#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale cover
#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale cover
Le RDV des Audacieux

#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale

#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale

46min |13/03/2021|

83

Listen
#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale cover
#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale cover
Le RDV des Audacieux

#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale

#30 : Adèle - (Dé)Boutonné.e.s, Love Store et entreprise familiale

46min |13/03/2021|

83

Listen

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’invité Adèle. Elle a créé un Love Store en s’associant avec sa mère. 

C’est un projet très atypique et très audacieux. En effet, à l’heure où « le sexe » est toujours tabou pour certaines personnes, ouvrir un Love Store en famille peut paraître un peu fou, mais c’était un désir de créer une boutique avec de la bienveillance, jolie et accueillante. Pas une boutique glauque cachée au fond d’une petite rue lugubre. Il manquait réellement un Love Store à Strasbourg.

Parfois, on monte des boîtes, certaines fonctionnent et d’autres non. Certaines prennent plus de temps que l’on pouvait se l’imaginer, mais le principal c’est de ne pas abandonner, car on est fermement convaincu de notre idée. C’est ce qu’a fait Adèle et elle ne le regrette pas du tout.


Si vous avez apprécié cet épisode, n'hésitez pas à laisser une note et un commentaire sur Apple Podcasts ou me suivre sur ta plateforme d'écoute préférée ! Cela permettra à d'autres personnes de découvrir le podcast. 

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’invité Adèle. Elle a créé un Love Store en s’associant avec sa mère. 

C’est un projet très atypique et très audacieux. En effet, à l’heure où « le sexe » est toujours tabou pour certaines personnes, ouvrir un Love Store en famille peut paraître un peu fou, mais c’était un désir de créer une boutique avec de la bienveillance, jolie et accueillante. Pas une boutique glauque cachée au fond d’une petite rue lugubre. Il manquait réellement un Love Store à Strasbourg.

Parfois, on monte des boîtes, certaines fonctionnent et d’autres non. Certaines prennent plus de temps que l’on pouvait se l’imaginer, mais le principal c’est de ne pas abandonner, car on est fermement convaincu de notre idée. C’est ce qu’a fait Adèle et elle ne le regrette pas du tout.


Si vous avez apprécié cet épisode, n'hésitez pas à laisser une note et un commentaire sur Apple Podcasts ou me suivre sur ta plateforme d'écoute préférée ! Cela permettra à d'autres personnes de découvrir le podcast. 

Share

Embed

You may also like

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’invité Adèle. Elle a créé un Love Store en s’associant avec sa mère. 

C’est un projet très atypique et très audacieux. En effet, à l’heure où « le sexe » est toujours tabou pour certaines personnes, ouvrir un Love Store en famille peut paraître un peu fou, mais c’était un désir de créer une boutique avec de la bienveillance, jolie et accueillante. Pas une boutique glauque cachée au fond d’une petite rue lugubre. Il manquait réellement un Love Store à Strasbourg.

Parfois, on monte des boîtes, certaines fonctionnent et d’autres non. Certaines prennent plus de temps que l’on pouvait se l’imaginer, mais le principal c’est de ne pas abandonner, car on est fermement convaincu de notre idée. C’est ce qu’a fait Adèle et elle ne le regrette pas du tout.


Si vous avez apprécié cet épisode, n'hésitez pas à laisser une note et un commentaire sur Apple Podcasts ou me suivre sur ta plateforme d'écoute préférée ! Cela permettra à d'autres personnes de découvrir le podcast. 

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’invité Adèle. Elle a créé un Love Store en s’associant avec sa mère. 

C’est un projet très atypique et très audacieux. En effet, à l’heure où « le sexe » est toujours tabou pour certaines personnes, ouvrir un Love Store en famille peut paraître un peu fou, mais c’était un désir de créer une boutique avec de la bienveillance, jolie et accueillante. Pas une boutique glauque cachée au fond d’une petite rue lugubre. Il manquait réellement un Love Store à Strasbourg.

Parfois, on monte des boîtes, certaines fonctionnent et d’autres non. Certaines prennent plus de temps que l’on pouvait se l’imaginer, mais le principal c’est de ne pas abandonner, car on est fermement convaincu de notre idée. C’est ce qu’a fait Adèle et elle ne le regrette pas du tout.


Si vous avez apprécié cet épisode, n'hésitez pas à laisser une note et un commentaire sur Apple Podcasts ou me suivre sur ta plateforme d'écoute préférée ! Cela permettra à d'autres personnes de découvrir le podcast. 

Share

Embed

You may also like