L'Art de l'écoute |  Usines et mémoires ouvrières cover
L'Art de l'écoute |  Usines et mémoires ouvrières cover
L'Art de l'Écoute - Radio Grenouille

L'Art de l'écoute | Usines et mémoires ouvrières

L'Art de l'écoute | Usines et mémoires ouvrières

2h00 |07/02/2021
Listen
L'Art de l'écoute |  Usines et mémoires ouvrières cover
L'Art de l'écoute |  Usines et mémoires ouvrières cover
L'Art de l'Écoute - Radio Grenouille

L'Art de l'écoute | Usines et mémoires ouvrières

L'Art de l'écoute | Usines et mémoires ouvrières

2h00 |07/02/2021
Listen

Description

Dans cette émission, on tend l'oreille du côté de l'usine, des ouvriers et des ouvrières, du côté de la mémoire des lieux, des hommes, des femmes, et des luttes.

Des sons d'hier et d'aujourd'hui avec quatre propositions, du documentaire à la musique électroacoustique.


1. 'Il était une fois une vacuité odoriférante' par Lucien Bertolina et Françoise Brès (Radio Grenouille / Euphonia, 1994)

On commence à Marseille, avec une production maison signée Lucien Bertolina. A la Friche belle de Mai, anciennement Manufacture des Tabacs qui appartenait à la SEITA

« Cinq ouvriers nous font visiter ce qu’on été leur lieux de travail à travers les grands espaces qu’occupait la SEITA jusqu’en 1990. Cette réalisation nous permet d’imaginer les transformations successives qu’a connu la production de tabac. »


2. 'L'usine et ses fantomes', documentaire de Nicolas Ruffault (Arte Radio, 2004)

On reste à Marseille, mais direction le Nord à l'Estaque. Ici les ouvriers commençaient jeunes à manipuler des produits chimiques chez Penaroya. Depuis, le groupe Metaleurop a fermé l'usine, en février 2001, laissant derrière lui un site pollué, beaucoup de cancers et autant de questions. Mémoires d'immigrés, mémoire ouvrière.

Mixage: Christophe Rault


♪ A la ligne, de Michel Cloup. Tirée de l'album 'A la ligne, feuillets d'usine' (2020) et adapté du livre de Joseph Ponthus, témoignage sur des journées de travail dans des usines de poisson et des abattoirs bretons. 


3. 'L'expérience Medvekine' (Faïdos sonore, 2011) 

Au printemps 2011, Charlotte Rouault et Benoît Bories ont été contactés par Gilles Picouet, professeur à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Besançon, afin de réaliser un atelier de réalisation de documentaire sonore avec des étudiants de deuxième année. Le sujet portait autour de l’histoire de l’usine Rhodiacéta à Besançon et, en particulier l’expérience du groupe Medvedkine qui réalisait des films sur la condition ouvrière et des luttes des ouvriers pour une émancipation culturelle. 

Ce documentaire est le fruit du travail d’un groupe d’étudiants de 2ème année, un temps transformés en réalisateurs et preneurs de sons.


4. Rouages, pièce d'électroacoustique de Sarah Clénet 

Sarah Clénet est compositrice, contrebassiste et performeuse. Elle mêle écriture poétique et paroles recueillies, matière bruitiste et électronique qui interrogent et poursuivent des expériences vécues personnellement voire intimes. 

Du danger au travail au réconfort du foyer, de l’exil à la cité ouvrière, de la proximité de la mer aux sirènes assourdissantes. Halo musical d’impressions plurielles pour une immersion sonore poétique dans l’ère industrielle du début du vingtième siècle.



Réalisation: Margaux Wartelle

Illustation: issue du film "A bientôt j'espère" (Film fondateur du groupe Medvedkine de Besançon)

Description

Dans cette émission, on tend l'oreille du côté de l'usine, des ouvriers et des ouvrières, du côté de la mémoire des lieux, des hommes, des femmes, et des luttes.

Des sons d'hier et d'aujourd'hui avec quatre propositions, du documentaire à la musique électroacoustique.


