Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste cover
Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste cover
Les Feuilletons Sonores de La Criée

Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste

Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste

25min |10/02/2021|

178

Listen
Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste cover
Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste cover
Les Feuilletons Sonores de La Criée

Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste

Histoires de La Peste (2/2) : Le Théâtre et la Peste

25min |10/02/2021|

178

Listen

Description

Antonin Artaud Le Théâtre et la Peste et Journal de l’épidémie de Peste à Marseille.   

Dans les années trente, Antonin Artaud rédige des textes théoriques sur le théâtre dont Le Théâtre et la Peste paru dans la NRF en 1934, texte d’ouverture du Théâtre et son double publié en 1938. Pour celui dont l’œuvre entier navigue entre surréalisme et folie, la peste est le signe d’un désordre plus vaste que l’enchevêtrement des corps putréfiés. 

Comme le théâtre déborde la scène, la peste dépasse le microbe. La peste, comme le théâtre, est le temps de la démesure ; des forces et des possibilités se libèrent, qui nous arrachent collectivement à l’inertie et font tomber les masques.
Puissante, visionnaire, la prose d’Artaud vient interroger en creux le devenir de nos sociétés moribondes ; notre devenir.

Cette lecture par Geoffroy Rondeau d’extraits de la conférence à La Sorbonne du 6 avril 1933 est suivie d’une conversation autour des chroniques issues du Journal de l’épidémie de peste à Marseille en 1720 avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff

Réalisation sonore : Sébastien Trouvé

Compositions musicales : Maxime Perrin et Sébastien Trouvé

Description

Antonin Artaud Le Théâtre et la Peste et Journal de l’épidémie de Peste à Marseille.   

Dans les années trente, Antonin Artaud rédige des textes théoriques sur le théâtre dont Le Théâtre et la Peste paru dans la NRF en 1934, texte d’ouverture du Théâtre et son double publié en 1938. Pour celui dont l’œuvre entier navigue entre surréalisme et folie, la peste est le signe d’un désordre plus vaste que l’enchevêtrement des corps putréfiés. 

Comme le théâtre déborde la scène, la peste dépasse le microbe. La peste, comme le théâtre, est le temps de la démesure ; des forces et des possibilités se libèrent, qui nous arrachent collectivement à l’inertie et font tomber les masques.
Puissante, visionnaire, la prose d’Artaud vient interroger en creux le devenir de nos sociétés moribondes ; notre devenir.

Cette lecture par Geoffroy Rondeau d’extraits de la conférence à La Sorbonne du 6 avril 1933 est suivie d’une conversation autour des chroniques issues du Journal de l’épidémie de peste à Marseille en 1720 avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff

Réalisation sonore : Sébastien Trouvé

Compositions musicales : Maxime Perrin et Sébastien Trouvé

Share

Embed

You may also like

Description

Antonin Artaud Le Théâtre et la Peste et Journal de l’épidémie de Peste à Marseille.   

Dans les années trente, Antonin Artaud rédige des textes théoriques sur le théâtre dont Le Théâtre et la Peste paru dans la NRF en 1934, texte d’ouverture du Théâtre et son double publié en 1938. Pour celui dont l’œuvre entier navigue entre surréalisme et folie, la peste est le signe d’un désordre plus vaste que l’enchevêtrement des corps putréfiés. 

Comme le théâtre déborde la scène, la peste dépasse le microbe. La peste, comme le théâtre, est le temps de la démesure ; des forces et des possibilités se libèrent, qui nous arrachent collectivement à l’inertie et font tomber les masques.
Puissante, visionnaire, la prose d’Artaud vient interroger en creux le devenir de nos sociétés moribondes ; notre devenir.

Cette lecture par Geoffroy Rondeau d’extraits de la conférence à La Sorbonne du 6 avril 1933 est suivie d’une conversation autour des chroniques issues du Journal de l’épidémie de peste à Marseille en 1720 avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff

Réalisation sonore : Sébastien Trouvé

Compositions musicales : Maxime Perrin et Sébastien Trouvé

Description

Antonin Artaud Le Théâtre et la Peste et Journal de l’épidémie de Peste à Marseille.   

Dans les années trente, Antonin Artaud rédige des textes théoriques sur le théâtre dont Le Théâtre et la Peste paru dans la NRF en 1934, texte d’ouverture du Théâtre et son double publié en 1938. Pour celui dont l’œuvre entier navigue entre surréalisme et folie, la peste est le signe d’un désordre plus vaste que l’enchevêtrement des corps putréfiés. 

Comme le théâtre déborde la scène, la peste dépasse le microbe. La peste, comme le théâtre, est le temps de la démesure ; des forces et des possibilités se libèrent, qui nous arrachent collectivement à l’inertie et font tomber les masques.
Puissante, visionnaire, la prose d’Artaud vient interroger en creux le devenir de nos sociétés moribondes ; notre devenir.

Cette lecture par Geoffroy Rondeau d’extraits de la conférence à La Sorbonne du 6 avril 1933 est suivie d’une conversation autour des chroniques issues du Journal de l’épidémie de peste à Marseille en 1720 avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff

Réalisation sonore : Sébastien Trouvé

Compositions musicales : Maxime Perrin et Sébastien Trouvé

Share

Embed

You may also like