undefined cover
undefined cover
22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants cover
22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants cover
L'Urgentiste masqué

22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants

22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants

05min |21/03/2024|

276

Play
undefined cover
undefined cover
22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants cover
22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants cover
L'Urgentiste masqué

22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants

22 - Cas Clinique N°22 - Douleurs Abdominales et Vomissements Persistants

05min |21/03/2024|

276

Play

Description

🙏 Un immense merci à tous ceux qui ont pris le temps de partager leurs réflexions et leurs connaissances sur ce cas complexe. Votre engagement est essentiel pour enrichir notre compréhension collective des urgences médicales. 🙏


🚨 Diagnostic et Prise en Charge Le patient présentait une acidocétose diabétique (ACD) sévère, une urgence médicale caractérisée par une hyperglycémie, une cétonémie élevée et une acidose métabolique. Cette situation a été révélée par une glycémie supérieure à 5g/l et une cétonémie capillaire à 7mmol/l. Le GDS a confirmé l'acidose avec un pH à 7,03 et des bicarbonates à 5,5. La kaliémie corrigée était à 3,1, ce qui nécessite une correction attentive compte tenu de l'acidose.


🛑 Prise en Charge Immédiate

  • Remplissage vasculaire : 2L ont été administrés immédiatement pour corriger la déshydratation. Il est primordial de rétablir le volume circulant avant d'initier toute autre thérapeutique, notamment l'insulinothérapie.

  • Correction des déséquilibres électrolytiques : Une recharge en potassium et en magnésium a été effectuée pour prévenir les complications cardiaques et neuromusculaires.

  • Insulinothérapie : Entamée après la stabilisation hémodynamique et la correction des anomalies électrolytiques, il faut garder en tête que l'insuline est hypokaliémiante il est donc prudent de ne pas démarrer l'insulinothérapie sans une idée précise de la kaliémie et sans supplémentation potassique. 


📊 Bases de la Prise en Charge de l'Acidocétose Diabétique La prise en charge de l'ACD repose sur trois piliers fondamentaux :

  1. Réhydratation : Cruciale pour corriger la déshydratation intracellulaire et extracellulaire. Elle doit être entreprise dès l'admission sans attendre les résultats biologiques.

  2. Insulinothérapie : Doit être initiée avec prudence, sans bolus d'insuline au départ, pour éviter une chute trop rapide de la glycémie et de la kaliémie qui pourrait entraîner un œdème cérébral et des troubles du rythme cardiaque. 

  3. Correction des déséquilibres électrolytiques : Particulièrement la kaliémie, qui doit être ajustée en fonction de l'ECG et des niveaux de potassium, tout en surveillant les autres électrolytes et l'acidose .


🔍 Résultats Suite à cette prise en charge, le rythme cardiaque du patient est revenu à un rythme sinusal à 100 bpm, accompagné d'une amélioration significative des symptômes. Cela souligne l'importance d'une évaluation et d'une intervention rapides et efficaces dans le cas de l'ACD. Le patient a été hospitalisé en réanimation. 

Encore une fois, merci à tous pour votre participation et pour les insights précieux que vous avez apportés. Restez à l'écoute pour plus de cas cliniques et d'apprentissages ensemble dans le domaine passionnant de la médecine d'urgence. 🚑👨‍⚕️


🔔👨‍⚕️ Restez Connectés pour Plus de Cas Cliniques ! 👨‍⚕️🔔 🙏 Merci de suivre l'Urgentiste Masqué pour plus d'informations et d'études de cas en médecine d'urgence. 🙏


📢 Suivez aussi l'Urgentiste Masqué sur nos différents réseaux sociaux pour ne manquer aucune mise à jour :



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

🙏 Un immense merci à tous ceux qui ont pris le temps de partager leurs réflexions et leurs connaissances sur ce cas complexe. Votre engagement est essentiel pour enrichir notre compréhension collective des urgences médicales. 🙏


🚨 Diagnostic et Prise en Charge Le patient présentait une acidocétose diabétique (ACD) sévère, une urgence médicale caractérisée par une hyperglycémie, une cétonémie élevée et une acidose métabolique. Cette situation a été révélée par une glycémie supérieure à 5g/l et une cétonémie capillaire à 7mmol/l. Le GDS a confirmé l'acidose avec un pH à 7,03 et des bicarbonates à 5,5. La kaliémie corrigée était à 3,1, ce qui nécessite une correction attentive compte tenu de l'acidose.