1. 'Il était une fois une vacuité odoriférante' par Lucien Bertolina et Françoise Brès (Radio Grenouille / Euphonia, 1994)

On commence à Marseille, avec une production maison signée Lucien Bertolina. A la Friche belle de Mai, anciennement Manufacture des Tabacs qui appartenait à la SEITA

« Cinq ouvriers nous font visiter ce qu’on été leur lieux de travail à travers les grands espaces qu’occupait la SEITA jusqu’en 1990. Cette réalisation nous permet d’imaginer les transformations successives qu’a connu la production de tabac. »


2. 'L'usine et ses fantomes', documentaire de Nicolas Ruffault (Arte Radio, 2004)

On reste à Marseille, mais direction le Nord à l'Estaque. Ici les ouvriers commençaient jeunes à manipuler des produits chimiques chez Penaroya. Depuis, le groupe Metaleurop a fermé l'usine, en février 2001, laissant derrière lui un site pollué, beaucoup de cancers et autant de questions. Mémoires d'immigrés, mémoire ouvrière.

Mixage: Christophe Rault


♪ A la ligne, de Michel Cloup. Tirée de l'album 'A la ligne, feuillets d'usine' (2020) et adapté du livre de Joseph Ponthus, témoignage sur des journées de travail dans des usines de poisson et des abattoirs bretons. 


3. 'L'expérience Medvekine' (Faïdos sonore, 2011) 

Au printemps 2011, Charlotte Rouault et Benoît Bories ont été contactés par Gilles Picouet, professeur à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Besançon, afin de réaliser un atelier de réalisation de documentaire sonore avec des étudiants de deuxième année. Le sujet portait autour de l’histoire de l’usine Rhodiacéta à Besançon et, en particulier l’expérience du groupe Medvedkine qui réalisait des films sur la condition ouvrière et des luttes des ouvriers pour une émancipation culturelle. 

Ce documentaire est le fruit du travail d’un groupe d’étudiants de 2ème année, un temps transformés en réalisateurs et preneurs de sons.


4. Rouages, pièce d'électroacoustique de Sarah Clénet 

Sarah Clénet est compositrice, contrebassiste et performeuse. Elle mêle écriture poétique et paroles recueillies, matière bruitiste et électronique qui interrogent et poursuivent des expériences vécues personnellement voire intimes. 

Du danger au travail au réconfort du foyer, de l’exil à la cité ouvrière, de la proximité de la mer aux sirènes assourdissantes. Halo musical d’impressions plurielles pour une immersion sonore poétique dans l’ère industrielle du début du vingtième siècle.



Réalisation: Margaux Wartelle

Illustation: issue du film "A bientôt j'espère" (Film fondateur du groupe Medvedkine de Besançon)

Share

Embed

You may also like

Description

Dans cette émission, on tend l'oreille du côté de l'usine, des ouvriers et des ouvrières, du côté de la mémoire des lieux, des hommes, des femmes, et des luttes.

Des sons d'hier et d'aujourd'hui avec quatre propositions, du documentaire à la musique électroacoustique.


1. 'Il était une fois une vacuité odoriférante' par Lucien Bertolina et Françoise Brès (Radio Grenouille / Euphonia, 1994)

On commence à Marseille, avec une production maison signée Lucien Bertolina. A la Friche belle de Mai, anciennement Manufacture des Tabacs qui appartenait à la SEITA

« Cinq ouvriers nous font visiter ce qu’on été leur lieux de travail à travers les grands espaces qu’occupait la SEITA jusqu’en 1990. Cette réalisation nous permet d’imaginer les transformations successives qu’a connu la production de tabac. »


2. 'L'usine et ses fantomes', documentaire de Nicolas Ruffault (Arte Radio, 2004)

On reste à Marseille, mais direction le Nord à l'Estaque. Ici les ouvriers commençaient jeunes à manipuler des produits chimiques chez Penaroya. Depuis, le groupe Metaleurop a fermé l'usine, en février 2001, laissant derrière lui un site pollué, beaucoup de cancers et autant de questions. Mémoires d'immigrés, mémoire ouvrière.

Mixage: Christophe Rault


♪ A la ligne, de Michel Cloup. Tirée de l'album 'A la ligne, feuillets d'usine' (2020) et adapté du livre de Joseph Ponthus, témoignage sur des journées de travail dans des usines de poisson et des abattoirs bretons. 


