undefined cover
undefined cover
L'établi de l'EAC cover
L'établi de l'EAC cover

L'établi de l'EAC

L'établi de l'EAC

etabli-eac.cnam-inseac.fr/
Subscribe
undefined cover
undefined cover
L'établi de l'EAC cover
L'établi de l'EAC cover

L'établi de l'EAC

L'établi de l'EAC

etabli-eac.cnam-inseac.fr/
Subscribe

Description

Un établi, c’est une table sur laquelle on dispose ou fixe la pièce à travailler, à fabriquer. L’établi de l’anthropologue Robert Linhard dans l’ouvrage homonyme, c’est aussi un militant intellectuel, qui est « établi » dans une usine pour y partager les conditions de vie ouvrière. C’est bien d’une fabrique qu’il s’agit dans l’Établi de l’Éducation Artistique et Culturelle. Mais d’une fabrique dont on sait déjà qu’elle sera détournée, bricolée – au sens de Michel De Certeau – par celles et ceux qui voudront s’en emparer. La matière première c’est le savoir ! L'ouvrage, c'est ce que l'enseignant pourra ou voudra en faire dans sa classe avec ceux qui sont à l'oeuvre, les élèves (ouvriers de leur savoir). La valeur ajoutée est la production des élèves sous des formes diverses à inventer. Les chercheurs occupent une place qui n’est pas neutre au sein de l’Établi de l’EAC : ils observent et participent à la production des kits pédagogiques car il s’agit de se mettre à la place des acteurs et à leur côté pour bien les comprendre. A la différence de l’Établi de Robert Linhart cependant, et plus proche de la vision d’Edgar Morin sur le terrain breton de Plozévet, l’Établi est à la fois envisagé comme le support de la fabrique des contenus et ressources en EAC mais aussi comme le lieu de l’observation et de la fabrique, sur un temps long, d’une relation scientifique et d’un collectif de chercheurs sur le terrain du laboratoire à ciel ouvert qu’est le territoire de Guingamp.  


Robert Linhart, Edgar Morin, Michel De Certeau et Charles Baudelaire inspirent donc ce qui se construit dans l’Établi de l’EAC, y compris dans les vertus émancipatrices que nous accordons à l’EAC. Rencontre, pratique et connaissance : les piliers de l’EAC sont ceux de l’Établi pédagogique de l’INSEAC dont l’objectif sera aussi de « casser le joujou », pour mieux le reconstruire. Comme les jouets de Baudelaire, l’art agit sur les enfants, d’autant mieux qu’ils le comprennent. Pour le comprendre, comme leurs jouets, ils ont besoin de le déconstruire, de le manipuler, de le maltraiter pour en saisir « l’âme ». L’éducation artistique et culturelle passe par cette nécessité de casser le joujou, de le déconstruire pour comprendre comment il fonctionne. Cela participe de la construction de l’esprit critique du spectateur, de son émancipation et révèle ce désir d’art et de culture afin d’alimenter les « formes les plus délicieuses du beau » pour emprunter à nouveau une formule de Baudelaire. 


L’Établi de l’EAC c’est également un lieu de formation et de recherche : l’INSEAC. Un lieu physique dans lequel vous pourrez produire les ressources et contribuer aux activités de l’Institut National Supérieur de l’Éducation Artistique et Culturelle pour atteindre, ensemble, le 100% EAC.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Un établi, c’est une table sur laquelle on dispose ou fixe la pièce à travailler, à fabriquer. L’établi de l’anthropologue Robert Linhard dans l’ouvrage homonyme, c’est aussi un militant intellectuel, qui est « établi » dans une usine pour y partager les conditions de vie ouvrière. C’est bien d’une fabrique qu’il s’agit dans l’Établi de l’Éducation Artistique et Culturelle. Mais d’une fabrique dont on sait déjà qu’elle sera détournée, bricolée – au sens de Michel De Certeau – par celles et ceux qui voudront s’en emparer. La matière première c’est le savoir ! L'ouvrage, c'est ce que l'enseignant pourra ou voudra en faire dans sa classe avec ceux qui sont à l'oeuvre, les élèves (ouvriers de leur savoir). La valeur ajoutée est la production des élèves sous des formes diverses à inventer. Les chercheurs occupent une place qui n’est pas neutre au sein de l’Établi de l’EAC : ils observent et participent à la production des kits pédagogiques car il s’agit de se mettre à la place des acteurs et à leur côté pour bien les comprendre. A la différence de l’Établi de Robert Linhart cependant, et plus proche de la vision d’Edgar Morin sur le terrain breton de Plozévet, l’Établi est à la fois envisagé comme le support de la fabrique des contenus et ressources en EAC mais aussi comme le lieu de l’observation et de la fabrique, sur un temps long, d’une relation scientifique et d’un collectif de chercheurs sur le terrain du laboratoire à ciel ouvert qu’est le territoire de Guingamp.  


Robert Linhart, Edgar Morin, Michel De Certeau et Charles Baudelaire inspirent donc ce qui se construit dans l’Établi de l’EAC, y compris dans les vertus émancipatrices que nous accordons à l’EAC. Rencontre, pratique et connaissance : les piliers de l’EAC sont ceux de l’Établi pédagogique de l’INSEAC dont l’objectif sera aussi de « casser le joujou », pour mieux le reconstruire. Comme les jouets de Baudelaire, l’art agit sur les enfants, d’autant mieux qu’ils le comprennent. Pour le comprendre, comme leurs jouets, ils ont besoin de le déconstruire, de le manipuler, de le maltraiter pour en saisir « l’âme ». L’éducation artistique et culturelle passe par cette nécessité de casser le joujou, de le déconstruire pour comprendre comment il fonctionne. Cela participe de la construction de l’esprit critique du spectateur, de son émancipation et révèle ce désir d’art et de culture afin d’alimenter les « formes les plus délicieuses du beau » pour emprunter à nouveau une formule de Baudelaire. 


