undefined cover
undefined cover
L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants cover
L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants cover
L'Art de l'Écoute - Radio Grenouille

L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants

L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants

1h59 |23/05/2021
Play
undefined cover
undefined cover
L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants cover
L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants cover
L'Art de l'Écoute - Radio Grenouille

L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants

L'Art de l'écoute | Animaux, Nature ou Vivants

1h59 |23/05/2021
Play

Description

L’Art de l’écoute vous ouvre ses branches, fait flotter les ondes dans le vent et vous accueille, vous, vivants !

Au programme de cette escapade sauvage : une piste à suivre par Péroline Barbet et une plainte venue des frimats par Claire Diterzi.

  

* Piste animale de Péroline Barbet

"Piste animale" est une sorte de bestiaire subjectif et sonore.
C’est un chassé-croisé intemporel Humain/Animal, avec un gonflement du réel, un effet de décalage, d’amplification et d’exagération.

"Piste Animale" raconte en long format ces bêtes qui résonnent en forêt, ces oiseaux qui s’envolent vers les derniers confins ou les petits animaux qui rampent en lisière. 

Que l’on entend, sans voir. Que l’on espère, sans vanité. Que l’on connaît à peine ...

Ça sent le poil mouillé et la terre molle, l'attente et les mouches. C'est aussi une dérive sonore autour des textes de Baptiste Morizot et de la pratique du pistage.


* La plainte des frimats, par Claire Diterzi.

On part avec Claire Diterzi et une proposition qu’elle faisait en 2019 pour la programmation de Nuit couchée, organisée par Stéphane Garin et son ensemble 0.

La Plainte des frimats, dit-elle, où j’ai joué et chanté la nature dans tous ses états : au Japon pour les danseurs de Philippe Découflé, au Nouveau Mexique de Billy the kid pour le cinéma, dans les jardins de la villa Médicis à Rome, à travers les barreaux des prisons allemandes de Rosa Luxembourg, dans le bassin du Congo avec un arbre dans ma poche.


Bonne(s) écoute(s) !

Description

L’Art de l’écoute vous ouvre ses branches, fait flotter les ondes dans le vent et vous accueille, vous, vivants !

Au programme de cette escapade sauvage : une piste à suivre par Péroline Barbet et une plainte venue des frimats par Claire Diterzi.

  

* Piste animale de Péroline Barbet

"Piste animale" est une sorte de bestiaire subjectif et sonore.
C’est un chassé-croisé intemporel Humain/Animal, avec un gonflement du réel, un effet de décalage, d’amplification et d’exagération.

"Piste Animale" raconte en long format ces bêtes qui résonnent en forêt, ces oiseaux qui s’envolent vers les derniers confins ou les petits animaux qui rampent en lisière. 

Que l’on entend, sans voir. Que l’on espère, sans vanité. Que l’on connaît à peine ...

Ça sent le poil mouillé et la terre molle, l'attente et les mouches. C'est aussi une dérive sonore autour des textes de Baptiste Morizot et de la pratique du pistage.


* La plainte des frimats, par Claire Diterzi.

On part avec Claire Diterzi et une proposition qu’elle faisait en 2019 pour la programmation de Nuit couchée, organisée par Stéphane Garin et son ensemble 0.

La Plainte des frimats, dit-elle, où j’ai joué et chanté la nature dans tous ses états : au Japon pour les danseurs de Philippe Découflé, au Nouveau Mexique de Billy the kid pour le cinéma, dans les jardins de la villa Médicis à Rome, à travers les barreaux des prisons allemandes de Rosa Luxembourg, dans le bassin du Congo avec un arbre dans ma poche.


Bonne(s) écoute(s) !

Share

Embed

You may also like

Description

L’Art de l’écoute vous ouvre ses branches, fait flotter les ondes dans le vent et vous accueille, vous, vivants !

Au programme de cette escapade sauvage : une piste à suivre par Péroline Barbet et une plainte venue des frimats par Claire Diterzi.

  

* Piste animale de Péroline Barbet

"Piste animale" est une sorte de bestiaire subjectif et sonore.
C’est un chassé-croisé intemporel Humain/Animal, avec un gonflement du réel, un effet de décalage, d’amplification et d’exagération.

"Piste Animale" raconte en long format ces bêtes qui résonnent en forêt, ces oiseaux qui s’envolent vers les derniers confins ou les petits animaux qui rampent en lisière. 

Que l’on entend, sans voir. Que l’on espère, sans vanité. Que l’on connaît à peine ...

Ça sent le poil mouillé et la terre molle, l'attente et les mouches. C'est aussi une dérive sonore autour des textes de Baptiste Morizot et de la pratique du pistage.


* La plainte des frimats, par Claire Diterzi.

On part avec Claire Diterzi et une proposition qu’elle faisait en 2019 pour la programmation de Nuit couchée, organisée par Stéphane Garin et son ensemble 0.

La Plainte des frimats, dit-elle, où j’ai joué et chanté la nature dans tous ses états : au Japon pour les danseurs de Philippe Découflé, au Nouveau Mexique de Billy the kid pour le cinéma, dans les jardins de la villa Médicis à Rome, à travers les barreaux des prisons allemandes de Rosa Luxembourg, dans le bassin du Congo avec un arbre dans ma poche.


Bonne(s) écoute(s) !

Description

L’Art de l’écoute vous ouvre ses branches, fait flotter les ondes dans le vent et vous accueille, vous, vivants !

Au programme de cette escapade sauvage : une piste à suivre par Péroline Barbet et une plainte venue des frimats par Claire Diterzi.

  

* Piste animale de Péroline Barbet

"Piste animale" est une sorte de bestiaire subjectif et sonore.
C’est un chassé-croisé intemporel Humain/Animal, avec un gonflement du réel, un effet de décalage, d’amplification et d’exagération.

"Piste Animale" raconte en long format ces bêtes qui résonnent en forêt, ces oiseaux qui s’envolent vers les derniers confins ou les petits animaux qui rampent en lisière. 

Que l’on entend, sans voir. Que l’on espère, sans vanité. Que l’on connaît à peine ...

Ça sent le poil mouillé et la terre molle, l'attente et les mouches. C'est aussi une dérive sonore autour des textes de Baptiste Morizot et de la pratique du pistage.


* La plainte des frimats, par Claire Diterzi.

On part avec Claire Diterzi et une proposition qu’elle faisait en 2019 pour la programmation de Nuit couchée, organisée par Stéphane Garin et son ensemble 0.

La Plainte des frimats, dit-elle, où j’ai joué et chanté la nature dans tous ses états : au Japon pour les danseurs de Philippe Découflé, au Nouveau Mexique de Billy the kid pour le cinéma, dans les jardins de la villa Médicis à Rome, à travers les barreaux des prisons allemandes de Rosa Luxembourg, dans le bassin du Congo avec un arbre dans ma poche.


Bonne(s) écoute(s) !

Share

Embed

You may also like