Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY cover
Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY cover
Laïcidade, la voix laïque et sociale

Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY

Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY

04min |15/06/2022|

15

Play
Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY cover
Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY cover
Laïcidade, la voix laïque et sociale

Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY

Laïkino #38 : Le réalisateur James GRAY

04min |15/06/2022|

15

Play

Description

Alain Defremont chroniqueur cinématographique de l'UFAL vous présente plusieurs films.


« Little odessa » est le premier volet de la trilogie des films noirs de ce grand cinéaste vant une œuvre plus intimiste mais sublime « Two lovers »


« The yards » sans être la suite du précèdent revisite les thèmes chers à l’auteur : l’honneur, la famille, le destin. 


« La nuit nous appartient » est sans doute le film le plusabouti des trois.

Description

Alain Defremont chroniqueur cinématographique de l'UFAL vous présente plusieurs films.


« Little odessa » est le premier volet de la trilogie des films noirs de ce grand cinéaste vant une œuvre plus intimiste mais sublime « Two lovers »


« The yards » sans être la suite du précèdent revisite les thèmes chers à l’auteur : l’honneur, la famille, le destin. 


« La nuit nous appartient » est sans doute le film le plusabouti des trois.

Share

Embed

You may also like

Description

Alain Defremont chroniqueur cinématographique de l'UFAL vous présente plusieurs films.


« Little odessa » est le premier volet de la trilogie des films noirs de ce grand cinéaste vant une œuvre plus intimiste mais sublime « Two lovers »


« The yards » sans être la suite du précèdent revisite les thèmes chers à l’auteur : l’honneur, la famille, le destin. 


« La nuit nous appartient » est sans doute le film le plusabouti des trois.

Description

Alain Defremont chroniqueur cinématographique de l'UFAL vous présente plusieurs films.


« Little odessa » est le premier volet de la trilogie des films noirs de ce grand cinéaste vant une œuvre plus intimiste mais sublime « Two lovers »


« The yards » sans être la suite du précèdent revisite les thèmes chers à l’auteur : l’honneur, la famille, le destin. 


« La nuit nous appartient » est sans doute le film le plusabouti des trois.

Share

Embed

You may also like