L’Établi de l’EAC c’est également un lieu de formation et de recherche : l’INSEAC. Un lieu physique dans lequel vous pourrez produire les ressources et contribuer aux activités de l’Institut National Supérieur de l’Éducation Artistique et Culturelle pour atteindre, ensemble, le 100% EAC.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

63 episodes

5 playlists

  • EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen cover
    EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen cover
    EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Du 18 au 22 mars 2024, la classe de 4ème 4 du collège Jacques Prévert de Guingamp ont travaillé, au théâtre du Champ au Roy, avec le metteur en scène Mathieu Coblentz de la compagnie du Théâtre Amer dans les conditions et l’exigence d’une création professionnelle. En ouverture du Festival Pas Sage, ils ont présenté deux représentations de leur interprétation des Misérables de Victor Hugo, mêlant théâtre et musique. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    28min | Published on June 12, 2024

  • EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques cover
    EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques cover
    EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques

    Une  journée intitulée « Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques » était proposée à une centaine d’élèves le vendredi 15 mars.  Ce dispositif participe de l’opération  « Maths en ville », une promenade culturelle et mathématique,  liée à une course d’orientation dans un centre-ville historique, ici à Guingamp, une petite cité de caractère.Ce dispositif original permet de proposer une éducation au patrimoine de proximité  volontairement intégrée dans le cadre la semaine nationale des mathématiques à l’école pour lier au sein de l’EAC, les sciences, les arts et la culture.Cette journée,  à l’initiative de l’équipe de la circonscription de Éducation Nationale  de Guingamp nord, est organisée en partenariat avec l’Inseac et 10 étudiantes et étudiants dans le cadre de l’option patrimoine de M1. Pour les étudiants, il a fallu relever le défi de concevoir  et de mettre en œuvre des médiations eac, dans le cadre de ce partenariat, dans un temps très court de quelques semaines de préparation. Défi réussi durant une matinée avec 80 élèves de cm1 cm2 de 4 écoles du territoire pour leur proposer la découverte du monument historique de l’ancienne prison, de sa fonction carcérale passée à sa réaffectation contemporaine en lieu d’art, de culture et d’éducation. En croisant présentations historiques,  déambulations et énigmes mathématiques , les élèves ont acquis de façon ludique des connaissances et compétences. Les sourires de toutes et tous attestent combien l’éducation au patrimoine de proximité est un formidable levier pour mettre en œuvre les articles de la charte de l’eac. Dans l’ordre d’intervention Laurence Drozdoff, inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription de Guingamp nord Vincent Feat, conseiller pédagogique de la circonscription de Guingamp nordFranck Couturier conseiller pédagogique de la circonscription de Guingamp nordLes étudiantes de l’option patrimoine du M1 Prise de son, Loris Belin, étudiantMontage, Mickael Sauvage Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    11min | Published on March 18, 2024

  • 100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert" cover
    100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert" cover
    100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert"

    Le 15 février 2024, l'Inséac recevait l'Orchestre National de Bretagne pour un atelier autour de la musique classique.Grâce à un partenariat renforcé avec le théâtre du Champ au Roy de Guingamp, l'Orchestre National de Bretagne propose chaque saison un concert tout public à Guingamp et des actions d'éducation artistique et culturelle. Les rencontres musicales sont des moments privilégiés où deux musiciens de l'ONB se déplacement dans les établissements scolaires pour jouer de la musique et en parlerCe projet s'inscrit dans la politique 100%EAC de la ville de Guingamp.Pour ces rencontres, Cyrile Robert (alto) et Olivier Lacour (violoncelle) ont été à la rencontre de 500 élèves et étudiants du territoire ainsi que les résidents de la maison de retraite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    23min | Published on February 16, 2024

  • EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen cover
    EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen cover
    EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen

    La transmission du courage. Un podcast de Nia Marsh, étudiante en master 1ère année Culture et communication de l'INSEAC.Quelle personnalité vous inspire ? Comment quelqu'un peut transmettre une forme de courage en forme, de mobiliser une personne à s'engager dans un combat ? Le charte de l'éducation artistique et culturelle de 2016 cite dans l'article 4 : "l'Éducation artistique et culturelle contribue à la formation et l'émancipation de la personne et des citoyennes à travers le développement de sa sensibilité, de sa créativité, de son esprit critique."C'est aussi une éducation par l'art au travers de projets de diffusion avec les artistes en résidence. Marine Bachelot, tutrice et metteuse en scène au théâtre du ChampAu Roy de Guingamp. Nous allons suivre un projet d'éducation artistique et culturelle avec des étudiants du lycée agricole Kernilien de Grâces. Elle a écrit la pièce de théâtre Nos cœurs empoisonnés, inspirée par l'histoire de Tonia, une femme vietnamienne engagée dans de nombreux combats. Une histoire et l'oeuvre artistique de transmission dans le milieu scolaire. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    35min | Published on February 9, 2024

  • Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC cover
    Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC cover
    Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC

    Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EACLes enjeux d’universalité de l’accès à l’Éducation Artistique et Culturelle pour tous peuvent s’interpréter comme une des déclinaisons possibles du projet politique global de démocratisation culturelles, surtout dans une République dont l’une des valeurs cardinales est l’égalité. MarieChristine Bordeaux distingue ce projet de démocratisation de certaines stratégies d’éducation artistique et culturelle pensées avec des outils de massification : « Le véritable enjeu nous parait être celui de la construction d’un modèle démocratique (une éducation artistique concrètement accessible à tous), qui ne soit pas conçu selon les règles de la cité industrielle (une éducation artistique de masse). Les conditions en sont déjà connues. Elles relèvent d’une politique de soutien, de renforcement des compétences et de développement durable : formation des acteurs, création de ressources, réseaux de coopération, échanges de bonnes pratiques, accompagnement des projets, juste rémunération de l’intervention artistique, articulation entre un projet global et des appropriations et des mises en œuvre locales. »Bibliographie Marie-Christine BORDEAUX, « Pour la généralisation de l’éducation artistique et culturelle par les territoires », Nectart, n°4, 2017, p. 57-65 Marie-Christine BORDEAUX, « L’éducation artistique et culturelle à l’épreuve de ses modèles », Quaderni, 92, « Les artistes à l’école : fin d’une illusion ou utopie d’avenir ? », hiver 2016-2017, p. 27-35 Marie-Christine BORDEAUX, « Les résidences d’artistes à l’école : genèse, permanences et émergences », Questions de communication, Série Actes, 35, « Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles », 2016 Wolfgang SCHNEIDER, Jean-Pierre SAEZ, Marie-Christine BORDEAUX, Christele HARTMANN-FRITSCH (dir.) (2014), « Pour un droit à l’éducation artistique. Un plaidoyer franco-allemand / Das Recht auf kulturelle Bildung. Ein deutsch-französisches Plädoyer », Berlin : B & S Siebenhaar Verlag OHG (ouvrage bilingue) Marie-Christine BORDEAUX, François DESCHAMPS, « 2013, Éducation artistique : l’éternel retour ? Une ambition nationale à l’épreuve des territoires », Toulouse : Ed. de l’Attribut, 2013 Séminaire public et en ligne Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h59 | Published on February 7, 2024

