31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières cover
31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières cover
La petite voix

31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières

31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières

40min |07/07/2020
Listen
31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières cover
31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières cover
La petite voix

31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières

31. La thérapeute qui nous invite à une pause mieux-être – Laurence Focard de Fontefiguières

40min |07/07/2020
Listen

Description

  

Et si les vacances d’été, en particulier celles qui arrivent après cette année si riche en émotions, pouvaient être l’occasion de vraiment se reconnecter à soi-même. Pas en restant allongé sur une serviette de plage ou en prenant des apéros avec des copains – encore en restant coincé dans les embouteillages à l’entrée de l’autoroute !- mais en s’offrant une réelle parenthèse de bien-être.

C’est dans cet esprit que je me suis entretenue avec Laurence de Forcard de Fontefiguières, qui accueille dans son Université du Mieux-Être dans le Luberon celles et ceux qui ont besoin de se reconnecter à eux-mêmes. 

Après cette crise du Coronavirus que nous avons traversé ces derniers mois, voilà une alternative aux classiques vacances d'été. Une alternative faite de grand air, de temps pour soi, de reconnexion à son corps et à ses émotions.

Vous entendrez aussi comment Laurence a cheminé depuis sa vie parisienne jusqu’à aujourd’hui, à travers ses questionnements professionnels et ses découvertes en matière de thérapie et de développement personnel.

Bienvenue dans un épisode doux et ressourçant. Un épisode pour envisager, peut-être, ses vacances autrement.

Avec Laurence, on va parler d'accompagnement à la fin de vie, de grève des éboueurs à Marseille, d'un lieu qui vous appelle et qui mis transforme.

Description

  

Et si les vacances d’été, en particulier celles qui arrivent après cette année si riche en émotions, pouvaient être l’occasion de vraiment se reconnecter à soi-même. Pas en restant allongé sur une serviette de plage ou en prenant des apéros avec des copains – encore en restant coincé dans les embouteillages à l’entrée de l’autoroute !- mais en s’offrant une réelle parenthèse de bien-être.

C’est dans cet esprit que je me suis entretenue avec Laurence de Forcard de Fontefiguières, qui accueille dans son Université du Mieux-Être dans le Luberon celles et ceux qui ont besoin de se reconnecter à eux-mêmes. 

Après cette crise du Coronavirus que nous avons traversé ces derniers mois, voilà une alternative aux classiques vacances d'été. Une alternative faite de grand air, de temps pour soi, de reconnexion à son corps et à ses émotions.

Vous entendrez aussi comment Laurence a cheminé depuis sa vie parisienne jusqu’à aujourd’hui, à travers ses questionnements professionnels et ses découvertes en matière de thérapie et de développement personnel.

Bienvenue dans un épisode doux et ressourçant. Un épisode pour envisager, peut-être, ses vacances autrement.

Avec Laurence, on va parler d'accompagnement à la fin de vie, de grève des éboueurs à Marseille, d'un lieu qui vous appelle et qui mis transforme.

Share

Embed

To listen also

Description

  

Et si les vacances d’été, en particulier celles qui arrivent après cette année si riche en émotions, pouvaient être l’occasion de vraiment se reconnecter à soi-même. Pas en restant allongé sur une serviette de plage ou en prenant des apéros avec des copains – encore en restant coincé dans les embouteillages à l’entrée de l’autoroute !- mais en s’offrant une réelle parenthèse de bien-être.

C’est dans cet esprit que je me suis entretenue avec Laurence de Forcard de Fontefiguières, qui accueille dans son Université du Mieux-Être dans le Luberon celles et ceux qui ont besoin de se reconnecter à eux-mêmes. 

Après cette crise du Coronavirus que nous avons traversé ces derniers mois, voilà une alternative aux classiques vacances d'été. Une alternative faite de grand air, de temps pour soi, de reconnexion à son corps et à ses émotions.

Vous entendrez aussi comment Laurence a cheminé depuis sa vie parisienne jusqu’à aujourd’hui, à travers ses questionnements professionnels et ses découvertes en matière de thérapie et de développement personnel.

Bienvenue dans un épisode doux et ressourçant. Un épisode pour envisager, peut-être, ses vacances autrement.

Avec Laurence, on va parler d'accompagnement à la fin de vie, de grève des éboueurs à Marseille, d'un lieu qui vous appelle et qui mis transforme.

Description

  

Et si les vacances d’été, en particulier celles qui arrivent après cette année si riche en émotions, pouvaient être l’occasion de vraiment se reconnecter à soi-même. Pas en restant allongé sur une serviette de plage ou en prenant des apéros avec des copains – encore en restant coincé dans les embouteillages à l’entrée de l’autoroute !- mais en s’offrant une réelle parenthèse de bien-être.

C’est dans cet esprit que je me suis entretenue avec Laurence de Forcard de Fontefiguières, qui accueille dans son Université du Mieux-Être dans le Luberon celles et ceux qui ont besoin de se reconnecter à eux-mêmes. 

Après cette crise du Coronavirus que nous avons traversé ces derniers mois, voilà une alternative aux classiques vacances d'été. Une alternative faite de grand air, de temps pour soi, de reconnexion à son corps et à ses émotions.

Vous entendrez aussi comment Laurence a cheminé depuis sa vie parisienne jusqu’à aujourd’hui, à travers ses questionnements professionnels et ses découvertes en matière de thérapie et de développement personnel.

Bienvenue dans un épisode doux et ressourçant. Un épisode pour envisager, peut-être, ses vacances autrement.

Avec Laurence, on va parler d'accompagnement à la fin de vie, de grève des éboueurs à Marseille, d'un lieu qui vous appelle et qui mis transforme.

Share

Embed

To listen also