undefined cover
undefined cover
Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin cover
Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin cover
Le débat de l'élection partielle dans Marie Victorin

Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin

Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin

2h18 |30/03/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin cover
Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin cover
Le débat de l'élection partielle dans Marie Victorin

Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin

Le débat du 30 mars 2022 en vue de la partielle du 11 avril dans Marie Victorin

2h18 |30/03/2022
Play

Description

Anne Casabonne, Shirley Dorismond, Pierre Nantel, Émilie Nollet, Martine Ouellet, Florent Portron, Alex Tyrrell et Shophika Vaithyanathasarma sont au rendez-vous pour ce débat.


Sept thèmes seront abordés lors de ce débat de 120 minutes en relation avec les préoccupations citoyennes de comté de Marie-Victorin:


  1. Santé
  2. Droit au logement
  3. Itinérance
  4. Immigration
  5. Culture
  6. Environnement 
  7. Souveraineté 

1er thème : Santé


Nous sortons à peine de deux ans de pandémie causée par la COVID-19 et nul ne peut ignorer les ravages que cette pandémie a fait sur des centaines de Montérégiens et des citoyens de Marie-Victorin.


Cette situation a causé de l’épuisement chez le personnel médical, et même sans cela, il est difficile de trouver un médecin de famille pour celles et ceux qui n’en ont pas ou qui perdent le leur.


Marie-Victorin doit-elle se doter de supercliniques ou de GMF-révisées ou pas?

Quelle solution réalisable devrait être avancée pour améliorer les services médicaux et diminuer la liste de patients sans suivi médical à proprement dit? 


2e thème : Droit au logement


Question posée par Martin Boire de la CDC AL, au nom de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement (COALDL).


Les organismes membres de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement sont préoccupés par l’aggravation de la crise du logement qui exige une intervention urgente de Québec. Cette coalition est composée d’actrices et acteurs de plusieurs milieux qui œuvrent auprès des ménages locataires les plus vulnérables et principales victimes de cette crise.


Pour faire face à cette crise, la Coalition propose la solution suivante, sans s’y limiter : investir suffisamment d’argent pour la réalisation de 50 000 logements sociaux (OBNL, Coop, HLM) en 5 ans pour l’ensemble du Québec, ce qui équivaut, pour l’agglomération de Longueuil, à la construction de 500 logements sociaux par année.


Est-ce que vous vous engagez à porter les préoccupations des organismes et par extension des ménages locataires qui les fréquentent à l’Assemblée nationale? 


3e thème : Itinérance :


Martin boire de la CDC AL au nom de l’Abri de la Rive-Sud.


Nous observons une augmentation significative du nombre de personnes itinérantes dans les dernières années, particulièrement sur le boulevard Sainte-Foy et au Métro Longueuil. Ceci génère des enjeux encore plus importants de sous-financement des groupes communautaires en itinérance et des défis de cohabitation occasionnés par la plus grande présence et visibilité des personnes en situation d’itinérance dans le quartier. 


Quelles solutions comptez-vous mettre en place face à ces enjeux de sous financement et de cohabitation? 


4e thème: Immigration


Question posée par Angela Vargas, conseillère responsable- volet nouveaux arrivants, et Oriane Wion, agente de communication au Carrefour le Moutier.


Considérant les nombreux défis auxquels les personnes immigrantes font face à leur 1arrivée, dont l’accès à un logement abordable ; l’inaccessibilité au service de garde pour les enfants de parents demandeurs d’asile et bien d’autres ;


Considérant que des pratiques inclusives sont encore à développer pour assurer une participation pleine et entière à leur nouvelle société ;


Considérant la détresse psychologique vécue par les personnes immigrantes à différents degrés au cours des étapes du processus d’intégration, et face à la difficulté de trouver des ressources adaptées ;


Quelles actions poserez-vous, en tant que représentant de la société d’accueil, pour soutenir les personnes nouvellement arrivées et pour contribuer à une cohésion sociale dans la circonscription de Marie-Victorin? 


5e thème: Culture


Question posée par Mme Thérèse David, consultante et enseignante en communications culturelles 


J’ai 2 questions qui sont reliées. 