  • EAC et lecture. Le prix Facile à lire cover
    EAC et lecture. Le prix Facile à lire cover
    EAC et lecture. Le prix Facile à lire

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/EAC et Lecture. Le prix Facile à LireLe Facile à Lire est d’abord une démarche née en 2014 en Bretagne, qui consiste à faciliter la lecture pour les personnes qui peuvent en être éloignées et ceci pour de multiples raisons : des difficultés de lecture, la fatigue, la vieillesse, toutes sortes de handicaps physiques ou psychiques ou encore, une langue étrangère au français. Cette démarche permet aux bibliothèques et médiathèques qui souhaitent la proposer de se l’approprier à travers un aménagement attractif du meuble de présentations des ouvrages estampillés Facile à Lire, des médiations de lecture, et un travail continue avec les partenaires des structures sociales et médico-sociales qui accompagnent les publics éloignés de la lecture. Cette démarche devient un prix en 2017. Ce prix présente tous les 2 ans, 8 ouvrages qui parcourent les médiathèques, les bibliothèques et les structures qui participent au Prix et qui devront voter pour leur ouvrage préféré. Ce vote se réalise après avoir parcouru les livres grâces aux nombreuses médiations et rencontres avec les auteurs et autrices qui sont proposées. Enfin l’ouvrage élu est récompensé à travers une Cérémonie de remise du prix Facile à Lire. Cette année elle a eu lieu, le 27 juin dernier au théâtre du Champ au Roy à Guingamp. Guingamp qui il faut le souligner participe pour la première fois à l’aventure facile à Lire, cette année 2023. 3 groupes ont donc participé : un groupe de stagiaire de la formation Prépa Clé qui rencontre des difficultés de lecture et d’écriture, un groupe de personnes apprenant le français au centre Ti Menoz, et un groupe d’habitantes de la Résidence de Kersalic.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    23min | Published on January 24, 2024

  • La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps' cover
    La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps' cover
    La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps'

    Vendredi 19 janvier 2024, l’Inséac, le théâtre du Champ au Roy et la médiathèque de Guingamp a organisé le deuxième nuit de la lecture à Guingamp. Cette année, la thématique proposée par le Centre national du livre était celle du corps.Le corps figuré dans l’espace littéraire propose une infinité d’avatars, de métamorphoses et de réflexions. Le corps peut être tour à tour une évocation poétique, un sujet d’anatomie pour la science, le miroir des traits de caractère d’un personnage de roman ou d’album…Le corps est aussi un thème éminemment politique, et permet d’aborder des questions très contemporaines : le féminisme ou la relation de l’homme à la nature, pour ne citer que ces exemples.Ainsi pendant deux heures, la centaine de participants  ont déambulé dans les rues guingampaises et au travers de 4 lieux atypiques de la ville ont pu découvrir les différents textes choisis pour l’occasion. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    17min | Published on January 22, 2024

  • EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ? cover
    EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ? cover
    EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ?

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Je dis donc je suis.Questionner la force de la parole, le poids des mots dits est tout d’abord une préoccupation liée au métier d'enseignant. En effet, la voix est un des outils de travail. La réception par les élèves des paroles énoncées est un enjeu important puisqu’une bonne part des échanges produits, dans un cours, est orale. Cet intérêt est, d’autre part, associé à un délitement de la confiance envers certaines paroles proférées en société, paroles insincères, manipulatrices ou vaines. Ainsi, le mode d’expression orale qu’est le slam a trouvé sa place dans cette réflexion associant projet d’Education Artistique et Culturelle et monde de l'enseignement. A savoir, dans quelle mesure un projet EAC-slam, en lettres, en classe de 2nde, favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement ? Mener un projet s’inscrit dans la durée, en cela il permet d’accompagner les élèves pour qu’ils accèdent à des oeuvres, à des artistes et à des pratiques artistiques. L’Education Artistique et Culturelle permet donc de se confronter à différentes conceptions à travers des univers, des esthétiques et des époques variés. Elle favorise l'acceptation des différences en aidant à comprendre, à oraliser et à échanger. C'est une formation qui développe des connaissances d'histoire littéraire et culturelle, des compétences d'expression et d'analyse. Elle participe au développement de la créativité et de la sensibilité. Telles sont les promesses qui nourrissent l’adhésion au projet EAC (Jonchéry, Octobre, 2022). Les liens entre l’EAC et l’école font déjà l’objet de nombreuses recherches et travaux. Réfléchir à leur complémentarité et à leur enrichissement dans le cadre d’un projet mêlant le genre d’expression qu’est le slam et l’objet d’étude de la littérature d’idées, au programme de la classe de 2nde, est intéressante. Dans toute situation d’apprentissage, les actions d’enseigner et d’apprendre se répondent. Leur signification peut être éclairée par l’étymologie. L’action d’apprendre vient du latin ad-prehendere, signifiant prendre pour soi des connaissances produites. L’origine latine du verbe enseigner est insignire voulant dire faire connaître par un signe puis instruire, apprendre à quelqu’un et plus récemment transmettre des connaissances à quelqu’un. (Rey, 2000) Par conséquent, pour comprendre si l’apprentissage et l’enseignement étaient favorisés lors de ce projet EAC-slam, deux hypothèses ont été abordées. La première interroge le fait que l’apprentissage et l’enseignement seraient favorisés grâce aux émotions sollicitées en prenant appui sur les découvertes en neurosciences et sur l’impact des émotions déclarées. La deuxième hypothèse questionne l’acquisition de compétences disciplinaires grâce notamment au transfert cognitif.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    26min | Published on January 19, 2024

  • Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente cover
    Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente cover
    Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente Antigone Mouchtouris, sociologue de la culture à l’Université de Lorraine, vient présenter ses derniers travaux, notamment sur la place des figures féminines dans la mythologie grecque et sur les recherches qu’elle a menée avec Camille Ponsin, Sage-femme, au sujet des mères adolescentes. En croisant ces deux thèmes, il s’agit bien de tendre un miroir aux multiples facettes dans lequel nous pouvons appréhender la pluralité et la complexité d’être femmes depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. La réactualisation de la pensée grecque est l’une des pistes fécondes pour aborder des sujets contemporains, voire d’actualité, tels que la situation des mères adolescentes aujourd’hui. En effet, en dépit des moyens contraceptifs de plus en plus fiables, le phénomène des mères adolescentes persiste. Il y a des raisons profondes qui poussent une jeune femme à devenir mère. Cette maternité précoce démontre qu’à travers son corps, elle revendique une place particulière. Sur cette adolescente et mère à la fois, la société ne pose pas que des regards bienveillants : quinze ans et déjà mère... Antigone Mouchtouris présente le vécu et ce que signifie d’être mère adolescente dans une société normative. S’interroger ces problématiques dans le cadre du séminaire de recherche de l’INSEAC, c’est déjà se référer à une Éducation Artistique et Culturelle inscrite dans tous les temps de la vie des jeunes et dans la diversité de leurs situations individuelles, c’est aussi potentiellement accompagner les acteurs de l’éducation et de la culture à en faire une source et des leviers d’inclusion et d’émancipation adolescente. Bibliographie Antigone MOUCHTOURIS, « Femmes-déesses dans la mythologie grecque », Editions du Cygne, Les mythes revisités Antigone MOUCHTOURIS & Camille PONSIN, « Les mères adolescentes : socio-anthropologie et itinéraires de vie », Éditions du Cygne, 2022 Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h58 | Published on January 16, 2024

  • PEPS.Association Trans Musicales 2023-24 cover
    PEPS.Association Trans Musicales 2023-24 cover
    PEPS.Association Trans Musicales 2023-24

    Association Trans Musicales 2023-24Projet d’expérimentation professionnelle et scientifique du Master 2 de l’InseacEn amont de la 45ème édition des Rencontres Trans Musicales, l’ATM nous a confié la mission de mener une enquête sur les publics des conférences-rencontres et tables-rondes programmées dans le cadre du festival. Cette demande particulière intervient à une période clé pour ces dispositifs. En effet, le nouveau projet des Trans adopté tout récemment, dicte une ligne de conduite réactualisée pour trois ans.Cela implique d’effectuer des changements dans la manière d’appréhender les prochaines éditions. Parmi ces changements : un cycle de Rencontres et Débats revisité, des propositions regroupées, un nouveau nom pour les englober : Musiques et Sociétés. Cette appellation réunit désormais l’ensemble des rendez-vous prévus aux auditoriums des Champs Libres et de la Maison des associations. On y trouvera les conférences-concerts, les tables-rondes, et une nouveauté : un format nommé « En toute responsabilité ? ». A la croisée de la conférence et du débat public, ces temps de réflexion feront se questionner des acteurs et actrices des musiques actuelles sur des sujets impliquant leurs responsabilités créatives, tout en permettant aux publics de prendre part aux échanges. De manière générale, l’ATM est portée par une volonté d’aller vers une réinstitution du contrat tacite et tripartite que décrivaient Emmanuel Pedler et David Bourdonnaud dans «Avignon, le public réinventé». C’est à dire que l’interaction entre les différentes parties prenantes du festival est mise à l’honneur, afin de saisir les véritables enjeux et considérations artistiques qui peuvetn émaner d’une telle expérience spatio-temporelle.Les publics, en remettant en question à la programmation et en y adhérant potentiellement semble donner la preuve de validation la plus solide qui soit à l’équipe d’un festival. Encore faut-il l’écouter et lui donner du crédit. C’est en ce sens que Damien Malinas, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication et chargé de coordination à l’INSEAC de Guingamp met le festival d’Avignon et les Rencontres Trans Musicales sur le même plan : « des festivals démocratiques, c’est à dire on ne vient pas là pour être d’accord ou pas d’accord mais on discute»1 . Par ailleurs, il partage un constat que nous avons pu émettre en préparant notre terrain : « je n’ai jamais eu l’impression que l’artistique ai été jamais minoré aux Trans Musicales, par contre pas tant mis en mots.»2Cette année, dans le cadre de notre PEPS, nous sommes chargés de proposer, en fonction des résultats de notre recherche et de nos enquêtes, des préconisations à l’ATM sur l’organisation du cycle de rencontres. Nous avons, dans ce sens, fomulé des hypothèses quant aux propositions regroupées au sein de Musiques et Sociétés et sur les nouvelles dynamiques et organisation : - Ces dispositifs innovants de rencontres permettent au public de découvrir de nouvelles esthétiques musicales, - Ces propositions vont permettre de revaloriser l’intention artistique auprès des publics, - Les thèmes des conférences attirent des publics spécifiques, potentiellement spécialistes du sujet.Ces hypothèses induisant une implication grandissante du public des Rencontres ainsi qu’un retour vers l’artistique nous ont permis de faire émerger une problématique pour élaborer nos recherches : Dans quelles mesures les dispositifs hybrides mêlant conférences, concerts et rencontres au sein d’un festival revalorisent-ils le lien entre publics, artistes et oeuvres ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h07 | Published on January 5, 2024

  • 1
    2

    ...

