undefined cover
undefined cover
La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode cover
La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode cover
Le Souffle de l'Histoire

La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode

La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode

15min |19/02/2021
Play
undefined cover
undefined cover
La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode cover
La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode cover
Le Souffle de l'Histoire

La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode

La Jeep, le véhicule de la liberté - 1er épisode

15min |19/02/2021
Play

Description

📟  🎬  Texte, réalisation, musiques Armel Joubert des Ouches  

Adaptation musicale de "James Bond" et "Le jour le plus long" 

Armel Joubert des Ouches / Stephan Cayre

La célèbre petite voiture militaire couleur olive est sortie en 1941 des usines Ford aux Etats Unis. On l'a retrouve ensuite non seulement sur les plages normandes, les plages du débarquement, mais, partout à travers le monde. Et bien c'est de ce véhicule de légende dont nous parlons à travers 2 épisodes de l'émission "le Souffle de l'Histoire ". La Jeep, ce petit concentré de 600 kilos, 600 kilos de mécanique, mais surtout 600 kilos de génie ! Pour accompagner, au travers de 2 épisodes que consacrent Armel Joubert des Ouches et Romain Clément à cette extraordinaire voiture, un passionné et restaurateur de Jeep, Ghislain Hardier. Cet homme là à restauré et reconstruit des centaines de jeep. Gérard Van Caengem, un passionné des inventions militaires.

L'histoire ?

Le gouvernement US lance un appel d'offre aux constructeurs automobiles de son pays. Avec cette condition : il leur donne 6 semaines pour présenter un véhicule ! Mais quel est donc le cahier des charges ? Il faut  réaliser un véhicule en rectangle, 4 roues motrices, pare-brise démontable ou amovible, des feux longue portée mais ce n'est pas tout ! Le véhicule doit avoir une garde au sol suffisamment haute pour  passer à peu près n'importe. La garde au sol, c'est la distance qui existe entre le sol et le point le plus bas de la voiture, le châssis. Dernières choses, ce 4 roues motrices doit être capable de transporter 4 personnes, de fixer une mitrailleuse, et de monter à 90 km/h en vitesse de pointe. 

Aujourd'hui cela peut paraître banal, mais à l'époque réaliser un tel engin dans des délais aussi courts on parle de quelques semaines, cela tient véritablement de la prouesse. Le premier constructeur à répondre, 49 jours seulement après le début de l'appel d'offre, c'est American Bantam, une petite société automobile. Mais, Bantam doit revoir sa copie, par ailleurs, on se rend compte assez vite que l'entreprise ne dispose pas d'assez grande capacité de fabrication. Catastrophe pour Bantam mais on lui confiera tout de même la fabrication des remorques. On se tourne alors vers Willys puis vers Ford. Même si Ford va se tailler la plus grosse part du gâteau, ll y aura tout de même partage du marché entre les 2 constructeurs. Les ingénieurs vont travailler comme des fous, faire marcher les p'tites grises et parvenir à fabriquer...  un engin incroyable. Au final, c'est presque un légo ! Quand les premières jeep arrivent en Angleterre puis en Normandie, en 1944, elles arrivent... dans des caisses en bois !   

Description

📟  🎬  Texte, réalisation, musiques Armel Joubert des Ouches  

Adaptation musicale de "James Bond" et "Le jour le plus long" 

Armel Joubert des Ouches / Stephan Cayre

La célèbre petite voiture militaire couleur olive est sortie en 1941 des usines Ford aux Etats Unis. On l'a retrouve ensuite non seulement sur les plages normandes, les plages du débarquement, mais, partout à travers le monde. Et bien c'est de ce véhicule de légende dont nous parlons à travers 2 épisodes de l'émission "le Souffle de l'Histoire ". La Jeep, ce petit concentré de 600 kilos, 600 kilos de mécanique, mais surtout 600 kilos de génie ! Pour accompagner, au travers de 2 épisodes que consacrent Armel Joubert des Ouches et Romain Clément à cette extraordinaire voiture, un passionné et restaurateur de Jeep, Ghislain Hardier. Cet homme là à restauré et reconstruit des centaines de jeep. Gérard Van Caengem, un passionné des inventions militaires.

