undefined cover
undefined cover
Immersion dans la saison 1 cover
Immersion dans la saison 1 cover
Le Camp de base

Immersion dans la saison 1

Immersion dans la saison 1

06min |11/01/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Immersion dans la saison 1 cover
Immersion dans la saison 1 cover
Le Camp de base

Immersion dans la saison 1

Immersion dans la saison 1

06min |11/01/2022
Play

Description

Enfiler ses chaussures, préparer son sac et son itinéraire pour gravir la montagne. Carte et boussole en main. Batterie rechargée à bloc, juste au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Des amandes grillées et des pâtes de fruits dans les poches pour les petits coups de mou. Un petit génépi pour le sommet. S’entourer des meilleurs copains de cordées qui soient. Réajuster ses crampons. Se soutenir dans l’effort. Sourire beaucoup, râler sur la qualité de la neige parfois. Mais toujours avancer. Grapiller quelques myrtilles ici et là. En prendre plein les mirettes, dernières les larges lunettes de glaciers. Arriver enfin, dans ce qui sera pour la nuit, un camp de base. 


Mais à quoi ressemble t-il au juste, ce havre de paix? Qu’est-ce qui fait le camp de base ? Pourquoi se sent-on aussi bien sur les sommets, dans un cadre plutôt hostile à l’homme, finalement ? Où se sent-on chez toi ? Autant de questions qui m’ont traversé lors que j’ai écrit les prémices de ce podcast. Est-ce que le Camp de base rêvé est dans les Bauges comme il l’est pour Tiphaine Duperier, invitée du premier épisode ?


Il y a le lieu, mais il y a aussi ceux et celles avec qui on a envie de le partager. Et celle qui en parle le mieux, c’est la pralognanaise Charlène Plaisance, dans le 5e épisode.


Tous ces lieux, tous ces camps de base ne sont pas non plus sans rappeler une autre histoire, qui lui est étroitement liée : celle du tourisme glaciaire, qui à commencé au 18e siècle à Chamonix. Je suis allée interviewée Emmanuel Salim, docteur en géographie, qui en a fait son sujet de thèse.


Mais est-ce que la montagne est fait pour tout le monde ? Est-ce qu’une femme y a aussi facilement accès qu’un homme ? Et qui de plus indiqué pour répondre à cette question que Marion Poitevin, la première femme CRS en montagne de France, dans le 10eme épisode


Enfin vous l’auriez compris, j’l’espère. Le Camp de base, c’est le podcast qui part à la rencontre de celles et ceux qui vivent et font vivre la montagne : des guides de haute montagne, des skieurs, des snowbordeurs, une sauveteuse en montagne, mais aussi des scientifiques, qui ont fait de la montagne leur terrain de recherche. Le Camp de base, saison 1, c’est 14 épisodes, qui sortiront chaque lundis et vendredis, à partir du 7 février 2022.

Le Camp de base est une auto-production proposée par Émilie Wadelle, qui cherche toujours des sponsors. J’ai eu à coeur de rencontrer tous ces gens formidables, de fabriquer les musiques, de faire les montages et les mixages des épisodes.

Le visuel du logo a été imaginé par ma chère amie Camille Rapin. Elle est aussi l’autrice d’une illustration, sur le site internet campdebase-podcast.com. Chaque sortie est imaginée comme une petite fête après une grande Ascension. Vous pourrez aller cliquer sur une nouvelle tente colorée qui vous donnera accès à un nouvel épisode. Mais si vous êtes du genre gestion traditionnelle du podcast, sachez que le Camp de base sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute !


Informations et inscriptions : www.campdebase-podcast.com 

Description

Enfiler ses chaussures, préparer son sac et son itinéraire pour gravir la montagne. Carte et boussole en main. Batterie rechargée à bloc, juste au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Des amandes grillées et des pâtes de fruits dans les poches pour les petits coups de mou. Un petit génépi pour le sommet. S’entourer des meilleurs copains de cordées qui soient. Réajuster ses crampons. Se soutenir dans l’effort. Sourire beaucoup, râler sur la qualité de la neige parfois. Mais toujours avancer. Grapiller quelques myrtilles ici et là. En prendre plein les mirettes, dernières les larges lunettes de glaciers. Arriver enfin, dans ce qui sera pour la nuit, un camp de base. 


