undefined cover
undefined cover
#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour cover
#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour cover
L'ADN Le Studio

#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour

#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour

50min |13/05/2020|

157

Listen
undefined cover
undefined cover
#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour cover
#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour cover
L'ADN Le Studio

#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour

#5 - Déconfinement : comment les entreprises préparent leur retour

50min |13/05/2020|

157

Listen

Description

Finalement, le confinement, c’était presque facile. Le 11 mai, nous l’attendons tous et le redoutons pourtant. Nous le savons désormais : nous ne retrouverons pas le monde d’avant. Notre quotidien confiné – pour ceux qui ne travaillent pas en première ligne – nous préservait de ces nouvelles règles qui vont désormais rythmer notre vie en société, notamment dans le cadre professionnel. Nous allons devoir exercer nos métiers autrement, entre télétravail, gestes barrières et distanciation sociale. Nous allons devoir retrouver l’énergie pour relancer et développer de nouveaux projets dans une réalité inédite qui nous oblige à tous points de vue – sanitaire, économique et social. Au moment où les entreprises s’apprêtent progressivement à rouvrir le rideau, L’ADN Studio reçoit 2 invitées afin de partager leurs plans, leurs espoirs et leurs questionnements pour « l’après ».

Lucie Basch est ingénieure centralienne et a fondé Too Good To Go en 2016 avec comme mission, la lutte contre le gaspillage alimentaire. Certifiée B-Corp, la société emploie aujourd'hui 80 personnes en France, et 600 dans le monde. Nous l'avons interrogée sur la façon dont sa structure – qui n'avait jusqu'alors connu que l'hypercroissance – a vécu le choc du confinement et s'est réorganisée pour l'absorber. Emblématique d'une nouvelle génération d'entrepreneur.e.s qui cherche à concilier business et impact, elle partage les enseignements qu'elle a tirés de cette période, son état d'esprit à quelques jours du déconfinement et ses convictions sur l'entreprise, son management et sa culture.

Tiphaine Galliez est Innovation & Knowledge Manager chez Great Place To Work, dont on connait bien les palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Parce que la situation a mis sur les salariés un stress d'ampleur inédite, et aux configurations variées, la pandémie a aussi accentué la mise à jour des procédés managériaux inadaptés. Avec Tiphaine, nous aborderons la notion de confiance comme levier de résilience et d'enpouvoirement au travail, mais aussi le concept d'organisation apprenante, avec des exemples et conseils pratiques.

Bonne écoute !

Description

Finalement, le confinement, c’était presque facile. Le 11 mai, nous l’attendons tous et le redoutons pourtant. Nous le savons désormais : nous ne retrouverons pas le monde d’avant. Notre quotidien confiné – pour ceux qui ne travaillent pas en première ligne – nous préservait de ces nouvelles règles qui vont désormais rythmer notre vie en société, notamment dans le cadre professionnel. Nous allons devoir exercer nos métiers autrement, entre télétravail, gestes barrières et distanciation sociale. Nous allons devoir retrouver l’énergie pour relancer et développer de nouveaux projets dans une réalité inédite qui nous oblige à tous points de vue – sanitaire, économique et social. Au moment où les entreprises s’apprêtent progressivement à rouvrir le rideau, L’ADN Studio reçoit 2 invitées afin de partager leurs plans, leurs espoirs et leurs questionnements pour « l’après ».

Lucie Basch est ingénieure centralienne et a fondé Too Good To Go en 2016 avec comme mission, la lutte contre le gaspillage alimentaire. Certifiée B-Corp, la société emploie aujourd'hui 80 personnes en France, et 600 dans le monde. Nous l'avons interrogée sur la façon dont sa structure – qui n'avait jusqu'alors connu que l'hypercroissance – a vécu le choc du confinement et s'est réorganisée pour l'absorber. Emblématique d'une nouvelle génération d'entrepreneur.e.s qui cherche à concilier business et impact, elle partage les enseignements qu'elle a tirés de cette période, son état d'esprit à quelques jours du déconfinement et ses convictions sur l'entreprise, son management et sa culture.

Tiphaine Galliez est Innovation & Knowledge Manager chez Great Place To Work, dont on connait bien les palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Parce que la situation a mis sur les salariés un stress d'ampleur inédite, et aux configurations variées, la pandémie a aussi accentué la mise à jour des procédés managériaux inadaptés. Avec Tiphaine, nous aborderons la notion de confiance comme levier de résilience et d'enpouvoirement au travail, mais aussi le concept d'organisation apprenante, avec des exemples et conseils pratiques.