Depuis 12 ans, la Ville projette de créer un Complexe culturel, une salle de spectacles digne de ce nom pour la 5e plus grande ville du Québec. Les 17 plus grandes villes au Québec ont toutes de magnifiques salles de spectacles….. si le CÉGEP reprend la salle du TDLV comme il le dit,  il n’y aura plus de salle de diffusion des arts de la scène à Longueuil.  Bonne nouvelle de la semaine dernière: la Mairesse, Mme Catherine Fournier a annoncé à cette antenne qu’elle remettait le dossier sur la planche à dessin, Mais 2 jours plus tard, le poste de 20M projeté depuis 12 ans par le gouvernement, est disparu du PQI, donc, retour à la case départ. N’accusons pas le gouvernement d’avoir retiré ce montant du PQI, il serait illusoire qu’un gouvernement prévoit un montant pour un projet dont la ville demanderesse ne croit pas (ou ne croyait pas).

De plus l’ancienne administration a relégué le Bureau de la culture sous le service des Bibliothèques, alors que cela devrait vraiment être le contraire.

Ma question aux candidats-tes : Est-ce que vous avez la volonté politique si vous êtes élus-es, de redonner les lettres de noblesse à la culture ? Aider la Ville pour la réalisation d’une nouvelle salle de spectacles? et aussi aider la Ville à reconstruire le Bureau de la Culture 


6e thème: Environnement


Question posée par Mme Carole Minville au nom du groupe citoyen “La planète s'invite au parlement – Longueuil”.


À la lecture des outils d’aménagement du territoire, il apparaît que les divers paliers du gouvernement ont encore du mal à intégrer les enjeux environnementaux à leur planification territoriale. Quelles solutions proposez-vous pour favoriser la collaboration entre ces instances, afin d’améliorer la compréhension de ces enjeux par les élus et de renforcer la cohérence dans la vision de l’aménagement ? 


7e thème : Souveraineté


On pourrait affirmer, en se basant sur l’historique de Marie-Victorin est traditionnellement reconnue comme souverainiste, pour ne pas employer le mot indépendantiste. 


En fait, Depuis sa création en 1980, elle a toujours été représentée par le PQ, sauf en une occasion en 1984, à la suite d’une élection partielle qui a envoyé a Quebec le libéral Guy Pratt.


On peut ajouter le fait que Catherine Fournier a quitté le Parti Québécois en 2019, après avoir été réélue avec ce parti un an plus tôt, mais avec une avance de 705 voix devant la CAQ, Martine Prévost..


Selon vous, la circonscription serait-elle en train de changer son identité souverainiste et croyez-vous qu’il faut maintenir ou rallumez cette flamme chez les électeurs, et pourquoi? 





Description

Anne Casabonne, Shirley Dorismond, Pierre Nantel, Émilie Nollet, Martine Ouellet, Florent Portron, Alex Tyrrell et Shophika Vaithyanathasarma sont au rendez-vous pour ce débat.


Sept thèmes seront abordés lors de ce débat de 120 minutes en relation avec les préoccupations citoyennes de comté de Marie-Victorin:


  1. Santé
  2. Droit au logement
  3. Itinérance
  4. Immigration
  5. Culture
  6. Environnement 
  7. Souveraineté 

1er thème : Santé


Nous sortons à peine de deux ans de pandémie causée par la COVID-19 et nul ne peut ignorer les ravages que cette pandémie a fait sur des centaines de Montérégiens et des citoyens de Marie-Victorin.


Cette situation a causé de l’épuisement chez le personnel médical, et même sans cela, il est difficile de trouver un médecin de famille pour celles et ceux qui n’en ont pas ou qui perdent le leur.


Marie-Victorin doit-elle se doter de supercliniques ou de GMF-révisées ou pas?

Quelle solution réalisable devrait être avancée pour améliorer les services médicaux et diminuer la liste de patients sans suivi médical à proprement dit? 


2e thème : Droit au logement


Question posée par Martin Boire de la CDC AL, au nom de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement (COALDL).


Les organismes membres de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement sont préoccupés par l’aggravation de la crise du logement qui exige une intervention urgente de Québec. Cette coalition est composée d’actrices et acteurs de plusieurs milieux qui œuvrent auprès des ménages locataires les plus vulnérables et principales victimes de cette crise.


Pour faire face à cette crise, la Coalition propose la solution suivante, sans s’y limiter : investir suffisamment d’argent pour la réalisation de 50 000 logements sociaux (OBNL, Coop, HLM) en 5 ans pour l’ensemble du Québec, ce qui équivaut, pour l’agglomération de Longueuil, à la construction de 500 logements sociaux par année.


