undefined cover
undefined cover
Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano cover
Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano cover
LA MAISON DE MES REVES

Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano

Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano

13min |14/11/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano cover
Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano cover
LA MAISON DE MES REVES

Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano

Sortir des lieux consacrés : l'exemple donné par le secteur de la musique classique - P.A Pejouan, Directeur artistique, L'esprit du piano

13min |14/11/2023
Play

Description

🎹 Certains métiers ne se pratiquent que dans des lieux qui leur sont consacrés, par habitude ou par nécessité. Quand il s’agit de musique classique, la salle de spectacle ou l’auditorium est
un lieu rassurant pour le musicien, notamment en raison de l’acoustique qui y est travaillée, et peut-être aussi pour le spectateur habitué ou fidèle au confort d’un fauteuil ou à la qualité du son. 


 Toutefois, la musique classique, bien plus souvent qu’on ne le croit, s’ouvre et se joue dans des lieux que certains jugeront improbables, ou en tout cas inhabituels. Est-ce qu’emmener la musique classique hors les murs de l’auditorium, le lieu qui lui est usuellement consacré, insuffle à celle-ci une nouvelle vie, une nouvelle dynamique ?  


C’est la question que je pose à Paul-Arnaud Pejouan, fondateur et directeur artistique du festival de piano bordelais "L’esprit du piano" qui a lancé en 2023 sa quatorzième édition.   


La Maison de mes Rêves est présentée par Anne-Sandrine Di Girolamo. 

Lui envoyer un mail ? contact@ondesdelimmo.com


©️Musique composée par SHAM

©️Anne-Sandrine DI GIROLAMO et SAS VADE

©️Vignette : Gautier Dorgère

Description

🎹 Certains métiers ne se pratiquent que dans des lieux qui leur sont consacrés, par habitude ou par nécessité. Quand il s’agit de musique classique, la salle de spectacle ou l’auditorium est
un lieu rassurant pour le musicien, notamment en raison de l’acoustique qui y est travaillée, et peut-être aussi pour le spectateur habitué ou fidèle au confort d’un fauteuil ou à la qualité du son. 


 Toutefois, la musique classique, bien plus souvent qu’on ne le croit, s’ouvre et se joue dans des lieux que certains jugeront improbables, ou en tout cas inhabituels. Est-ce qu’emmener la musique classique hors les murs de l’auditorium, le lieu qui lui est usuellement consacré, insuffle à celle-ci une nouvelle vie, une nouvelle dynamique ?  


C’est la question que je pose à Paul-Arnaud Pejouan, fondateur et directeur artistique du festival de piano bordelais "L’esprit du piano" qui a lancé en 2023 sa quatorzième édition.   


La Maison de mes Rêves est présentée par Anne-Sandrine Di Girolamo. 

Lui envoyer un mail ? contact@ondesdelimmo.com


©️Musique composée par SHAM

©️Anne-Sandrine DI GIROLAMO et SAS VADE

©️Vignette : Gautier Dorgère

Share

Embed

You may also like

Description

🎹 Certains métiers ne se pratiquent que dans des lieux qui leur sont consacrés, par habitude ou par nécessité. Quand il s’agit de musique classique, la salle de spectacle ou l’auditorium est
un lieu rassurant pour le musicien, notamment en raison de l’acoustique qui y est travaillée, et peut-être aussi pour le spectateur habitué ou fidèle au confort d’un fauteuil ou à la qualité du son. 


 Toutefois, la musique classique, bien plus souvent qu’on ne le croit, s’ouvre et se joue dans des lieux que certains jugeront improbables, ou en tout cas inhabituels. Est-ce qu’emmener la musique classique hors les murs de l’auditorium, le lieu qui lui est usuellement consacré, insuffle à celle-ci une nouvelle vie, une nouvelle dynamique ?  


C’est la question que je pose à Paul-Arnaud Pejouan, fondateur et directeur artistique du festival de piano bordelais "L’esprit du piano" qui a lancé en 2023 sa quatorzième édition.   


La Maison de mes Rêves est présentée par Anne-Sandrine Di Girolamo. 

Lui envoyer un mail ? contact@ondesdelimmo.com


©️Musique composée par SHAM

©️Anne-Sandrine DI GIROLAMO et SAS VADE

©️Vignette : Gautier Dorgère

Description

🎹 Certains métiers ne se pratiquent que dans des lieux qui leur sont consacrés, par habitude ou par nécessité. Quand il s’agit de musique classique, la salle de spectacle ou l’auditorium est
un lieu rassurant pour le musicien, notamment en raison de l’acoustique qui y est travaillée, et peut-être aussi pour le spectateur habitué ou fidèle au confort d’un fauteuil ou à la qualité du son. 


 Toutefois, la musique classique, bien plus souvent qu’on ne le croit, s’ouvre et se joue dans des lieux que certains jugeront improbables, ou en tout cas inhabituels. Est-ce qu’emmener la musique classique hors les murs de l’auditorium, le lieu qui lui est usuellement consacré, insuffle à celle-ci une nouvelle vie, une nouvelle dynamique ?  


C’est la question que je pose à Paul-Arnaud Pejouan, fondateur et directeur artistique du festival de piano bordelais "L’esprit du piano" qui a lancé en 2023 sa quatorzième édition.   


La Maison de mes Rêves est présentée par Anne-Sandrine Di Girolamo. 

Lui envoyer un mail ? contact@ondesdelimmo.com


©️Musique composée par SHAM

©️Anne-Sandrine DI GIROLAMO et SAS VADE

©️Vignette : Gautier Dorgère

Share

Embed

You may also like