Les podcasts d'Hubertine

CAUSERIE "Après #Metoo, le cinéma peut-il être féministe ?"

CAUSERIE "Après #Metoo, le cinéma peut-il être féministe ?"

50min |08/07/2020
Listen
Les podcasts d'Hubertine

CAUSERIE "Après #Metoo, le cinéma peut-il être féministe ?"

CAUSERIE "Après #Metoo, le cinéma peut-il être féministe ?"

50min |08/07/2020
Listen

Description

Le Centre Hubertine Auclert poursuit son cycle "Féminisme et pop-culture" à travers un nouveau podcast ! Le thème ? Après #metoo, le cinéma peut-il être féministe ?

Alors que le confinement a vu la fermeture inédite des salles de cinéma, force est de constater que celui-ci occupe une place importante dans nos vies. Plus encore, il contribue à véhiculer des modèles identificatoires.

Mais deux ans après la mobilisation #metoo, le secteur du 7ème art a t-il véritablement pris la mesure du  phénomène ? Les professionnel·les sont-ils prêt-e-s à modifier la  représentation des femmes à l'écran à travers des rôles plus présents, plus puissants et plus diversifiés ? Le cinéma peut-il devenir féministe ou bien pratique t-il le feminismwashing ?

Un grand merci à nos 4 intervenantes pour leur regard pointu et passionné : actrices, professeures et chercheuses !


LES INVITÉES DU PODCAST

  

Marina Tomé, actrice,  autrice, metteuse en scène, responsable de la commission AAFA-Acteurs et Actrices de France Associés - Tunnel de la Comédienne de 50 ans.

CRÉDITS

  • Réalisation : Julie Muret et Anaïs de Muret
  • Enregistrement, montage et mixage : Anaïs de Muret
  • Générique : “Mediterranean Gangsta” de Oded Fried-Gaon [ACUM]
  • Avec la collaboration de Laure Calamy, Brigitte Rollet, Geneviève Sellier et Marina Tomé. Un grand merci à la plateforme Ausha pour l’hébergement.


EXTRAITS


RESSOURCES


FILMS CITÉS

Stella Dallas, de King Vidor, 1937  / Now Voyager, d’Irving Rapper, 1942 / Lettre d'une inconnue, Max Ophüls, 1948 / Rebecca, Alfred Hitchcock, 1940/ Le Roman de Mildred Pierce (Mildred Pierce), de Michael Curtiz, 1945 / La comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa), Joseph L. Mankiewicz, 1954  / Tout ce que le ciel permet, Douglas Sirk, 1963 / Titanic, de James Cameron, 1998 / Star Wars, Georges Lukas, 1977-2015 / Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, 2011 / Place Vendôme, Nicole Garcia, 1998 / Venus beauté / Institut, Tonie Marshall, 1999 / Le goût des autres, Agnès Jaoui, 2000 / Parlez moi de la pluie, Agnès Jaoui, 2008 / Place publique, Agnès Jaoui, 2018 / Les sentiments, Noémie Lvovsky, 2018 / Décalage horaire, Danièle Thomson, 2002 / Fauteuils d’orchestre, de Danièle Thomson, 2006 / Polisse, de Maïwen, 2011 / Un amour impossible, de Catherine Corsini, 2018 / Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma, 2019 / Antoinette dans les Cévennes, de Caroline Vignal, 2020 / Seules les bêtes" de Dominik Moll, 2019, Sous les jupes des filles, d’Audrey Dana, 2014 / Sybil, Justine Triet, 2019 / Victoria, de Justine Triet, 2016, Un monde sans femmes, de Guillaume Brac, 2012, Zouzou, de Blandine Lenoir, 2011 Aurore, Blandine Lenoir, 2011/  Une belle équipe, Mohammed Hamidi, 2020 /  Ava, de Léa Mysius, 2017 / Mademoiselle de Jonquières d’Emmanuel Mouret, 2020, 

la série Dix pour cent, de Fanny Herrero 

Description

Le Centre Hubertine Auclert poursuit son cycle "Féminisme et pop-culture" à travers un nouveau podcast ! Le thème ? Après #metoo, le cinéma peut-il être féministe ?

Alors que le confinement a vu la fermeture inédite des salles de cinéma, force est de constater que celui-ci occupe une place importante dans nos vies. Plus encore, il contribue à véhiculer des modèles identificatoires.

Mais deux ans après la mobilisation #metoo, le secteur du 7ème art a t-il véritablement pris la mesure du  phénomène ? Les professionnel·les sont-ils prêt-e-s à modifier la  représentation des femmes à l'écran à travers des rôles plus présents, plus puissants et plus diversifiés ? Le cinéma peut-il devenir féministe ou bien pratique t-il le feminismwashing ?

Un grand merci à nos 4 intervenantes pour leur regard pointu et passionné : actrices, professeures et chercheuses !


