J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions) cover
J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions) cover
J'irai digger chez vous

J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions)

J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions)

1h55 |17/11/2021|

237

Play
J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions) cover
J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions) cover
J'irai digger chez vous

J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions)

J'irai digger chez Didier Tricard (ex-road manager de légendes du blues) en compagnie de son fils Guillaume (Boom Boom Productions)

1h55 |17/11/2021|

237

Play

Description

La vedette de ce nouvel épisode est née au cours du XIX ème siècle dans le delta du Mississippi avant de subir un lifting électrique quelques décennies plus tard à Chicago où ses protagonistes fuyant la ségrégation du sud étaient venus chercher du boulot. 

La ville a vu naître des légendes lui donnant ses lettres de noblesse, vous l'aurez reconnu, le blues va être à l'honneur des ces deux heures de podcast et pour en parler je n'ai pas eu à aller digger très loin puisqu'il se trouve que l'un des plus importants promoteurs de cette musique en Europe habite à quelques centaines de mètres de chez moi à vol d'oiseau dans l'agglomération de Montpellier, son nom Didier Tricard.


Cet originaire de Pau fut le road manager de John Lee Hooker, Luther Allison, Muddy Waters, B-B king, Chuck Berry, Buddy Guy, Junior Wells, Ike Turner et bien d'autres, et non content d'organiser des concerts partout dans le pays et sur le continent pour ces grands noms, il fit également enregistrer en studio certains d'entre eux pour des disques sortis sur son propre label Isabel Records. 


Son activisme passionné fut récompensé en 2011, année où il reçut des mains de Bruce Iglauer (Alligator Records) le Keeping The Blues Award dans la catégorie "Promoter".


Aujourd'hui retraité, c'est son fils Guillaume qui a repris l'activité familiale de tourneur avec sa structure Boom Boom Productions.


Tous les deux étaient présents lors de ma perquisition discale riche en anecdotes et en 33 tours mémorables.




🎶 Crédits des morceaux diggés 🎶


Muddy Waters - Walkin’ Thru The Park

Memphis Slim - Wish Me Well (enregistrement public au Théâtre municipal de Bayonne, 1962)

John Lee Hooker - Shake It Baby

Luther Allison -  Bad News Is Coming

Willie Mabon -  Riverboat

Lucille Spann with Mighty Joe Young - Dedicated To Otis (Ann Arbor Blues & Jazz Festival, 1972)

Buddy Guy -  A Smell A Rat

B.B. King - How Blue Can You Get (Live in Japan, 1971)

Harry "Sweets" Edison - Just Friends (Black & Blue Sessions, 1977)

Oscar Peterson with T-Bone Walker  - Woman You Must Be Crazy (The Greatest Jazz Concert In The World).



______________


Enregistrement le vendredi 12 novembre 2021 

______________


Pour un bref aperçu du reportage en photos: 

https://www.instagram.com/jirai.digger.chez.vous_podcast/

#digginchezlestricard

______________


Pour suivre l'actualité des concerts à présent organisés par Guillaume Tricard:

www.boomboom-prod.com

______________


NB post montage de mon ami Gilbert Guyonnet, grand spécialiste du blues, animateur radio de Just Little Blues:


"Le blues du Mississippi n'est qu'une forme de Blues, celle qui a donné naissance au Chicago Blues, la naissance du Blues est multiple car au même moment où le blues du Missippi apparaissait une musique blues avait éclos au Texas et sur la côte est."


______________



Citation de circonstance:


"Quelle horreur d'entendre un type comme Johnny Hallyday essayer de chanter le blues en français"  Mickey Baker




Description

La vedette de ce nouvel épisode est née au cours du XIX ème siècle dans le delta du Mississippi avant de subir un lifting électrique quelques décennies plus tard à Chicago où ses protagonistes fuyant la ségrégation du sud étaient venus chercher du boulot. 

La ville a vu naître des légendes lui donnant ses lettres de noblesse, vous l'aurez reconnu, le blues va être à l'honneur des ces deux heures de podcast et pour en parler je n'ai pas eu à aller digger très loin puisqu'il se trouve que l'un des plus importants promoteurs de cette musique en Europe habite à quelques centaines de mètres de chez moi à vol d'oiseau dans l'agglomération de Montpellier, son nom Didier Tricard.


