#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique" cover
#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique" cover
La Courte Echelle

#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique"

#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique"

16min |26/05/2020
Listen
#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique" cover
#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique" cover
La Courte Echelle

#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique"

#5 Vincent Alcaniz de Pytheas Technology "j'ai peur qu'on sacrifie l'environnement sur l'autel de la relance économique"

16min |26/05/2020
Listen

Description

Startup spécialiste des énérgies renouvelables, Pytheas Technology n'avait pas une très grande pratique du télétravail avant cette crise, même si cette possibilité était ouverte aux collaborateurs. 

Comme Buyco ou Dev-Id, le confinement a commencé de façon très pratique pour Pytheas: recenser le matériel et s'assurer que tous les collaborateurs pouvaient travailler dans de bonnes conditions à distance. 

Pour maintenir le lien, la startup a continué d'organiser ses réunions hebdomadaires et les managers ont multiplié les contacts informels avec les salariés. Les apéros virtuels ont aussi joué un rôle dans le renforcement 

Impacté par la crise, notamment suite à des contrats qui ne se sont pas concrétisés, Pytheas a choisi de ne pas faire porter sur la collectivité sa baisse d'activité, en réaffectant les employés sur d'autres projets et en mobilisant sa trésorerie. 

Engagé dans la constuction du "monde d'après", Vincent Alcaniz reste sur ses garde quant à la prise de conscience actuelle et souligne qu'il ne faudra pas oublier l'environnement dans les plans de relance. 

Description

Startup spécialiste des énérgies renouvelables, Pytheas Technology n'avait pas une très grande pratique du télétravail avant cette crise, même si cette possibilité était ouverte aux collaborateurs. 

Comme Buyco ou Dev-Id, le confinement a commencé de façon très pratique pour Pytheas: recenser le matériel et s'assurer que tous les collaborateurs pouvaient travailler dans de bonnes conditions à distance. 

Pour maintenir le lien, la startup a continué d'organiser ses réunions hebdomadaires et les managers ont multiplié les contacts informels avec les salariés. Les apéros virtuels ont aussi joué un rôle dans le renforcement 

Impacté par la crise, notamment suite à des contrats qui ne se sont pas concrétisés, Pytheas a choisi de ne pas faire porter sur la collectivité sa baisse d'activité, en réaffectant les employés sur d'autres projets et en mobilisant sa trésorerie. 

Engagé dans la constuction du "monde d'après", Vincent Alcaniz reste sur ses garde quant à la prise de conscience actuelle et souligne qu'il ne faudra pas oublier l'environnement dans les plans de relance. 

Share

Embed

You may also like

Description

Startup spécialiste des énérgies renouvelables, Pytheas Technology n'avait pas une très grande pratique du télétravail avant cette crise, même si cette possibilité était ouverte aux collaborateurs. 

Comme Buyco ou Dev-Id, le confinement a commencé de façon très pratique pour Pytheas: recenser le matériel et s'assurer que tous les collaborateurs pouvaient travailler dans de bonnes conditions à distance. 

Pour maintenir le lien, la startup a continué d'organiser ses réunions hebdomadaires et les managers ont multiplié les contacts informels avec les salariés. Les apéros virtuels ont aussi joué un rôle dans le renforcement 

Impacté par la crise, notamment suite à des contrats qui ne se sont pas concrétisés, Pytheas a choisi de ne pas faire porter sur la collectivité sa baisse d'activité, en réaffectant les employés sur d'autres projets et en mobilisant sa trésorerie. 

Engagé dans la constuction du "monde d'après", Vincent Alcaniz reste sur ses garde quant à la prise de conscience actuelle et souligne qu'il ne faudra pas oublier l'environnement dans les plans de relance. 

Description

Startup spécialiste des énérgies renouvelables, Pytheas Technology n'avait pas une très grande pratique du télétravail avant cette crise, même si cette possibilité était ouverte aux collaborateurs. 

Comme Buyco ou Dev-Id, le confinement a commencé de façon très pratique pour Pytheas: recenser le matériel et s'assurer que tous les collaborateurs pouvaient travailler dans de bonnes conditions à distance. 

Pour maintenir le lien, la startup a continué d'organiser ses réunions hebdomadaires et les managers ont multiplié les contacts informels avec les salariés. Les apéros virtuels ont aussi joué un rôle dans le renforcement 

Impacté par la crise, notamment suite à des contrats qui ne se sont pas concrétisés, Pytheas a choisi de ne pas faire porter sur la collectivité sa baisse d'activité, en réaffectant les employés sur d'autres projets et en mobilisant sa trésorerie. 

Engagé dans la constuction du "monde d'après", Vincent Alcaniz reste sur ses garde quant à la prise de conscience actuelle et souligne qu'il ne faudra pas oublier l'environnement dans les plans de relance. 

Share

Embed

You may also like