LES INVITÉES DU PODCAST

  

Marina Tomé, actrice,  autrice, metteuse en scène, responsable de la commission AAFA-Acteurs et Actrices de France Associés - Tunnel de la Comédienne de 50 ans.

CRÉDITS

  • Réalisation : Julie Muret et Anaïs de Muret
  • Enregistrement, montage et mixage : Anaïs de Muret
  • Générique : “Mediterranean Gangsta” de Oded Fried-Gaon [ACUM]
  • Avec la collaboration de Laure Calamy, Brigitte Rollet, Geneviève Sellier et Marina Tomé. Un grand merci à la plateforme Ausha pour l’hébergement.


EXTRAITS


RESSOURCES


FILMS CITÉS

Stella Dallas, de King Vidor, 1937  / Now Voyager, d’Irving Rapper, 1942 / Lettre d'une inconnue, Max Ophüls, 1948 / Rebecca, Alfred Hitchcock, 1940/ Le Roman de Mildred Pierce (Mildred Pierce), de Michael Curtiz, 1945 / La comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa), Joseph L. Mankiewicz, 1954  / Tout ce que le ciel permet, Douglas Sirk, 1963 / Titanic, de James Cameron, 1998 / Star Wars, Georges Lukas, 1977-2015 / Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, 2011 / Place Vendôme, Nicole Garcia, 1998 / Venus beauté / Institut, Tonie Marshall, 1999 / Le goût des autres, Agnès Jaoui, 2000 / Parlez moi de la pluie, Agnès Jaoui, 2008 / Place publique, Agnès Jaoui, 2018 / Les sentiments, Noémie Lvovsky, 2018 / Décalage horaire, Danièle Thomson, 2002 / Fauteuils d’orchestre, de Danièle Thomson, 2006 / Polisse, de Maïwen, 2011 / Un amour impossible, de Catherine Corsini, 2018 / Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma, 2019 / Antoinette dans les Cévennes, de Caroline Vignal, 2020 / Seules les bêtes" de Dominik Moll, 2019, Sous les jupes des filles, d’Audrey Dana, 2014 / Sybil, Justine Triet, 2019 / Victoria, de Justine Triet, 2016, Un monde sans femmes, de Guillaume Brac, 2012, Zouzou, de Blandine Lenoir, 2011 Aurore, Blandine Lenoir, 2011/  Une belle équipe, Mohammed Hamidi, 2020 /  Ava, de Léa Mysius, 2017 / Mademoiselle de Jonquières d’Emmanuel Mouret, 2020, 

la série Dix pour cent, de Fanny Herrero 

Share

Embed

To listen also

Description

Le Centre Hubertine Auclert poursuit son cycle "Féminisme et pop-culture" à travers un nouveau podcast ! Le thème ? Après #metoo, le cinéma peut-il être féministe ?

Alors que le confinement a vu la fermeture inédite des salles de cinéma, force est de constater que celui-ci occupe une place importante dans nos vies. Plus encore, il contribue à véhiculer des modèles identificatoires.

Mais deux ans après la mobilisation #metoo, le secteur du 7ème art a t-il véritablement pris la mesure du  phénomène ? Les professionnel·les sont-ils prêt-e-s à modifier la  représentation des femmes à l'écran à travers des rôles plus présents, plus puissants et plus diversifiés ? Le cinéma peut-il devenir féministe ou bien pratique t-il le feminismwashing ?

Un grand merci à nos 4 intervenantes pour leur regard pointu et passionné : actrices, professeures et chercheuses !


LES INVITÉES DU PODCAST

  

Marina Tomé, actrice,  autrice, metteuse en scène, responsable de la commission AAFA-Acteurs et Actrices de France Associés - Tunnel de la Comédienne de 50 ans.

CRÉDITS

  • Réalisation : Julie Muret et Anaïs de Muret
  • Enregistrement, montage et mixage : Anaïs de Muret
  • Générique : “Mediterranean Gangsta” de Oded Fried-Gaon [ACUM]
  • Avec la collaboration de Laure Calamy, Brigitte Rollet, Geneviève Sellier et Marina Tomé. Un grand merci à la plateforme Ausha pour l’hébergement.


