Episode 13 : la pizza napolitaine cover
Episode 13 : la pizza napolitaine cover
L'Epicurieuse

Episode 13 : la pizza napolitaine

Episode 13 : la pizza napolitaine

10min |03/03/2019
Listen
Episode 13 : la pizza napolitaine cover
Episode 13 : la pizza napolitaine cover
L'Epicurieuse

Episode 13 : la pizza napolitaine

Episode 13 : la pizza napolitaine

10min |03/03/2019
Listen

Description

Chaque premier dimanche du mois, on s’installe autour de la table et on papote popote entre gourmets dans votre podcast de curiosités culinaires.

Saviez-vous qu’en 2017, l’art du pizzaïolo confectionnant une pizza napolitaine a été inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, rien que ça ! Attention donc à ne pas confondre cette pizza à la pâte fine, légèrement craquante, aux bords dodus, avec sa concurrente, la romaine, plus épaisse et moelleuse, moins digeste. On assiste aujourd’hui partout en France à la prolifération de ce plat importé d’Italie qui fleure bon la tomate fraîche et le basilic. Mais justement, avec toutes ces pizzerias qui fleurissent à chaque coin de rue, comment s’y retrouver ? Finalement, à quoi ça tient, une bonne pizza napolitaine ?

Pour répondre à toutes mes interrogations, je suis allée à la rencontre de la crème de la crème des pizzaiolos du sud de la botte. Mes deux invités du mois ont la pizza dans le sang, et ont en commun l’amour des beaux produits. Par-dessus tout, ils ont chacun une histoire particulière avec cet artisanat ancestral. Guillaume Grasso a ouvert sa pizzeria dans le 15e arrondissement de Paris il y a un an tout pile. Une carte courte, sans chichi ni blabla, voilà ce qui m’a séduite chez lui. Julien Serri vient quant à lui d’inaugurer Magna, dans le 9e. Un spot 100% street food où la pizza napolitaine prend des formes… inattendues !

Alors comme dirait la grand-mère de Julien, "magnà, magnà"… dans la langue de Molière, ça donne "mange, mange, parce que c’est bon !"

Instagram : @lepicurieuse_podcast
Twitter : @LepicurieuseP

Guillaume Grasso la vera Pizza Napoletana, 45 Rue Brancion, 75015 Paris
Magnà, 48 Rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

Description

Chaque premier dimanche du mois, on s’installe autour de la table et on papote popote entre gourmets dans votre podcast de curiosités culinaires.

Saviez-vous qu’en 2017, l’art du pizzaïolo confectionnant une pizza napolitaine a été inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, rien que ça ! Attention donc à ne pas confondre cette pizza à la pâte fine, légèrement craquante, aux bords dodus, avec sa concurrente, la romaine, plus épaisse et moelleuse, moins digeste. On assiste aujourd’hui partout en France à la prolifération de ce plat importé d’Italie qui fleure bon la tomate fraîche et le basilic. Mais justement, avec toutes ces pizzerias qui fleurissent à chaque coin de rue, comment s’y retrouver ? Finalement, à quoi ça tient, une bonne pizza napolitaine ?

Pour répondre à toutes mes interrogations, je suis allée à la rencontre de la crème de la crème des pizzaiolos du sud de la botte. Mes deux invités du mois ont la pizza dans le sang, et ont en commun l’amour des beaux produits. Par-dessus tout, ils ont chacun une histoire particulière avec cet artisanat ancestral. Guillaume Grasso a ouvert sa pizzeria dans le 15e arrondissement de Paris il y a un an tout pile. Une carte courte, sans chichi ni blabla, voilà ce qui m’a séduite chez lui. Julien Serri vient quant à lui d’inaugurer Magna, dans le 9e. Un spot 100% street food où la pizza napolitaine prend des formes… inattendues !

Alors comme dirait la grand-mère de Julien, "magnà, magnà"… dans la langue de Molière, ça donne "mange, mange, parce que c’est bon !"

