undefined cover
undefined cover
Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7 cover
Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7 cover
L'oppidum - La parole culturelle de Lectoure

Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7

Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7

14min |07/09/2023|

60

Play
undefined cover
undefined cover
Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7 cover
Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7 cover
L'oppidum - La parole culturelle de Lectoure

Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7

Monique Lapeyre, sculptrice et peintre autodidacte passée par l’École Normale Supérieure : rencontre avec une femme de caractère. EP7

14min |07/09/2023|

60

Play

Description

Durée : 00 : 14 : 04 — Saison 1, Épisode 7


Sculptrice et peintre autodidacte, jeune femme de 81 ans, elle tient sa boutique au 61 rue nationale. Aujourd’hui lieu de création, Monique Lapeyre et sa tendre maman y sont nées. Sa boutique était une maison parentale, créée par son grand-père en 1928 à son retour de la guerre de 1914. Monique a vécu et visité plusieurs continents, elle a beaucoup voyagé en Afrique notamment. Ses créations reflètent quelque part son ouverture sur le monde, dans sa boutique, on y trouve des sculptures inspirées par ses diverses rencontres sur  tous les continents. 


Ses sculptures sont aussi  beaucoup influencées par la danse, ce qui remonte à son passage à l’École Normale Supérieure à Paris et à sa fonction de formateur d'enseignants. Pour elle, la danse est un langage comme la peinture et la sculpture et c'est  le caractère universel  de ces langages qui s'exprime dans ses œuvres.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Durée : 00 : 14 : 04 — Saison 1, Épisode 7


Sculptrice et peintre autodidacte, jeune femme de 81 ans, elle tient sa boutique au 61 rue nationale. Aujourd’hui lieu de création, Monique Lapeyre et sa tendre maman y sont nées. Sa boutique était une maison parentale, créée par son grand-père en 1928 à son retour de la guerre de 1914. Monique a vécu et visité plusieurs continents, elle a beaucoup voyagé en Afrique notamment. Ses créations reflètent quelque part son ouverture sur le monde, dans sa boutique, on y trouve des sculptures inspirées par ses diverses rencontres sur  tous les continents. 


Ses sculptures sont aussi  beaucoup influencées par la danse, ce qui remonte à son passage à l’École Normale Supérieure à Paris et à sa fonction de formateur d'enseignants. Pour elle, la danse est un langage comme la peinture et la sculpture et c'est  le caractère universel  de ces langages qui s'exprime dans ses œuvres.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Durée : 00 : 14 : 04 — Saison 1, Épisode 7


Sculptrice et peintre autodidacte, jeune femme de 81 ans, elle tient sa boutique au 61 rue nationale. Aujourd’hui lieu de création, Monique Lapeyre et sa tendre maman y sont nées. Sa boutique était une maison parentale, créée par son grand-père en 1928 à son retour de la guerre de 1914. Monique a vécu et visité plusieurs continents, elle a beaucoup voyagé en Afrique notamment. Ses créations reflètent quelque part son ouverture sur le monde, dans sa boutique, on y trouve des sculptures inspirées par ses diverses rencontres sur  tous les continents. 


Ses sculptures sont aussi  beaucoup influencées par la danse, ce qui remonte à son passage à l’École Normale Supérieure à Paris et à sa fonction de formateur d'enseignants. Pour elle, la danse est un langage comme la peinture et la sculpture et c'est  le caractère universel  de ces langages qui s'exprime dans ses œuvres.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Durée : 00 : 14 : 04 — Saison 1, Épisode 7


Sculptrice et peintre autodidacte, jeune femme de 81 ans, elle tient sa boutique au 61 rue nationale. Aujourd’hui lieu de création, Monique Lapeyre et sa tendre maman y sont nées. Sa boutique était une maison parentale, créée par son grand-père en 1928 à son retour de la guerre de 1914. Monique a vécu et visité plusieurs continents, elle a beaucoup voyagé en Afrique notamment. Ses créations reflètent quelque part son ouverture sur le monde, dans sa boutique, on y trouve des sculptures inspirées par ses diverses rencontres sur  tous les continents. 


Ses sculptures sont aussi  beaucoup influencées par la danse, ce qui remonte à son passage à l’École Normale Supérieure à Paris et à sa fonction de formateur d'enseignants. Pour elle, la danse est un langage comme la peinture et la sculpture et c'est  le caractère universel  de ces langages qui s'exprime dans ses œuvres.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like