L'histoire ?

Le gouvernement US lance un appel d'offre aux constructeurs automobiles de son pays. Avec cette condition : il leur donne 6 semaines pour présenter un véhicule ! Mais quel est donc le cahier des charges ? Il faut  réaliser un véhicule en rectangle, 4 roues motrices, pare-brise démontable ou amovible, des feux longue portée mais ce n'est pas tout ! Le véhicule doit avoir une garde au sol suffisamment haute pour  passer à peu près n'importe. La garde au sol, c'est la distance qui existe entre le sol et le point le plus bas de la voiture, le châssis. Dernières choses, ce 4 roues motrices doit être capable de transporter 4 personnes, de fixer une mitrailleuse, et de monter à 90 km/h en vitesse de pointe. 

Aujourd'hui cela peut paraître banal, mais à l'époque réaliser un tel engin dans des délais aussi courts on parle de quelques semaines, cela tient véritablement de la prouesse. Le premier constructeur à répondre, 49 jours seulement après le début de l'appel d'offre, c'est American Bantam, une petite société automobile. Mais, Bantam doit revoir sa copie, par ailleurs, on se rend compte assez vite que l'entreprise ne dispose pas d'assez grande capacité de fabrication. Catastrophe pour Bantam mais on lui confiera tout de même la fabrication des remorques. On se tourne alors vers Willys puis vers Ford. Même si Ford va se tailler la plus grosse part du gâteau, ll y aura tout de même partage du marché entre les 2 constructeurs. Les ingénieurs vont travailler comme des fous, faire marcher les p'tites grises et parvenir à fabriquer...  un engin incroyable. Au final, c'est presque un légo ! Quand les premières jeep arrivent en Angleterre puis en Normandie, en 1944, elles arrivent... dans des caisses en bois !   

Share

Embed

You may also like

Description

📟  🎬  Texte, réalisation, musiques Armel Joubert des Ouches  

Adaptation musicale de "James Bond" et "Le jour le plus long" 

Armel Joubert des Ouches / Stephan Cayre

La célèbre petite voiture militaire couleur olive est sortie en 1941 des usines Ford aux Etats Unis. On l'a retrouve ensuite non seulement sur les plages normandes, les plages du débarquement, mais, partout à travers le monde. Et bien c'est de ce véhicule de légende dont nous parlons à travers 2 épisodes de l'émission "le Souffle de l'Histoire ". La Jeep, ce petit concentré de 600 kilos, 600 kilos de mécanique, mais surtout 600 kilos de génie ! Pour accompagner, au travers de 2 épisodes que consacrent Armel Joubert des Ouches et Romain Clément à cette extraordinaire voiture, un passionné et restaurateur de Jeep, Ghislain Hardier. Cet homme là à restauré et reconstruit des centaines de jeep. Gérard Van Caengem, un passionné des inventions militaires.

L'histoire ?

Le gouvernement US lance un appel d'offre aux constructeurs automobiles de son pays. Avec cette condition : il leur donne 6 semaines pour présenter un véhicule ! Mais quel est donc le cahier des charges ? Il faut  réaliser un véhicule en rectangle, 4 roues motrices, pare-brise démontable ou amovible, des feux longue portée mais ce n'est pas tout ! Le véhicule doit avoir une garde au sol suffisamment haute pour  passer à peu près n'importe. La garde au sol, c'est la distance qui existe entre le sol et le point le plus bas de la voiture, le châssis. Dernières choses, ce 4 roues motrices doit être capable de transporter 4 personnes, de fixer une mitrailleuse, et de monter à 90 km/h en vitesse de pointe. 

