undefined cover
undefined cover
#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain cover
#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain cover
Les Chemins De La Frugalité

#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain

#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain

08min |23/01/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain cover
#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain cover
Les Chemins De La Frugalité

#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain

#24 Le pain (1/7) : une petite histoire du pain

08min |23/01/2023
Play

Description

Pourquoi parler de pain dans un podcast ou dans un blog dédié à la frugalité ?

C’est parce que le pain est l’aliment le plus simple qui soit. Un aliment qui ne contient que 3 ingrédients : de la farine, de l’eau, et un peu de sel. Point.

Pour moi, le pain, c’est un peu comme les madeleines pour Proust : c’est vraiment ce qui me ramène à l’enfance.

J’ai grandi dans un milieu où chaque sou comptait, où il n’était pas question de gaspiller.

Le pain, c’était vraiment l’aliment central, que nous allions chercher à la boulangerie du village trois fois par semaine avec une pièce de dix francs pour nous payer des bonbecs.

Le pain, c’était la joie des grosses tranches de pain frais avec du beurre ou encore des carreaux de chocolat.

Le pain, c’était aussi le pain rassi qu’on ajoutait à la soupe de légumes du soir pour l’épaissir et la rendre plus nourrissante.

Mais c’était aussi la fête lorsque le dimanche, le pain devenu trop dur devenait du pain perdu.

Et quand même le pain perdu n’était plus possible, les restes de pain étaient utilisés pour nourrir les poules qui nous donnaient leurs oeufs.

Même si je garde une relation avec mon enfance très compliquée, le pain restera toujours pour moi l’aliment qui provoque en moi les plus belles émotions… Parce que c’est un aliment important.

Au même titre que le riz.

Le pain, c’est un aliment qu’on retrouve dans le monde entier et sous différentes formes : levé, fermenté, poché, plat, à la vapeur, avec des graines, des farines plus ou moins complètes, et même des pains sans gluten.

Il est à la base de l’alimentation de milliards d’individus de par le monde, mais il est également accablé de tous les maux, accusé de faire grossir ou encore de provoquer des allergies.

Cette semaine, je vous propose de faire un petit voyage autour du pain, un aliment qui, à l’heure où de plus en plus d’artisans boulangers ferment leurs portes, mérite d’être réhabilité et de retrouver la place qu’il mérite sur nos tables.

Et pour commencer, je propose de faire un voyage dans le temps… Un voyage aux origines du pain… Un voyage jusqu’aux origines de notre humanité !

Description

Pourquoi parler de pain dans un podcast ou dans un blog dédié à la frugalité ?

C’est parce que le pain est l’aliment le plus simple qui soit. Un aliment qui ne contient que 3 ingrédients : de la farine, de l’eau, et un peu de sel. Point.

Pour moi, le pain, c’est un peu comme les madeleines pour Proust : c’est vraiment ce qui me ramène à l’enfance.

J’ai grandi dans un milieu où chaque sou comptait, où il n’était pas question de gaspiller.

Le pain, c’était vraiment l’aliment central, que nous allions chercher à la boulangerie du village trois fois par semaine avec une pièce de dix francs pour nous payer des bonbecs.

Le pain, c’était la joie des grosses tranches de pain frais avec du beurre ou encore des carreaux de chocolat.

Le pain, c’était aussi le pain rassi qu’on ajoutait à la soupe de légumes du soir pour l’épaissir et la rendre plus nourrissante.

Mais c’était aussi la fête lorsque le dimanche, le pain devenu trop dur devenait du pain perdu.

Et quand même le pain perdu n’était plus possible, les restes de pain étaient utilisés pour nourrir les poules qui nous donnaient leurs oeufs.

Même si je garde une relation avec mon enfance très compliquée, le pain restera toujours pour moi l’aliment qui provoque en moi les plus belles émotions… Parce que c’est un aliment important.

Au même titre que le riz.

Le pain, c’est un aliment qu’on retrouve dans le monde entier et sous différentes formes : levé, fermenté, poché, plat, à la vapeur, avec des graines, des farines plus ou moins complètes, et même des pains sans gluten.

Il est à la base de l’alimentation de milliards d’individus de par le monde, mais il est également accablé de tous les maux, accusé de faire grossir ou encore de provoquer des allergies.

Cette semaine, je vous propose de faire un petit voyage autour du pain, un aliment qui, à l’heure où de plus en plus d’artisans boulangers ferment leurs portes, mérite d’être réhabilité et de retrouver la place qu’il mérite sur nos tables.