Cet originaire de Pau fut le road manager de John Lee Hooker, Luther Allison, Muddy Waters, B-B king, Chuck Berry, Buddy Guy, Junior Wells, Ike Turner et bien d'autres, et non content d'organiser des concerts partout dans le pays et sur le continent pour ces grands noms, il fit également enregistrer en studio certains d'entre eux pour des disques sortis sur son propre label Isabel Records. 


Son activisme passionné fut récompensé en 2011, année où il reçut des mains de Bruce Iglauer (Alligator Records) le Keeping The Blues Award dans la catégorie "Promoter".


Aujourd'hui retraité, c'est son fils Guillaume qui a repris l'activité familiale de tourneur avec sa structure Boom Boom Productions.


Tous les deux étaient présents lors de ma perquisition discale riche en anecdotes et en 33 tours mémorables.




🎶 Crédits des morceaux diggés 🎶


Muddy Waters - Walkin’ Thru The Park

Memphis Slim - Wish Me Well (enregistrement public au Théâtre municipal de Bayonne, 1962)

John Lee Hooker - Shake It Baby

Luther Allison -  Bad News Is Coming

Willie Mabon -  Riverboat

Lucille Spann with Mighty Joe Young - Dedicated To Otis (Ann Arbor Blues & Jazz Festival, 1972)

Buddy Guy -  A Smell A Rat

B.B. King - How Blue Can You Get (Live in Japan, 1971)

Harry "Sweets" Edison - Just Friends (Black & Blue Sessions, 1977)

Oscar Peterson with T-Bone Walker  - Woman You Must Be Crazy (The Greatest Jazz Concert In The World).



______________


Enregistrement le vendredi 12 novembre 2021 

______________


Pour un bref aperçu du reportage en photos: 

https://www.instagram.com/jirai.digger.chez.vous_podcast/

#digginchezlestricard

______________


Pour suivre l'actualité des concerts à présent organisés par Guillaume Tricard:

www.boomboom-prod.com

______________


NB post montage de mon ami Gilbert Guyonnet, grand spécialiste du blues, animateur radio de Just Little Blues:


"Le blues du Mississippi n'est qu'une forme de Blues, celle qui a donné naissance au Chicago Blues, la naissance du Blues est multiple car au même moment où le blues du Missippi apparaissait une musique blues avait éclos au Texas et sur la côte est."


______________



Citation de circonstance:


"Quelle horreur d'entendre un type comme Johnny Hallyday essayer de chanter le blues en français"  Mickey Baker




Share

Embed

You may also like

Description

La vedette de ce nouvel épisode est née au cours du XIX ème siècle dans le delta du Mississippi avant de subir un lifting électrique quelques décennies plus tard à Chicago où ses protagonistes fuyant la ségrégation du sud étaient venus chercher du boulot. 

La ville a vu naître des légendes lui donnant ses lettres de noblesse, vous l'aurez reconnu, le blues va être à l'honneur des ces deux heures de podcast et pour en parler je n'ai pas eu à aller digger très loin puisqu'il se trouve que l'un des plus importants promoteurs de cette musique en Europe habite à quelques centaines de mètres de chez moi à vol d'oiseau dans l'agglomération de Montpellier, son nom Didier Tricard.


Cet originaire de Pau fut le road manager de John Lee Hooker, Luther Allison, Muddy Waters, B-B king, Chuck Berry, Buddy Guy, Junior Wells, Ike Turner et bien d'autres, et non content d'organiser des concerts partout dans le pays et sur le continent pour ces grands noms, il fit également enregistrer en studio certains d'entre eux pour des disques sortis sur son propre label Isabel Records. 


Son activisme passionné fut récompensé en 2011, année où il reçut des mains de Bruce Iglauer (Alligator Records) le Keeping The Blues Award dans la catégorie "Promoter".


Aujourd'hui retraité, c'est son fils Guillaume qui a repris l'activité familiale de tourneur avec sa structure Boom Boom Productions.


Tous les deux étaient présents lors de ma perquisition discale riche en anecdotes et en 33 tours mémorables.




🎶 Crédits des morceaux diggés 🎶


Muddy Waters - Walkin’ Thru The Park

Memphis Slim - Wish Me Well (enregistrement public au Théâtre municipal de Bayonne, 1962)

John Lee Hooker - Shake It Baby

Luther Allison -  Bad News Is Coming

Willie Mabon -  Riverboat

Lucille Spann with Mighty Joe Young - Dedicated To Otis (Ann Arbor Blues & Jazz Festival, 1972)

Buddy Guy -  A Smell A Rat

B.B. King - How Blue Can You Get (Live in Japan, 1971)

Harry "Sweets" Edison - Just Friends (Black & Blue Sessions, 1977)

Oscar Peterson with T-Bone Walker  - Woman You Must Be Crazy (The Greatest Jazz Concert In The World).