Est-ce que vous vous engagez à porter les préoccupations des organismes et par extension des ménages locataires qui les fréquentent à l’Assemblée nationale? 


3e thème : Itinérance :


Martin boire de la CDC AL au nom de l’Abri de la Rive-Sud.


Nous observons une augmentation significative du nombre de personnes itinérantes dans les dernières années, particulièrement sur le boulevard Sainte-Foy et au Métro Longueuil. Ceci génère des enjeux encore plus importants de sous-financement des groupes communautaires en itinérance et des défis de cohabitation occasionnés par la plus grande présence et visibilité des personnes en situation d’itinérance dans le quartier. 


Quelles solutions comptez-vous mettre en place face à ces enjeux de sous financement et de cohabitation? 


4e thème: Immigration


Question posée par Angela Vargas, conseillère responsable- volet nouveaux arrivants, et Oriane Wion, agente de communication au Carrefour le Moutier.


Considérant les nombreux défis auxquels les personnes immigrantes font face à leur 1arrivée, dont l’accès à un logement abordable ; l’inaccessibilité au service de garde pour les enfants de parents demandeurs d’asile et bien d’autres ;


Considérant que des pratiques inclusives sont encore à développer pour assurer une participation pleine et entière à leur nouvelle société ;


Considérant la détresse psychologique vécue par les personnes immigrantes à différents degrés au cours des étapes du processus d’intégration, et face à la difficulté de trouver des ressources adaptées ;


Quelles actions poserez-vous, en tant que représentant de la société d’accueil, pour soutenir les personnes nouvellement arrivées et pour contribuer à une cohésion sociale dans la circonscription de Marie-Victorin? 


5e thème: Culture


Question posée par Mme Thérèse David, consultante et enseignante en communications culturelles 


J’ai 2 questions qui sont reliées. 

Depuis 12 ans, la Ville projette de créer un Complexe culturel, une salle de spectacles digne de ce nom pour la 5e plus grande ville du Québec. Les 17 plus grandes villes au Québec ont toutes de magnifiques salles de spectacles….. si le CÉGEP reprend la salle du TDLV comme il le dit,  il n’y aura plus de salle de diffusion des arts de la scène à Longueuil.  Bonne nouvelle de la semaine dernière: la Mairesse, Mme Catherine Fournier a annoncé à cette antenne qu’elle remettait le dossier sur la planche à dessin, Mais 2 jours plus tard, le poste de 20M projeté depuis 12 ans par le gouvernement, est disparu du PQI, donc, retour à la case départ. N’accusons pas le gouvernement d’avoir retiré ce montant du PQI, il serait illusoire qu’un gouvernement prévoit un montant pour un projet dont la ville demanderesse ne croit pas (ou ne croyait pas).

De plus l’ancienne administration a relégué le Bureau de la culture sous le service des Bibliothèques, alors que cela devrait vraiment être le contraire.

Ma question aux candidats-tes : Est-ce que vous avez la volonté politique si vous êtes élus-es, de redonner les lettres de noblesse à la culture ? Aider la Ville pour la réalisation d’une nouvelle salle de spectacles? et aussi aider la Ville à reconstruire le Bureau de la Culture 


6e thème: Environnement


Question posée par Mme Carole Minville au nom du groupe citoyen “La planète s'invite au parlement – Longueuil”.


À la lecture des outils d’aménagement du territoire, il apparaît que les divers paliers du gouvernement ont encore du mal à intégrer les enjeux environnementaux à leur planification territoriale. Quelles solutions proposez-vous pour favoriser la collaboration entre ces instances, afin d’améliorer la compréhension de ces enjeux par les élus et de renforcer la cohérence dans la vision de l’aménagement ? 


7e thème : Souveraineté


On pourrait affirmer, en se basant sur l’historique de Marie-Victorin est traditionnellement reconnue comme souverainiste, pour ne pas employer le mot indépendantiste. 


En fait, Depuis sa création en 1980, elle a toujours été représentée par le PQ, sauf en une occasion en 1984, à la suite d’une élection partielle qui a envoyé a Quebec le libéral Guy Pratt.


On peut ajouter le fait que Catherine Fournier a quitté le Parti Québécois en 2019, après avoir été réélue avec ce parti un an plus tôt, mais avec une avance de 705 voix devant la CAQ, Martine Prévost..


