Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars cover
Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars cover
La 4e dimension

Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars

Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars

24min |12/09/2019
Play
Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars cover
Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars cover
La 4e dimension

Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars

Le temps du lac avec l'artiste contemporaine Ariane Epars

24min |12/09/2019
Play

Description

Comment s'écoule le temps au bord du lac ? A quoi ressemble-t-il lorsque l'on cherche à capturer sa trace ?

Ariane Epars une artiste contemporaine suisse. Elle développe des projets en lien avec les lieux et leur histoire. En 2015, elle a publié Carnet(s) du lac aux éditions Héros-Limite, un ouvrage dans lequel elle décrit chaque jour avec des mots et pendant une année sa vue depuis sa fenêtre de Cully, la vue sur le Léman. Elle nous ouvre la porte de son studio, parle de sa relation étroite au passé, du futur qui ne se dessine pas et du lac qui l’ancre dans le présent. 

     

L’idée de La 4e dimension est née d’une quête personnelle. Elle a pris forme d’un podcast à la rencontre d’habitants de Suisse romande qui ont choisi de vivre à leur rythme, à contre-temps ou à toute vitesse. J'y invite tout un chacun à faire un pas de côté dans son quotidien pour écouter, comprendre et s’immerger dans une autre réalité. Puis à réaliser ensemble une fresque collective du temps, de notre temps, qui file et que l’on attrape jamais. 

Description

Comment s'écoule le temps au bord du lac ? A quoi ressemble-t-il lorsque l'on cherche à capturer sa trace ?

Ariane Epars une artiste contemporaine suisse. Elle développe des projets en lien avec les lieux et leur histoire. En 2015, elle a publié Carnet(s) du lac aux éditions Héros-Limite, un ouvrage dans lequel elle décrit chaque jour avec des mots et pendant une année sa vue depuis sa fenêtre de Cully, la vue sur le Léman. Elle nous ouvre la porte de son studio, parle de sa relation étroite au passé, du futur qui ne se dessine pas et du lac qui l’ancre dans le présent. 

     

L’idée de La 4e dimension est née d’une quête personnelle. Elle a pris forme d’un podcast à la rencontre d’habitants de Suisse romande qui ont choisi de vivre à leur rythme, à contre-temps ou à toute vitesse. J'y invite tout un chacun à faire un pas de côté dans son quotidien pour écouter, comprendre et s’immerger dans une autre réalité. Puis à réaliser ensemble une fresque collective du temps, de notre temps, qui file et que l’on attrape jamais. 

Share

Embed

You may also like

Description

Comment s'écoule le temps au bord du lac ? A quoi ressemble-t-il lorsque l'on cherche à capturer sa trace ?

Ariane Epars une artiste contemporaine suisse. Elle développe des projets en lien avec les lieux et leur histoire. En 2015, elle a publié Carnet(s) du lac aux éditions Héros-Limite, un ouvrage dans lequel elle décrit chaque jour avec des mots et pendant une année sa vue depuis sa fenêtre de Cully, la vue sur le Léman. Elle nous ouvre la porte de son studio, parle de sa relation étroite au passé, du futur qui ne se dessine pas et du lac qui l’ancre dans le présent. 

     

L’idée de La 4e dimension est née d’une quête personnelle. Elle a pris forme d’un podcast à la rencontre d’habitants de Suisse romande qui ont choisi de vivre à leur rythme, à contre-temps ou à toute vitesse. J'y invite tout un chacun à faire un pas de côté dans son quotidien pour écouter, comprendre et s’immerger dans une autre réalité. Puis à réaliser ensemble une fresque collective du temps, de notre temps, qui file et que l’on attrape jamais. 

Description

Comment s'écoule le temps au bord du lac ? A quoi ressemble-t-il lorsque l'on cherche à capturer sa trace ?

Ariane Epars une artiste contemporaine suisse. Elle développe des projets en lien avec les lieux et leur histoire. En 2015, elle a publié Carnet(s) du lac aux éditions Héros-Limite, un ouvrage dans lequel elle décrit chaque jour avec des mots et pendant une année sa vue depuis sa fenêtre de Cully, la vue sur le Léman. Elle nous ouvre la porte de son studio, parle de sa relation étroite au passé, du futur qui ne se dessine pas et du lac qui l’ancre dans le présent. 

     

L’idée de La 4e dimension est née d’une quête personnelle. Elle a pris forme d’un podcast à la rencontre d’habitants de Suisse romande qui ont choisi de vivre à leur rythme, à contre-temps ou à toute vitesse. J'y invite tout un chacun à faire un pas de côté dans son quotidien pour écouter, comprendre et s’immerger dans une autre réalité. Puis à réaliser ensemble une fresque collective du temps, de notre temps, qui file et que l’on attrape jamais. 

Share

Embed

You may also like