La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan cover
La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan cover
La première chose que je peux vous dire - Radio Grenouille

La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan

La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan

26min |29/09/2020
Listen
La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan cover
La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan cover
La première chose que je peux vous dire - Radio Grenouille

La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan

La 1ere chose que je peux vous dire | Maité Grandjouan

26min |29/09/2020
Listen

Description

Maïté Grandjouan

Née en 1990 à Paris, Maïté Grandjouan a  étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg (actuellement HEAR).  Elle y expérimente autour de l’image imprimée, plus particulièrement de  la sérigraphie, et travaille sur des projets collectifs. Elle en sort diplômée en 2014 et travaille pour l’audiovisuel et la presse, dans des  journaux comme Télérama, Libération ou XXI. Elle réalise en 2015 le clip du morceau « Fou à lier » de Feu! Chatterton. Parallèlement elle écrit son premier livre, Fantasma, qui sort en 2016. En résidence à La Marelle à l’automne 2020, elle travaille à son deuxième album.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\ 

«  La première chose que je peux vous dire… », c’est une revue. Sur papier  et sur les ondes, un·e écrivain·e, accueilli·e en résidence à La  Marelle, se prête au jeu de l’autoportrait ludique. Un questionnaire artistique, une invitation à prolonger la phrase « La première chose que  je peux vous dire… », une conversation sur le projet d’écriture en  cours, une carte blanche sonore. La partie radiophonique, enregistrée habituellement à la Librairie Maupetit, sinon à la radio, permet au public présent de découvrir le travail des auteur·trice·s et leurs  projets d’écriture.  
Hors-micro, tout le monde est ensuite convié à discuter autour d’une table appétissante, avec café, thé, jus de fruits, et divers mets salés ou sucrés proposés par La Marelle avec la boulangerie Pain Salvatore. Pour découvrir la revue papier, c’est sur le site de La Marelle.  

« La première chose que je peux vous dire… » est un titre inspiré par la première phrase de « La vie devant soi », le roman de Romain Gary / Émile Ajar.  
Présentation : Pascal Jourdana et/ou Roxana Hashemi. Suivi de production : Fanny Pomarède (La Marelle), Jean-Baptiste Imbert (Radio Grenouille).  Réalisation technique : Alexandre Simonini, aka Papi.

Description

Maïté Grandjouan

Née en 1990 à Paris, Maïté Grandjouan a  étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg (actuellement HEAR).  Elle y expérimente autour de l’image imprimée, plus particulièrement de  la sérigraphie, et travaille sur des projets collectifs. Elle en sort diplômée en 2014 et travaille pour l’audiovisuel et la presse, dans des  journaux comme Télérama, Libération ou XXI. Elle réalise en 2015 le clip du morceau « Fou à lier » de Feu! Chatterton. Parallèlement elle écrit son premier livre, Fantasma, qui sort en 2016. En résidence à La Marelle à l’automne 2020, elle travaille à son deuxième album.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\ 

«  La première chose que je peux vous dire… », c’est une revue. Sur papier  et sur les ondes, un·e écrivain·e, accueilli·e en résidence à La  Marelle, se prête au jeu de l’autoportrait ludique. Un questionnaire artistique, une invitation à prolonger la phrase « La première chose que  je peux vous dire… », une conversation sur le projet d’écriture en  cours, une carte blanche sonore. La partie radiophonique, enregistrée habituellement à la Librairie Maupetit, sinon à la radio, permet au public présent de découvrir le travail des auteur·trice·s et leurs  projets d’écriture.  
Hors-micro, tout le monde est ensuite convié à discuter autour d’une table appétissante, avec café, thé, jus de fruits, et divers mets salés ou sucrés proposés par La Marelle avec la boulangerie Pain Salvatore. Pour découvrir la revue papier, c’est sur le site de La Marelle.  

« La première chose que je peux vous dire… » est un titre inspiré par la première phrase de « La vie devant soi », le roman de Romain Gary / Émile Ajar.  
Présentation : Pascal Jourdana et/ou Roxana Hashemi. Suivi de production : Fanny Pomarède (La Marelle), Jean-Baptiste Imbert (Radio Grenouille).  Réalisation technique : Alexandre Simonini, aka Papi.

