Thibault Lanthier - Le Parental Act cover
Thibault Lanthier - Le Parental Act cover
Les Équilibristes

Thibault Lanthier - Le Parental Act

Thibault Lanthier - Le Parental Act

54min |24/06/2020|

1942

Listen
Thibault Lanthier - Le Parental Act cover
Thibault Lanthier - Le Parental Act cover
Les Équilibristes

Thibault Lanthier - Le Parental Act

Thibault Lanthier - Le Parental Act

54min |24/06/2020|

1942

Listen

Description

Dans ce 29ème épisodes des Équilibristes, vous allez entendre Thibault Lanthier.

Vous le savez, il me tient à cœur de ne pas parler « équilibre » qu’entre femmes dans Les Équilibristes. 

J’avais très envie de parler avec Thibault pour plusieurs raisons : bien sûr parce qu’il est papa, de 3 jeunes enfants, qu’il a eus alors qu’il lançait, dirigeait puis revendait sa startup MonDocteur. 

Mais aussi pour parler du Parental Act, qu'il a initié avec Isabelle Rabier et Céline Lazorthes.

Le Parental Act, c’est un dispositif lancé en février dernier, par lequel les entreprises signataires s’engagent à offrir un congé 2ème parent de 4 semaines minimum, rémunéré 100%. 328 ont déjà signé, et pas uniquement des startups ou des grands groupes. 

Le congé deuxième parent, c’est à mon avis un des plus gros vecteurs de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. A ce sujet, Thibault parle dans l’épisode d’un passionnant reportage sur Netflix qui explique les inégalités de salaires entre femmes et hommes. Ça s’appelle « Pourquoi les femmes gagnent moins », dans la série En Bref, et ça vaut vraiment le détour. Katrín Jakobsdóttir, Première Ministre d’Islande, y explique le rôle fondamental qu’a joué l’allongement du congé paternité dans son pays dans la progression de l’égalité professionnelle et le changement de culture autour de la paternité, et la parentalité en général.

Ce que je retiens de ma discussion avec Thibault sur le congé deuxième parent : les pères sont prêts (ça, on le savait). Mais les entreprises aussi. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les freins ne sont pas si nombreux à la mise en place d’un congé deuxième parent digne de ce nom, qui fasse une réelle différence dans les équilibres familiaux. 

Vous trouverez dans cet épisode tous les arguments et de quoi vous motiver à aller lancer la discussion dans votre entreprise : 

« Ce genre de décision vient souvent d’une conviction. Et quand c’est pas mis en place, c’est que personne n’a engagé la réflexion. Donc juste de lever la main et dire « si on engageait la réflexion ? », c’est la meilleure façon de faire en sorte que ça arrive ».

J’adore cette idée. C’est vrai, bien souvent, il suffit de commencer par lever la main.

Il ne vous reste plus qu'à écouter mon riche échange avec Thibault (dans lequel on a aussi parlé d’Australie, de rééquilibrage, de « couple à double carrière » !) !

Bonne écoute, et si l'épisode vous a plu, laissez-moi une note et un commentaire sur votre plateforme d'écoute - mille merci, ça m'aide beaucoup 😊🙏

Sandra  

Description

Dans ce 29ème épisodes des Équilibristes, vous allez entendre Thibault Lanthier.

Vous le savez, il me tient à cœur de ne pas parler « équilibre » qu’entre femmes dans Les Équilibristes. 

J’avais très envie de parler avec Thibault pour plusieurs raisons : bien sûr parce qu’il est papa, de 3 jeunes enfants, qu’il a eus alors qu’il lançait, dirigeait puis revendait sa startup MonDocteur. 

Mais aussi pour parler du Parental Act, qu'il a initié avec Isabelle Rabier et Céline Lazorthes.

Le Parental Act, c’est un dispositif lancé en février dernier, par lequel les entreprises signataires s’engagent à offrir un congé 2ème parent de 4 semaines minimum, rémunéré 100%. 328 ont déjà signé, et pas uniquement des startups ou des grands groupes. 

Le congé deuxième parent, c’est à mon avis un des plus gros vecteurs de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. A ce sujet, Thibault parle dans l’épisode d’un passionnant reportage sur Netflix qui explique les inégalités de salaires entre femmes et hommes. Ça s’appelle « Pourquoi les femmes gagnent moins », dans la série En Bref, et ça vaut vraiment le détour. Katrín Jakobsdóttir, Première Ministre d’Islande, y explique le rôle fondamental qu’a joué l’allongement du congé paternité dans son pays dans la progression de l’égalité professionnelle et le changement de culture autour de la paternité, et la parentalité en général.

Ce que je retiens de ma discussion avec Thibault sur le congé deuxième parent : les pères sont prêts (ça, on le savait). Mais les entreprises aussi. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les freins ne sont pas si nombreux à la mise en place d’un congé deuxième parent digne de ce nom, qui fasse une réelle différence dans les équilibres familiaux. 

Vous trouverez dans cet épisode tous les arguments et de quoi vous motiver à aller lancer la discussion dans votre entreprise : 

« Ce genre de décision vient souvent d’une conviction. Et quand c’est pas mis en place, c’est que personne n’a engagé la réflexion. Donc juste de lever la main et dire « si on engageait la réflexion ? », c’est la meilleure façon de faire en sorte que ça arrive ».

J’adore cette idée. C’est vrai, bien souvent, il suffit de commencer par lever la main.

Il ne vous reste plus qu'à écouter mon riche échange avec Thibault (dans lequel on a aussi parlé d’Australie, de rééquilibrage, de « couple à double carrière » !) !

