undefined cover
undefined cover
Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche cover
Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche cover
Le journal d’Iggy

Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche

Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche

1h42 |16/11/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche cover
Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche cover
Le journal d’Iggy

Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche

Chapitre 21 - Le medical training avec Hélène Roche

1h42 |16/11/2022
Play

Description

Si je vous dis tort nez, ça vous évoque quoi ?

Le souvenir le plus immédiat qui parcoure mon esprit est l’utilisation de ce dernier de manière pratiquement systématique quand un vétérinaire ou Maréchal Ferrand franchissait les portes de mon poney club. Mais ça c’était il ya déjà quelques décennies.


Une des premières questions que je me suis posée quand j’ai eu Iggy, c’est “mais comment je vais gérer les soins ?”.  Dès les premières semaines, elle a vu l’osthéopathe qui m’avait conseillé de lui administrer de l’Aspégic post manipulation via une seringue.

Refus catégorique. La simple vue de ma seringue c’était je lève la tête bien haut. Niet.


La j’ai pris conscience que ça allait être bien plus délicat que ce que j’avais imaginé.

L’Aspégic en question n’était pas vital. Mais s’il l’avait été ?


J’ai surtout pris conscience que les soins étaient omniprésents. Même pour le cheval en bonne santé.  Rappel de vaccin, prise de sang, de température, vermifuges ou gouttes dans les yeux.

Que ce soit avec un jeune cheval ou un retraité de club, la question des soins est une des pierres angulaires du quotidien.


On commence donccette première série d'interview par un des premiers fondamentaux. La gestion du soin avec la coopération de son cheval. Et c’est Hélène Roche qui sera mon invité pour ce tout premier épisode de la nouvelle saison.



Description

Si je vous dis tort nez, ça vous évoque quoi ?

Le souvenir le plus immédiat qui parcoure mon esprit est l’utilisation de ce dernier de manière pratiquement systématique quand un vétérinaire ou Maréchal Ferrand franchissait les portes de mon poney club. Mais ça c’était il ya déjà quelques décennies.


Une des premières questions que je me suis posée quand j’ai eu Iggy, c’est “mais comment je vais gérer les soins ?”.  Dès les premières semaines, elle a vu l’osthéopathe qui m’avait conseillé de lui administrer de l’Aspégic post manipulation via une seringue.

Refus catégorique. La simple vue de ma seringue c’était je lève la tête bien haut. Niet.


La j’ai pris conscience que ça allait être bien plus délicat que ce que j’avais imaginé.

L’Aspégic en question n’était pas vital. Mais s’il l’avait été ?


J’ai surtout pris conscience que les soins étaient omniprésents. Même pour le cheval en bonne santé.  Rappel de vaccin, prise de sang, de température, vermifuges ou gouttes dans les yeux.

Que ce soit avec un jeune cheval ou un retraité de club, la question des soins est une des pierres angulaires du quotidien.


On commence donccette première série d'interview par un des premiers fondamentaux. La gestion du soin avec la coopération de son cheval. Et c’est Hélène Roche qui sera mon invité pour ce tout premier épisode de la nouvelle saison.



Share

Embed

You may also like

Description

Si je vous dis tort nez, ça vous évoque quoi ?

Le souvenir le plus immédiat qui parcoure mon esprit est l’utilisation de ce dernier de manière pratiquement systématique quand un vétérinaire ou Maréchal Ferrand franchissait les portes de mon poney club. Mais ça c’était il ya déjà quelques décennies.


Une des premières questions que je me suis posée quand j’ai eu Iggy, c’est “mais comment je vais gérer les soins ?”.  Dès les premières semaines, elle a vu l’osthéopathe qui m’avait conseillé de lui administrer de l’Aspégic post manipulation via une seringue.

Refus catégorique. La simple vue de ma seringue c’était je lève la tête bien haut. Niet.


La j’ai pris conscience que ça allait être bien plus délicat que ce que j’avais imaginé.

L’Aspégic en question n’était pas vital. Mais s’il l’avait été ?


J’ai surtout pris conscience que les soins étaient omniprésents. Même pour le cheval en bonne santé.  Rappel de vaccin, prise de sang, de température, vermifuges ou gouttes dans les yeux.

Que ce soit avec un jeune cheval ou un retraité de club, la question des soins est une des pierres angulaires du quotidien.


On commence donccette première série d'interview par un des premiers fondamentaux. La gestion du soin avec la coopération de son cheval. Et c’est Hélène Roche qui sera mon invité pour ce tout premier épisode de la nouvelle saison.



Description

Si je vous dis tort nez, ça vous évoque quoi ?

Le souvenir le plus immédiat qui parcoure mon esprit est l’utilisation de ce dernier de manière pratiquement systématique quand un vétérinaire ou Maréchal Ferrand franchissait les portes de mon poney club. Mais ça c’était il ya déjà quelques décennies.


Une des premières questions que je me suis posée quand j’ai eu Iggy, c’est “mais comment je vais gérer les soins ?”.  Dès les premières semaines, elle a vu l’osthéopathe qui m’avait conseillé de lui administrer de l’Aspégic post manipulation via une seringue.

Refus catégorique. La simple vue de ma seringue c’était je lève la tête bien haut. Niet.


La j’ai pris conscience que ça allait être bien plus délicat que ce que j’avais imaginé.

L’Aspégic en question n’était pas vital. Mais s’il l’avait été ?


J’ai surtout pris conscience que les soins étaient omniprésents. Même pour le cheval en bonne santé.  Rappel de vaccin, prise de sang, de température, vermifuges ou gouttes dans les yeux.

Que ce soit avec un jeune cheval ou un retraité de club, la question des soins est une des pierres angulaires du quotidien.


On commence donccette première série d'interview par un des premiers fondamentaux. La gestion du soin avec la coopération de son cheval. Et c’est Hélène Roche qui sera mon invité pour ce tout premier épisode de la nouvelle saison.



Share

Embed

You may also like