EXTRAITS


RESSOURCES


FILMS CITÉS

Stella Dallas, de King Vidor, 1937  / Now Voyager, d’Irving Rapper, 1942 / Lettre d'une inconnue, Max Ophüls, 1948 / Rebecca, Alfred Hitchcock, 1940/ Le Roman de Mildred Pierce (Mildred Pierce), de Michael Curtiz, 1945 / La comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa), Joseph L. Mankiewicz, 1954  / Tout ce que le ciel permet, Douglas Sirk, 1963 / Titanic, de James Cameron, 1998 / Star Wars, Georges Lukas, 1977-2015 / Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, 2011 / Place Vendôme, Nicole Garcia, 1998 / Venus beauté / Institut, Tonie Marshall, 1999 / Le goût des autres, Agnès Jaoui, 2000 / Parlez moi de la pluie, Agnès Jaoui, 2008 / Place publique, Agnès Jaoui, 2018 / Les sentiments, Noémie Lvovsky, 2018 / Décalage horaire, Danièle Thomson, 2002 / Fauteuils d’orchestre, de Danièle Thomson, 2006 / Polisse, de Maïwen, 2011 / Un amour impossible, de Catherine Corsini, 2018 / Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma, 2019 / Antoinette dans les Cévennes, de Caroline Vignal, 2020 / Seules les bêtes" de Dominik Moll, 2019, Sous les jupes des filles, d’Audrey Dana, 2014 / Sybil, Justine Triet, 2019 / Victoria, de Justine Triet, 2016, Un monde sans femmes, de Guillaume Brac, 2012, Zouzou, de Blandine Lenoir, 2011 Aurore, Blandine Lenoir, 2011/  Une belle équipe, Mohammed Hamidi, 2020 /  Ava, de Léa Mysius, 2017 / Mademoiselle de Jonquières d’Emmanuel Mouret, 2020, 

la série Dix pour cent, de Fanny Herrero 

Description

Le Centre Hubertine Auclert poursuit son cycle "Féminisme et pop-culture" à travers un nouveau podcast ! Le thème ? Après #metoo, le cinéma peut-il être féministe ?

Alors que le confinement a vu la fermeture inédite des salles de cinéma, force est de constater que celui-ci occupe une place importante dans nos vies. Plus encore, il contribue à véhiculer des modèles identificatoires.

Mais deux ans après la mobilisation #metoo, le secteur du 7ème art a t-il véritablement pris la mesure du  phénomène ? Les professionnel·les sont-ils prêt-e-s à modifier la  représentation des femmes à l'écran à travers des rôles plus présents, plus puissants et plus diversifiés ? Le cinéma peut-il devenir féministe ou bien pratique t-il le feminismwashing ?

Un grand merci à nos 4 intervenantes pour leur regard pointu et passionné : actrices, professeures et chercheuses !


LES INVITÉES DU PODCAST

  

Marina Tomé, actrice,  autrice, metteuse en scène, responsable de la commission AAFA-Acteurs et Actrices de France Associés - Tunnel de la Comédienne de 50 ans.

CRÉDITS

  • Réalisation : Julie Muret et Anaïs de Muret
  • Enregistrement, montage et mixage : Anaïs de Muret
  • Générique : “Mediterranean Gangsta” de Oded Fried-Gaon [ACUM]
  • Avec la collaboration de Laure Calamy, Brigitte Rollet, Geneviève Sellier et Marina Tomé. Un grand merci à la plateforme Ausha pour l’hébergement.


EXTRAITS


RESSOURCES


FILMS CITÉS

Stella Dallas, de King Vidor, 1937  / Now Voyager, d’Irving Rapper, 1942 / Lettre d'une inconnue, Max Ophüls, 1948 / Rebecca, Alfred Hitchcock, 1940/ Le Roman de Mildred Pierce (Mildred Pierce), de Michael Curtiz, 1945 / La comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa), Joseph L. Mankiewicz, 1954  / Tout ce que le ciel permet, Douglas Sirk, 1963 / Titanic, de James Cameron, 1998 / Star Wars, Georges Lukas, 1977-2015 / Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, 2011 / Place Vendôme, Nicole Garcia, 1998 / Venus beauté / Institut, Tonie Marshall, 1999 / Le goût des autres, Agnès Jaoui, 2000 / Parlez moi de la pluie, Agnès Jaoui, 2008 / Place publique, Agnès Jaoui, 2018 / Les sentiments, Noémie Lvovsky, 2018 / Décalage horaire, Danièle Thomson, 2002 / Fauteuils d’orchestre, de Danièle Thomson, 2006 / Polisse, de Maïwen, 2011 / Un amour impossible, de Catherine Corsini, 2018 / Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma, 2019 / Antoinette dans les Cévennes, de Caroline Vignal, 2020 / Seules les bêtes" de Dominik Moll, 2019, Sous les jupes des filles, d’Audrey Dana, 2014 / Sybil, Justine Triet, 2019 / Victoria, de Justine Triet, 2016, Un monde sans femmes, de Guillaume Brac, 2012, Zouzou, de Blandine Lenoir, 2011 Aurore, Blandine Lenoir, 2011/  Une belle équipe, Mohammed Hamidi, 2020 /  Ava, de Léa Mysius, 2017 / Mademoiselle de Jonquières d’Emmanuel Mouret, 2020, 

la série Dix pour cent, de Fanny Herrero 

Share

Embed

To listen also