Selon vous, la circonscription serait-elle en train de changer son identité souverainiste et croyez-vous qu’il faut maintenir ou rallumez cette flamme chez les électeurs, et pourquoi? 





Share

Embed

Description

Anne Casabonne, Shirley Dorismond, Pierre Nantel, Émilie Nollet, Martine Ouellet, Florent Portron, Alex Tyrrell et Shophika Vaithyanathasarma sont au rendez-vous pour ce débat.


Sept thèmes seront abordés lors de ce débat de 120 minutes en relation avec les préoccupations citoyennes de comté de Marie-Victorin:


  1. Santé
  2. Droit au logement
  3. Itinérance
  4. Immigration
  5. Culture
  6. Environnement 
  7. Souveraineté 

1er thème : Santé


Nous sortons à peine de deux ans de pandémie causée par la COVID-19 et nul ne peut ignorer les ravages que cette pandémie a fait sur des centaines de Montérégiens et des citoyens de Marie-Victorin.


Cette situation a causé de l’épuisement chez le personnel médical, et même sans cela, il est difficile de trouver un médecin de famille pour celles et ceux qui n’en ont pas ou qui perdent le leur.


Marie-Victorin doit-elle se doter de supercliniques ou de GMF-révisées ou pas?

Quelle solution réalisable devrait être avancée pour améliorer les services médicaux et diminuer la liste de patients sans suivi médical à proprement dit? 


2e thème : Droit au logement


Question posée par Martin Boire de la CDC AL, au nom de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement (COALDL).


Les organismes membres de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement sont préoccupés par l’aggravation de la crise du logement qui exige une intervention urgente de Québec. Cette coalition est composée d’actrices et acteurs de plusieurs milieux qui œuvrent auprès des ménages locataires les plus vulnérables et principales victimes de cette crise.


Pour faire face à cette crise, la Coalition propose la solution suivante, sans s’y limiter : investir suffisamment d’argent pour la réalisation de 50 000 logements sociaux (OBNL, Coop, HLM) en 5 ans pour l’ensemble du Québec, ce qui équivaut, pour l’agglomération de Longueuil, à la construction de 500 logements sociaux par année.


Est-ce que vous vous engagez à porter les préoccupations des organismes et par extension des ménages locataires qui les fréquentent à l’Assemblée nationale? 


3e thème : Itinérance :


Martin boire de la CDC AL au nom de l’Abri de la Rive-Sud.


Nous observons une augmentation significative du nombre de personnes itinérantes dans les dernières années, particulièrement sur le boulevard Sainte-Foy et au Métro Longueuil. Ceci génère des enjeux encore plus importants de sous-financement des groupes communautaires en itinérance et des défis de cohabitation occasionnés par la plus grande présence et visibilité des personnes en situation d’itinérance dans le quartier. 


Quelles solutions comptez-vous mettre en place face à ces enjeux de sous financement et de cohabitation? 


4e thème: Immigration


Question posée par Angela Vargas, conseillère responsable- volet nouveaux arrivants, et Oriane Wion, agente de communication au Carrefour le Moutier.


Considérant les nombreux défis auxquels les personnes immigrantes font face à leur 1arrivée, dont l’accès à un logement abordable ; l’inaccessibilité au service de garde pour les enfants de parents demandeurs d’asile et bien d’autres ;


Considérant que des pratiques inclusives sont encore à développer pour assurer une participation pleine et entière à leur nouvelle société ;


Considérant la détresse psychologique vécue par les personnes immigrantes à différents degrés au cours des étapes du processus d’intégration, et face à la difficulté de trouver des ressources adaptées ;


Quelles actions poserez-vous, en tant que représentant de la société d’accueil, pour soutenir les personnes nouvellement arrivées et pour contribuer à une cohésion sociale dans la circonscription de Marie-Victorin? 


5e thème: Culture


Question posée par Mme Thérèse David, consultante et enseignante en communications culturelles 


J’ai 2 questions qui sont reliées. 

Depuis 12 ans, la Ville projette de créer un Complexe culturel, une salle de spectacles digne de ce nom pour la 5e plus grande ville du Québec. Les 17 plus grandes villes au Québec ont toutes de magnifiques salles de spectacles….. si le CÉGEP reprend la salle du TDLV comme il le dit,  il n’y aura plus de salle de diffusion des arts de la scène à Longueuil.  Bonne nouvelle de la semaine dernière: la Mairesse, Mme Catherine Fournier a annoncé à cette antenne qu’elle remettait le dossier sur la planche à dessin, Mais 2 jours plus tard, le poste de 20M projeté depuis 12 ans par le gouvernement, est disparu du PQI, donc, retour à la case départ. N’accusons pas le gouvernement d’avoir retiré ce montant du PQI, il serait illusoire qu’un gouvernement prévoit un montant pour un projet dont la ville demanderesse ne croit pas (ou ne croyait pas).

