undefined cover
undefined cover
Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA)  - Ecouter sa petite voix cover
Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA)  - Ecouter sa petite voix cover
L'essentiel, le podcast par Yeba

Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA) - Ecouter sa petite voix

Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA) - Ecouter sa petite voix

1h01 |21/05/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA)  - Ecouter sa petite voix cover
Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA)  - Ecouter sa petite voix cover
L'essentiel, le podcast par Yeba

Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA) - Ecouter sa petite voix

Episode 34_Marina Dessi (Fondatrice de MEA AYAYA) - Ecouter sa petite voix

1h01 |21/05/2021
Play

Description

  

Dans cet épisode 34, je vous emmène en Sardaigne, à la rencontre de Marina, jeune entrepreneure de 26 ans et créatrice de MEA AYAYA, la jolie marque de bijoux d’orfèvres en filigranes tellement bouleversante de sincérité et d’engagement. 

 MEA AYAYA en sarde signifie : ma grand-mère. 

Deux mots chargés d’amour qui renferment l’histoire d’un lien ineffable qui unit une grand-mère à sa petite fille. Le trait d’union entre elles ? Une bague en filigrane, l’alliance que lui transmis sa grand-mère avant sa disparition, comme tout trésor chargé de sens pour amener Marina qui lui permet de trouver sa voie.

Cet épisode est joyau. Je ne saurais vous dire ce qui m’a le plus touchée dans notre échange, tellement j’ai eu l’impression de voir se tisser entre nous des fils d’or aussi beaux et solides que les valeurs de transmission, de famille & d’héritage que nous partageons elle et moi… j’ai adoré échanger avec cette jeune femme passionnée, déterminée, cette force de la nature, que rien ne semble pouvoir arrêter, guidée par la passion et l’envie de se dépasser.
Malgré son jeune âge, Marina semble avoir vécu plusieurs vies avant de se trouver et de trouver du sens. Elle nous explique pourquoi l’essentiel pour elle est d’écouter sa petite voix et comment elle a laissé derrière elle une carrière parisienne toute tracée pour se rapprocher de son île en créant Mea Ayaya, sa marque de bijoux en filigrane sarde, une technique artisanale ancestrale qui disparaissait peu à peu.

Bonne écoute.

----

Pour découvrir son univers, n'hésitez pas à découvrir: 

Le site officiel de MEA AYAYA  

Instagram @mea.ayaya

Description

  

Dans cet épisode 34, je vous emmène en Sardaigne, à la rencontre de Marina, jeune entrepreneure de 26 ans et créatrice de MEA AYAYA, la jolie marque de bijoux d’orfèvres en filigranes tellement bouleversante de sincérité et d’engagement. 

 MEA AYAYA en sarde signifie : ma grand-mère. 

Deux mots chargés d’amour qui renferment l’histoire d’un lien ineffable qui unit une grand-mère à sa petite fille. Le trait d’union entre elles ? Une bague en filigrane, l’alliance que lui transmis sa grand-mère avant sa disparition, comme tout trésor chargé de sens pour amener Marina qui lui permet de trouver sa voie.

Cet épisode est joyau. Je ne saurais vous dire ce qui m’a le plus touchée dans notre échange, tellement j’ai eu l’impression de voir se tisser entre nous des fils d’or aussi beaux et solides que les valeurs de transmission, de famille & d’héritage que nous partageons elle et moi… j’ai adoré échanger avec cette jeune femme passionnée, déterminée, cette force de la nature, que rien ne semble pouvoir arrêter, guidée par la passion et l’envie de se dépasser.
Malgré son jeune âge, Marina semble avoir vécu plusieurs vies avant de se trouver et de trouver du sens. Elle nous explique pourquoi l’essentiel pour elle est d’écouter sa petite voix et comment elle a laissé derrière elle une carrière parisienne toute tracée pour se rapprocher de son île en créant Mea Ayaya, sa marque de bijoux en filigrane sarde, une technique artisanale ancestrale qui disparaissait peu à peu.