Instagram : @lepicurieuse_podcast
Twitter : @LepicurieuseP

Guillaume Grasso la vera Pizza Napoletana, 45 Rue Brancion, 75015 Paris
Magnà, 48 Rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

Share

Embed

You may also like

Description

Chaque premier dimanche du mois, on s’installe autour de la table et on papote popote entre gourmets dans votre podcast de curiosités culinaires.

Saviez-vous qu’en 2017, l’art du pizzaïolo confectionnant une pizza napolitaine a été inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, rien que ça ! Attention donc à ne pas confondre cette pizza à la pâte fine, légèrement craquante, aux bords dodus, avec sa concurrente, la romaine, plus épaisse et moelleuse, moins digeste. On assiste aujourd’hui partout en France à la prolifération de ce plat importé d’Italie qui fleure bon la tomate fraîche et le basilic. Mais justement, avec toutes ces pizzerias qui fleurissent à chaque coin de rue, comment s’y retrouver ? Finalement, à quoi ça tient, une bonne pizza napolitaine ?

Pour répondre à toutes mes interrogations, je suis allée à la rencontre de la crème de la crème des pizzaiolos du sud de la botte. Mes deux invités du mois ont la pizza dans le sang, et ont en commun l’amour des beaux produits. Par-dessus tout, ils ont chacun une histoire particulière avec cet artisanat ancestral. Guillaume Grasso a ouvert sa pizzeria dans le 15e arrondissement de Paris il y a un an tout pile. Une carte courte, sans chichi ni blabla, voilà ce qui m’a séduite chez lui. Julien Serri vient quant à lui d’inaugurer Magna, dans le 9e. Un spot 100% street food où la pizza napolitaine prend des formes… inattendues !

Alors comme dirait la grand-mère de Julien, "magnà, magnà"… dans la langue de Molière, ça donne "mange, mange, parce que c’est bon !"

Instagram : @lepicurieuse_podcast
Twitter : @LepicurieuseP

Guillaume Grasso la vera Pizza Napoletana, 45 Rue Brancion, 75015 Paris
Magnà, 48 Rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

Description

Chaque premier dimanche du mois, on s’installe autour de la table et on papote popote entre gourmets dans votre podcast de curiosités culinaires.

Saviez-vous qu’en 2017, l’art du pizzaïolo confectionnant une pizza napolitaine a été inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, rien que ça ! Attention donc à ne pas confondre cette pizza à la pâte fine, légèrement craquante, aux bords dodus, avec sa concurrente, la romaine, plus épaisse et moelleuse, moins digeste. On assiste aujourd’hui partout en France à la prolifération de ce plat importé d’Italie qui fleure bon la tomate fraîche et le basilic. Mais justement, avec toutes ces pizzerias qui fleurissent à chaque coin de rue, comment s’y retrouver ? Finalement, à quoi ça tient, une bonne pizza napolitaine ?

Pour répondre à toutes mes interrogations, je suis allée à la rencontre de la crème de la crème des pizzaiolos du sud de la botte. Mes deux invités du mois ont la pizza dans le sang, et ont en commun l’amour des beaux produits. Par-dessus tout, ils ont chacun une histoire particulière avec cet artisanat ancestral. Guillaume Grasso a ouvert sa pizzeria dans le 15e arrondissement de Paris il y a un an tout pile. Une carte courte, sans chichi ni blabla, voilà ce qui m’a séduite chez lui. Julien Serri vient quant à lui d’inaugurer Magna, dans le 9e. Un spot 100% street food où la pizza napolitaine prend des formes… inattendues !

Alors comme dirait la grand-mère de Julien, "magnà, magnà"… dans la langue de Molière, ça donne "mange, mange, parce que c’est bon !"

Instagram : @lepicurieuse_podcast
Twitter : @LepicurieuseP

Guillaume Grasso la vera Pizza Napoletana, 45 Rue Brancion, 75015 Paris
Magnà, 48 Rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

Share

Embed

You may also like