Mais à quoi ressemble t-il au juste, ce havre de paix? Qu’est-ce qui fait le camp de base ? Pourquoi se sent-on aussi bien sur les sommets, dans un cadre plutôt hostile à l’homme, finalement ? Où se sent-on chez toi ? Autant de questions qui m’ont traversé lors que j’ai écrit les prémices de ce podcast. Est-ce que le Camp de base rêvé est dans les Bauges comme il l’est pour Tiphaine Duperier, invitée du premier épisode ?


Il y a le lieu, mais il y a aussi ceux et celles avec qui on a envie de le partager. Et celle qui en parle le mieux, c’est la pralognanaise Charlène Plaisance, dans le 5e épisode.


Tous ces lieux, tous ces camps de base ne sont pas non plus sans rappeler une autre histoire, qui lui est étroitement liée : celle du tourisme glaciaire, qui à commencé au 18e siècle à Chamonix. Je suis allée interviewée Emmanuel Salim, docteur en géographie, qui en a fait son sujet de thèse.


Mais est-ce que la montagne est fait pour tout le monde ? Est-ce qu’une femme y a aussi facilement accès qu’un homme ? Et qui de plus indiqué pour répondre à cette question que Marion Poitevin, la première femme CRS en montagne de France, dans le 10eme épisode


Enfin vous l’auriez compris, j’l’espère. Le Camp de base, c’est le podcast qui part à la rencontre de celles et ceux qui vivent et font vivre la montagne : des guides de haute montagne, des skieurs, des snowbordeurs, une sauveteuse en montagne, mais aussi des scientifiques, qui ont fait de la montagne leur terrain de recherche. Le Camp de base, saison 1, c’est 14 épisodes, qui sortiront chaque lundis et vendredis, à partir du 7 février 2022.

Le Camp de base est une auto-production proposée par Émilie Wadelle, qui cherche toujours des sponsors. J’ai eu à coeur de rencontrer tous ces gens formidables, de fabriquer les musiques, de faire les montages et les mixages des épisodes.

Le visuel du logo a été imaginé par ma chère amie Camille Rapin. Elle est aussi l’autrice d’une illustration, sur le site internet campdebase-podcast.com. Chaque sortie est imaginée comme une petite fête après une grande Ascension. Vous pourrez aller cliquer sur une nouvelle tente colorée qui vous donnera accès à un nouvel épisode. Mais si vous êtes du genre gestion traditionnelle du podcast, sachez que le Camp de base sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute !


Informations et inscriptions : www.campdebase-podcast.com 

Share

Embed

You may also like

Description

Enfiler ses chaussures, préparer son sac et son itinéraire pour gravir la montagne. Carte et boussole en main. Batterie rechargée à bloc, juste au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Des amandes grillées et des pâtes de fruits dans les poches pour les petits coups de mou. Un petit génépi pour le sommet. S’entourer des meilleurs copains de cordées qui soient. Réajuster ses crampons. Se soutenir dans l’effort. Sourire beaucoup, râler sur la qualité de la neige parfois. Mais toujours avancer. Grapiller quelques myrtilles ici et là. En prendre plein les mirettes, dernières les larges lunettes de glaciers. Arriver enfin, dans ce qui sera pour la nuit, un camp de base. 


Mais à quoi ressemble t-il au juste, ce havre de paix? Qu’est-ce qui fait le camp de base ? Pourquoi se sent-on aussi bien sur les sommets, dans un cadre plutôt hostile à l’homme, finalement ? Où se sent-on chez toi ? Autant de questions qui m’ont traversé lors que j’ai écrit les prémices de ce podcast. Est-ce que le Camp de base rêvé est dans les Bauges comme il l’est pour Tiphaine Duperier, invitée du premier épisode ?


Il y a le lieu, mais il y a aussi ceux et celles avec qui on a envie de le partager. Et celle qui en parle le mieux, c’est la pralognanaise Charlène Plaisance, dans le 5e épisode.


Tous ces lieux, tous ces camps de base ne sont pas non plus sans rappeler une autre histoire, qui lui est étroitement liée : celle du tourisme glaciaire, qui à commencé au 18e siècle à Chamonix. Je suis allée interviewée Emmanuel Salim, docteur en géographie, qui en a fait son sujet de thèse.