🛑 Prise en Charge Immédiate

  • Remplissage vasculaire : 2L ont été administrés immédiatement pour corriger la déshydratation. Il est primordial de rétablir le volume circulant avant d'initier toute autre thérapeutique, notamment l'insulinothérapie.

  • Correction des déséquilibres électrolytiques : Une recharge en potassium et en magnésium a été effectuée pour prévenir les complications cardiaques et neuromusculaires.

  • Insulinothérapie : Entamée après la stabilisation hémodynamique et la correction des anomalies électrolytiques, il faut garder en tête que l'insuline est hypokaliémiante il est donc prudent de ne pas démarrer l'insulinothérapie sans une idée précise de la kaliémie et sans supplémentation potassique. 


📊 Bases de la Prise en Charge de l'Acidocétose Diabétique La prise en charge de l'ACD repose sur trois piliers fondamentaux :

  1. Réhydratation : Cruciale pour corriger la déshydratation intracellulaire et extracellulaire. Elle doit être entreprise dès l'admission sans attendre les résultats biologiques.

  2. Insulinothérapie : Doit être initiée avec prudence, sans bolus d'insuline au départ, pour éviter une chute trop rapide de la glycémie et de la kaliémie qui pourrait entraîner un œdème cérébral et des troubles du rythme cardiaque. 

  3. Correction des déséquilibres électrolytiques : Particulièrement la kaliémie, qui doit être ajustée en fonction de l'ECG et des niveaux de potassium, tout en surveillant les autres électrolytes et l'acidose .


🔍 Résultats Suite à cette prise en charge, le rythme cardiaque du patient est revenu à un rythme sinusal à 100 bpm, accompagné d'une amélioration significative des symptômes. Cela souligne l'importance d'une évaluation et d'une intervention rapides et efficaces dans le cas de l'ACD. Le patient a été hospitalisé en réanimation. 

Encore une fois, merci à tous pour votre participation et pour les insights précieux que vous avez apportés. Restez à l'écoute pour plus de cas cliniques et d'apprentissages ensemble dans le domaine passionnant de la médecine d'urgence. 🚑👨‍⚕️


🔔👨‍⚕️ Restez Connectés pour Plus de Cas Cliniques ! 👨‍⚕️🔔 🙏 Merci de suivre l'Urgentiste Masqué pour plus d'informations et d'études de cas en médecine d'urgence. 🙏


📢 Suivez aussi l'Urgentiste Masqué sur nos différents réseaux sociaux pour ne manquer aucune mise à jour :



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

🙏 Un immense merci à tous ceux qui ont pris le temps de partager leurs réflexions et leurs connaissances sur ce cas complexe. Votre engagement est essentiel pour enrichir notre compréhension collective des urgences médicales. 🙏


🚨 Diagnostic et Prise en Charge Le patient présentait une acidocétose diabétique (ACD) sévère, une urgence médicale caractérisée par une hyperglycémie, une cétonémie élevée et une acidose métabolique. Cette situation a été révélée par une glycémie supérieure à 5g/l et une cétonémie capillaire à 7mmol/l. Le GDS a confirmé l'acidose avec un pH à 7,03 et des bicarbonates à 5,5. La kaliémie corrigée était à 3,1, ce qui nécessite une correction attentive compte tenu de l'acidose.


🛑 Prise en Charge Immédiate

  • Remplissage vasculaire : 2L ont été administrés immédiatement pour corriger la déshydratation. Il est primordial de rétablir le volume circulant avant d'initier toute autre thérapeutique, notamment l'insulinothérapie.

  • Correction des déséquilibres électrolytiques : Une recharge en potassium et en magnésium a été effectuée pour prévenir les complications cardiaques et neuromusculaires.

  • Insulinothérapie : Entamée après la stabilisation hémodynamique et la correction des anomalies électrolytiques, il faut garder en tête que l'insuline est hypokaliémiante il est donc prudent de ne pas démarrer l'insulinothérapie sans une idée précise de la kaliémie et sans supplémentation potassique. 


📊 Bases de la Prise en Charge de l'Acidocétose Diabétique La prise en charge de l'ACD repose sur trois piliers fondamentaux :

  1. Réhydratation : Cruciale pour corriger la déshydratation intracellulaire et extracellulaire. Elle doit être entreprise dès l'admission sans attendre les résultats biologiques.

  2. Insulinothérapie : Doit être initiée avec prudence, sans bolus d'insuline au départ, pour éviter une chute trop rapide de la glycémie et de la kaliémie qui pourrait entraîner un œdème cérébral et des troubles du rythme cardiaque. 