Et pour commencer, je propose de faire un voyage dans le temps… Un voyage aux origines du pain… Un voyage jusqu’aux origines de notre humanité !

Share

Embed

You may also like

Description

Pourquoi parler de pain dans un podcast ou dans un blog dédié à la frugalité ?

C’est parce que le pain est l’aliment le plus simple qui soit. Un aliment qui ne contient que 3 ingrédients : de la farine, de l’eau, et un peu de sel. Point.

Pour moi, le pain, c’est un peu comme les madeleines pour Proust : c’est vraiment ce qui me ramène à l’enfance.

J’ai grandi dans un milieu où chaque sou comptait, où il n’était pas question de gaspiller.

Le pain, c’était vraiment l’aliment central, que nous allions chercher à la boulangerie du village trois fois par semaine avec une pièce de dix francs pour nous payer des bonbecs.

Le pain, c’était la joie des grosses tranches de pain frais avec du beurre ou encore des carreaux de chocolat.

Le pain, c’était aussi le pain rassi qu’on ajoutait à la soupe de légumes du soir pour l’épaissir et la rendre plus nourrissante.

Mais c’était aussi la fête lorsque le dimanche, le pain devenu trop dur devenait du pain perdu.

Et quand même le pain perdu n’était plus possible, les restes de pain étaient utilisés pour nourrir les poules qui nous donnaient leurs oeufs.

Même si je garde une relation avec mon enfance très compliquée, le pain restera toujours pour moi l’aliment qui provoque en moi les plus belles émotions… Parce que c’est un aliment important.

Au même titre que le riz.

Le pain, c’est un aliment qu’on retrouve dans le monde entier et sous différentes formes : levé, fermenté, poché, plat, à la vapeur, avec des graines, des farines plus ou moins complètes, et même des pains sans gluten.

Il est à la base de l’alimentation de milliards d’individus de par le monde, mais il est également accablé de tous les maux, accusé de faire grossir ou encore de provoquer des allergies.

Cette semaine, je vous propose de faire un petit voyage autour du pain, un aliment qui, à l’heure où de plus en plus d’artisans boulangers ferment leurs portes, mérite d’être réhabilité et de retrouver la place qu’il mérite sur nos tables.

Et pour commencer, je propose de faire un voyage dans le temps… Un voyage aux origines du pain… Un voyage jusqu’aux origines de notre humanité !

Description

Pourquoi parler de pain dans un podcast ou dans un blog dédié à la frugalité ?

C’est parce que le pain est l’aliment le plus simple qui soit. Un aliment qui ne contient que 3 ingrédients : de la farine, de l’eau, et un peu de sel. Point.

Pour moi, le pain, c’est un peu comme les madeleines pour Proust : c’est vraiment ce qui me ramène à l’enfance.

J’ai grandi dans un milieu où chaque sou comptait, où il n’était pas question de gaspiller.

Le pain, c’était vraiment l’aliment central, que nous allions chercher à la boulangerie du village trois fois par semaine avec une pièce de dix francs pour nous payer des bonbecs.

Le pain, c’était la joie des grosses tranches de pain frais avec du beurre ou encore des carreaux de chocolat.

Le pain, c’était aussi le pain rassi qu’on ajoutait à la soupe de légumes du soir pour l’épaissir et la rendre plus nourrissante.

Mais c’était aussi la fête lorsque le dimanche, le pain devenu trop dur devenait du pain perdu.

Et quand même le pain perdu n’était plus possible, les restes de pain étaient utilisés pour nourrir les poules qui nous donnaient leurs oeufs.

Même si je garde une relation avec mon enfance très compliquée, le pain restera toujours pour moi l’aliment qui provoque en moi les plus belles émotions… Parce que c’est un aliment important.

Au même titre que le riz.

Le pain, c’est un aliment qu’on retrouve dans le monde entier et sous différentes formes : levé, fermenté, poché, plat, à la vapeur, avec des graines, des farines plus ou moins complètes, et même des pains sans gluten.

Il est à la base de l’alimentation de milliards d’individus de par le monde, mais il est également accablé de tous les maux, accusé de faire grossir ou encore de provoquer des allergies.

Cette semaine, je vous propose de faire un petit voyage autour du pain, un aliment qui, à l’heure où de plus en plus d’artisans boulangers ferment leurs portes, mérite d’être réhabilité et de retrouver la place qu’il mérite sur nos tables.

Et pour commencer, je propose de faire un voyage dans le temps… Un voyage aux origines du pain… Un voyage jusqu’aux origines de notre humanité !

Share

Embed

You may also like