undefined cover
undefined cover
#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison cover
#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison cover
J'aime mon métier

#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison

#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison

34min |06/02/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison cover
#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison cover
J'aime mon métier

#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison

#20. Aurélie, assistante sociale : derrière les murs de la prison

34min |06/02/2023
Play

Description

🎧  Aurélie n’a pas 40 ans et pourtant elle a déjà à son actif un beau bagage professionnel dans les secteurs de la précarité sociale. Notre invitée du jour a débuté sa carrière d’assistante sociale dans un centre postcure pour toxicomanes. Elle décroche ensuite un emploi dans un secteur qui lui était totalement étranger : le milieu carcéral.  


Elle accompagne aujourd’hui les détenus de Saint-Gilles, d’Haren aussi. A mi-temps. Car l’autre partie de son temps, elle le consacre à la prise en charge des victimes.  


Un grand écart plutôt passionnant qui lui permet de mieux comprendre les deux publics qu’elle suit quotidiennement. Elle y développe une vision très humaniste des détenus, des victimes et le droit pour tous de retrouver une place dans la société, quelle qu’elle soit.   


Plus d'infos ?   

🖥️Retrouvez la campagne "j'aime mon métier" sur le site www.jaimemonmetier.be 


Pour soutenir ce podcast en moins d'1 minute, c'est facile !   

1. Partagez-le sur vos réseaux sociaux  

2. Notez-le podcast J'aime mon métier de 5 étoiles sur Apple Podcast avec un petit commentaire  

 

C'est ultra rapide et cela nous aide beaucoup à gagner en visibilité pour continuer à mettre la lumière sur les métiers humains et inspirants du secteur non marchand ! On compte sur vous !  

 

Vous souhaitez témoigner dans notre podcast ? N’hésitez pas à nous envoyer un email, à podcast@guidesocial.be.   

 

Ce podcast a été réalisé grâce au soutien de nos partenaires : la Commission Communautaire française (COCOF), la Commission Communautaire Commune (COCOM), Iriscare, l'Agence pour le Non-Marchand.  

Description

🎧  Aurélie n’a pas 40 ans et pourtant elle a déjà à son actif un beau bagage professionnel dans les secteurs de la précarité sociale. Notre invitée du jour a débuté sa carrière d’assistante sociale dans un centre postcure pour toxicomanes. Elle décroche ensuite un emploi dans un secteur qui lui était totalement étranger : le milieu carcéral.  


Elle accompagne aujourd’hui les détenus de Saint-Gilles, d’Haren aussi. A mi-temps. Car l’autre partie de son temps, elle le consacre à la prise en charge des victimes.  


Un grand écart plutôt passionnant qui lui permet de mieux comprendre les deux publics qu’elle suit quotidiennement. Elle y développe une vision très humaniste des détenus, des victimes et le droit pour tous de retrouver une place dans la société, quelle qu’elle soit.   


Plus d'infos ?   

🖥️Retrouvez la campagne "j'aime mon métier" sur le site www.jaimemonmetier.be 


Pour soutenir ce podcast en moins d'1 minute, c'est facile !   

1. Partagez-le sur vos réseaux sociaux  

2. Notez-le podcast J'aime mon métier de 5 étoiles sur Apple Podcast avec un petit commentaire  

 

C'est ultra rapide et cela nous aide beaucoup à gagner en visibilité pour continuer à mettre la lumière sur les métiers humains et inspirants du secteur non marchand ! On compte sur vous !  

 

Vous souhaitez témoigner dans notre podcast ? N’hésitez pas à nous envoyer un email, à podcast@guidesocial.be.   

 

Ce podcast a été réalisé grâce au soutien de nos partenaires : la Commission Communautaire française (COCOF), la Commission Communautaire Commune (COCOM), Iriscare, l'Agence pour le Non-Marchand.  

Share

Embed

You may also like

Description

🎧  Aurélie n’a pas 40 ans et pourtant elle a déjà à son actif un beau bagage professionnel dans les secteurs de la précarité sociale. Notre invitée du jour a débuté sa carrière d’assistante sociale dans un centre postcure pour toxicomanes. Elle décroche ensuite un emploi dans un secteur qui lui était totalement étranger : le milieu carcéral.  


Elle accompagne aujourd’hui les détenus de Saint-Gilles, d’Haren aussi. A mi-temps. Car l’autre partie de son temps, elle le consacre à la prise en charge des victimes.  


Un grand écart plutôt passionnant qui lui permet de mieux comprendre les deux publics qu’elle suit quotidiennement. Elle y développe une vision très humaniste des détenus, des victimes et le droit pour tous de retrouver une place dans la société, quelle qu’elle soit.   


Plus d'infos ?   

🖥️Retrouvez la campagne "j'aime mon métier" sur le site www.jaimemonmetier.be 


Pour soutenir ce podcast en moins d'1 minute, c'est facile !   

1. Partagez-le sur vos réseaux sociaux  

2. Notez-le podcast J'aime mon métier de 5 étoiles sur Apple Podcast avec un petit commentaire  

 

C'est ultra rapide et cela nous aide beaucoup à gagner en visibilité pour continuer à mettre la lumière sur les métiers humains et inspirants du secteur non marchand ! On compte sur vous !  

 

Vous souhaitez témoigner dans notre podcast ? N’hésitez pas à nous envoyer un email, à podcast@guidesocial.be.   

 

Ce podcast a été réalisé grâce au soutien de nos partenaires : la Commission Communautaire française (COCOF), la Commission Communautaire Commune (COCOM), Iriscare, l'Agence pour le Non-Marchand.  

Description

🎧  Aurélie n’a pas 40 ans et pourtant elle a déjà à son actif un beau bagage professionnel dans les secteurs de la précarité sociale. Notre invitée du jour a débuté sa carrière d’assistante sociale dans un centre postcure pour toxicomanes. Elle décroche ensuite un emploi dans un secteur qui lui était totalement étranger : le milieu carcéral.  


Elle accompagne aujourd’hui les détenus de Saint-Gilles, d’Haren aussi. A mi-temps. Car l’autre partie de son temps, elle le consacre à la prise en charge des victimes.  


Un grand écart plutôt passionnant qui lui permet de mieux comprendre les deux publics qu’elle suit quotidiennement. Elle y développe une vision très humaniste des détenus, des victimes et le droit pour tous de retrouver une place dans la société, quelle qu’elle soit.   


Plus d'infos ?   

🖥️Retrouvez la campagne "j'aime mon métier" sur le site www.jaimemonmetier.be 


Pour soutenir ce podcast en moins d'1 minute, c'est facile !   

1. Partagez-le sur vos réseaux sociaux  

2. Notez-le podcast J'aime mon métier de 5 étoiles sur Apple Podcast avec un petit commentaire  

 

C'est ultra rapide et cela nous aide beaucoup à gagner en visibilité pour continuer à mettre la lumière sur les métiers humains et inspirants du secteur non marchand ! On compte sur vous !  

 

Vous souhaitez témoigner dans notre podcast ? N’hésitez pas à nous envoyer un email, à podcast@guidesocial.be.   

 

Ce podcast a été réalisé grâce au soutien de nos partenaires : la Commission Communautaire française (COCOF), la Commission Communautaire Commune (COCOM), Iriscare, l'Agence pour le Non-Marchand.  

Share

Embed

You may also like