Bonne écoute.

----

Pour découvrir son univers, n'hésitez pas à découvrir: 

Le site officiel de MEA AYAYA  

Instagram @mea.ayaya

Share

Embed

You may also like

Description

  

Dans cet épisode 34, je vous emmène en Sardaigne, à la rencontre de Marina, jeune entrepreneure de 26 ans et créatrice de MEA AYAYA, la jolie marque de bijoux d’orfèvres en filigranes tellement bouleversante de sincérité et d’engagement. 

 MEA AYAYA en sarde signifie : ma grand-mère. 

Deux mots chargés d’amour qui renferment l’histoire d’un lien ineffable qui unit une grand-mère à sa petite fille. Le trait d’union entre elles ? Une bague en filigrane, l’alliance que lui transmis sa grand-mère avant sa disparition, comme tout trésor chargé de sens pour amener Marina qui lui permet de trouver sa voie.

Cet épisode est joyau. Je ne saurais vous dire ce qui m’a le plus touchée dans notre échange, tellement j’ai eu l’impression de voir se tisser entre nous des fils d’or aussi beaux et solides que les valeurs de transmission, de famille & d’héritage que nous partageons elle et moi… j’ai adoré échanger avec cette jeune femme passionnée, déterminée, cette force de la nature, que rien ne semble pouvoir arrêter, guidée par la passion et l’envie de se dépasser.
Malgré son jeune âge, Marina semble avoir vécu plusieurs vies avant de se trouver et de trouver du sens. Elle nous explique pourquoi l’essentiel pour elle est d’écouter sa petite voix et comment elle a laissé derrière elle une carrière parisienne toute tracée pour se rapprocher de son île en créant Mea Ayaya, sa marque de bijoux en filigrane sarde, une technique artisanale ancestrale qui disparaissait peu à peu.

Bonne écoute.

----

Pour découvrir son univers, n'hésitez pas à découvrir: 

Le site officiel de MEA AYAYA  

Instagram @mea.ayaya

Description

  

Dans cet épisode 34, je vous emmène en Sardaigne, à la rencontre de Marina, jeune entrepreneure de 26 ans et créatrice de MEA AYAYA, la jolie marque de bijoux d’orfèvres en filigranes tellement bouleversante de sincérité et d’engagement. 

 MEA AYAYA en sarde signifie : ma grand-mère. 

Deux mots chargés d’amour qui renferment l’histoire d’un lien ineffable qui unit une grand-mère à sa petite fille. Le trait d’union entre elles ? Une bague en filigrane, l’alliance que lui transmis sa grand-mère avant sa disparition, comme tout trésor chargé de sens pour amener Marina qui lui permet de trouver sa voie.

Cet épisode est joyau. Je ne saurais vous dire ce qui m’a le plus touchée dans notre échange, tellement j’ai eu l’impression de voir se tisser entre nous des fils d’or aussi beaux et solides que les valeurs de transmission, de famille & d’héritage que nous partageons elle et moi… j’ai adoré échanger avec cette jeune femme passionnée, déterminée, cette force de la nature, que rien ne semble pouvoir arrêter, guidée par la passion et l’envie de se dépasser.
Malgré son jeune âge, Marina semble avoir vécu plusieurs vies avant de se trouver et de trouver du sens. Elle nous explique pourquoi l’essentiel pour elle est d’écouter sa petite voix et comment elle a laissé derrière elle une carrière parisienne toute tracée pour se rapprocher de son île en créant Mea Ayaya, sa marque de bijoux en filigrane sarde, une technique artisanale ancestrale qui disparaissait peu à peu.

Bonne écoute.

----

Pour découvrir son univers, n'hésitez pas à découvrir: 

Le site officiel de MEA AYAYA  

Instagram @mea.ayaya

Share

Embed

You may also like