undefined cover
undefined cover
Présentation de la tête chocolat cover
Présentation de la tête chocolat cover
La tête chocolat

Présentation de la tête chocolat

Présentation de la tête chocolat

04min |20/09/2020
Play
undefined cover
undefined cover
Présentation de la tête chocolat cover
Présentation de la tête chocolat cover
La tête chocolat

Présentation de la tête chocolat

Présentation de la tête chocolat

04min |20/09/2020
Play

Description

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur la tête chocolat, le podcast qui parle des troubles du comportement alimentaire (TCA), ou comment notre santé mentale influence notre alimentation. 

Dans chaque épisode, je vais à la rencontre de patients, de leur famille ou de soignants, pour donner des outils et des pistes de réflexions, à tous ceux qui cheminent vers le rétablissement. 

Quand on regarde un bébé manger, rien ne semble plus simple que de s’alimenter, n'est-ce pas ? Comme le souffle, elle est intuitive, spontanée, efficace. Elle est un cycle qui nous permet d’avancer et de nous donner les forces nécessaires pour penser, construire et bâtir notre monde. Mais parfois, le cycle se bloque, ça coince, ça tiraille. Manger devient difficile et douloureux. Un rapport de force peut se créer face à notre corps qui nous file entre les mains. Comment faire pour contrôler ce poids qui nous fait si peur ? Pour le dominer et triompher ? Comment fait-on, quand la souffrance est tellement insupportable, tellement insoutenable qu’il faut l’anesthésier ? Quand l’angoisse nous attire dans un vide si profond, si noir, qu’on croirait qu’aucune lumière ne brillera jamais plus… Comment fait-on ? Et bien pour certains on mange, ou on arrête de manger. Peut-être que la maladie vient mettre de la lumière là où est le mal, mais aussi là où la vie peut prendre, peut-être reprendre, pour être soi. Par elle on peut se demander, qu’est-ce que mon rapport à la nourriture vient dire de moi et de ma relation au monde ? Comment faire pour retrouver cette spontanéité d’antan et la simplicité des repas, ou manger à sa faim était un jeu d’enfant, ou le poids du paraitre et des obligations n’était pas aussi lourdes.  Comment faire pour arrêter d’anticiper, de calculer, de programmer chaque bouchée, chaque calorie. Pour éviter de se gaver et d’engloutir des paquets entiers, à vider les placards et braquer les frigos, pour colmater les trous à l’intérieur. Comment faire ? Dans tous ces moments, on croit parfois que c’est foutu que la lumière est éteinte pour toujours. Mais il nous reste une arme, la plus précieuse, la plus inestimable et efficace. Cette arme, c’est l’espoir. L’espoir de se réinventer, l’espoir d’imaginer des futurs possibles, de croire en soi et en sa capacité à guérir. L’espoir d’avancer malgré la peine, malgré la difficulté et la douleur. D’y croire pour soi, un pas après l’autre. Chaque victoire à collectionner comme des trésors. Une crise en moins à la fois, une pâte en plus après l’autre. Des victoires dont il sera important de se souvenir quand les moments seront plus difficile. Car il est toujours possible de guérir, de choisir la vie et de vivre. Vivre malgré la maladie. Cette douleur peut être une force et une aventure dans l’apprentissage de soi, des autres et du monde et par ce podcast, j’espère que je vous en donnerai la preuve. J’espère aussi que vous vous y sentirez en sécurité pour penser et repenser votre rapport à votre alimentation. 


Je vous souhaite une très bonne écoute des prochains épisodes. 


Merci pour le soutien que vous ferez à ce premier épisode. 


J'attends avec impatience vos retours. 


A très vite ! 


.................................................................

Réseau d'aide et contact:


  • Une Ligne d'écoute Anorexie, boulimie, info écoute au 08 10 037 037 ( prix d'un appel + 0,06e la minute) géré par réseau tca francilien le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 16h à 18h.


  • Ligne d'écoute mardi et jeudi soir de 20h à 22h au 01 40 72 64 44, géré par l'association Enfine (prix d'une communication normal, pas de surcoût) https://www.enfine.com/




Description

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur la tête chocolat, le podcast qui parle des troubles du comportement alimentaire (TCA), ou comment notre santé mentale influence notre alimentation. 

Dans chaque épisode, je vais à la rencontre de patients, de leur famille ou de soignants, pour donner des outils et des pistes de réflexions, à tous ceux qui cheminent vers le rétablissement. 

