#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute cover
#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute cover
La Cravate

#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute

#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute

1h53 |25/02/2021
Listen
#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute cover
#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute cover
La Cravate

#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute

#29 - Guy Novès, une vie en Rouge et Noir - La tête haute

1h53 |25/02/2021
Listen

Description

Petit fils d'immigrés espagnols, Guy grandit à Toulouse dans une famille aimante. Excellent coureur, c'est sur les pistes d'athlétisme qu'il use ses pointes jusqu'à sa majorité. 

C'est à l'occasion de son concours pour le professorat d'EPS qu'il découvre le rugby à plus de 20 ans ! Auteur d'une progression fulgurante, il est propulsé en équipe 1 au Stade Toulousain et se retrouve capé avec le XV de France 9 mois seulement après ses débuts sur le pré !

7 sélections et 2 boucliers de Brennus plus tard, c'est en 1988 qu'il devient entraineur, d'abord avec les Reichel, puis en tant qu'adjoint avec l'équipe 1 du Stade Toulousain.

C'est finalement en 1993, sous la houlette du nouveau président René Bouscatel qu'il prend les rênes du club rouge et noir. Il y restera 22 ans, engrangeant 10 nouveaux Brennus et faisant planer le Capitole au-dessus du rugby Européen.

Plusieurs fois sollicité pour devenir sélectionneur du XV de France, il accepte la mission en 2015, avant d'être abusivement licencié 2 ans plus tard par la direction fédérale fraichement élue.

En 2019, à la suite de son procès victorieux face à la Fédération, il décide de tirer sa révérence rugbystique, la tête haute et son honneur rétabli.

Exigeant, intransigeant et travailleur, Guy est un compétiteur né. Il n'en est pas moins un pédagogue hors du commun : en témoignent les 23 années qu'il a passées au collège de Pibrac accompagnant des générations de jeunes à tendre vers l'excellence sportive mais aussi et surtout, à devenir des adultes.

Extrêmement proche des siens, il trouve son équilibre grâce à un solide socle familial et amical auquel il demeure très soudé.

J'ai passé un magnifique moment chez Guy. Au-delà de tout ce qu'il représente rugbystiquement, j'ai rencontré quelqu'un de super accueillant, très sympa et d'une grande humanité.

🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi

Description

Petit fils d'immigrés espagnols, Guy grandit à Toulouse dans une famille aimante. Excellent coureur, c'est sur les pistes d'athlétisme qu'il use ses pointes jusqu'à sa majorité. 

C'est à l'occasion de son concours pour le professorat d'EPS qu'il découvre le rugby à plus de 20 ans ! Auteur d'une progression fulgurante, il est propulsé en équipe 1 au Stade Toulousain et se retrouve capé avec le XV de France 9 mois seulement après ses débuts sur le pré !

7 sélections et 2 boucliers de Brennus plus tard, c'est en 1988 qu'il devient entraineur, d'abord avec les Reichel, puis en tant qu'adjoint avec l'équipe 1 du Stade Toulousain.

C'est finalement en 1993, sous la houlette du nouveau président René Bouscatel qu'il prend les rênes du club rouge et noir. Il y restera 22 ans, engrangeant 10 nouveaux Brennus et faisant planer le Capitole au-dessus du rugby Européen.

Plusieurs fois sollicité pour devenir sélectionneur du XV de France, il accepte la mission en 2015, avant d'être abusivement licencié 2 ans plus tard par la direction fédérale fraichement élue.

En 2019, à la suite de son procès victorieux face à la Fédération, il décide de tirer sa révérence rugbystique, la tête haute et son honneur rétabli.

Exigeant, intransigeant et travailleur, Guy est un compétiteur né. Il n'en est pas moins un pédagogue hors du commun : en témoignent les 23 années qu'il a passées au collège de Pibrac accompagnant des générations de jeunes à tendre vers l'excellence sportive mais aussi et surtout, à devenir des adultes.

Extrêmement proche des siens, il trouve son équilibre grâce à un solide socle familial et amical auquel il demeure très soudé.

