undefined cover
undefined cover
Quand les empereurs s’appropriaient le temps cover
Quand les empereurs s’appropriaient le temps cover
Storiavoce : nos [Cours d'Histoire]

Quand les empereurs s’appropriaient le temps

Quand les empereurs s’appropriaient le temps

18min |20/09/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Quand les empereurs s’appropriaient le temps cover
Quand les empereurs s’appropriaient le temps cover
Storiavoce : nos [Cours d'Histoire]

Quand les empereurs s’appropriaient le temps

Quand les empereurs s’appropriaient le temps

18min |20/09/2021
Listen

Description

🎙️Auteur d’un ouvrage consacré au pouvoir à Rome, l’historien Stéphane Benoist continue la série de nos [Cours d’Histoire] consacrée à la trilogie : l’espace du pouvoir, le temps du pouvoir et les figures du pouvoir. Au cours de ce deuxième volet, l’antiquisant, interrogé par Christophe Dickès, répond entre autres aux questions suivantes:

  1. Que nous dit le calendrier romain du découpage du temps?
  2. En quoi l’analyse du temps est essentielle dans la perspective de notre compréhension des liens tissés entre le prince, les institutions, le peuple ?
  3. L’empereur souhaite-t-il s’approprier le temps ? Existe-il une volonté politique de s’inscrire dans la durée ?
  4. Quelle place prend la réforme julienne dans cette appropriation ?
  5. Le temps calendaire légitime-t-il la tradition de la Cité et le régime ?
  6. Peut-on parler parler de romanisation du temps ?
  7. Est-ce que les échelles du temps local ont été supprimées ?
  8. Vous vous êtes penché sur la mort de César et de sa divinisation au cœur de la Cité les jours suivants. Que nous dit cet événement ?
  9. La consécration n’est-elle pas un moyen de sortir du temps afin d’atteindre le royaume des dieux et s’installer dans l’éternité ?

👨‍🏫Notre invité: Stéphane Benoist est professeur d’histoire romaine à l’Université de Lille III et fut directeur de l’équipe HALMA (UMR8164) de 2015 à 2019. Il est entre l’auteur de Rome. Des origines au VIe siècle de notre ère, « Une histoire personnelle » (Puf, 2016) et de Le pouvoir à Rome (CNRS Editions, 336 pages, 25€). 

Description

🎙️Auteur d’un ouvrage consacré au pouvoir à Rome, l’historien Stéphane Benoist continue la série de nos [Cours d’Histoire] consacrée à la trilogie : l’espace du pouvoir, le temps du pouvoir et les figures du pouvoir. Au cours de ce deuxième volet, l’antiquisant, interrogé par Christophe Dickès, répond entre autres aux questions suivantes:

  1. Que nous dit le calendrier romain du découpage du temps?
  2. En quoi l’analyse du temps est essentielle dans la perspective de notre compréhension des liens tissés entre le prince, les institutions, le peuple ?
  3. L’empereur souhaite-t-il s’approprier le temps ? Existe-il une volonté politique de s’inscrire dans la durée ?
  4. Quelle place prend la réforme julienne dans cette appropriation ?
  5. Le temps calendaire légitime-t-il la tradition de la Cité et le régime ?
  6. Peut-on parler parler de romanisation du temps ?
  7. Est-ce que les échelles du temps local ont été supprimées ?
  8. Vous vous êtes penché sur la mort de César et de sa divinisation au cœur de la Cité les jours suivants. Que nous dit cet événement ?
  9. La consécration n’est-elle pas un moyen de sortir du temps afin d’atteindre le royaume des dieux et s’installer dans l’éternité ?

👨‍🏫Notre invité: Stéphane Benoist est professeur d’histoire romaine à l’Université de Lille III et fut directeur de l’équipe HALMA (UMR8164) de 2015 à 2019. Il est entre l’auteur de Rome. Des origines au VIe siècle de notre ère, « Une histoire personnelle » (Puf, 2016) et de Le pouvoir à Rome (CNRS Editions, 336 pages, 25€). 

Share

Embed

You may also like

Description

🎙️Auteur d’un ouvrage consacré au pouvoir à Rome, l’historien Stéphane Benoist continue la série de nos [Cours d’Histoire] consacrée à la trilogie : l’espace du pouvoir, le temps du pouvoir et les figures du pouvoir. Au cours de ce deuxième volet, l’antiquisant, interrogé par Christophe Dickès, répond entre autres aux questions suivantes:

  1. Que nous dit le calendrier romain du découpage du temps?
  2. En quoi l’analyse du temps est essentielle dans la perspective de notre compréhension des liens tissés entre le prince, les institutions, le peuple ?
  3. L’empereur souhaite-t-il s’approprier le temps ? Existe-il une volonté politique de s’inscrire dans la durée ?
  4. Quelle place prend la réforme julienne dans cette appropriation ?
  5. Le temps calendaire légitime-t-il la tradition de la Cité et le régime ?
  6. Peut-on parler parler de romanisation du temps ?
  7. Est-ce que les échelles du temps local ont été supprimées ?
  8. Vous vous êtes penché sur la mort de César et de sa divinisation au cœur de la Cité les jours suivants. Que nous dit cet événement ?
  9. La consécration n’est-elle pas un moyen de sortir du temps afin d’atteindre le royaume des dieux et s’installer dans l’éternité ?

👨‍🏫Notre invité: Stéphane Benoist est professeur d’histoire romaine à l’Université de Lille III et fut directeur de l’équipe HALMA (UMR8164) de 2015 à 2019. Il est entre l’auteur de Rome. Des origines au VIe siècle de notre ère, « Une histoire personnelle » (Puf, 2016) et de Le pouvoir à Rome (CNRS Editions, 336 pages, 25€). 

Description

🎙️Auteur d’un ouvrage consacré au pouvoir à Rome, l’historien Stéphane Benoist continue la série de nos [Cours d’Histoire] consacrée à la trilogie : l’espace du pouvoir, le temps du pouvoir et les figures du pouvoir. Au cours de ce deuxième volet, l’antiquisant, interrogé par Christophe Dickès, répond entre autres aux questions suivantes:

  1. Que nous dit le calendrier romain du découpage du temps?
  2. En quoi l’analyse du temps est essentielle dans la perspective de notre compréhension des liens tissés entre le prince, les institutions, le peuple ?
  3. L’empereur souhaite-t-il s’approprier le temps ? Existe-il une volonté politique de s’inscrire dans la durée ?
  4. Quelle place prend la réforme julienne dans cette appropriation ?
  5. Le temps calendaire légitime-t-il la tradition de la Cité et le régime ?
  6. Peut-on parler parler de romanisation du temps ?
  7. Est-ce que les échelles du temps local ont été supprimées ?
  8. Vous vous êtes penché sur la mort de César et de sa divinisation au cœur de la Cité les jours suivants. Que nous dit cet événement ?
  9. La consécration n’est-elle pas un moyen de sortir du temps afin d’atteindre le royaume des dieux et s’installer dans l’éternité ?

👨‍🏫Notre invité: Stéphane Benoist est professeur d’histoire romaine à l’Université de Lille III et fut directeur de l’équipe HALMA (UMR8164) de 2015 à 2019. Il est entre l’auteur de Rome. Des origines au VIe siècle de notre ère, « Une histoire personnelle » (Puf, 2016) et de Le pouvoir à Rome (CNRS Editions, 336 pages, 25€). 

Share

Embed

You may also like