Quand on regarde un bébé manger, rien ne semble plus simple que de s’alimenter, n'est-ce pas ? Comme le souffle, elle est intuitive, spontanée, efficace. Elle est un cycle qui nous permet d’avancer et de nous donner les forces nécessaires pour penser, construire et bâtir notre monde. Mais parfois, le cycle se bloque, ça coince, ça tiraille. Manger devient difficile et douloureux. Un rapport de force peut se créer face à notre corps qui nous file entre les mains. Comment faire pour contrôler ce poids qui nous fait si peur ? Pour le dominer et triompher ? Comment fait-on, quand la souffrance est tellement insupportable, tellement insoutenable qu’il faut l’anesthésier ? Quand l’angoisse nous attire dans un vide si profond, si noir, qu’on croirait qu’aucune lumière ne brillera jamais plus… Comment fait-on ? Et bien pour certains on mange, ou on arrête de manger. Peut-être que la maladie vient mettre de la lumière là où est le mal, mais aussi là où la vie peut prendre, peut-être reprendre, pour être soi. Par elle on peut se demander, qu’est-ce que mon rapport à la nourriture vient dire de moi et de ma relation au monde ? Comment faire pour retrouver cette spontanéité d’antan et la simplicité des repas, ou manger à sa faim était un jeu d’enfant, ou le poids du paraitre et des obligations n’était pas aussi lourdes.  Comment faire pour arrêter d’anticiper, de calculer, de programmer chaque bouchée, chaque calorie. Pour éviter de se gaver et d’engloutir des paquets entiers, à vider les placards et braquer les frigos, pour colmater les trous à l’intérieur. Comment faire ? Dans tous ces moments, on croit parfois que c’est foutu que la lumière est éteinte pour toujours. Mais il nous reste une arme, la plus précieuse, la plus inestimable et efficace. Cette arme, c’est l’espoir. L’espoir de se réinventer, l’espoir d’imaginer des futurs possibles, de croire en soi et en sa capacité à guérir. L’espoir d’avancer malgré la peine, malgré la difficulté et la douleur. D’y croire pour soi, un pas après l’autre. Chaque victoire à collectionner comme des trésors. Une crise en moins à la fois, une pâte en plus après l’autre. Des victoires dont il sera important de se souvenir quand les moments seront plus difficile. Car il est toujours possible de guérir, de choisir la vie et de vivre. Vivre malgré la maladie. Cette douleur peut être une force et une aventure dans l’apprentissage de soi, des autres et du monde et par ce podcast, j’espère que je vous en donnerai la preuve. J’espère aussi que vous vous y sentirez en sécurité pour penser et repenser votre rapport à votre alimentation. 


Je vous souhaite une très bonne écoute des prochains épisodes. 


Merci pour le soutien que vous ferez à ce premier épisode. 


J'attends avec impatience vos retours. 


A très vite ! 


.................................................................

Réseau d'aide et contact:


  • Une Ligne d'écoute Anorexie, boulimie, info écoute au 08 10 037 037 ( prix d'un appel + 0,06e la minute) géré par réseau tca francilien le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 16h à 18h.


  • Ligne d'écoute mardi et jeudi soir de 20h à 22h au 01 40 72 64 44, géré par l'association Enfine (prix d'une communication normal, pas de surcoût) https://www.enfine.com/




Share

Embed

You may also like

Description

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur la tête chocolat, le podcast qui parle des troubles du comportement alimentaire (TCA), ou comment notre santé mentale influence notre alimentation. 

Dans chaque épisode, je vais à la rencontre de patients, de leur famille ou de soignants, pour donner des outils et des pistes de réflexions, à tous ceux qui cheminent vers le rétablissement. 

Quand on regarde un bébé manger, rien ne semble plus simple que de s’alimenter, n'est-ce pas ? Comme le souffle, elle est intuitive, spontanée, efficace. Elle est un cycle qui nous permet d’avancer et de nous donner les forces nécessaires pour penser, construire et bâtir notre monde. Mais parfois, le cycle se bloque, ça coince, ça tiraille. Manger devient difficile et douloureux. Un rapport de force peut se créer face à notre corps qui nous file entre les mains. Comment faire pour contrôler ce poids qui nous fait si peur ? Pour le dominer et triompher ? Comment fait-on, quand la souffrance est tellement insupportable, tellement insoutenable qu’il faut l’anesthésier ? Quand l’angoisse nous attire dans un vide si profond, si noir, qu’on croirait qu’aucune lumière ne brillera jamais plus… Comment fait-on ? Et bien pour certains on mange, ou on arrête de manger. Peut-être que la maladie vient mettre de la lumière là où est le mal, mais aussi là où la vie peut prendre, peut-être reprendre, pour être soi. Par elle on peut se demander, qu’est-ce que mon rapport à la nourriture vient dire de moi et de ma relation au monde ? Comment faire pour retrouver cette spontanéité d’antan et la simplicité des repas, ou manger à sa faim était un jeu d’enfant, ou le poids du paraitre et des obligations n’était pas aussi lourdes.  Comment faire pour arrêter d’anticiper, de calculer, de programmer chaque bouchée, chaque calorie. Pour éviter de se gaver et d’engloutir des paquets entiers, à vider les placards et braquer les frigos, pour colmater les trous à l’intérieur. Comment faire ? Dans tous ces moments, on croit parfois que c’est foutu que la lumière est éteinte pour toujours. Mais il nous reste une arme, la plus précieuse, la plus inestimable et efficace. Cette arme, c’est l’espoir. L’espoir de se réinventer, l’espoir d’imaginer des futurs possibles, de croire en soi et en sa capacité à guérir. L’espoir d’avancer malgré la peine, malgré la difficulté et la douleur. D’y croire pour soi, un pas après l’autre. Chaque victoire à collectionner comme des trésors. Une crise en moins à la fois, une pâte en plus après l’autre. Des victoires dont il sera important de se souvenir quand les moments seront plus difficile. Car il est toujours possible de guérir, de choisir la vie et de vivre. Vivre malgré la maladie. Cette douleur peut être une force et une aventure dans l’apprentissage de soi, des autres et du monde et par ce podcast, j’espère que je vous en donnerai la preuve. J’espère aussi que vous vous y sentirez en sécurité pour penser et repenser votre rapport à votre alimentation. 