    7

Description

Un établi, c’est une table sur laquelle on dispose ou fixe la pièce à travailler, à fabriquer. L’établi de l’anthropologue Robert Linhard dans l’ouvrage homonyme, c’est aussi un militant intellectuel, qui est « établi » dans une usine pour y partager les conditions de vie ouvrière. C’est bien d’une fabrique qu’il s’agit dans l’Établi de l’Éducation Artistique et Culturelle. Mais d’une fabrique dont on sait déjà qu’elle sera détournée, bricolée – au sens de Michel De Certeau – par celles et ceux qui voudront s’en emparer. La matière première c’est le savoir ! L'ouvrage, c'est ce que l'enseignant pourra ou voudra en faire dans sa classe avec ceux qui sont à l'oeuvre, les élèves (ouvriers de leur savoir). La valeur ajoutée est la production des élèves sous des formes diverses à inventer. Les chercheurs occupent une place qui n’est pas neutre au sein de l’Établi de l’EAC : ils observent et participent à la production des kits pédagogiques car il s’agit de se mettre à la place des acteurs et à leur côté pour bien les comprendre. A la différence de l’Établi de Robert Linhart cependant, et plus proche de la vision d’Edgar Morin sur le terrain breton de Plozévet, l’Établi est à la fois envisagé comme le support de la fabrique des contenus et ressources en EAC mais aussi comme le lieu de l’observation et de la fabrique, sur un temps long, d’une relation scientifique et d’un collectif de chercheurs sur le terrain du laboratoire à ciel ouvert qu’est le territoire de Guingamp.  


Robert Linhart, Edgar Morin, Michel De Certeau et Charles Baudelaire inspirent donc ce qui se construit dans l’Établi de l’EAC, y compris dans les vertus émancipatrices que nous accordons à l’EAC. Rencontre, pratique et connaissance : les piliers de l’EAC sont ceux de l’Établi pédagogique de l’INSEAC dont l’objectif sera aussi de « casser le joujou », pour mieux le reconstruire. Comme les jouets de Baudelaire, l’art agit sur les enfants, d’autant mieux qu’ils le comprennent. Pour le comprendre, comme leurs jouets, ils ont besoin de le déconstruire, de le manipuler, de le maltraiter pour en saisir « l’âme ». L’éducation artistique et culturelle passe par cette nécessité de casser le joujou, de le déconstruire pour comprendre comment il fonctionne. Cela participe de la construction de l’esprit critique du spectateur, de son émancipation et révèle ce désir d’art et de culture afin d’alimenter les « formes les plus délicieuses du beau » pour emprunter à nouveau une formule de Baudelaire. 


L’Établi de l’EAC c’est également un lieu de formation et de recherche : l’INSEAC. Un lieu physique dans lequel vous pourrez produire les ressources et contribuer aux activités de l’Institut National Supérieur de l’Éducation Artistique et Culturelle pour atteindre, ensemble, le 100% EAC.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Un établi, c’est une table sur laquelle on dispose ou fixe la pièce à travailler, à fabriquer. L’établi de l’anthropologue Robert Linhard dans l’ouvrage homonyme, c’est aussi un militant intellectuel, qui est « établi » dans une usine pour y partager les conditions de vie ouvrière. C’est bien d’une fabrique qu’il s’agit dans l’Établi de l’Éducation Artistique et Culturelle. Mais d’une fabrique dont on sait déjà qu’elle sera détournée, bricolée – au sens de Michel De Certeau – par celles et ceux qui voudront s’en emparer. La matière première c’est le savoir ! L'ouvrage, c'est ce que l'enseignant pourra ou voudra en faire dans sa classe avec ceux qui sont à l'oeuvre, les élèves (ouvriers de leur savoir). La valeur ajoutée est la production des élèves sous des formes diverses à inventer. Les chercheurs occupent une place qui n’est pas neutre au sein de l’Établi de l’EAC : ils observent et participent à la production des kits pédagogiques car il s’agit de se mettre à la place des acteurs et à leur côté pour bien les comprendre. A la différence de l’Établi de Robert Linhart cependant, et plus proche de la vision d’Edgar Morin sur le terrain breton de Plozévet, l’Établi est à la fois envisagé comme le support de la fabrique des contenus et ressources en EAC mais aussi comme le lieu de l’observation et de la fabrique, sur un temps long, d’une relation scientifique et d’un collectif de chercheurs sur le terrain du laboratoire à ciel ouvert qu’est le territoire de Guingamp.  


Robert Linhart, Edgar Morin, Michel De Certeau et Charles Baudelaire inspirent donc ce qui se construit dans l’Établi de l’EAC, y compris dans les vertus émancipatrices que nous accordons à l’EAC. Rencontre, pratique et connaissance : les piliers de l’EAC sont ceux de l’Établi pédagogique de l’INSEAC dont l’objectif sera aussi de « casser le joujou », pour mieux le reconstruire. Comme les jouets de Baudelaire, l’art agit sur les enfants, d’autant mieux qu’ils le comprennent. Pour le comprendre, comme leurs jouets, ils ont besoin de le déconstruire, de le manipuler, de le maltraiter pour en saisir « l’âme ». L’éducation artistique et culturelle passe par cette nécessité de casser le joujou, de le déconstruire pour comprendre comment il fonctionne. Cela participe de la construction de l’esprit critique du spectateur, de son émancipation et révèle ce désir d’art et de culture afin d’alimenter les « formes les plus délicieuses du beau » pour emprunter à nouveau une formule de Baudelaire. 


L’Établi de l’EAC c’est également un lieu de formation et de recherche : l’INSEAC. Un lieu physique dans lequel vous pourrez produire les ressources et contribuer aux activités de l’Institut National Supérieur de l’Éducation Artistique et Culturelle pour atteindre, ensemble, le 100% EAC.  