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like

Description

Finalement, le confinement, c’était presque facile. Le 11 mai, nous l’attendons tous et le redoutons pourtant. Nous le savons désormais : nous ne retrouverons pas le monde d’avant. Notre quotidien confiné – pour ceux qui ne travaillent pas en première ligne – nous préservait de ces nouvelles règles qui vont désormais rythmer notre vie en société, notamment dans le cadre professionnel. Nous allons devoir exercer nos métiers autrement, entre télétravail, gestes barrières et distanciation sociale. Nous allons devoir retrouver l’énergie pour relancer et développer de nouveaux projets dans une réalité inédite qui nous oblige à tous points de vue – sanitaire, économique et social. Au moment où les entreprises s’apprêtent progressivement à rouvrir le rideau, L’ADN Studio reçoit 2 invitées afin de partager leurs plans, leurs espoirs et leurs questionnements pour « l’après ».

Lucie Basch est ingénieure centralienne et a fondé Too Good To Go en 2016 avec comme mission, la lutte contre le gaspillage alimentaire. Certifiée B-Corp, la société emploie aujourd'hui 80 personnes en France, et 600 dans le monde. Nous l'avons interrogée sur la façon dont sa structure – qui n'avait jusqu'alors connu que l'hypercroissance – a vécu le choc du confinement et s'est réorganisée pour l'absorber. Emblématique d'une nouvelle génération d'entrepreneur.e.s qui cherche à concilier business et impact, elle partage les enseignements qu'elle a tirés de cette période, son état d'esprit à quelques jours du déconfinement et ses convictions sur l'entreprise, son management et sa culture.

Tiphaine Galliez est Innovation & Knowledge Manager chez Great Place To Work, dont on connait bien les palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Parce que la situation a mis sur les salariés un stress d'ampleur inédite, et aux configurations variées, la pandémie a aussi accentué la mise à jour des procédés managériaux inadaptés. Avec Tiphaine, nous aborderons la notion de confiance comme levier de résilience et d'enpouvoirement au travail, mais aussi le concept d'organisation apprenante, avec des exemples et conseils pratiques.

Bonne écoute !

Description

Finalement, le confinement, c’était presque facile. Le 11 mai, nous l’attendons tous et le redoutons pourtant. Nous le savons désormais : nous ne retrouverons pas le monde d’avant. Notre quotidien confiné – pour ceux qui ne travaillent pas en première ligne – nous préservait de ces nouvelles règles qui vont désormais rythmer notre vie en société, notamment dans le cadre professionnel. Nous allons devoir exercer nos métiers autrement, entre télétravail, gestes barrières et distanciation sociale. Nous allons devoir retrouver l’énergie pour relancer et développer de nouveaux projets dans une réalité inédite qui nous oblige à tous points de vue – sanitaire, économique et social. Au moment où les entreprises s’apprêtent progressivement à rouvrir le rideau, L’ADN Studio reçoit 2 invitées afin de partager leurs plans, leurs espoirs et leurs questionnements pour « l’après ».

Lucie Basch est ingénieure centralienne et a fondé Too Good To Go en 2016 avec comme mission, la lutte contre le gaspillage alimentaire. Certifiée B-Corp, la société emploie aujourd'hui 80 personnes en France, et 600 dans le monde. Nous l'avons interrogée sur la façon dont sa structure – qui n'avait jusqu'alors connu que l'hypercroissance – a vécu le choc du confinement et s'est réorganisée pour l'absorber. Emblématique d'une nouvelle génération d'entrepreneur.e.s qui cherche à concilier business et impact, elle partage les enseignements qu'elle a tirés de cette période, son état d'esprit à quelques jours du déconfinement et ses convictions sur l'entreprise, son management et sa culture.

Tiphaine Galliez est Innovation & Knowledge Manager chez Great Place To Work, dont on connait bien les palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Parce que la situation a mis sur les salariés un stress d'ampleur inédite, et aux configurations variées, la pandémie a aussi accentué la mise à jour des procédés managériaux inadaptés. Avec Tiphaine, nous aborderons la notion de confiance comme levier de résilience et d'enpouvoirement au travail, mais aussi le concept d'organisation apprenante, avec des exemples et conseils pratiques.

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like