écoles dans sa famille ou dans ses amis ? qui n’a jamais repensé à son instituteur préféré ? Qui n’a jamais vu à la télé des professeurs, la plupart du temps représentés lors de grève ou lors la rentrée ? En apparence, on connaît tous ce métier.

Mais c’est en parlant avec ceux et celles qui l’exercent que je me suis rendue compte que nous avions beaucoup d’a priori et que finalement, même les vieux métiers qui nous semblent familiers évoluent avec leur temps. Contrairement au dernier épisode, professeur des écoles n’est pas un métier de niche mais un métier ultra représenté. C’est pour vous dire, en France, ils et elles sont plus de 1 million à enseigner, dont une partie dans les 50 500 écoles primaires. C’est presque ce que l’on pourrait appeler un métier d’utilité publique. Alors j’ai fait une entorse, une exception à la règle comme on dit sur les bancs de l’école : professeur n’est pas un métier difficile à expliquer mais c’est un métier pleins de clichés, pleins de vieux schémas, et pleins de résumés à la va-vite. 

Pour tout vous dire, j’ai longtemps voulu être professeure des écoles, alors ce métier résonne de façon un peu particulière pour moi. Alors que Camille elle, n’a su qu’elle voulait faire ça au milieu de ses études. Elle nous explique ce que veut dire enseigner dans une école en 2019 : ce qu’elle n’imaginait pas lorsqu’elle même enfant elle voyait ses professeurs, ce qu’elle imagine aujourd’hui pour capter ses élèves, et ce qu’elle pense des nouvelles méthodes d’apprentissage. Une vision qui fait du bien pour un métier où on a l’impression d’avoir déjà tout dit. 

 

Animatrice : Laura Pironnet

Musique composée par Eric Pitzini

Share

Embed

To listen also

Description

 J’ai hésité à faire un épisode sur ce métier,  car on croit tous plus ou moins le connaître. Qui n’a pas de professeur des écoles dans sa famille ou dans ses amis ? qui n’a jamais repensé à son instituteur préféré ? Qui n’a jamais vu à la télé des professeurs, la plupart du temps représentés lors de grève ou lors la rentrée ? En apparence, on connaît tous ce métier.

Mais c’est en parlant avec ceux et celles qui l’exercent que je me suis rendue compte que nous avions beaucoup d’a priori et que finalement, même les vieux métiers qui nous semblent familiers évoluent avec leur temps. Contrairement au dernier épisode, professeur des écoles n’est pas un métier de niche mais un métier ultra représenté. C’est pour vous dire, en France, ils et elles sont plus de 1 million à enseigner, dont une partie dans les 50 500 écoles primaires. C’est presque ce que l’on pourrait appeler un métier d’utilité publique. Alors j’ai fait une entorse, une exception à la règle comme on dit sur les bancs de l’école : professeur n’est pas un métier difficile à expliquer mais c’est un métier pleins de clichés, pleins de vieux schémas, et pleins de résumés à la va-vite. 

Pour tout vous dire, j’ai longtemps voulu être professeure des écoles, alors ce métier résonne de façon un peu particulière pour moi. Alors que Camille elle, n’a su qu’elle voulait faire ça au milieu de ses études. Elle nous explique ce que veut dire enseigner dans une école en 2019 : ce qu’elle n’imaginait pas lorsqu’elle même enfant elle voyait ses professeurs, ce qu’elle imagine aujourd’hui pour capter ses élèves, et ce qu’elle pense des nouvelles méthodes d’apprentissage. Une vision qui fait du bien pour un métier où on a l’impression d’avoir déjà tout dit. 

 

Animatrice : Laura Pironnet

Musique composée par Eric Pitzini

Description

 J’ai hésité à faire un épisode sur ce métier,  car on croit tous plus ou moins le connaître. Qui n’a pas de professeur des écoles dans sa famille ou dans ses amis ? qui n’a jamais repensé à son instituteur préféré ? Qui n’a jamais vu à la télé des professeurs, la plupart du temps représentés lors de grève ou lors la rentrée ? En apparence, on connaît tous ce métier.

Mais c’est en parlant avec ceux et celles qui l’exercent que je me suis rendue compte que nous avions beaucoup d’a priori et que finalement, même les vieux métiers qui nous semblent familiers évoluent avec leur temps. Contrairement au dernier épisode, professeur des écoles n’est pas un métier de niche mais un métier ultra représenté. C’est pour vous dire, en France, ils et elles sont plus de 1 million à enseigner, dont une partie dans les 50 500 écoles primaires. C’est presque ce que l’on pourrait appeler un métier d’utilité publique. Alors j’ai fait une entorse, une exception à la règle comme on dit sur les bancs de l’école : professeur n’est pas un métier difficile à expliquer mais c’est un métier pleins de clichés, pleins de vieux schémas, et pleins de résumés à la va-vite. 

Pour tout vous dire, j’ai longtemps voulu être professeure des écoles, alors ce métier résonne de façon un peu particulière pour moi. Alors que Camille elle, n’a su qu’elle voulait faire ça au milieu de ses études. Elle nous explique ce que veut dire enseigner dans une école en 2019 : ce qu’elle n’imaginait pas lorsqu’elle même enfant elle voyait ses professeurs, ce qu’elle imagine aujourd’hui pour capter ses élèves, et ce qu’elle pense des nouvelles méthodes d’apprentissage. Une vision qui fait du bien pour un métier où on a l’impression d’avoir déjà tout dit. 

 

Animatrice : Laura Pironnet

Musique composée par Eric Pitzini

Share

Embed

To listen also