Mais est-ce que la montagne est fait pour tout le monde ? Est-ce qu’une femme y a aussi facilement accès qu’un homme ? Et qui de plus indiqué pour répondre à cette question que Marion Poitevin, la première femme CRS en montagne de France, dans le 10eme épisode


Enfin vous l’auriez compris, j’l’espère. Le Camp de base, c’est le podcast qui part à la rencontre de celles et ceux qui vivent et font vivre la montagne : des guides de haute montagne, des skieurs, des snowbordeurs, une sauveteuse en montagne, mais aussi des scientifiques, qui ont fait de la montagne leur terrain de recherche. Le Camp de base, saison 1, c’est 14 épisodes, qui sortiront chaque lundis et vendredis, à partir du 7 février 2022.

Le Camp de base est une auto-production proposée par Émilie Wadelle, qui cherche toujours des sponsors. J’ai eu à coeur de rencontrer tous ces gens formidables, de fabriquer les musiques, de faire les montages et les mixages des épisodes.

Le visuel du logo a été imaginé par ma chère amie Camille Rapin. Elle est aussi l’autrice d’une illustration, sur le site internet campdebase-podcast.com. Chaque sortie est imaginée comme une petite fête après une grande Ascension. Vous pourrez aller cliquer sur une nouvelle tente colorée qui vous donnera accès à un nouvel épisode. Mais si vous êtes du genre gestion traditionnelle du podcast, sachez que le Camp de base sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute !


Informations et inscriptions : www.campdebase-podcast.com 

Description

Enfiler ses chaussures, préparer son sac et son itinéraire pour gravir la montagne. Carte et boussole en main. Batterie rechargée à bloc, juste au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Des amandes grillées et des pâtes de fruits dans les poches pour les petits coups de mou. Un petit génépi pour le sommet. S’entourer des meilleurs copains de cordées qui soient. Réajuster ses crampons. Se soutenir dans l’effort. Sourire beaucoup, râler sur la qualité de la neige parfois. Mais toujours avancer. Grapiller quelques myrtilles ici et là. En prendre plein les mirettes, dernières les larges lunettes de glaciers. Arriver enfin, dans ce qui sera pour la nuit, un camp de base. 


Mais à quoi ressemble t-il au juste, ce havre de paix? Qu’est-ce qui fait le camp de base ? Pourquoi se sent-on aussi bien sur les sommets, dans un cadre plutôt hostile à l’homme, finalement ? Où se sent-on chez toi ? Autant de questions qui m’ont traversé lors que j’ai écrit les prémices de ce podcast. Est-ce que le Camp de base rêvé est dans les Bauges comme il l’est pour Tiphaine Duperier, invitée du premier épisode ?


Il y a le lieu, mais il y a aussi ceux et celles avec qui on a envie de le partager. Et celle qui en parle le mieux, c’est la pralognanaise Charlène Plaisance, dans le 5e épisode.


Tous ces lieux, tous ces camps de base ne sont pas non plus sans rappeler une autre histoire, qui lui est étroitement liée : celle du tourisme glaciaire, qui à commencé au 18e siècle à Chamonix. Je suis allée interviewée Emmanuel Salim, docteur en géographie, qui en a fait son sujet de thèse.


Mais est-ce que la montagne est fait pour tout le monde ? Est-ce qu’une femme y a aussi facilement accès qu’un homme ? Et qui de plus indiqué pour répondre à cette question que Marion Poitevin, la première femme CRS en montagne de France, dans le 10eme épisode


Enfin vous l’auriez compris, j’l’espère. Le Camp de base, c’est le podcast qui part à la rencontre de celles et ceux qui vivent et font vivre la montagne : des guides de haute montagne, des skieurs, des snowbordeurs, une sauveteuse en montagne, mais aussi des scientifiques, qui ont fait de la montagne leur terrain de recherche. Le Camp de base, saison 1, c’est 14 épisodes, qui sortiront chaque lundis et vendredis, à partir du 7 février 2022.

Le Camp de base est une auto-production proposée par Émilie Wadelle, qui cherche toujours des sponsors. J’ai eu à coeur de rencontrer tous ces gens formidables, de fabriquer les musiques, de faire les montages et les mixages des épisodes.

Le visuel du logo a été imaginé par ma chère amie Camille Rapin. Elle est aussi l’autrice d’une illustration, sur le site internet campdebase-podcast.com. Chaque sortie est imaginée comme une petite fête après une grande Ascension. Vous pourrez aller cliquer sur une nouvelle tente colorée qui vous donnera accès à un nouvel épisode. Mais si vous êtes du genre gestion traditionnelle du podcast, sachez que le Camp de base sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute !


Informations et inscriptions : www.campdebase-podcast.com 

Share

Embed

You may also like