______________


Enregistrement le vendredi 12 novembre 2021 

______________


Pour un bref aperçu du reportage en photos: 

https://www.instagram.com/jirai.digger.chez.vous_podcast/

#digginchezlestricard

______________


Pour suivre l'actualité des concerts à présent organisés par Guillaume Tricard:

www.boomboom-prod.com

______________


NB post montage de mon ami Gilbert Guyonnet, grand spécialiste du blues, animateur radio de Just Little Blues:


"Le blues du Mississippi n'est qu'une forme de Blues, celle qui a donné naissance au Chicago Blues, la naissance du Blues est multiple car au même moment où le blues du Missippi apparaissait une musique blues avait éclos au Texas et sur la côte est."


______________



Citation de circonstance:


"Quelle horreur d'entendre un type comme Johnny Hallyday essayer de chanter le blues en français"  Mickey Baker




Description

La vedette de ce nouvel épisode est née au cours du XIX ème siècle dans le delta du Mississippi avant de subir un lifting électrique quelques décennies plus tard à Chicago où ses protagonistes fuyant la ségrégation du sud étaient venus chercher du boulot. 

La ville a vu naître des légendes lui donnant ses lettres de noblesse, vous l'aurez reconnu, le blues va être à l'honneur des ces deux heures de podcast et pour en parler je n'ai pas eu à aller digger très loin puisqu'il se trouve que l'un des plus importants promoteurs de cette musique en Europe habite à quelques centaines de mètres de chez moi à vol d'oiseau dans l'agglomération de Montpellier, son nom Didier Tricard.


Cet originaire de Pau fut le road manager de John Lee Hooker, Luther Allison, Muddy Waters, B-B king, Chuck Berry, Buddy Guy, Junior Wells, Ike Turner et bien d'autres, et non content d'organiser des concerts partout dans le pays et sur le continent pour ces grands noms, il fit également enregistrer en studio certains d'entre eux pour des disques sortis sur son propre label Isabel Records. 


Son activisme passionné fut récompensé en 2011, année où il reçut des mains de Bruce Iglauer (Alligator Records) le Keeping The Blues Award dans la catégorie "Promoter".


Aujourd'hui retraité, c'est son fils Guillaume qui a repris l'activité familiale de tourneur avec sa structure Boom Boom Productions.


Tous les deux étaient présents lors de ma perquisition discale riche en anecdotes et en 33 tours mémorables.




🎶 Crédits des morceaux diggés 🎶


Muddy Waters - Walkin’ Thru The Park

Memphis Slim - Wish Me Well (enregistrement public au Théâtre municipal de Bayonne, 1962)

John Lee Hooker - Shake It Baby

Luther Allison -  Bad News Is Coming

Willie Mabon -  Riverboat

Lucille Spann with Mighty Joe Young - Dedicated To Otis (Ann Arbor Blues & Jazz Festival, 1972)

Buddy Guy -  A Smell A Rat

B.B. King - How Blue Can You Get (Live in Japan, 1971)

Harry "Sweets" Edison - Just Friends (Black & Blue Sessions, 1977)

Oscar Peterson with T-Bone Walker  - Woman You Must Be Crazy (The Greatest Jazz Concert In The World).



______________


Enregistrement le vendredi 12 novembre 2021 

______________


Pour un bref aperçu du reportage en photos: 

https://www.instagram.com/jirai.digger.chez.vous_podcast/

#digginchezlestricard

______________


Pour suivre l'actualité des concerts à présent organisés par Guillaume Tricard:

www.boomboom-prod.com

______________


NB post montage de mon ami Gilbert Guyonnet, grand spécialiste du blues, animateur radio de Just Little Blues:


"Le blues du Mississippi n'est qu'une forme de Blues, celle qui a donné naissance au Chicago Blues, la naissance du Blues est multiple car au même moment où le blues du Missippi apparaissait une musique blues avait éclos au Texas et sur la côte est."


______________



Citation de circonstance:


"Quelle horreur d'entendre un type comme Johnny Hallyday essayer de chanter le blues en français"  Mickey Baker




Share

Embed

You may also like