  3. Correction des déséquilibres électrolytiques : Particulièrement la kaliémie, qui doit être ajustée en fonction de l'ECG et des niveaux de potassium, tout en surveillant les autres électrolytes et l'acidose .


🔍 Résultats Suite à cette prise en charge, le rythme cardiaque du patient est revenu à un rythme sinusal à 100 bpm, accompagné d'une amélioration significative des symptômes. Cela souligne l'importance d'une évaluation et d'une intervention rapides et efficaces dans le cas de l'ACD. Le patient a été hospitalisé en réanimation. 

Encore une fois, merci à tous pour votre participation et pour les insights précieux que vous avez apportés. Restez à l'écoute pour plus de cas cliniques et d'apprentissages ensemble dans le domaine passionnant de la médecine d'urgence. 🚑👨‍⚕️


🔔👨‍⚕️ Restez Connectés pour Plus de Cas Cliniques ! 👨‍⚕️🔔 🙏 Merci de suivre l'Urgentiste Masqué pour plus d'informations et d'études de cas en médecine d'urgence. 🙏


📢 Suivez aussi l'Urgentiste Masqué sur nos différents réseaux sociaux pour ne manquer aucune mise à jour :



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

🙏 Un immense merci à tous ceux qui ont pris le temps de partager leurs réflexions et leurs connaissances sur ce cas complexe. Votre engagement est essentiel pour enrichir notre compréhension collective des urgences médicales. 🙏


🚨 Diagnostic et Prise en Charge Le patient présentait une acidocétose diabétique (ACD) sévère, une urgence médicale caractérisée par une hyperglycémie, une cétonémie élevée et une acidose métabolique. Cette situation a été révélée par une glycémie supérieure à 5g/l et une cétonémie capillaire à 7mmol/l. Le GDS a confirmé l'acidose avec un pH à 7,03 et des bicarbonates à 5,5. La kaliémie corrigée était à 3,1, ce qui nécessite une correction attentive compte tenu de l'acidose.


🛑 Prise en Charge Immédiate

  • Remplissage vasculaire : 2L ont été administrés immédiatement pour corriger la déshydratation. Il est primordial de rétablir le volume circulant avant d'initier toute autre thérapeutique, notamment l'insulinothérapie.

  • Correction des déséquilibres électrolytiques : Une recharge en potassium et en magnésium a été effectuée pour prévenir les complications cardiaques et neuromusculaires.

  • Insulinothérapie : Entamée après la stabilisation hémodynamique et la correction des anomalies électrolytiques, il faut garder en tête que l'insuline est hypokaliémiante il est donc prudent de ne pas démarrer l'insulinothérapie sans une idée précise de la kaliémie et sans supplémentation potassique. 


📊 Bases de la Prise en Charge de l'Acidocétose Diabétique La prise en charge de l'ACD repose sur trois piliers fondamentaux :

  1. Réhydratation : Cruciale pour corriger la déshydratation intracellulaire et extracellulaire. Elle doit être entreprise dès l'admission sans attendre les résultats biologiques.

  2. Insulinothérapie : Doit être initiée avec prudence, sans bolus d'insuline au départ, pour éviter une chute trop rapide de la glycémie et de la kaliémie qui pourrait entraîner un œdème cérébral et des troubles du rythme cardiaque. 

  3. Correction des déséquilibres électrolytiques : Particulièrement la kaliémie, qui doit être ajustée en fonction de l'ECG et des niveaux de potassium, tout en surveillant les autres électrolytes et l'acidose .


🔍 Résultats Suite à cette prise en charge, le rythme cardiaque du patient est revenu à un rythme sinusal à 100 bpm, accompagné d'une amélioration significative des symptômes. Cela souligne l'importance d'une évaluation et d'une intervention rapides et efficaces dans le cas de l'ACD. Le patient a été hospitalisé en réanimation. 

Encore une fois, merci à tous pour votre participation et pour les insights précieux que vous avez apportés. Restez à l'écoute pour plus de cas cliniques et d'apprentissages ensemble dans le domaine passionnant de la médecine d'urgence. 🚑👨‍⚕️


🔔👨‍⚕️ Restez Connectés pour Plus de Cas Cliniques ! 👨‍⚕️🔔 🙏 Merci de suivre l'Urgentiste Masqué pour plus d'informations et d'études de cas en médecine d'urgence. 🙏


📢 Suivez aussi l'Urgentiste Masqué sur nos différents réseaux sociaux pour ne manquer aucune mise à jour :



Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like