J'ai passé un magnifique moment chez Guy. Au-delà de tout ce qu'il représente rugbystiquement, j'ai rencontré quelqu'un de super accueillant, très sympa et d'une grande humanité.

🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi

Share

Embed

You may also like

Description

Petit fils d'immigrés espagnols, Guy grandit à Toulouse dans une famille aimante. Excellent coureur, c'est sur les pistes d'athlétisme qu'il use ses pointes jusqu'à sa majorité. 

C'est à l'occasion de son concours pour le professorat d'EPS qu'il découvre le rugby à plus de 20 ans ! Auteur d'une progression fulgurante, il est propulsé en équipe 1 au Stade Toulousain et se retrouve capé avec le XV de France 9 mois seulement après ses débuts sur le pré !

7 sélections et 2 boucliers de Brennus plus tard, c'est en 1988 qu'il devient entraineur, d'abord avec les Reichel, puis en tant qu'adjoint avec l'équipe 1 du Stade Toulousain.

C'est finalement en 1993, sous la houlette du nouveau président René Bouscatel qu'il prend les rênes du club rouge et noir. Il y restera 22 ans, engrangeant 10 nouveaux Brennus et faisant planer le Capitole au-dessus du rugby Européen.

Plusieurs fois sollicité pour devenir sélectionneur du XV de France, il accepte la mission en 2015, avant d'être abusivement licencié 2 ans plus tard par la direction fédérale fraichement élue.

En 2019, à la suite de son procès victorieux face à la Fédération, il décide de tirer sa révérence rugbystique, la tête haute et son honneur rétabli.

Exigeant, intransigeant et travailleur, Guy est un compétiteur né. Il n'en est pas moins un pédagogue hors du commun : en témoignent les 23 années qu'il a passées au collège de Pibrac accompagnant des générations de jeunes à tendre vers l'excellence sportive mais aussi et surtout, à devenir des adultes.

Extrêmement proche des siens, il trouve son équilibre grâce à un solide socle familial et amical auquel il demeure très soudé.

J'ai passé un magnifique moment chez Guy. Au-delà de tout ce qu'il représente rugbystiquement, j'ai rencontré quelqu'un de super accueillant, très sympa et d'une grande humanité.

🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi

Description

Petit fils d'immigrés espagnols, Guy grandit à Toulouse dans une famille aimante. Excellent coureur, c'est sur les pistes d'athlétisme qu'il use ses pointes jusqu'à sa majorité. 

C'est à l'occasion de son concours pour le professorat d'EPS qu'il découvre le rugby à plus de 20 ans ! Auteur d'une progression fulgurante, il est propulsé en équipe 1 au Stade Toulousain et se retrouve capé avec le XV de France 9 mois seulement après ses débuts sur le pré !

7 sélections et 2 boucliers de Brennus plus tard, c'est en 1988 qu'il devient entraineur, d'abord avec les Reichel, puis en tant qu'adjoint avec l'équipe 1 du Stade Toulousain.

C'est finalement en 1993, sous la houlette du nouveau président René Bouscatel qu'il prend les rênes du club rouge et noir. Il y restera 22 ans, engrangeant 10 nouveaux Brennus et faisant planer le Capitole au-dessus du rugby Européen.

Plusieurs fois sollicité pour devenir sélectionneur du XV de France, il accepte la mission en 2015, avant d'être abusivement licencié 2 ans plus tard par la direction fédérale fraichement élue.

En 2019, à la suite de son procès victorieux face à la Fédération, il décide de tirer sa révérence rugbystique, la tête haute et son honneur rétabli.

Exigeant, intransigeant et travailleur, Guy est un compétiteur né. Il n'en est pas moins un pédagogue hors du commun : en témoignent les 23 années qu'il a passées au collège de Pibrac accompagnant des générations de jeunes à tendre vers l'excellence sportive mais aussi et surtout, à devenir des adultes.

Extrêmement proche des siens, il trouve son équilibre grâce à un solide socle familial et amical auquel il demeure très soudé.

J'ai passé un magnifique moment chez Guy. Au-delà de tout ce qu'il représente rugbystiquement, j'ai rencontré quelqu'un de super accueillant, très sympa et d'une grande humanité.

🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi

Share

Embed

You may also like