undefined cover
undefined cover
S01E03 - Féminicides politiques cover
S01E03 - Féminicides politiques cover
Luttes Kurdes Podcast

S01E03 - Féminicides politiques

S01E03 - Féminicides politiques

38min |26/05/2023|

246

Play
undefined cover
undefined cover
S01E03 - Féminicides politiques cover
S01E03 - Féminicides politiques cover
Luttes Kurdes Podcast

S01E03 - Féminicides politiques

S01E03 - Féminicides politiques

38min |26/05/2023|

246

Play

Description

Rouguyata SALL et Anne-Laure PINEAU, toutes deux journalistes et membres du Collectif Youpress, collectif de journalistes indépendant·es, ont travaillé sur la première enquête internationale sur les féminicides politiques nommée « Femmes à abattre ». Luttes kurdes est allé à leur rencontre. 


“Le féminicide est un crime d'Etat parce qu'une partie non négligeable de ses structures participent d'une manière ou d'une autre à la chose. C'est également un crime à tendance génocidaire, parce qu'il ne s'agit pas seulement de tuer des corps physiques, mais tuer tout ce qui constitue les femmes en tant que femmes : en tant qu'identité, en tant que peuple et même en tant qu'univers.” Christelle Taraud, Historienne   


Crédits musique du jingle : Antonio Allegro (guitare), Dilcivan Uren (bendir) et Diyar Mehrovi (saz) - Instagram @diyar_mehrovi_official  


Crédits virgule sonore : Neşet Kutas - Instagram @nesko_kutas    


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Rouguyata SALL et Anne-Laure PINEAU, toutes deux journalistes et membres du Collectif Youpress, collectif de journalistes indépendant·es, ont travaillé sur la première enquête internationale sur les féminicides politiques nommée « Femmes à abattre ». Luttes kurdes est allé à leur rencontre. 


“Le féminicide est un crime d'Etat parce qu'une partie non négligeable de ses structures participent d'une manière ou d'une autre à la chose. C'est également un crime à tendance génocidaire, parce qu'il ne s'agit pas seulement de tuer des corps physiques, mais tuer tout ce qui constitue les femmes en tant que femmes : en tant qu'identité, en tant que peuple et même en tant qu'univers.” Christelle Taraud, Historienne   


Crédits musique du jingle : Antonio Allegro (guitare), Dilcivan Uren (bendir) et Diyar Mehrovi (saz) - Instagram @diyar_mehrovi_official  


Crédits virgule sonore : Neşet Kutas - Instagram @nesko_kutas    


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Rouguyata SALL et Anne-Laure PINEAU, toutes deux journalistes et membres du Collectif Youpress, collectif de journalistes indépendant·es, ont travaillé sur la première enquête internationale sur les féminicides politiques nommée « Femmes à abattre ». Luttes kurdes est allé à leur rencontre. 


“Le féminicide est un crime d'Etat parce qu'une partie non négligeable de ses structures participent d'une manière ou d'une autre à la chose. C'est également un crime à tendance génocidaire, parce qu'il ne s'agit pas seulement de tuer des corps physiques, mais tuer tout ce qui constitue les femmes en tant que femmes : en tant qu'identité, en tant que peuple et même en tant qu'univers.” Christelle Taraud, Historienne   


Crédits musique du jingle : Antonio Allegro (guitare), Dilcivan Uren (bendir) et Diyar Mehrovi (saz) - Instagram @diyar_mehrovi_official  


Crédits virgule sonore : Neşet Kutas - Instagram @nesko_kutas    


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Rouguyata SALL et Anne-Laure PINEAU, toutes deux journalistes et membres du Collectif Youpress, collectif de journalistes indépendant·es, ont travaillé sur la première enquête internationale sur les féminicides politiques nommée « Femmes à abattre ». Luttes kurdes est allé à leur rencontre. 


“Le féminicide est un crime d'Etat parce qu'une partie non négligeable de ses structures participent d'une manière ou d'une autre à la chose. C'est également un crime à tendance génocidaire, parce qu'il ne s'agit pas seulement de tuer des corps physiques, mais tuer tout ce qui constitue les femmes en tant que femmes : en tant qu'identité, en tant que peuple et même en tant qu'univers.” Christelle Taraud, Historienne   


Crédits musique du jingle : Antonio Allegro (guitare), Dilcivan Uren (bendir) et Diyar Mehrovi (saz) - Instagram @diyar_mehrovi_official  


Crédits virgule sonore : Neşet Kutas - Instagram @nesko_kutas    


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like