De plus l’ancienne administration a relégué le Bureau de la culture sous le service des Bibliothèques, alors que cela devrait vraiment être le contraire.

Ma question aux candidats-tes : Est-ce que vous avez la volonté politique si vous êtes élus-es, de redonner les lettres de noblesse à la culture ? Aider la Ville pour la réalisation d’une nouvelle salle de spectacles? et aussi aider la Ville à reconstruire le Bureau de la Culture 


6e thème: Environnement


Question posée par Mme Carole Minville au nom du groupe citoyen “La planète s'invite au parlement – Longueuil”.


À la lecture des outils d’aménagement du territoire, il apparaît que les divers paliers du gouvernement ont encore du mal à intégrer les enjeux environnementaux à leur planification territoriale. Quelles solutions proposez-vous pour favoriser la collaboration entre ces instances, afin d’améliorer la compréhension de ces enjeux par les élus et de renforcer la cohérence dans la vision de l’aménagement ? 


7e thème : Souveraineté


On pourrait affirmer, en se basant sur l’historique de Marie-Victorin est traditionnellement reconnue comme souverainiste, pour ne pas employer le mot indépendantiste. 


En fait, Depuis sa création en 1980, elle a toujours été représentée par le PQ, sauf en une occasion en 1984, à la suite d’une élection partielle qui a envoyé a Quebec le libéral Guy Pratt.


On peut ajouter le fait que Catherine Fournier a quitté le Parti Québécois en 2019, après avoir été réélue avec ce parti un an plus tôt, mais avec une avance de 705 voix devant la CAQ, Martine Prévost..


Selon vous, la circonscription serait-elle en train de changer son identité souverainiste et croyez-vous qu’il faut maintenir ou rallumez cette flamme chez les électeurs, et pourquoi? 





Description

Anne Casabonne, Shirley Dorismond, Pierre Nantel, Émilie Nollet, Martine Ouellet, Florent Portron, Alex Tyrrell et Shophika Vaithyanathasarma sont au rendez-vous pour ce débat.


Sept thèmes seront abordés lors de ce débat de 120 minutes en relation avec les préoccupations citoyennes de comté de Marie-Victorin:


  1. Santé
  2. Droit au logement
  3. Itinérance
  4. Immigration
  5. Culture
  6. Environnement 
  7. Souveraineté 

1er thème : Santé


Nous sortons à peine de deux ans de pandémie causée par la COVID-19 et nul ne peut ignorer les ravages que cette pandémie a fait sur des centaines de Montérégiens et des citoyens de Marie-Victorin.


Cette situation a causé de l’épuisement chez le personnel médical, et même sans cela, il est difficile de trouver un médecin de famille pour celles et ceux qui n’en ont pas ou qui perdent le leur.


Marie-Victorin doit-elle se doter de supercliniques ou de GMF-révisées ou pas?

Quelle solution réalisable devrait être avancée pour améliorer les services médicaux et diminuer la liste de patients sans suivi médical à proprement dit? 


2e thème : Droit au logement


Question posée par Martin Boire de la CDC AL, au nom de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement (COALDL).


Les organismes membres de la Coalition des organismes de l’agglomération de Longueuil pour le droit au logement sont préoccupés par l’aggravation de la crise du logement qui exige une intervention urgente de Québec. Cette coalition est composée d’actrices et acteurs de plusieurs milieux qui œuvrent auprès des ménages locataires les plus vulnérables et principales victimes de cette crise.


Pour faire face à cette crise, la Coalition propose la solution suivante, sans s’y limiter : investir suffisamment d’argent pour la réalisation de 50 000 logements sociaux (OBNL, Coop, HLM) en 5 ans pour l’ensemble du Québec, ce qui équivaut, pour l’agglomération de Longueuil, à la construction de 500 logements sociaux par année.


Est-ce que vous vous engagez à porter les préoccupations des organismes et par extension des ménages locataires qui les fréquentent à l’Assemblée nationale? 