Je vous souhaite une très bonne écoute des prochains épisodes. 


Merci pour le soutien que vous ferez à ce premier épisode. 


J'attends avec impatience vos retours. 


A très vite ! 


.................................................................

Réseau d'aide et contact:


  • Une Ligne d'écoute Anorexie, boulimie, info écoute au 08 10 037 037 ( prix d'un appel + 0,06e la minute) géré par réseau tca francilien le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 16h à 18h.


  • Ligne d'écoute mardi et jeudi soir de 20h à 22h au 01 40 72 64 44, géré par l'association Enfine (prix d'une communication normal, pas de surcoût) https://www.enfine.com/




Description

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur la tête chocolat, le podcast qui parle des troubles du comportement alimentaire (TCA), ou comment notre santé mentale influence notre alimentation. 

Dans chaque épisode, je vais à la rencontre de patients, de leur famille ou de soignants, pour donner des outils et des pistes de réflexions, à tous ceux qui cheminent vers le rétablissement. 

Quand on regarde un bébé manger, rien ne semble plus simple que de s’alimenter, n'est-ce pas ? Comme le souffle, elle est intuitive, spontanée, efficace. Elle est un cycle qui nous permet d’avancer et de nous donner les forces nécessaires pour penser, construire et bâtir notre monde. Mais parfois, le cycle se bloque, ça coince, ça tiraille. Manger devient difficile et douloureux. Un rapport de force peut se créer face à notre corps qui nous file entre les mains. Comment faire pour contrôler ce poids qui nous fait si peur ? Pour le dominer et triompher ? Comment fait-on, quand la souffrance est tellement insupportable, tellement insoutenable qu’il faut l’anesthésier ? Quand l’angoisse nous attire dans un vide si profond, si noir, qu’on croirait qu’aucune lumière ne brillera jamais plus… Comment fait-on ? Et bien pour certains on mange, ou on arrête de manger. Peut-être que la maladie vient mettre de la lumière là où est le mal, mais aussi là où la vie peut prendre, peut-être reprendre, pour être soi. Par elle on peut se demander, qu’est-ce que mon rapport à la nourriture vient dire de moi et de ma relation au monde ? Comment faire pour retrouver cette spontanéité d’antan et la simplicité des repas, ou manger à sa faim était un jeu d’enfant, ou le poids du paraitre et des obligations n’était pas aussi lourdes.  Comment faire pour arrêter d’anticiper, de calculer, de programmer chaque bouchée, chaque calorie. Pour éviter de se gaver et d’engloutir des paquets entiers, à vider les placards et braquer les frigos, pour colmater les trous à l’intérieur. Comment faire ? Dans tous ces moments, on croit parfois que c’est foutu que la lumière est éteinte pour toujours. Mais il nous reste une arme, la plus précieuse, la plus inestimable et efficace. Cette arme, c’est l’espoir. L’espoir de se réinventer, l’espoir d’imaginer des futurs possibles, de croire en soi et en sa capacité à guérir. L’espoir d’avancer malgré la peine, malgré la difficulté et la douleur. D’y croire pour soi, un pas après l’autre. Chaque victoire à collectionner comme des trésors. Une crise en moins à la fois, une pâte en plus après l’autre. Des victoires dont il sera important de se souvenir quand les moments seront plus difficile. Car il est toujours possible de guérir, de choisir la vie et de vivre. Vivre malgré la maladie. Cette douleur peut être une force et une aventure dans l’apprentissage de soi, des autres et du monde et par ce podcast, j’espère que je vous en donnerai la preuve. J’espère aussi que vous vous y sentirez en sécurité pour penser et repenser votre rapport à votre alimentation. 


Je vous souhaite une très bonne écoute des prochains épisodes. 


Merci pour le soutien que vous ferez à ce premier épisode. 


J'attends avec impatience vos retours. 


A très vite ! 


.................................................................

Réseau d'aide et contact:


  • Une Ligne d'écoute Anorexie, boulimie, info écoute au 08 10 037 037 ( prix d'un appel + 0,06e la minute) géré par réseau tca francilien le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 16h à 18h.


  • Ligne d'écoute mardi et jeudi soir de 20h à 22h au 01 40 72 64 44, géré par l'association Enfine (prix d'une communication normal, pas de surcoût) https://www.enfine.com/




Share

Embed

You may also like