3. 'L'expérience Medvekine' (Faïdos sonore, 2011) 

Au printemps 2011, Charlotte Rouault et Benoît Bories ont été contactés par Gilles Picouet, professeur à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Besançon, afin de réaliser un atelier de réalisation de documentaire sonore avec des étudiants de deuxième année. Le sujet portait autour de l’histoire de l’usine Rhodiacéta à Besançon et, en particulier l’expérience du groupe Medvedkine qui réalisait des films sur la condition ouvrière et des luttes des ouvriers pour une émancipation culturelle. 

Ce documentaire est le fruit du travail d’un groupe d’étudiants de 2ème année, un temps transformés en réalisateurs et preneurs de sons.


4. Rouages, pièce d'électroacoustique de Sarah Clénet 

Sarah Clénet est compositrice, contrebassiste et performeuse. Elle mêle écriture poétique et paroles recueillies, matière bruitiste et électronique qui interrogent et poursuivent des expériences vécues personnellement voire intimes. 

Du danger au travail au réconfort du foyer, de l’exil à la cité ouvrière, de la proximité de la mer aux sirènes assourdissantes. Halo musical d’impressions plurielles pour une immersion sonore poétique dans l’ère industrielle du début du vingtième siècle.



Réalisation: Margaux Wartelle

Illustation: issue du film "A bientôt j'espère" (Film fondateur du groupe Medvedkine de Besançon)

Description

Dans cette émission, on tend l'oreille du côté de l'usine, des ouvriers et des ouvrières, du côté de la mémoire des lieux, des hommes, des femmes, et des luttes.

Des sons d'hier et d'aujourd'hui avec quatre propositions, du documentaire à la musique électroacoustique.


1. 'Il était une fois une vacuité odoriférante' par Lucien Bertolina et Françoise Brès (Radio Grenouille / Euphonia, 1994)

On commence à Marseille, avec une production maison signée Lucien Bertolina. A la Friche belle de Mai, anciennement Manufacture des Tabacs qui appartenait à la SEITA

« Cinq ouvriers nous font visiter ce qu’on été leur lieux de travail à travers les grands espaces qu’occupait la SEITA jusqu’en 1990. Cette réalisation nous permet d’imaginer les transformations successives qu’a connu la production de tabac. »


2. 'L'usine et ses fantomes', documentaire de Nicolas Ruffault (Arte Radio, 2004)

On reste à Marseille, mais direction le Nord à l'Estaque. Ici les ouvriers commençaient jeunes à manipuler des produits chimiques chez Penaroya. Depuis, le groupe Metaleurop a fermé l'usine, en février 2001, laissant derrière lui un site pollué, beaucoup de cancers et autant de questions. Mémoires d'immigrés, mémoire ouvrière.

Mixage: Christophe Rault


♪ A la ligne, de Michel Cloup. Tirée de l'album 'A la ligne, feuillets d'usine' (2020) et adapté du livre de Joseph Ponthus, témoignage sur des journées de travail dans des usines de poisson et des abattoirs bretons. 


3. 'L'expérience Medvekine' (Faïdos sonore, 2011) 

Au printemps 2011, Charlotte Rouault et Benoît Bories ont été contactés par Gilles Picouet, professeur à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Besançon, afin de réaliser un atelier de réalisation de documentaire sonore avec des étudiants de deuxième année. Le sujet portait autour de l’histoire de l’usine Rhodiacéta à Besançon et, en particulier l’expérience du groupe Medvedkine qui réalisait des films sur la condition ouvrière et des luttes des ouvriers pour une émancipation culturelle. 

Ce documentaire est le fruit du travail d’un groupe d’étudiants de 2ème année, un temps transformés en réalisateurs et preneurs de sons.


4. Rouages, pièce d'électroacoustique de Sarah Clénet 

Sarah Clénet est compositrice, contrebassiste et performeuse. Elle mêle écriture poétique et paroles recueillies, matière bruitiste et électronique qui interrogent et poursuivent des expériences vécues personnellement voire intimes. 

Du danger au travail au réconfort du foyer, de l’exil à la cité ouvrière, de la proximité de la mer aux sirènes assourdissantes. Halo musical d’impressions plurielles pour une immersion sonore poétique dans l’ère industrielle du début du vingtième siècle.



Réalisation: Margaux Wartelle

Illustation: issue du film "A bientôt j'espère" (Film fondateur du groupe Medvedkine de Besançon)

Share

Embed

You may also like