3e thème : Itinérance :


Martin boire de la CDC AL au nom de l’Abri de la Rive-Sud.


Nous observons une augmentation significative du nombre de personnes itinérantes dans les dernières années, particulièrement sur le boulevard Sainte-Foy et au Métro Longueuil. Ceci génère des enjeux encore plus importants de sous-financement des groupes communautaires en itinérance et des défis de cohabitation occasionnés par la plus grande présence et visibilité des personnes en situation d’itinérance dans le quartier. 


Quelles solutions comptez-vous mettre en place face à ces enjeux de sous financement et de cohabitation? 


4e thème: Immigration


Question posée par Angela Vargas, conseillère responsable- volet nouveaux arrivants, et Oriane Wion, agente de communication au Carrefour le Moutier.


Considérant les nombreux défis auxquels les personnes immigrantes font face à leur 1arrivée, dont l’accès à un logement abordable ; l’inaccessibilité au service de garde pour les enfants de parents demandeurs d’asile et bien d’autres ;


Considérant que des pratiques inclusives sont encore à développer pour assurer une participation pleine et entière à leur nouvelle société ;


Considérant la détresse psychologique vécue par les personnes immigrantes à différents degrés au cours des étapes du processus d’intégration, et face à la difficulté de trouver des ressources adaptées ;


Quelles actions poserez-vous, en tant que représentant de la société d’accueil, pour soutenir les personnes nouvellement arrivées et pour contribuer à une cohésion sociale dans la circonscription de Marie-Victorin? 


5e thème: Culture


Question posée par Mme Thérèse David, consultante et enseignante en communications culturelles 


J’ai 2 questions qui sont reliées. 

Depuis 12 ans, la Ville projette de créer un Complexe culturel, une salle de spectacles digne de ce nom pour la 5e plus grande ville du Québec. Les 17 plus grandes villes au Québec ont toutes de magnifiques salles de spectacles….. si le CÉGEP reprend la salle du TDLV comme il le dit,  il n’y aura plus de salle de diffusion des arts de la scène à Longueuil.  Bonne nouvelle de la semaine dernière: la Mairesse, Mme Catherine Fournier a annoncé à cette antenne qu’elle remettait le dossier sur la planche à dessin, Mais 2 jours plus tard, le poste de 20M projeté depuis 12 ans par le gouvernement, est disparu du PQI, donc, retour à la case départ. N’accusons pas le gouvernement d’avoir retiré ce montant du PQI, il serait illusoire qu’un gouvernement prévoit un montant pour un projet dont la ville demanderesse ne croit pas (ou ne croyait pas).

De plus l’ancienne administration a relégué le Bureau de la culture sous le service des Bibliothèques, alors que cela devrait vraiment être le contraire.

Ma question aux candidats-tes : Est-ce que vous avez la volonté politique si vous êtes élus-es, de redonner les lettres de noblesse à la culture ? Aider la Ville pour la réalisation d’une nouvelle salle de spectacles? et aussi aider la Ville à reconstruire le Bureau de la Culture 


6e thème: Environnement


Question posée par Mme Carole Minville au nom du groupe citoyen “La planète s'invite au parlement – Longueuil”.


À la lecture des outils d’aménagement du territoire, il apparaît que les divers paliers du gouvernement ont encore du mal à intégrer les enjeux environnementaux à leur planification territoriale. Quelles solutions proposez-vous pour favoriser la collaboration entre ces instances, afin d’améliorer la compréhension de ces enjeux par les élus et de renforcer la cohérence dans la vision de l’aménagement ? 


7e thème : Souveraineté


On pourrait affirmer, en se basant sur l’historique de Marie-Victorin est traditionnellement reconnue comme souverainiste, pour ne pas employer le mot indépendantiste. 


En fait, Depuis sa création en 1980, elle a toujours été représentée par le PQ, sauf en une occasion en 1984, à la suite d’une élection partielle qui a envoyé a Quebec le libéral Guy Pratt.


On peut ajouter le fait que Catherine Fournier a quitté le Parti Québécois en 2019, après avoir été réélue avec ce parti un an plus tôt, mais avec une avance de 705 voix devant la CAQ, Martine Prévost..


Selon vous, la circonscription serait-elle en train de changer son identité souverainiste et croyez-vous qu’il faut maintenir ou rallumez cette flamme chez les électeurs, et pourquoi? 





Share

Embed