Aujourd'hui cela peut paraître banal, mais à l'époque réaliser un tel engin dans des délais aussi courts on parle de quelques semaines, cela tient véritablement de la prouesse. Le premier constructeur à répondre, 49 jours seulement après le début de l'appel d'offre, c'est American Bantam, une petite société automobile. Mais, Bantam doit revoir sa copie, par ailleurs, on se rend compte assez vite que l'entreprise ne dispose pas d'assez grande capacité de fabrication. Catastrophe pour Bantam mais on lui confiera tout de même la fabrication des remorques. On se tourne alors vers Willys puis vers Ford. Même si Ford va se tailler la plus grosse part du gâteau, ll y aura tout de même partage du marché entre les 2 constructeurs. Les ingénieurs vont travailler comme des fous, faire marcher les p'tites grises et parvenir à fabriquer...  un engin incroyable. Au final, c'est presque un légo ! Quand les premières jeep arrivent en Angleterre puis en Normandie, en 1944, elles arrivent... dans des caisses en bois !   

Description

📟  🎬  Texte, réalisation, musiques Armel Joubert des Ouches  

Adaptation musicale de "James Bond" et "Le jour le plus long" 

Armel Joubert des Ouches / Stephan Cayre

La célèbre petite voiture militaire couleur olive est sortie en 1941 des usines Ford aux Etats Unis. On l'a retrouve ensuite non seulement sur les plages normandes, les plages du débarquement, mais, partout à travers le monde. Et bien c'est de ce véhicule de légende dont nous parlons à travers 2 épisodes de l'émission "le Souffle de l'Histoire ". La Jeep, ce petit concentré de 600 kilos, 600 kilos de mécanique, mais surtout 600 kilos de génie ! Pour accompagner, au travers de 2 épisodes que consacrent Armel Joubert des Ouches et Romain Clément à cette extraordinaire voiture, un passionné et restaurateur de Jeep, Ghislain Hardier. Cet homme là à restauré et reconstruit des centaines de jeep. Gérard Van Caengem, un passionné des inventions militaires.

L'histoire ?

Le gouvernement US lance un appel d'offre aux constructeurs automobiles de son pays. Avec cette condition : il leur donne 6 semaines pour présenter un véhicule ! Mais quel est donc le cahier des charges ? Il faut  réaliser un véhicule en rectangle, 4 roues motrices, pare-brise démontable ou amovible, des feux longue portée mais ce n'est pas tout ! Le véhicule doit avoir une garde au sol suffisamment haute pour  passer à peu près n'importe. La garde au sol, c'est la distance qui existe entre le sol et le point le plus bas de la voiture, le châssis. Dernières choses, ce 4 roues motrices doit être capable de transporter 4 personnes, de fixer une mitrailleuse, et de monter à 90 km/h en vitesse de pointe. 

Aujourd'hui cela peut paraître banal, mais à l'époque réaliser un tel engin dans des délais aussi courts on parle de quelques semaines, cela tient véritablement de la prouesse. Le premier constructeur à répondre, 49 jours seulement après le début de l'appel d'offre, c'est American Bantam, une petite société automobile. Mais, Bantam doit revoir sa copie, par ailleurs, on se rend compte assez vite que l'entreprise ne dispose pas d'assez grande capacité de fabrication. Catastrophe pour Bantam mais on lui confiera tout de même la fabrication des remorques. On se tourne alors vers Willys puis vers Ford. Même si Ford va se tailler la plus grosse part du gâteau, ll y aura tout de même partage du marché entre les 2 constructeurs. Les ingénieurs vont travailler comme des fous, faire marcher les p'tites grises et parvenir à fabriquer...  un engin incroyable. Au final, c'est presque un légo ! Quand les premières jeep arrivent en Angleterre puis en Normandie, en 1944, elles arrivent... dans des caisses en bois !   

Share

Embed

You may also like