Share

Embed

To listen also

Description

Maïté Grandjouan

Née en 1990 à Paris, Maïté Grandjouan a  étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg (actuellement HEAR).  Elle y expérimente autour de l’image imprimée, plus particulièrement de  la sérigraphie, et travaille sur des projets collectifs. Elle en sort diplômée en 2014 et travaille pour l’audiovisuel et la presse, dans des  journaux comme Télérama, Libération ou XXI. Elle réalise en 2015 le clip du morceau « Fou à lier » de Feu! Chatterton. Parallèlement elle écrit son premier livre, Fantasma, qui sort en 2016. En résidence à La Marelle à l’automne 2020, elle travaille à son deuxième album.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\ 

«  La première chose que je peux vous dire… », c’est une revue. Sur papier  et sur les ondes, un·e écrivain·e, accueilli·e en résidence à La  Marelle, se prête au jeu de l’autoportrait ludique. Un questionnaire artistique, une invitation à prolonger la phrase « La première chose que  je peux vous dire… », une conversation sur le projet d’écriture en  cours, une carte blanche sonore. La partie radiophonique, enregistrée habituellement à la Librairie Maupetit, sinon à la radio, permet au public présent de découvrir le travail des auteur·trice·s et leurs  projets d’écriture.  
Hors-micro, tout le monde est ensuite convié à discuter autour d’une table appétissante, avec café, thé, jus de fruits, et divers mets salés ou sucrés proposés par La Marelle avec la boulangerie Pain Salvatore. Pour découvrir la revue papier, c’est sur le site de La Marelle.  

« La première chose que je peux vous dire… » est un titre inspiré par la première phrase de « La vie devant soi », le roman de Romain Gary / Émile Ajar.  
Présentation : Pascal Jourdana et/ou Roxana Hashemi. Suivi de production : Fanny Pomarède (La Marelle), Jean-Baptiste Imbert (Radio Grenouille).  Réalisation technique : Alexandre Simonini, aka Papi.

Description

Maïté Grandjouan

Née en 1990 à Paris, Maïté Grandjouan a  étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg (actuellement HEAR).  Elle y expérimente autour de l’image imprimée, plus particulièrement de  la sérigraphie, et travaille sur des projets collectifs. Elle en sort diplômée en 2014 et travaille pour l’audiovisuel et la presse, dans des  journaux comme Télérama, Libération ou XXI. Elle réalise en 2015 le clip du morceau « Fou à lier » de Feu! Chatterton. Parallèlement elle écrit son premier livre, Fantasma, qui sort en 2016. En résidence à La Marelle à l’automne 2020, elle travaille à son deuxième album.

/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\ 

«  La première chose que je peux vous dire… », c’est une revue. Sur papier  et sur les ondes, un·e écrivain·e, accueilli·e en résidence à La  Marelle, se prête au jeu de l’autoportrait ludique. Un questionnaire artistique, une invitation à prolonger la phrase « La première chose que  je peux vous dire… », une conversation sur le projet d’écriture en  cours, une carte blanche sonore. La partie radiophonique, enregistrée habituellement à la Librairie Maupetit, sinon à la radio, permet au public présent de découvrir le travail des auteur·trice·s et leurs  projets d’écriture.  
Hors-micro, tout le monde est ensuite convié à discuter autour d’une table appétissante, avec café, thé, jus de fruits, et divers mets salés ou sucrés proposés par La Marelle avec la boulangerie Pain Salvatore. Pour découvrir la revue papier, c’est sur le site de La Marelle.  

« La première chose que je peux vous dire… » est un titre inspiré par la première phrase de « La vie devant soi », le roman de Romain Gary / Émile Ajar.  
Présentation : Pascal Jourdana et/ou Roxana Hashemi. Suivi de production : Fanny Pomarède (La Marelle), Jean-Baptiste Imbert (Radio Grenouille).  Réalisation technique : Alexandre Simonini, aka Papi.

Share

Embed

To listen also