Bonne écoute, et si l'épisode vous a plu, laissez-moi une note et un commentaire sur votre plateforme d'écoute - mille merci, ça m'aide beaucoup 😊🙏

Sandra  

Share

Embed

You may also like

Description

Dans ce 29ème épisodes des Équilibristes, vous allez entendre Thibault Lanthier.

Vous le savez, il me tient à cœur de ne pas parler « équilibre » qu’entre femmes dans Les Équilibristes. 

J’avais très envie de parler avec Thibault pour plusieurs raisons : bien sûr parce qu’il est papa, de 3 jeunes enfants, qu’il a eus alors qu’il lançait, dirigeait puis revendait sa startup MonDocteur. 

Mais aussi pour parler du Parental Act, qu'il a initié avec Isabelle Rabier et Céline Lazorthes.

Le Parental Act, c’est un dispositif lancé en février dernier, par lequel les entreprises signataires s’engagent à offrir un congé 2ème parent de 4 semaines minimum, rémunéré 100%. 328 ont déjà signé, et pas uniquement des startups ou des grands groupes. 

Le congé deuxième parent, c’est à mon avis un des plus gros vecteurs de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. A ce sujet, Thibault parle dans l’épisode d’un passionnant reportage sur Netflix qui explique les inégalités de salaires entre femmes et hommes. Ça s’appelle « Pourquoi les femmes gagnent moins », dans la série En Bref, et ça vaut vraiment le détour. Katrín Jakobsdóttir, Première Ministre d’Islande, y explique le rôle fondamental qu’a joué l’allongement du congé paternité dans son pays dans la progression de l’égalité professionnelle et le changement de culture autour de la paternité, et la parentalité en général.

Ce que je retiens de ma discussion avec Thibault sur le congé deuxième parent : les pères sont prêts (ça, on le savait). Mais les entreprises aussi. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les freins ne sont pas si nombreux à la mise en place d’un congé deuxième parent digne de ce nom, qui fasse une réelle différence dans les équilibres familiaux. 

Vous trouverez dans cet épisode tous les arguments et de quoi vous motiver à aller lancer la discussion dans votre entreprise : 

« Ce genre de décision vient souvent d’une conviction. Et quand c’est pas mis en place, c’est que personne n’a engagé la réflexion. Donc juste de lever la main et dire « si on engageait la réflexion ? », c’est la meilleure façon de faire en sorte que ça arrive ».

J’adore cette idée. C’est vrai, bien souvent, il suffit de commencer par lever la main.

Il ne vous reste plus qu'à écouter mon riche échange avec Thibault (dans lequel on a aussi parlé d’Australie, de rééquilibrage, de « couple à double carrière » !) !

Bonne écoute, et si l'épisode vous a plu, laissez-moi une note et un commentaire sur votre plateforme d'écoute - mille merci, ça m'aide beaucoup 😊🙏

Sandra  

Description

Dans ce 29ème épisodes des Équilibristes, vous allez entendre Thibault Lanthier.

Vous le savez, il me tient à cœur de ne pas parler « équilibre » qu’entre femmes dans Les Équilibristes. 

J’avais très envie de parler avec Thibault pour plusieurs raisons : bien sûr parce qu’il est papa, de 3 jeunes enfants, qu’il a eus alors qu’il lançait, dirigeait puis revendait sa startup MonDocteur. 

Mais aussi pour parler du Parental Act, qu'il a initié avec Isabelle Rabier et Céline Lazorthes.

Le Parental Act, c’est un dispositif lancé en février dernier, par lequel les entreprises signataires s’engagent à offrir un congé 2ème parent de 4 semaines minimum, rémunéré 100%. 328 ont déjà signé, et pas uniquement des startups ou des grands groupes. 

Le congé deuxième parent, c’est à mon avis un des plus gros vecteurs de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. A ce sujet, Thibault parle dans l’épisode d’un passionnant reportage sur Netflix qui explique les inégalités de salaires entre femmes et hommes. Ça s’appelle « Pourquoi les femmes gagnent moins », dans la série En Bref, et ça vaut vraiment le détour. Katrín Jakobsdóttir, Première Ministre d’Islande, y explique le rôle fondamental qu’a joué l’allongement du congé paternité dans son pays dans la progression de l’égalité professionnelle et le changement de culture autour de la paternité, et la parentalité en général.

Ce que je retiens de ma discussion avec Thibault sur le congé deuxième parent : les pères sont prêts (ça, on le savait). Mais les entreprises aussi. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les freins ne sont pas si nombreux à la mise en place d’un congé deuxième parent digne de ce nom, qui fasse une réelle différence dans les équilibres familiaux. 

Vous trouverez dans cet épisode tous les arguments et de quoi vous motiver à aller lancer la discussion dans votre entreprise : 

« Ce genre de décision vient souvent d’une conviction. Et quand c’est pas mis en place, c’est que personne n’a engagé la réflexion. Donc juste de lever la main et dire « si on engageait la réflexion ? », c’est la meilleure façon de faire en sorte que ça arrive ».

J’adore cette idée. C’est vrai, bien souvent, il suffit de commencer par lever la main.

Il ne vous reste plus qu'à écouter mon riche échange avec Thibault (dans lequel on a aussi parlé d’Australie, de rééquilibrage, de « couple à double carrière » !) !

Bonne écoute, et si l'épisode vous a plu, laissez-moi une note et un commentaire sur votre plateforme d'écoute - mille merci, ça m'aide beaucoup 😊🙏

Sandra  

Share

Embed

You may also like