undefined cover
undefined cover
L'atelier du peintre cover
L'atelier du peintre cover

L'atelier du peintre

L'atelier du peintre

www.alainfabreal.art/
Subscribe
undefined cover
undefined cover
L'atelier du peintre cover
L'atelier du peintre cover

L'atelier du peintre

L'atelier du peintre

www.alainfabreal.art/
Subscribe

Description

     Regarder un tableau c’est avant tout lui faire face, être face à face avec lui. C’est à partir de cette confrontation que commence l’expérience esthétique. C’est le départ du chemin que je vous engage à suivre tout au long de ces émissions.

Alors, ouvrons la route vers ce continent invisible de la peinture. Grimpons les allées bordées d’oliviers vers les fresques de Giotto, ouvrons les portes du couvent San Marco à la rencontre des bleus céruléens de Fra Angélico, parcourons les perspectives italiennes de Giorgio de Chirico, allons à la rencontre des époux de Rembrandt. Pénétrons ensemble dans l’atelier de Gustave Courbet.

Je vous propose un chemin à la confluence entre histoire et histoire de l’art, je vous propose d’entrer dans cet espace que l’on appelle l’atelier. Ouvrir cette porte c’est aussi partager l’intimité de chaque artiste, découvrir les secrets des œuvres et de leurs fabrications.

Au travers du face-à-face avec les tableaux, je voudrais vous faire rencontrer l’histoire des hommes, des artistes, des lieux et des techniques enfin de cet ensemble indissociable à la création d’une œuvre.

Dans une première série, je vous propose de me suivre sur les traces de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) peintre Français originaire de Montauban, élève de Jacques-Louis David. Prix de Rome en 1801.

Dans une seconde, je vous invite à suivre les traces de Robert Campin, aussi appelé « maître de Flémalle », né à Valenciennes (comté de Hainaut) vers 1378 et mort à Tournai le 26 avril 1444 peintre primitif flamand.

Bonne écoute 

•Alain FABREAL•

Description

     Regarder un tableau c’est avant tout lui faire face, être face à face avec lui. C’est à partir de cette confrontation que commence l’expérience esthétique. C’est le départ du chemin que je vous engage à suivre tout au long de ces émissions.

Alors, ouvrons la route vers ce continent invisible de la peinture. Grimpons les allées bordées d’oliviers vers les fresques de Giotto, ouvrons les portes du couvent San Marco à la rencontre des bleus céruléens de Fra Angélico, parcourons les perspectives italiennes de Giorgio de Chirico, allons à la rencontre des époux de Rembrandt. Pénétrons ensemble dans l’atelier de Gustave Courbet.

Je vous propose un chemin à la confluence entre histoire et histoire de l’art, je vous propose d’entrer dans cet espace que l’on appelle l’atelier. Ouvrir cette porte c’est aussi partager l’intimité de chaque artiste, découvrir les secrets des œuvres et de leurs fabrications.

Au travers du face-à-face avec les tableaux, je voudrais vous faire rencontrer l’histoire des hommes, des artistes, des lieux et des techniques enfin de cet ensemble indissociable à la création d’une œuvre.

Dans une première série, je vous propose de me suivre sur les traces de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) peintre Français originaire de Montauban, élève de Jacques-Louis David. Prix de Rome en 1801.

Dans une seconde, je vous invite à suivre les traces de Robert Campin, aussi appelé « maître de Flémalle », né à Valenciennes (comté de Hainaut) vers 1378 et mort à Tournai le 26 avril 1444 peintre primitif flamand.

Bonne écoute 

•Alain FABREAL•

31 episodes

Description

     Regarder un tableau c’est avant tout lui faire face, être face à face avec lui. C’est à partir de cette confrontation que commence l’expérience esthétique. C’est le départ du chemin que je vous engage à suivre tout au long de ces émissions.

Alors, ouvrons la route vers ce continent invisible de la peinture. Grimpons les allées bordées d’oliviers vers les fresques de Giotto, ouvrons les portes du couvent San Marco à la rencontre des bleus céruléens de Fra Angélico, parcourons les perspectives italiennes de Giorgio de Chirico, allons à la rencontre des époux de Rembrandt. Pénétrons ensemble dans l’atelier de Gustave Courbet.

Je vous propose un chemin à la confluence entre histoire et histoire de l’art, je vous propose d’entrer dans cet espace que l’on appelle l’atelier. Ouvrir cette porte c’est aussi partager l’intimité de chaque artiste, découvrir les secrets des œuvres et de leurs fabrications.

Au travers du face-à-face avec les tableaux, je voudrais vous faire rencontrer l’histoire des hommes, des artistes, des lieux et des techniques enfin de cet ensemble indissociable à la création d’une œuvre.

Dans une première série, je vous propose de me suivre sur les traces de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) peintre Français originaire de Montauban, élève de Jacques-Louis David. Prix de Rome en 1801.

Dans une seconde, je vous invite à suivre les traces de Robert Campin, aussi appelé « maître de Flémalle », né à Valenciennes (comté de Hainaut) vers 1378 et mort à Tournai le 26 avril 1444 peintre primitif flamand.

Bonne écoute 

•Alain FABREAL•

Description

     Regarder un tableau c’est avant tout lui faire face, être face à face avec lui. C’est à partir de cette confrontation que commence l’expérience esthétique. C’est le départ du chemin que je vous engage à suivre tout au long de ces émissions.

Alors, ouvrons la route vers ce continent invisible de la peinture. Grimpons les allées bordées d’oliviers vers les fresques de Giotto, ouvrons les portes du couvent San Marco à la rencontre des bleus céruléens de Fra Angélico, parcourons les perspectives italiennes de Giorgio de Chirico, allons à la rencontre des époux de Rembrandt. Pénétrons ensemble dans l’atelier de Gustave Courbet.

Je vous propose un chemin à la confluence entre histoire et histoire de l’art, je vous propose d’entrer dans cet espace que l’on appelle l’atelier. Ouvrir cette porte c’est aussi partager l’intimité de chaque artiste, découvrir les secrets des œuvres et de leurs fabrications.

Au travers du face-à-face avec les tableaux, je voudrais vous faire rencontrer l’histoire des hommes, des artistes, des lieux et des techniques enfin de cet ensemble indissociable à la création d’une œuvre.

Dans une première série, je vous propose de me suivre sur les traces de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) peintre Français originaire de Montauban, élève de Jacques-Louis David. Prix de Rome en 1801.

Dans une seconde, je vous invite à suivre les traces de Robert Campin, aussi appelé « maître de Flémalle », né à Valenciennes (comté de Hainaut) vers 1378 et mort à Tournai le 26 avril 1444 peintre primitif flamand.

Bonne écoute 

•Alain FABREAL•

31 episodes