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

63 episodes

5 playlists

  • EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen cover
    EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen cover
    EAC et théâtre. Un atelier de création en immersion vers la fabrique du citoyen

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Du 18 au 22 mars 2024, la classe de 4ème 4 du collège Jacques Prévert de Guingamp ont travaillé, au théâtre du Champ au Roy, avec le metteur en scène Mathieu Coblentz de la compagnie du Théâtre Amer dans les conditions et l’exigence d’une création professionnelle. En ouverture du Festival Pas Sage, ils ont présenté deux représentations de leur interprétation des Misérables de Victor Hugo, mêlant théâtre et musique. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    28min | Published on June 12, 2024

  • EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques cover
    EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques cover
    EAC et math. Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques

    Une  journée intitulée « Guingamp d’art et d’histoire, regards croisés sur le patrimoine, l’art et les mathématiques » était proposée à une centaine d’élèves le vendredi 15 mars.  Ce dispositif participe de l’opération  « Maths en ville », une promenade culturelle et mathématique,  liée à une course d’orientation dans un centre-ville historique, ici à Guingamp, une petite cité de caractère.Ce dispositif original permet de proposer une éducation au patrimoine de proximité  volontairement intégrée dans le cadre la semaine nationale des mathématiques à l’école pour lier au sein de l’EAC, les sciences, les arts et la culture.Cette journée,  à l’initiative de l’équipe de la circonscription de Éducation Nationale  de Guingamp nord, est organisée en partenariat avec l’Inseac et 10 étudiantes et étudiants dans le cadre de l’option patrimoine de M1. Pour les étudiants, il a fallu relever le défi de concevoir  et de mettre en œuvre des médiations eac, dans le cadre de ce partenariat, dans un temps très court de quelques semaines de préparation. Défi réussi durant une matinée avec 80 élèves de cm1 cm2 de 4 écoles du territoire pour leur proposer la découverte du monument historique de l’ancienne prison, de sa fonction carcérale passée à sa réaffectation contemporaine en lieu d’art, de culture et d’éducation. En croisant présentations historiques,  déambulations et énigmes mathématiques , les élèves ont acquis de façon ludique des connaissances et compétences. Les sourires de toutes et tous attestent combien l’éducation au patrimoine de proximité est un formidable levier pour mettre en œuvre les articles de la charte de l’eac. Dans l’ordre d’intervention Laurence Drozdoff, inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription de Guingamp nord Vincent Feat, conseiller pédagogique de la circonscription de Guingamp nordFranck Couturier conseiller pédagogique de la circonscription de Guingamp nordLes étudiantes de l’option patrimoine du M1 Prise de son, Loris Belin, étudiantMontage, Mickael Sauvage Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    11min | Published on March 18, 2024

  • 100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert" cover
    100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert" cover
    100%EAC. Rencontres musicales "en route vers le concert"

    Le 15 février 2024, l'Inséac recevait l'Orchestre National de Bretagne pour un atelier autour de la musique classique.Grâce à un partenariat renforcé avec le théâtre du Champ au Roy de Guingamp, l'Orchestre National de Bretagne propose chaque saison un concert tout public à Guingamp et des actions d'éducation artistique et culturelle. Les rencontres musicales sont des moments privilégiés où deux musiciens de l'ONB se déplacement dans les établissements scolaires pour jouer de la musique et en parlerCe projet s'inscrit dans la politique 100%EAC de la ville de Guingamp.Pour ces rencontres, Cyrile Robert (alto) et Olivier Lacour (violoncelle) ont été à la rencontre de 500 élèves et étudiants du territoire ainsi que les résidents de la maison de retraite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    23min | Published on February 16, 2024

  • EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen cover
    EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen cover
    EAC en lycée agricole_ La transmission du Courage autour de la pièce 'Nos coeurs empoisonnés' de Marine Berthelot Ngyuen

    La transmission du courage. Un podcast de Nia Marsh, étudiante en master 1ère année Culture et communication de l'INSEAC.Quelle personnalité vous inspire ? Comment quelqu'un peut transmettre une forme de courage en forme, de mobiliser une personne à s'engager dans un combat ? Le charte de l'éducation artistique et culturelle de 2016 cite dans l'article 4 : "l'Éducation artistique et culturelle contribue à la formation et l'émancipation de la personne et des citoyennes à travers le développement de sa sensibilité, de sa créativité, de son esprit critique."C'est aussi une éducation par l'art au travers de projets de diffusion avec les artistes en résidence. Marine Bachelot, tutrice et metteuse en scène au théâtre du ChampAu Roy de Guingamp. Nous allons suivre un projet d'éducation artistique et culturelle avec des étudiants du lycée agricole Kernilien de Grâces. Elle a écrit la pièce de théâtre Nos cœurs empoisonnés, inspirée par l'histoire de Tonia, une femme vietnamienne engagée dans de nombreux combats. Une histoire et l'oeuvre artistique de transmission dans le milieu scolaire. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    35min | Published on February 9, 2024

  • Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC cover
    Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC cover
    Séminaire de recherche. Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EAC

    Les enjeux démocratiques de l’EAC : la question de l’égalité au fondement du 100%EACLes enjeux d’universalité de l’accès à l’Éducation Artistique et Culturelle pour tous peuvent s’interpréter comme une des déclinaisons possibles du projet politique global de démocratisation culturelles, surtout dans une République dont l’une des valeurs cardinales est l’égalité. MarieChristine Bordeaux distingue ce projet de démocratisation de certaines stratégies d’éducation artistique et culturelle pensées avec des outils de massification : « Le véritable enjeu nous parait être celui de la construction d’un modèle démocratique (une éducation artistique concrètement accessible à tous), qui ne soit pas conçu selon les règles de la cité industrielle (une éducation artistique de masse). Les conditions en sont déjà connues. Elles relèvent d’une politique de soutien, de renforcement des compétences et de développement durable : formation des acteurs, création de ressources, réseaux de coopération, échanges de bonnes pratiques, accompagnement des projets, juste rémunération de l’intervention artistique, articulation entre un projet global et des appropriations et des mises en œuvre locales. »Bibliographie Marie-Christine BORDEAUX, « Pour la généralisation de l’éducation artistique et culturelle par les territoires », Nectart, n°4, 2017, p. 57-65 Marie-Christine BORDEAUX, « L’éducation artistique et culturelle à l’épreuve de ses modèles », Quaderni, 92, « Les artistes à l’école : fin d’une illusion ou utopie d’avenir ? », hiver 2016-2017, p. 27-35 Marie-Christine BORDEAUX, « Les résidences d’artistes à l’école : genèse, permanences et émergences », Questions de communication, Série Actes, 35, « Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles », 2016 Wolfgang SCHNEIDER, Jean-Pierre SAEZ, Marie-Christine BORDEAUX, Christele HARTMANN-FRITSCH (dir.) (2014), « Pour un droit à l’éducation artistique. Un plaidoyer franco-allemand / Das Recht auf kulturelle Bildung. Ein deutsch-französisches Plädoyer », Berlin : B & S Siebenhaar Verlag OHG (ouvrage bilingue) Marie-Christine BORDEAUX, François DESCHAMPS, « 2013, Éducation artistique : l’éternel retour ? Une ambition nationale à l’épreuve des territoires », Toulouse : Ed. de l’Attribut, 2013 Séminaire public et en ligne Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h59 | Published on February 7, 2024

