Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi cover
Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi cover
La voix des témoins

Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi

Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi

37min |26/05/2021
Play
Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi cover
Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi cover
La voix des témoins

Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi

Épisode 2: Du témoignage au récit. Avec François Azouvi

37min |26/05/2021
Play

Description

Durée: 37 mn

De 1950 à 1961, les témoignages bruts des survivants ne peuvent être entendus par une société française occupée à la reconstruction. En dépit de cet apparent silence, une figure émerge qui va participer d’une prise de conscience massive: Anne Frank. Dans le sillage de son Journal, de nombreuses fictions s’emparent du génocide. 

“Le témoignage dans ce qu’il a de brut, de douloureux, est plus difficile à recevoir que la fiction. Car il y a une sorte de stupéfaction produite par le récit de l’horreur”. 

François Azouvi, 2019.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Durée: 37 mn

De 1950 à 1961, les témoignages bruts des survivants ne peuvent être entendus par une société française occupée à la reconstruction. En dépit de cet apparent silence, une figure émerge qui va participer d’une prise de conscience massive: Anne Frank. Dans le sillage de son Journal, de nombreuses fictions s’emparent du génocide. 

“Le témoignage dans ce qu’il a de brut, de douloureux, est plus difficile à recevoir que la fiction. Car il y a une sorte de stupéfaction produite par le récit de l’horreur”. 

François Azouvi, 2019.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Durée: 37 mn

De 1950 à 1961, les témoignages bruts des survivants ne peuvent être entendus par une société française occupée à la reconstruction. En dépit de cet apparent silence, une figure émerge qui va participer d’une prise de conscience massive: Anne Frank. Dans le sillage de son Journal, de nombreuses fictions s’emparent du génocide. 

“Le témoignage dans ce qu’il a de brut, de douloureux, est plus difficile à recevoir que la fiction. Car il y a une sorte de stupéfaction produite par le récit de l’horreur”. 

François Azouvi, 2019.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Durée: 37 mn

De 1950 à 1961, les témoignages bruts des survivants ne peuvent être entendus par une société française occupée à la reconstruction. En dépit de cet apparent silence, une figure émerge qui va participer d’une prise de conscience massive: Anne Frank. Dans le sillage de son Journal, de nombreuses fictions s’emparent du génocide. 

“Le témoignage dans ce qu’il a de brut, de douloureux, est plus difficile à recevoir que la fiction. Car il y a une sorte de stupéfaction produite par le récit de l’horreur”. 

François Azouvi, 2019.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like