  • EAC et lecture. Le prix Facile à lire cover
    EAC et lecture. Le prix Facile à lire cover
    EAC et lecture. Le prix Facile à lire

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/EAC et Lecture. Le prix Facile à LireLe Facile à Lire est d’abord une démarche née en 2014 en Bretagne, qui consiste à faciliter la lecture pour les personnes qui peuvent en être éloignées et ceci pour de multiples raisons : des difficultés de lecture, la fatigue, la vieillesse, toutes sortes de handicaps physiques ou psychiques ou encore, une langue étrangère au français. Cette démarche permet aux bibliothèques et médiathèques qui souhaitent la proposer de se l’approprier à travers un aménagement attractif du meuble de présentations des ouvrages estampillés Facile à Lire, des médiations de lecture, et un travail continue avec les partenaires des structures sociales et médico-sociales qui accompagnent les publics éloignés de la lecture. Cette démarche devient un prix en 2017. Ce prix présente tous les 2 ans, 8 ouvrages qui parcourent les médiathèques, les bibliothèques et les structures qui participent au Prix et qui devront voter pour leur ouvrage préféré. Ce vote se réalise après avoir parcouru les livres grâces aux nombreuses médiations et rencontres avec les auteurs et autrices qui sont proposées. Enfin l’ouvrage élu est récompensé à travers une Cérémonie de remise du prix Facile à Lire. Cette année elle a eu lieu, le 27 juin dernier au théâtre du Champ au Roy à Guingamp. Guingamp qui il faut le souligner participe pour la première fois à l’aventure facile à Lire, cette année 2023. 3 groupes ont donc participé : un groupe de stagiaire de la formation Prépa Clé qui rencontre des difficultés de lecture et d’écriture, un groupe de personnes apprenant le français au centre Ti Menoz, et un groupe d’habitantes de la Résidence de Kersalic.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    23min | Published on January 24, 2024

  • La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps' cover
    La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps' cover
    La nuit de la lecture 2024 à Guingamp autour du 'Corps'

    Vendredi 19 janvier 2024, l’Inséac, le théâtre du Champ au Roy et la médiathèque de Guingamp a organisé le deuxième nuit de la lecture à Guingamp. Cette année, la thématique proposée par le Centre national du livre était celle du corps.Le corps figuré dans l’espace littéraire propose une infinité d’avatars, de métamorphoses et de réflexions. Le corps peut être tour à tour une évocation poétique, un sujet d’anatomie pour la science, le miroir des traits de caractère d’un personnage de roman ou d’album…Le corps est aussi un thème éminemment politique, et permet d’aborder des questions très contemporaines : le féminisme ou la relation de l’homme à la nature, pour ne citer que ces exemples.Ainsi pendant deux heures, la centaine de participants  ont déambulé dans les rues guingampaises et au travers de 4 lieux atypiques de la ville ont pu découvrir les différents textes choisis pour l’occasion. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    17min | Published on January 22, 2024

  • EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ? cover
    EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ? cover
    EAC et oralité. Je dis donc je suis. Un projet EAC-slam favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement des lettres au lycée ?

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Je dis donc je suis.Questionner la force de la parole, le poids des mots dits est tout d’abord une préoccupation liée au métier d'enseignant. En effet, la voix est un des outils de travail. La réception par les élèves des paroles énoncées est un enjeu important puisqu’une bonne part des échanges produits, dans un cours, est orale. Cet intérêt est, d’autre part, associé à un délitement de la confiance envers certaines paroles proférées en société, paroles insincères, manipulatrices ou vaines. Ainsi, le mode d’expression orale qu’est le slam a trouvé sa place dans cette réflexion associant projet d’Education Artistique et Culturelle et monde de l'enseignement. A savoir, dans quelle mesure un projet EAC-slam, en lettres, en classe de 2nde, favorise-t-il l’apprentissage et l’enseignement ? Mener un projet s’inscrit dans la durée, en cela il permet d’accompagner les élèves pour qu’ils accèdent à des oeuvres, à des artistes et à des pratiques artistiques. L’Education Artistique et Culturelle permet donc de se confronter à différentes conceptions à travers des univers, des esthétiques et des époques variés. Elle favorise l'acceptation des différences en aidant à comprendre, à oraliser et à échanger. C'est une formation qui développe des connaissances d'histoire littéraire et culturelle, des compétences d'expression et d'analyse. Elle participe au développement de la créativité et de la sensibilité. Telles sont les promesses qui nourrissent l’adhésion au projet EAC (Jonchéry, Octobre, 2022). Les liens entre l’EAC et l’école font déjà l’objet de nombreuses recherches et travaux. Réfléchir à leur complémentarité et à leur enrichissement dans le cadre d’un projet mêlant le genre d’expression qu’est le slam et l’objet d’étude de la littérature d’idées, au programme de la classe de 2nde, est intéressante. Dans toute situation d’apprentissage, les actions d’enseigner et d’apprendre se répondent. Leur signification peut être éclairée par l’étymologie. L’action d’apprendre vient du latin ad-prehendere, signifiant prendre pour soi des connaissances produites. L’origine latine du verbe enseigner est insignire voulant dire faire connaître par un signe puis instruire, apprendre à quelqu’un et plus récemment transmettre des connaissances à quelqu’un. (Rey, 2000) Par conséquent, pour comprendre si l’apprentissage et l’enseignement étaient favorisés lors de ce projet EAC-slam, deux hypothèses ont été abordées. La première interroge le fait que l’apprentissage et l’enseignement seraient favorisés grâce aux émotions sollicitées en prenant appui sur les découvertes en neurosciences et sur l’impact des émotions déclarées. La deuxième hypothèse questionne l’acquisition de compétences disciplinaires grâce notamment au transfert cognitif.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    26min | Published on January 19, 2024

  • Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente cover
    Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente cover
    Séminaire de recherche. Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente

    https://etabli-eac.cnam-inseac.fr/Réactualisation de la mythologie grecque concernant la femme d’aujourd’hui et la mère adolescente Antigone Mouchtouris, sociologue de la culture à l’Université de Lorraine, vient présenter ses derniers travaux, notamment sur la place des figures féminines dans la mythologie grecque et sur les recherches qu’elle a menée avec Camille Ponsin, Sage-femme, au sujet des mères adolescentes. En croisant ces deux thèmes, il s’agit bien de tendre un miroir aux multiples facettes dans lequel nous pouvons appréhender la pluralité et la complexité d’être femmes depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. La réactualisation de la pensée grecque est l’une des pistes fécondes pour aborder des sujets contemporains, voire d’actualité, tels que la situation des mères adolescentes aujourd’hui. En effet, en dépit des moyens contraceptifs de plus en plus fiables, le phénomène des mères adolescentes persiste. Il y a des raisons profondes qui poussent une jeune femme à devenir mère. Cette maternité précoce démontre qu’à travers son corps, elle revendique une place particulière. Sur cette adolescente et mère à la fois, la société ne pose pas que des regards bienveillants : quinze ans et déjà mère... Antigone Mouchtouris présente le vécu et ce que signifie d’être mère adolescente dans une société normative. S’interroger ces problématiques dans le cadre du séminaire de recherche de l’INSEAC, c’est déjà se référer à une Éducation Artistique et Culturelle inscrite dans tous les temps de la vie des jeunes et dans la diversité de leurs situations individuelles, c’est aussi potentiellement accompagner les acteurs de l’éducation et de la culture à en faire une source et des leviers d’inclusion et d’émancipation adolescente. Bibliographie Antigone MOUCHTOURIS, « Femmes-déesses dans la mythologie grecque », Editions du Cygne, Les mythes revisités Antigone MOUCHTOURIS & Camille PONSIN, « Les mères adolescentes : socio-anthropologie et itinéraires de vie », Éditions du Cygne, 2022 Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h58 | Published on January 16, 2024

  • PEPS.Association Trans Musicales 2023-24 cover
    PEPS.Association Trans Musicales 2023-24 cover
    PEPS.Association Trans Musicales 2023-24

    Association Trans Musicales 2023-24Projet d’expérimentation professionnelle et scientifique du Master 2 de l’InseacEn amont de la 45ème édition des Rencontres Trans Musicales, l’ATM nous a confié la mission de mener une enquête sur les publics des conférences-rencontres et tables-rondes programmées dans le cadre du festival. Cette demande particulière intervient à une période clé pour ces dispositifs. En effet, le nouveau projet des Trans adopté tout récemment, dicte une ligne de conduite réactualisée pour trois ans.Cela implique d’effectuer des changements dans la manière d’appréhender les prochaines éditions. Parmi ces changements : un cycle de Rencontres et Débats revisité, des propositions regroupées, un nouveau nom pour les englober : Musiques et Sociétés. Cette appellation réunit désormais l’ensemble des rendez-vous prévus aux auditoriums des Champs Libres et de la Maison des associations. On y trouvera les conférences-concerts, les tables-rondes, et une nouveauté : un format nommé « En toute responsabilité ? ». A la croisée de la conférence et du débat public, ces temps de réflexion feront se questionner des acteurs et actrices des musiques actuelles sur des sujets impliquant leurs responsabilités créatives, tout en permettant aux publics de prendre part aux échanges. De manière générale, l’ATM est portée par une volonté d’aller vers une réinstitution du contrat tacite et tripartite que décrivaient Emmanuel Pedler et David Bourdonnaud dans «Avignon, le public réinventé». C’est à dire que l’interaction entre les différentes parties prenantes du festival est mise à l’honneur, afin de saisir les véritables enjeux et considérations artistiques qui peuvetn émaner d’une telle expérience spatio-temporelle.Les publics, en remettant en question à la programmation et en y adhérant potentiellement semble donner la preuve de validation la plus solide qui soit à l’équipe d’un festival. Encore faut-il l’écouter et lui donner du crédit. C’est en ce sens que Damien Malinas, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication et chargé de coordination à l’INSEAC de Guingamp met le festival d’Avignon et les Rencontres Trans Musicales sur le même plan : « des festivals démocratiques, c’est à dire on ne vient pas là pour être d’accord ou pas d’accord mais on discute»1 . Par ailleurs, il partage un constat que nous avons pu émettre en préparant notre terrain : « je n’ai jamais eu l’impression que l’artistique ai été jamais minoré aux Trans Musicales, par contre pas tant mis en mots.»2Cette année, dans le cadre de notre PEPS, nous sommes chargés de proposer, en fonction des résultats de notre recherche et de nos enquêtes, des préconisations à l’ATM sur l’organisation du cycle de rencontres. Nous avons, dans ce sens, fomulé des hypothèses quant aux propositions regroupées au sein de Musiques et Sociétés et sur les nouvelles dynamiques et organisation : - Ces dispositifs innovants de rencontres permettent au public de découvrir de nouvelles esthétiques musicales, - Ces propositions vont permettre de revaloriser l’intention artistique auprès des publics, - Les thèmes des conférences attirent des publics spécifiques, potentiellement spécialistes du sujet.Ces hypothèses induisant une implication grandissante du public des Rencontres ainsi qu’un retour vers l’artistique nous ont permis de faire émerger une problématique pour élaborer nos recherches : Dans quelles mesures les dispositifs hybrides mêlant conférences, concerts et rencontres au sein d’un festival revalorisent-ils le lien entre publics, artistes et oeuvres ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    1h07 | Published on January 5, 2024

  • 1
    2

    ...

    7